Nouvelle-Calédonie : une importance économique capitale pour la France

Publié le 4 novembre 2018 - par - 18 commentaires - 1 553 vues
Share
Les panneaux électoraux à Nouméa ce dimanche. Photo Théo ROUBY/AFP
.
En Nouvelle-Calédonie, c’est donc le “non” à l’indépendance qui l’a emporté avec 58 % des voix et une participation record de 81 %. Une victoire du “non” un peu inférieure aux prévisions des sondages qui donnaient 63 % contre 37 %.
.
Un référendum particulièrement suivi par les pays voisins du Pacifique Sud et par l’ONU, qui avaient dépêché leurs observateurs pour contrôler la régularité et la transparence de ce vote. Un référendum également surveillé de près par Pékin…
.
Cette collectivité territoriale restera donc sous administration française, régie par l’accord de Nouméa de 1998 lui accordant une large autonomie, hormis les compétences régaliennes qui restent du domaine exclusif de l’État français.
.
Espérons que la branche la plus radicale des indépendantistes respectera le verdict des urnes et continuera son combat dans un esprit de dialogue et de paix, bien loin des violences des années 1980 et de la tragédie d’Ouvéa.
.
Notons que sur l’île d’Ouvéa, le « oui » l’a emporté par 84 % !!
.
Paix et dialogue, tel fut le message du président Macron ce jour-même.
.
Cela dit, le prochain renouvellement du Congrès de Nouvelle-Calédonie, qui aura lieu en mai 2019, peut conduire à un deuxième référendum sur l’indépendance, si un tiers des élus le demandent. Dans ce cas, de nouvelles élections seraient organisées dans les 18 mois.
.
Et si le “non” l’emporte encore, un troisième référendum est possible ! Mais compte tenu du vote largement opposé au divorce, la Nouvelle-Calédonie a bien vocation à rester française, ce qui est une excellente chose.
.
Bien qu’il n’y ait eu aucun suspense quant à l’issue de ce référendum et bien que le Français moyen de métropole s’intéresse très peu à cette terre lointaine, le maintien de la Nouvelle-Calédonie au sein de la République revêt une grande importance, économique mais aussi stratégique.
.
Primo, une importance économique capitale, car au-delà des mines de nickel de l’île, la France possède, avec l’ensemble de son domaine maritime, une zone économique exclusive, ZEE, de 11 millions de km2, à peine moins que celle des États-Unis !
.
À comparer avec les 550 000 km2 de la surface terrestre de la métropole…
.
En effet, si la zone maritime territoriale ne s’étend que sur 12 milles marins (22 km des côtes), la ZEE s’étend sur 200 milles, soit 370 km au large !
.
carte
.
tableau
.
.
Or, l’avenir économique de la planète se trouve au fond des mers.
.
Les terres rares sont en cours d’épuisement, alors que les besoins vont exploser.
.
Les fonds marins sont jusqu’à 1 000 fois plus riches que l’écorce terrestre en matières premières.
.
Selon une étude japonaise, les fosses marines autour du Japon recèleraient plusieurs siècles de consommation de certaines terres rares.
.
Ce sont d’immenses réserves de métaux précieux qui reposent au fond des mers.
.
Secundo, une importance stratégique majeure, face aux ambitions hégémoniques de la Chine, qui étend son influence dans toute la zone du Pacifique.
.
La France était bien entendu présente à Singapour pour le 17e forum annuel pour la sécurité en Asie qui s’est tenu en juin 2018.
.
La Chine, qui étend son influence maritime toujours plus loin, lorgne évidemment sur la Nouvelle-Calédonie qui détient les deuxièmes réserves de nickel du monde.
.
Si le “oui” à l’indépendance l’emportait, nul doute que Pékin ferait tout pour établir un  partenariat avec Nouméa, avec installation d’une base militaire à la clé.
.
Pour Pékin, la méthode est simple. Il suffit d’acheter au prix fort les dirigeants, comme elle le fait si bien en Afrique.
.
“L’Australie accorde une grande valeur au rôle bénéfique joué par la France pour la sécurité et l’économie du Pacifique”, vient de déclarer l’ambassadeur d’Australie en poste à Paris.
.
On est loin de la “mini-guerre froide” qui régnait entre Canberra et Paris quand Chirac avait relancé les essais nucléaires dans le Pacifique en 1995 !
.
Un excellent document du ministère de la Défense explique la situation géopolitique en Asie-Pacifique, ainsi que la politique régionale de la France.
.
.
Jacques Guillemain
Print Friendly, PDF & Email
Share

18 réponses à “Nouvelle-Calédonie : une importance économique capitale pour la France”

  1. butterworth dit :

    pour les kerguelen https://www.bing.com/videos/search?q=fermes+a+poissons+norvege&&view=detail&mid=5B21D5DC713AED8383035B21D5DC713AED83 ecologie avec eoliennes chauffage domes cultures et arbres le vent souffle et prospection tourisme RESULTATS RIEN NEANT une ancienne ferme

  2. Michel dit :

    Vous n’avez vraiment rien compris, mon pauvre monsieur Guillemain !

    Au terme de ce référendum – qui déjà n’aurait jamais eu lieu si la France était encore un pays normal – et dont le résultat est catastrophique, l’indépendance est d’ores-et-déjà acquise et sera un fait accompli d’ici dix ou quinze ans maximum.

  3. butterworth dit :

    BIZARRE PAS D HABITANTS AUX KERGUELEN GRANDES COMME LA CORSE et facilement exploitables avec les nouvelles techniques alors les fonds marins UTOPIE

    • Gally dit :

      C’est sur que la Corse a un climat totalement comparable à celui des Kerguelen… (sans parler de l’isolement géographique)

  4. butterworth dit :

    MALGRE TOUTES SES RICHESSES hors metropole la france EST CLASSEE 23 EME PAYS SUR 27 EN EUROPE EN CHUTE CONSTANTE DEVANT ITALIE PORTUGAL ESPAGNE SLOVENIE comment faisait la france sous henri 4??

  5. Florence GAY-BELLILE dit :

    Passionnant . J’ignorais les noms des îles hors UE … mais notre président faisait bin de al guyane une île !

  6. Jill dit :

    L’intérêt économique de la NC est discutable;elle
    coûte plus d’un milliard chaque année à la
    France ;quant à l’intérêt stratégique… ce n’est pas
    à la petite France de veiller à l’équilibre du monde.

  7. donald dit :

    Les hypothétiques ressources soius marines il faut d’abord les estimer et ensuite aller les chercher !!
    Bon courage aux canaques …..

  8. Marre dit :

    Combien nous rapporte la calédonie ? Combien,elle nous coûte ?

  9. JEF dit :

    C’est bien parce que la Nouvelle-Calédonie est très importante pour la France que nos z’élites corrompues vont tout faire pour la brader et s’en débarrasser!!!!!

  10. Frederic REYNIER dit :

    C’est un oui à la CAF,ne pas se faire d’illusion, ceci étant il est vrai que le caillou présente plus d’intérêt que mayotte

    • astrid dit :

      Pas de prestations sociales en Nouvelle Calédonie.

    • Yohann le debattant dit :

      Quelle CAF? Comme en Polynésie que je connais très bien, il n’y a pas d’aides sociales en NC à part quelques bons alimentaires aux plus défavorisés. Mais c’est peanuts par rapport au social démentiel en France…

      • astrid dit :

        Merci Yohann de confirmer mon information, Des informations erronées circulent à ce sujet. Ce qui prouve que la vie et l’organisation de ces territoires sont très mal connues en Métropole.

  11. inconnue dit :

    certain, la Chine vise la Nouvelle-Calédonie, elle veut dominer le monde