Nucléaire iranien : avec Trump c’est « América first »

Résultat de recherche d'images pour "photo raid israelien en syrie"

Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que les durs du régime iranien décident de brûler le drapeau américain et de frapper le plateau du Golan contrôlé par Israël.

Certains faucons veulent même déchirer le Traité de non prolifération nucléaire signé par Téhéran et reprendre dès aujourd’hui l’enrichissement de l’uranium.

Une vingtaine de roquettes se sont donc abattues sur les positions militaires israéliennes du Golan sans faire de victime. De nombreuses roquettes ont été interceptées par le système anti-missile. Une attaque qu’Israël avait anticipée.

Et Tel-Aviv a riposté par un raid aérien de grande ampleur, détruisant quelques dizaines de cibles iraniennes en Syrie, après avoir prévenu Moscou.

« S’il pleut chez nous, ce sera le déluge chez eux » a prévenu un responsable israélien.

Un raid massif, sans casse pour les chasseurs bombardiers israéliens, tous rentrés à bon port malgré la défense anti-aérienne ennemie.

On peut espérer que les choses en resteront là et qu’il s’agit d’un simple accès de fièvre faisant suite à la décision de Trump de déchirer l’Accord sur le nucléaire iranien.

Dans ce contexte, l’appel à la désescalade lancé par Emmanuel Macron ne manque pas de sel !

Il prêche le retour au calme alors qu’il vient d’envoyer une demi douzaine de missiles sur la tête des Syriens, qui ne nous ont  jamais attaqués !! Mais passons…

L’Iran et le Hezbollah libanais, qui soutiennent le régime syrien aux côtés des Russes, sont les bêtes noires d’Israël, qui refuse que ces deux ennemis se servent de la Syrie comme tête de pont pour frapper I’Etat hébreu.

Rien de bien nouveau depuis 2011, début du conflit syrien.

« Nous venons d’envoyer un message fort à Téhéran et au Hezbollah et la balle est désormais dans le camp iranien, commentait ce jeudi matin un ancien brigadier général de l’armée israélienne, Nitzan Nuriel. Les Iraniens doivent décider s’ils veulent obtenir davantage de frictions avec Israël, ce qu’ils pourraient faire en mobilisant le Hezbollah libanais. Ou s’ils souhaitent opter pour la retenue, attitude qui mettrait un terme à cet épisode de violences, ce que nous souhaitons. »

En attendant, le prix du pétrole remonte, et à mon humble avis, c’est autrement plus inquiétant que les escarmouches habituelles entre Israël et ses ennemis.

La décision de Trump de rétablir les sanctions contre l’Iran, a t-elle été motivée par le prix du baril, dont l’envolée ne peut que favoriser le pétrole de schiste américain ? Il est permis d’y croire.

Avec Trump, c’est “América first”. « L’Amérique de Trump n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts », comme aurait dit de Gaulle.

Quant au dossier nucléaire, son avenir dépend uniquement du camp iranien et certainement pas de Trump, de Netanyahu et autres signataires de l’Accord de 2015.

Soit les modérés l’emportent à Téhéran et les discussions reprennent, soit les faucons déchirent le TNP et se relancent à nouveau dans la course à la bombe.

Mais ni Trump ni Netanyahu n’ont précisé quelles seraient leurs options si Téhéran rompt le dialogue…

Mais le contentieux avec Israël est tel, qu’à mon avis, les Iraniens finiront par opter pour l’arme nucléaire, quel que soit le prix à payer.

Et l’équilibre de la terreur fera le reste pour éviter la conflagration.

La tension devrait néanmoins vite retomber. Netanyahu est attendu à Moscou dans les prochaines heures. Et ni Poutine, ni Netanyahu n’ont intérêt à ce que la situation dégénère.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

32 Commentaires

  1. L’article s’appuie malheuresement sur des faits erronés : Le prix du pétrole augmente depuis plus d’un an, ce n’est donc pas lié aux événements récents, et cette montée profite aux Russes qui sont exportateurs et non aux USA. Au contraire les USA ont demandé aux Saoudiens d’augmenter leur production pour compenser une éventuelle baisse de production iranienne et pour faire baisser le prix du pétrole.

    • Ce n’est pas parce que le pétrole augmente depuis un an que ça ne peut pas s’aggraver. Même si les Saouds produisent plus, la disparition d’une partie du brut iranien va aggraver les tensions sur le marché. Et effectivement le pétrole de schiste américain redeviendrait rentable.

  2. Jacques ! Revoyez votre timing. Aujourd’hui 10/05/2018 vous ne pouvez écrire que Netanyahu « est attendu à Moscou dans les prochaines heures », alors qu’hier, le 9/05/2018 il était l’invité de Putin au défilé du 73ème anniversaire de la Victoire, sur la Place Rouge et que ce même jour, avec Poutin il marchait avec « le Régiment immortel ». Ce qui a permi à Netanyahu de voir en direct, certaines armes qui soutiennent Hassad ! Au demeurant, les deux présidents semblaient être en parfaite harmonie au sein de la liesse populaire qui suivit le défilé militaire.

    • Exact, je n’ai pas pris la peine de vérifiez, sorry

  3. L’Iran a intérêt à faire gaffe : Israël ripostera d’importance à chaque agression et pas seulement en paroles. Quant à Macron, qu’il se décide à la fermer s’il ne veut pas passer pour ce qu’il est… un blaireau !

    • Macron est un micron dans cette histoire : il obéit et la ferme , car il ne fait pas le poids ! Qu’il se lance dans la poésie , lui , qui adore enfumer les gens ……

    • D’ailleurs même s’il n’y a pas d’agression, ils riposteront quand même : depuis 2011 cela fait déjà une centaine de bombardements effectués par Israël en Syrie, dont 0 bombardements sur les divers djihadistes (État islamique, Al Nosra …)

  4. « Une vingtaine de roquettes se sont donc abattues sur les positions militaires israéliennes du Golan sans faire de victime. De nombreuses roquettes ont été interceptées par le système anti-missile. Une attaque qu’Israël avait anticipée. »
    C’est marrant comme il n’y a jamais même un blessé dans ces fameuses attaques des ennemis d’israël, c’est à se demander si elles ont vraiment lieu. Est-il possible qu’Israël riposte à des attaques qu’elle se fait elle-même ? Sur le sol syrien qui plus est ..

    • C’est marrant aussi que certain évoquent des tirs de mortier préalable sur les positions syriennes…enfin évoquent sur d’autres sites que celui ci lol

  5. « En attendant, le prix du pétrole remonte » … oh nooon ! avec le retour des sanctions, Airbus qui remballe ses avions, total, Renault, PSA qui font leurs valises c’est la fin du début de commencement du frémissement de la croissance macronienne. On devrait réduire le plan Borlo à 40 euros ça serait plus raisonnable.

    • La fin du rêve de la réussite macronienne serait une bonne chose pour nous. L’échec de sa politique en serait avancé, ce qui précipiterait sa fin. Merci Trump.

    • Gretsch : le fameux détroit d’Ormuz ! Tant que le pétrole existera , les animosités régionales reigneront au Moyen Orient . La religion est un subterfuge pour opposer les gens entre eux . Trump ne pense qu’à avoir la patte mise sur le pétrole , c’est Tout ! Tout le reste n’est que fumisterie.

    • Évidemment que les ricains veulent que nos entreprises dégagent d’Iran, ils n’en ont rien à faire des français et n’ont jamais et n seront jamais nos alliés. Il n’y a que des demeurés pour croire le contraire…

    • au plus haut du diesel, 1,50 euros, le baril était à 145 dollars.
      aujourd’hui le baril est à 70 dollars et le diesel à 1,45 euros…
      cherchez l’erreur…
      cherchez pas trop il s’agit su double effet kisspacoll hollande/macron…
      50% d’augmentation net !!!
      50 cts d’augmentation sachant que chaque centime rapporte 1 milliard à l’état, ça en fait des milliards et ce n’est pas fini, macron a besoin d’argent pour son immigration musulmane et il dit ne pas vouloir augmenter les impôts…
      Au delà, je vous laisse imaginer à quel prix sera le diesel si le baril de pétrole repasse à 145 dollars !!!!

  6. C’est avec Trump comme ses prédécesseurs : les amerlocks d’abord et partout
    C’est comme ça depuis la création des US ….

  7. Les Américains n’ont jamais fait dans la dentelle. Leurs intérêts d’abord, ils se fichent bien des conséquences, parce-qu’ils sont incontournables. Les Chinois devraient apprécier et les Russes aussi.

  8. Avec Trump , c’est America first mais c’est aussi « empower every nation». La nuance est de taille.

  9. Exact ! Les Usa foutent la merde partout ! Et partout où ils oeuvrent , bizarrement , il y a des gisements de pétrole, gaz , eau , uranium , pour ne citer que ces ressources. Et c’est un secret de polichinelle, que les usa sont à la botte d’Israel . Israel qui a un énorme besoin d’eau , vital dans le Golan , et un énorme besoin d’agrandir son territoire : d’où les tentatives d ‘ annexions de voisinage . Tout ceci n’est que supercherie par intérêts personnels. La ficelle est trop grosse . Mais il faut admettre que Israel est fûtée…..

    • Israël est surtout au bord du gouufre, tous le moyen-orient est contre. Sans oublier Trump qui cru retirer cest troupe *rire*

  10. Peut-on avoir confiance en l’Iran avec ses usines enterrées ? Les visites annuelles de l’AELE sont-elles sérieuses ? Trump aurait-il tort ? Nul ne le sait, pas moi, en tout cas.
    Transformer ce chiffon de papier en Guerre économique mondiale est stupide.

  11. Les articles et les commentaires sur Riposte Laïque sont si grossièrement et obsessionnellement anti Trump qu’on se croirait sur le site internet des Insoumis. Les conquérants Musulmans doivent bien rigoler de voir les « patriotes » s’attaquer à leur pire ennemi, Trump.

  12. Poutine a reçu Netanyahou a Mouscou et lui a assuré qu’il n’interviendra pas entre l’Iran et Israel. Cela enrage les anti-israéliens de Riposte Laïque qui ne ne comprennent définitivement rien à ce qui se passe, tant ils sont obsédés par le présumé complot imperialo-americano-sioniste-bourgeois qui est leur seule grille de lecture.

  13. Je ne fais plus confiance à nos dirigeants. Quand on sait que des entreprises françaises, PSA, Renault etc. avaient passé de gros contrats avec l’Iran, on comprend qu’ils sont capables de se contenter d’un accord de façade sur le nucléaire, toujours pour défendre des intérêts financiers et j’aurais tendance à me réjouir de ce qui arrive. Je ne supporte plus ces grosses entreprises et l’oligarchie, qui nous poussent à la mondialisation et installent leurs usines à l’étranger au mépris de l’avenir des travailleurs français. Je considère que ceux qui veulent dominer au niveau mondiale ne peuvent y arriver qu’en prenant des décisions criminelles. Je n’exclus pas le fait que Trump et Israël ont peut-être raison et que l’Iran continue à développer le nucléaire.Mais d’autres ne veulent pas savoir

  14. « Et ni Poutine, ni Netanyahu n’ont intérêt à ce que la situation dégénère. » Cette phrase contient implicitement, comme de nombreuses autres dans le texte, le postulat que Netanyahou ment quand il expose des preuves que l’Iran a poursuivi ses activités nucléo-militaires. Elle fait totalement l’impasse sur l’hypothèse où il dirait vrai. Car dans ce cas, l’intérêt d’Israël est de détruire les installations iraniennes. Et la seule façon de trouver un prétexte pour le faire est précisément de faire en sorte que la situation dégénère. Je suis sûr que l’Iran a continué son programme de façon clandestine et j’espère que Bibi rend visite à Poutine avec des preuves dans ses bagages, pour le convaincre qu’on ne peut pas laisser un tel pays se doter d’un tel armement sans réagir pour l’en empêcher.

  15. Il est vrai que l’on ne peut pas comparer la France (ni même l’UE) à l’Amérique tant par la superficie que par le nombre d’habitants. Toutefois l’UE d’aujourd’hui, divisée et sans unité, est un échec tant dans les faits que dans l’esprit. Cette UE ne correspond pas aux attentes des peuples (qu’elle tient financièrement à sa merci) et ses dirigeants sont devenus nos premiers ennemis avec la mondialisation, la pensée unique et l’islamisation. C’est triste de le dire mais il faut en sortir et vite pour faire une Europe des Nations qui soit respectueuse de nos identités et de nos souverainetés : comme au début …

  16. En attendant Trump mène presque tout le monde par le bout du nez : Macron veut représenter l’UE mais cette dernière ne représente pas grand chose aux yeux des Poutine, Trump et Netanyahu. « Ceux qui ne sont rien » sont représentés par presque RIEN le sieur Macron. Ce dernier devrait se concentrer sur son pays et le sortir du marasme dont il se trouve. Trump fait de la « Realpolitiks » pour faire de son pays l’« América first » dont il rêve c’est tout en son honneur.

  17. israel 1000 prix nobels les arabes avec 10 foix plus de populace 5 heureusent q israel est la pour leur botter le cul merci a israel

    • Merci à toi aussi singe et torix de nous le rappeler. 5 me parait un peu exagéré.

  18. Bien dit l’ami, des heures que je traîne dans ce site, premier commentaire
    sensé que je trouve.

Les commentaires sont fermés.