Nuit Debout : pourquoi ai-je autant envie de baffer ces jeunes cons ?

Publié le 11 avril 2016 - par - 39 commentaires - 5 036 vues
Share

Repu-Nuit-DeboutJe me suis totalement retrouvé dans l’édito de Cyrano-Caro de ce jour.

http://ripostelaique.com/kevin-est-un-con.html

Des « Kevin », j’en ai encore croisés trois, lors de mon dernier restaurant. Je l’avoue, on avait un peu fait honneur, avec trois amis, à quelques bonnes bouteilles de Bourgogne, quand le Patron, qui nous connaît, nous a d’abord présenté un « pote » à lui.

La quarantaine, sympathique, jovial, homo, barbe naissante à la journaleux de Canal Plus, plutôt souriant et agréable, apparemment cultivé et fumeur. Au bout de deux minutes, il nous raconte que certes l’islam peut être violent, mais qu’il ne faut pas le confondre avec l’islamisme, et qu’il y eu l’Inquisition.

Il ne restait que deux tables, tout le monde était parti, on pouvait donc parler librement.

Naturellement, il se prend sa première torgnole (verbale, bien sûr), avec quelques mises au point historiques qui le laissent un peu pantois, et sur le cul ! Et on le traite d’imbécile, mais de manière amicale, comme on peut le faire en fin de repas, quand le convive s’y prête. Il dit : « J’vais fumer ma clope, et je reviens ! ».

Et naturellement, à son retour, à chaque fois qu’il nous sort les coraneries habituelles, on est tellement rodés, avec mes potes (lecteurs de RL) qu’il se fait ramasser, et qu’on finit par anticiper les conneries qu’il va nous dire, ce qui achève de le désarçonner. Mais ce n’est pas un méchant, pas un belliqueux, c’est un gentil…

Nous lui demandons si, à son âge, il a déjà été agressé, et par qui ? Il baisse les yeux, son silence est parlant, un véritable aveu. Nous lui disons que nous venons de la gauche, tous les quatre, et qu’aujourd’hui, la seule chance pour la France, c’est une victoire de patriotes, qu’incarne le FN. Il est décontenancé, mais ne peut s’empêcher de s’écrier : « Ah cela, jamais ! ».

Nous lui disons donc qu’il préfère crever avec ses principes à la godille, plutôt que voter pour le seul parti qui pourrait lui remonter son pantalon. Il est troublé, trinque une dernière fois avec nous, et retourne se rasseoir à sa table, retrouver sa bande de potes.

Ils reviennent cinq minutes plus tard, à trois. Dont un qui se réclame de Podemos. Une caricature. Les cheveux longs, bouclés, catogan, le regard d’un commissaire politique qui ne se marre jamais, mais qui parait certain de son savoir. Un idéologue dans toute sa splendeur, les plus dangereux…

Il nous explique qu’il est pour le modèle suisse de démocratie directe. Pour l’instant, tout va bien. Il nous dit qu’il ne vote jamais. Cela se complique. Puis il nous fait le coup des immigrés victimes du colonialisme et du racisme des occidentaux. Cela s’aggrave. On lui fait un cours historique sur l’Algérie et sur l’Afrique, qui évidemment remet en cause tout son catéchisme. Et on lui dit que la culture africaine n’a rien à voir avec celle de l’occident, et qu’elle est davantage tribale que basée sur la famille traditionnelle. Apparemment, en disant le mot « tribu », nous aurions dit un gros mot, et il demande à ses copains de quitter le restaurant, ne pouvant plus rester dans un lieu où on profère de telles horreurs. Nous le qualifions de colonialiste, lui disant qu’il avait une vision européenne de l’Afrique, et qu’il refusait à ces peuples le droit de vivre selon leurs coutumes.

Au bout d’un moment, excédé, je lui demande : « Mais pourquoi hais-tu autant ton pays ? ». Et cet imbécile me répond : « Parce qu’il a exploité les pauvres du monde entier depuis trop longtemps ». Je lui réponds que c’est un crétin qui répète le discours de Bernard Henri Levy et autres Attali, et que c’est agent du capitalisme mondialiste, qui veut en finir avec les Etats-Nations, avec la complicité de petits gauchistes, faux rebelles, comme lui.

Manifestement, il me hait, mais il a compris qu’il ne ferait pas le poids, ni au niveau de la joute oratoire, ni au niveau du baston, s’il voulait jouer à cela. On se sépare sans s’être tapé dessus.

Quand Damien Rieu a répondu aux questions de Pierre Cassen, il a clairement expliqué dans sa génération, la moitié des Français de souche votait FN. Pourquoi ? Parce que c’est la génération sacrifiée, qui s’est retrouvée minoritaire dans ses écoles, dans ses quartiers. C’est celle qui s’est fait taper dessus, et traiter de raciste quand elle se défendait. C’est celle qui s’est faite agresser en 2006, lors des manifestations du TPE. Qui, aujourd’hui âgé de 40 ans, ne s’est pas fait emm… par des racailles issues de la diversité ? Qui n’a jamais baissé les yeux pour ne pas subir une agression ? Quelle fille ne s’est-elle pas habillée en pantalon, en vêtements amples, pour acheter la paix dans son quartier ? Quelle autre fille n’a-t-elle pas renoncé à prendre les transports en commun, par peur ? Cette réalité, c’est celle que décrit Damien Rieu, encore lui, quand il était encore porte-parole de Génération Identitaire.

Et tous ces jeunes crétins en sont encore à nous traiter de racistes, à nous faire le coup de « j’ai un copain, Ali, il est drôlement gentil », et à militer pour que les clandestins musulmans soient accueillis dignement chez nous. Alors qu’il vient d’y avoir Charlie Hebdo, le Bataclan, Bruxelles, en admettant que Merah ne leur ait pas ouvert les yeux…

Et tous ces abrutis votent Mélenchon ou Besancenot, insultent les flics, et jouent les rebelles à deux balles, sachant qu’ils ne risquent rien, puisque Cazeneuve interdit à ses hommes de riposter.

Et ces salopards se croient résistants, parce qu’ils crachent sur le FN et sur Marine.

Ils se font manipuler par les socialistes mondialistes, et ils ne voient rien. Ils se font instrumentaliser par les gauchistes nihilistes francophobes, et ils ne s’en rendent pas compte. Ils n’aiment plus leur pays, ils sont prêts à le livrer à des envahisseurs programmés pour nous remplacer, parce qu’ils se croient davantage citoyens du monde que Français, un mot qu’ils exècrent.

Ils ont manifesté avec leur écriteau « Je suis Charlie ». Ils ont allumé des bougies, fait des minutes de silence, des dessins à la craie sur le trottoir, posé des bouquets de fleurs, et rouler un patin au musulman de service, yeux bandés, qui nous faisait le coup de la religion d’amour qui n’a rien à voir avec les attentats.

Ils éclatent en sanglots quand un imbécile qui a perdu sa femme sort un bouquin « Vous n’aurez pas ma haine ». Ils attendent de reconstituer leur stock lacrymal quand un autre, Belge, qui a perdu une jambe, gémit qu’il ne faut pas faire d’amalgames.

Quels cons, mais quels cons, mais quels cons !

J’en ai marre d’eux. Ils n’ont aucune excuse. Ce sont des traitres en puissance, des collabos. Si des Français doivent mourir au prochain attentat musulman, je préfère que cela soit eux, car ils sont les complices actifs de leur futur malheur.

Ils se croient des rebelles, ce sont des larves, des soumis. J’ai vraiment envie de leur botter le cul et de les baffer, au sens propre du terme. Mais je les crois irrécupérables, incapables de sortir de leur formatage post-soixante-huitard. Ils me font penser à ce jeune gauchiste hirsute, dans « Le Camp des Saints », qui vient casser les pieds du vieux héros, avec ses conneries à deux balles.

Ceux qui ont lu le livre savent comment cela se termine…

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

« De haine » ? Argumentez, citations à l’appui.

Clamp

Oui, très bel article de M. Moisan et magnifique discours de D. Rieu mais de grâce mes amis, oui nous sommes fatigués, et désespérés, et pleins de bleus à l’âme, et la rage aux dents et écœurés, traînés dans la boue et exaspérés, oui nous sommes à bout mais non, il ne s’agit pas de leur trouver des excuses, il s’agit seulement de continuer à lutter, sans relâche, 1000 fois sur le métier remettons notre ouvrage, nous allons gagner parce que nous n’avons pas le choix.

Luttons face à chaque conscience, il en restera toujours quelque chose, au final, on aura peut-être décillé qu’un œil sur 10, que les faits auront influencé aussi, mais nous n’avons pas le droit de renoncer. Bien sûr on peut se soulager l’estomac en déversant notre hargne de leur bêtise, et en les traitant de traître ad libitum mais la vérité, c’est que pour résoudre un problème, il faut le comprendre.

La vie nous a conduit à la lucidité, elle les a menés dans le noir. Œuvrons à chaque occasion, et donnons-nous les moyens

Partout où l’islam passe , les chrétiens trépassent .

jean luc

Martin, merci de votre texte. Tout est dit. ajoutons cependant que des pays du Moyen Orient, tel l’ Egypte, avaient avant l’Islam une population chrétienne tels les Coptes qui, à la suite de dissenssions (ça me rappelle un autre pays…), ont succombé à l’Islam. Evidemment, l’Islam n’est JAMAIS colonialiste, elle…
Ajoutons aussi, dans la liste à baffer, ces parents dits de « souche » qui viennent vous dire que au niveau emploi « c’est dur pour eux et leur enfants » mais s’empresseront de voter UMPS qui ne se génera pas pour faire venir 300 000 personnes dont une grande partie soit prendra l’emploi d’un « de souche » , soit se trouvera en concurrence avec lui à Pole emploi, ce qui alourdit encore plus la facture du chomage .

claessens

Deux remarques:
1. NOUS nous saignons aux quatre veines pour leur payer des études: ils sont priés d’étudier.
2. Leur second droit: fermer leur claque merde.

Marine

Commentaire idiot et inutile !

père

Quel régal votre article Martin,on se reconnait tous à votre place.Merci

DURADUPIF

Oh combien indécrottable ! Comme celui qui, nous avez prédit, que nous lui frabriquerions la corde pour nous pendre. Ah ! les cons ils sont tj de retour de Munich.

Hollstein

Drôle. On aurait aimé en savoir un peu plus sur les arguments respectifs de vos débat sur l’occident « raciste » et « colonialiste ». Ces débats reviennent souvent, il est bon de partager nos armes sémantiques. Car c’est avant et surtout une guerre des mots.

adrien

La risée du monde entier ? Non la risée du monde à ce jour c’est Hollande donc le PS et ses applications. La risée c’est encore lui quand le japon entre autres ne veut « pas devenir comme la France » où des immigrés deviennent français de droit, et où s’applique le droit du sol. CQFD

Le Den

« risée du monde entier »…du moins de l’engeance crasseuse à laquelle tu appartiens.
Et à l’heure du nouvel ordre mondial, ta réflexion, qui ne relève pas d’un grand esprit fertile, affiche clairement la crasse dans ta tête d’idiot utile du système.
Ne te revendique même pas de gauche car la gauche n’est en aucun cas ce qu’elle prétend être depuis 50 ans.
Tu n’es qu’un infime élément, rébus souillé de l’empreinte libérale mondialiste, qui sera mis dans les poubelles de l’histoire de France…l’avenir passera par le FN…que tu le veuilles ou non.
Alors un conseille: fait tes bagages et par vivre ailleurs!

daniel champy

PENDANT LA DERNIERE GUERRE MONDIALE IL Y AVAIT LES COLLABOS FRANCAIS MAINTENANT RIEN N’A CHANGER CE SONT LES MEMES DES IDIOTS UTILES

Et alors, pas un pour féliciter Martin Moisan de son bel article ?

olivier

Bonjour.
En vous lisant, je me rend compte que je suis totalement ignorant au sujet de l’histoire des colonies françaises (à ma décharge, j’ai été a l’école publique, et en ZEP en plus…).
Poivez vous m’indiquer les titres de quelques bons ouvrages et/ou documentaires sur le sujet? Merci.

montecristo

olivier
Parcourez un peu les libraires ! La littérature sur la colonisation ne manque pas !
Lugan, Desjardins, Sévilla, Courrieres, Gallo, Fleury … pour ne citer qu’eux !
Mais aussi Charles de Foucault et quelques auteurs arabes …

olivier

En effet, ça ne manque pas, je demnde juste a etre orienté vers de BONS livres. Merci pour les noms que vous m’avez indiquez.

Daniel Boutonnet

Apparemment vous êtes un cerveau supérieur, je vous félicite. Je vais même abonder dans votre sens. Ayant eu des bureaux à proximité du boulevard Saint Germain et du Palais Bourbon, j’ai eu la « chance » de voir passer de nombreux défilés de syndicats. Et, loin des « gros beaufs du FN », j’étais étonné du niveau élevé des sujets débattus; tel groupe bataillait ferme à propos de la critique de Descartes par Nietzche, ailleurs partisans et adversaires de Victor Hugo refaisaient la bataille d’Hernani, d’autres encore discutaient avec brio sur la Querelle des Bouffons dont je ne doute pas que votre probable immense culture vous permet d’en connaître toutes les données. Désolé de ne pas accorder à une personne aussi géniale que vous les salutations d’un « beauf », latiniste et helléniste, par ailleurs spécialiste des lasers en médecine,

« Janoskour » ne vous répondra sans doute pas tout de suite, occupée q’il/elle est à consulter fébrilement Wikipedia pour savoir qui peuvent bien être Descartes et Nietzsche, et ce que furent la bataille d’Hernani et la Querelle des Bouffons, tous gens et événements dont jamais au grand jamais il/elle n’avait entendu parler.
Victor Hugo, peut-être, aura éveillé quelque écho…

Danielle Moulins

A vous lire j’ai immédiatement la certitude que, question « réflexion philosophique », je tiens un cador! Une thèse de troisième cycle en cours de rédaction sans doute? Directeur de thèse Raphaël Liogier, peut-être?

GAVIVA

c’est lrps et votre gros mou qui ridiculise la france a chaque seconde

Yves ESSYLU

Ce que vous dites est pertinent mais vous confondez malheureusement l’ancien FN identitaire et libéral (d’entreprise) , dont tous saluent la vision prémonitoire, avec le nouveau
Néo FN dans lequel je ne trouve plus qu’assimilationnisme et marxisme, bref ni droite ni droite .
Outre l’insupportable slogan de ceux qui mettent la tête dans le sable: Marine, Marine, elle est belle Marine; et qui traitent de diviseurs (sinon de crétins, n’est-ce pas philippot) tous ceux qui ne veulent pas renier leurs convictions pour rentrer dans leur vision sectaire !
Certes elle est plutôt charismatique la Marine, bien que ses répliques relèvent parfois plus des techniques de communication que d’une réelle connaissance du sujet,
Mais surtout malheureusement inexplicablement influencée par un chevèmenentiste parfaitement compatible avec les « kevins » que vous décrivez

azert

La meilleure façon de convaincre c’est d’argumenter sans porter aucun jugement. Ou alors en apportant un jugement d’un tiers reconnu par la personne jugée, faire appel justement à leurs propres valeurs de bienpensance.
Ou puisque tout n’est qu’hypocrisie et double standard dans leur rhétorique. les mettre face à leur incohérence, comme vous l’avez fait en parlant des bhl.
C’est la personne dans l’erreur qui doit se juger elle-même, accepter ses erreurs et ressentir cette honte d’avoir été l’agent servile du camp du mal pensant faire le bien.
On pouvait éviter le crétin. Par l’insulte on ajoute de la colère et leur remise en question est plus difficile.

Ce qui manque le plus c’est la circulation de l’anti-thèse à la bienpensance mondialiste. Il nous faut des médias et des gens suffisamment cultivés sur les réseaux sociaux pour apporter cet autre point de vue.

montecristo

azert
« Les Cultivés  » de votre genre sont dans les églises !
Certains sont même socialistes … voire collabos.
On voit où ça mène !
Or, il arrive un moment où l’on ne discute même plus !

Vincent

Alors là je ne comprend ni votre réaction ni celle de 6 lecteurs de RL je trouve la reflexion de azert plutot pertinente et pleine de bon sens. Etre « raciste » anti-islam et voir meme catho n’est pas un mal mais juste le respectueux de nos anciens maintenant ce qu’il as chercher as expliquer c’est que nous somme dans un systeme qui a bercer nos gosses dans de la merde depuis leur plus tendre enfance le tout en le faisait avec une voix douce qui endort et surtout ne froisse pas les parent sont aussi coupable de ne jamais oser crier sur les gamin car du coup ont obtient une generation de gamin pourrit gaté et qui ne supporte plus aucune critique saine si elle est seche. Ce que voulait expliquer azert c’est que faut s’adapter à ça mantenant, la faute est à la generation baby boom pas là mienne c’est clair mais maintenant vas falloir connecter le peu de neuronne qu’il reste au lieu de critiquer qqn qui donne des solution concrete .

azert

Il y a aussi des gens qui brûlent les étapes. Un élu FN qui célèbre les poilus de Verdun en réhabilitant Pétain. Un pas en avant 2 pas en arrière. comme ceux qui se voyaient vainqueur en 2012, maintenant c’est 2017. ce faisant ils jouent contre eux-mêmes. parce qu’en adoptant une attitude de vainqueur, ils adoptent une stratégie différente, une stratégie inadaptée, qui ne permet pas la victoire dans notre contexte de défiance extreme.
On a 30% de votants, mais beaucoup moins qui sont réellement acquis au fn, et on a 70% des français farouchement opposés.
Les chiffres bruts ne nuancent pas ces détails.

montecristo

azert
Donc … il est préférable d’avoir une attitude de vaincu ???

pauledesbaux

Il ne faudrait pas non plus OUBLIER QUE PETAIN A ETE LE VAINQUEUR DE VERDUN « COURAGE ON LES AURA » c’est de Lui merci TOUS LES HOMMES POLITIQUES ON COMMIS DES ERREURS et pire que holandouille et son gouvernement tu meurs ILS SONT COMPLICES DE L ISLAMISATION DE MASSE DE NOTRE PAYS ET PERSONNE NE CHERCHE A NOUS EN SORTIR AU CONTRAIRE NOUS LEUR OUVRONS LARGES LES PORTES ET LE RESTE, PETAIN A COMBATTU LES BOCHES COMME JAMAIS NOUS NE COMBATTONS LES MUZ OK,? signé paule di Malta

Marine

Paule di malta ma Qué tou racontes ?

Il ne s’agit pas de « réhabiliter  » Pétain, mais de rappeler , calmement ,un certain nombre de faits: le vieux maréchal avait quatre-vingt-quatre ans ; certes, il ne perdait pas la tête, mais à cet âge, on est plus fragile, plus vulnérable, plus influençable. Et il était une marionnette dans les mains d’une gauche qui lui avait voté les pleins pouvoirs,et de ses représentants: Laval, Bousquet (l’homme de la rafle du Vel d’Hiv), et quelques autres de sinistre mémoire. Dans le gouvernement de Vichy, 14 ministres sur 17 ou 18 – je n’ai plus les chiffres exacts en tête – ).
Et ne pas perdre de vue que la France était vaincue,occupée,sous domination teutonne, domination que la gauche voyait d’un très bon oeil après avoir applaudi avec enthousiasme au pacte germano-soviétique.

azert

Bravo, vous leur avez bien cloué le bec.
Comment en est on arrivé là ? L’absence de voix discordantes audibles et intelligibles, dans le ronronnement de la bienpensance unique diffusée en boucle depuis 40ans et plus.
audible il y a le fn quelques journaux minute rivarol.
mais pas intelligible. quand le père le pen joue la provoc, il braque les gens contre lui même s’il dit la vérité, parce que même s’il a raison, moralement il a tort, ce qui ne le rend pas plus juste qu’un menteur.
Se faire montrer qu’on se trompe par quelqu’un qui se moque de vous ou vous insulte, ne va pas vous faire rejoindre son camp.
On cherchera une troisième voie, puisque cette personne nous aura montré qu’elle nous rejette avec notre stupidité. Il y aurait du masochisme à rejoindre le camp de gens qui nous haissent.
Nuit debout on voit quoi des jeunes ont enfin compris que l’herpès est mauvais. Mais ils ne rejoindront jamais le fn parce qu’ils pensent que le fn c’est la haine.

montecristo

azert
Je vous vois très bien « conseiller » de Marine à la place de Phillipot !

daniel champy

qui organise nuit debout,ce n’est pas les journalistes qui vous le diront: ce mouvement populaire c’est l’organisation attac qui a depose la demande d’autorisation en prefecture pour occuper les lieux et que l’intendance se fait via le dalo et le syndicat sud solidaires,quand au collectif nuit debout organisation des assemblees generales sur les lieux,il regroupe des militants d’eelv du front de gauche,des syndicalistes,toutes l’organisation de l’extreme gauche

Homme libre

C’est de pauvres idiots, une fois y’en avait un aussi qui insistait avec moi sur ces sujets! Pourtant on parlait de mon ancienne religion que j’ai pratiquée, de « mon peuple » avec qui j’ai grandit, je connais ses défaults et ses qualités sur le bout des doigts. De plus je connais l’Algérie, sa sociéte, son mode de fonctionnement, l’emprise de la religion mais malgrès ça cet idiot continuait d’insister. Malheureusement les gens comme nous qui connaissons les problèmes liés à l’islamisme et au « maghrébisme » ont souvent été mis de côté. Durant des années je dénonçais l’éducation catastrophique donnée par la majorité des maghrébins à leur enfants, soit c’est un excès d’autorité ou soit c’est un excès de laxsisme, j’étais persuadé que c’était les meilleurs ingrédients pour fabriquer des sociopathes, le temps m’a donné raison. Mais bon dans  » ma communauté » ( j’aime pas cette dêsignation, ) on me traitait de vendu et en face on me prétait peu d’intentions probablement par peur!

montecristo

Homme libre
Bravo ! Je connais quelques maghrébins dans ton cas !
C’est une situation atroce …
Comme celle des Harkis par exemple.
Tu as tout mon soutien mon ami !
Si tu veux mon adresse , c’est avec plaisir !

La chienlit non merci

Fernand Naudin (1963) : « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. »

GAVIVA

Ma mère m’a souvent dit qu’il fallait davantage se méfier des cons que des méchants, ils font plus de dégats. Eh oui, qui peux dire qu’il n’a jamais été aggressé par une de ces chances pour la france??? Pas moi, et pourtant j’avoue avoir cru aussi a la fable pince mi pince moi de l’islam et islamisme. Ma mère m’a aussi ( j’ai eu ma phase de maman c’est quoi ci ou ca) donné une définition de ce qu’est un CON: c’est quelqu’un qui n’apprend RIEN ni de ce qui lui arrive, ni de ce qui arrive aux autres, ni de ce qui se passe autour de lui, avant ou après lui. Le con est aveugle, sourd, mais a toujours une grande gueule pleine de vide, pardon, de conneries:!

wika

Pour répondre à Olivier qui veut s’instruire sur le passé colonial de la France, je lui conseillerai de rechercher des articles sur ces sujets dans les sites de réinformation : RL, Boulevard Voltaire, Dreuz info …
J’ai personnellement appris beaucoup de choses par ces lectures.

Vincent

Jolie.