Obsèques de Brigitte Bayle : une cérémonie inoubliable

Publié le 30 décembre 2013 - par - 1 440 vues
Traduire la page en :

La salle communale de la petite ville de Saint-Germain, dans la Vienne, était pleine, ce samedi, à partir de 15 heures, pour rendre un dernier hommage à Brigitte Bayle, cofondatrice de Riposte Laïque et par ailleurs trésorière de notre journal.

Les gens découvraient, en arrivant, une photo qui incarnait réellement la femme pleine de gaieté que nous aimions.

BrigitteSon fidèle ami Pierre Cassen jouait le rôle de maître de cérémonie. Sur des passages musicaux choisis par Brigitte, s’exprimèrent d’abord ses filles, puis son frère, auteur d’un superbe texte plein de poésie. Suivit une chanson d’Hugues Aufray, interprétée à la guitare par un autre frère, et chantée également par les soeurs, neveux et nièces.

Ensuite, ce furent les amis qui tirent à rendre hommage à Brigitte. Parmi eux, Alain Dubos, dans l’incapacité de se déplacer, avait envoyé un texte évoquant notre cofondatrice dansant le flamenco, bien que déjà malade, l’été dernier à Mont-de-Marsan. René Marchand, premier invité de l’association présidée par Brigitte, “Les Chats Bottés“, avait également tenu à prendre la plume. D’autres raconteront des anecdotes permettant de mieux connaître encore Brigitte.

Pierre Cassen conclura par un inoubliable hommage plein d’émotion, à celle qu’il a toujours appelé son amie, et qu’il a suivie durant toute l’année 2013, pour la soutenir au mieux dans son dernier combat.,

Comme le souhaitait Brigitte, ce ne fut pas une journée trop triste, malgré de grands moment d’émotion et quelques larmes. Nous profitâmes de textes magnifiques, et d’une ambiance chaleureuse et complice. Les discours terminés, tout le monde continuera à évoquer autour d’un bon verre celle que chacun, à sa façon, avait appréciée et aimée.

Ce fut vraiment une cérémonie inoubliable, qu’elle méritait bien.

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi