OK boomer : la réponse des jeunes glandeurs aux vieux cons

Publié le 5 janvier 2020 - par - 16 commentaires - 1 787 vues
Traduire la page en :

Coqueluche des réseaux dits sociaux, c’est l’expression à la mode qui fusille net tous les vieux birbes. Mêmes ceux et celles qui veulent  paraître de fringants seniors, cibles volontaires de la silver économie, voyagistes compris.

OK boomer est l’équivalent de « ferme ta gueule vieux blaireau ». C’est la réplique magique qui dispense de toute argumentation une jeunesse tarée à l’écolo-Greta. Pas la peine et pas le temps pour ces crétins en herbe, ils sont dans l’immédiateté et la connerie. Pourtant Georges Brassens nous avait prévenus : « Quand on est con, on est con, qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père ». Effectivement, quand une génération post soixante-huitarde, évaporée, mais dopée aux Trente Glorieuses, engendre une génération qui ne devait contenir que des winners, avant que ses cadres ne se pendent avec leur cravate, et qui, elle-même, pond un contingent de glandouilles mixées à une immigration inculte et conquérante, cela ne peut que mal finir.

OK BOOMER, l’analyse ultime

https://youtu.be/mzhb-ASg7s4

Les cons parlent aux cons

Les premiers en date  sont ceux qui ont bu jusqu’à la lie les vertus de la société de consommation, sans comprendre qu’ils toucheraient un jour les dividendes guerriers de la négation de leurs racines culturelles et identitaires.

Et les seconds qui voudraient justifier leur sinécure dans les douillettes universités où ils pullulent, avant d’aller pointer au chômage. Le plus tard possible bien sûr et sans, évidemment, bourse délier pour payer les retraites de leurs aînés. Barbons et vieilles pendules, vos propres mioches et la société vous montrent donc le chemin de l’abattoir, parce que vous vivez trop longtemps,  que vous coûtez trop cher et que Macron, pour qui vous avez massivement voté, préfère continuer à investir dans l’immigration pour vous remplacer.

Savent-ils d’ailleurs, les uns et les autres, que la retraite par répartition n’est pas, comme leurs professeurs gauchistes le leur ont sans doute enseigné, une conquête du Front populaire ou de la Libération, mais une loi du maréchal Philippe Pétain ? 

« Les défenseurs actuels du régime de retraite par répartition seraient, en effet, bien étonnés si on leur en dévoilait l’origine.

La plupart du temps, en effet, on le fait remonter à la Libération, époque supposée de refondation du pacte républicain français, avec les fameuses Ordonnances sur la Sécurité sociale de 1945, en quelque sorte sacrées par la signature du général de Gaulle. Or la répartition a été instaurée le 15 mars 1941 par un homme qui a fini sa vie en prison pour indignité nationale après un procès pour haute trahison » source https://www.contrepoints.org/2010/09/24/1851-retraites-le-cadavre-de-petain-bouge-encore

« En cette période, il paraît opportun de rappeler la paternité du système de retraite par répartition que nous connaissons aujourd’hui. Comme de nombreuses avancées sociales qu’on attribue faussement au Front Populaire et à l’action syndicale (voir : La France sous vichy genèse d’un socialisme enraciné), notre système de retraite actuel trouve son origine dans la conception planiste du gouvernement de l’État français du maréchal Philippe Pétain. » intégralité du dossier sur https://jeune-nation.com/actualite/actu-france/reforme-des-retraites-aux-sources-de-notre-regime-lheritage-du-gouvernement-du-marechal-petain.html

Loi du 14 mars 1941 relative à l’allocation aux vieux travailleurs salariés

Nous, Maréchal de France, chef de l’État français,

Le conseil des ministres entendu,

Décrétons :

Titre 1er

Allocations aux vieux travailleurs salariés

Article 1er

  • 1 – Il est accordé une allocation aux travailleurs français sans ressources suffisantes, âgés de soixante-cinq ans ou plus, qui justifieront :
  1. a) Soit qu’ils occupaient, à la date de promulgation de la présente loi, un emploi salarié ou assimilé au sens du paragraphe 3 de l’article 1er du décret-loi du 28 octobre 1935 modifié ou des paragraphes 3 et 4 de l’article 1er du décret loi du 30 octobre 1935, leur ayant procuré une rémunération normale ;
  2. b) soit qu’à la date de demande de l’allocation, ils bénéficieraient de l’aide aux travailleurs sans emploi dans les conditions de l’article 7 de la loi du 11 octobre 1940 ;
  3. c) Soit qu’ils aient occupé, après avoir atteint l’âge de cinquante ans et pendant une durée supérieure à cinq ans un emploi salarié ou assimilé et sous réserve que cet emploi ait constitué leur dernière activité professionnelle.
  • 2 – L’allocation peut être également accordée aux travailleurs français âgés de soixante ans ou plus, remplissant les conditions de l’alinéa c du paragraphe 1er et qui seront reconnus inaptes au travail par une commission régionale instituée à cet effet.

Il pourra être fait appel des décisions de la commission régionale devant une commission nationale fonctionnant auprès du secrétaire d’État au travail.

La suite des vingt trois articles et les signataires sur : https://www.legislation.cnav.fr/Pages/texte.aspx?Nom=LOI_14031941

Macron et les pontes des syndicats savent que l’actuel système des retraites est une escroquerie, comme celle de votre épargne pour les migrants 

La retraite par répartition est un système de Ponzi (c’est-à-dire une escroquerie où les derniers arrivés « passent devant la glace », suivant l’expression favorite des vendeurs d’automobiles).

Dès 2012, le site Contrepoints s’est fait l’écho d’une éblouissante démonstration : la preuve mathématique que le système de retraite par répartition est une chaîne de Ponzi, c’est-à-dire qu’il relève du même procédé financier que l’arnaque de Madoff.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’affaire Ponzi, rappelons que Charles Ponzi était un escroc italien à l’origine d’une astucieuse escroquerie basée sur une chaîne d’emprunt. Et pour les retraites par répartition, c’est pareil.

« … C’est-à-dire qu’un mathématicien dans sa tour d’ivoire, ne connaissant strictement rien au monde extérieur, pouvait dès le début montrer que ce système était impossible, et ce hors de toute considération concrète. Et d’ailleurs, les économistes le savaient… »

Valeur future et valeur présente

Pour comprendre la démonstration, il faut saisir ce qu’est une valeur future, et réciproquement une valeur présente :  » … La valeur dans un an d’un euro aujourd’hui, correspond au nombre d’euros que vous obtiendriez en échangeant votre euro d’aujourd’hui :  « Concrètement, vous donneriez un euro aujourd’hui, et recevriez une somme dans un an. La différence entre les deux est définie par le taux d’intérêt, i, sur la période. Ainsi… Ce qui implique que …

Ce qui signifie que si vous placez cette somme aujourd’hui sur un compte en banque, vous aurez à la période t exactement le montant nécessaire pour réaliser votre dépense.

Ce raisonnement permet d’établir la « contrainte budgétaire intertemporelle » d’un agent économique… »

La condition de solvabilité

« Dans les modèles macroéconomiques, la contrainte budgétaire intertemporelle a un nom croustillant. On l’appelle « no ponzi game condition ». Dans le cas de la retraite par répartition, cette condition s’écrit : …

C’est-à-dire que la valeur présente de l’ensemble des cotisations présentes et futures couvre la valeur présente de l’ensemble des pensions présentes et futures. Cela autorise le système à être parfois en déficit (et donc de perdre le paiement d’intérêts sur une dette) et parfois à constituer des réserves (et donc de dégager du rendement sur leur placement). Mais si cette condition n’est pas remplie, le système n’est pas financièrement stable, c’est alors un ponzi qui a besoin d’apports extérieurs pour survivre.

Les financiers connaissent quant à eux ces sommes sous les termes « somme des flux actualisés » ou, en anglais, « discounted cash flows ».

Preuve du Ponzi

« Démontrons désormais qu’il s’agit effectivement d’un Ponzi.

Le système par répartition prétend donner un meilleur rendement que l’épargne (sans quoi il n’a aucun intérêt, vu qu’il suffirait d’épargner les cotisations). Si on note r le rendement de la répartition, et que nous rappelons que iest le taux d’intérêt sur l’épargne, on a donc…

En réintroduisant les premières pensions dans la somme, on obtient finalement :…

C’est-à-dire une relation qui ne respecte pas la « no ponzi game condition ». La valeur actuelle des recettes est inférieure à celle des dépenses.

Concrètement, que cela veut-il dire ? Cela signifie qu’il est impossible que le système délivre un rendement strictement supérieur au taux d’intérêt pour chaque génération. Cela implique aussi, que si une génération a obtenu du système un rendement supérieur à celui de l’épargne, au moins une autre génération obtiendra un rendement inférieur à l’épargne. Il s’agit, vis-à-vis de l’épargne, d’un jeu à somme nulle. Cela signifie que si une génération a bénéficié du système, une autre sera nécessairement perdante. Or, ceci est toujours le cas, car à l’initialisation d’un système par répartition, une génération reçoit la première des pensions, sans avoir versé de cotisations auparavant (vu que le système n’existait pas) : elle obtient donc un rendement infini. ».

En des termes moins choisis, vous aurez donc « le bonjour d’Alfred ». Ce qui fera beaucoup, avec votre épargne pour les migrants https://ripostelaique.com/votre-epargne-pour-gaver-les-migrants-et-les-quartiers.html

Davantage d’infos sur https://ripostelaique.com/le-menteur-professionnel-valls-nous-baratine-sur-les-retraites.html

Démonstration complète et calculs sur : https://www.contrepoints.org/2012/12/21/108821-la-retraite-par-repartition-est-un-systeme-de-ponzi-la-preuve-mathematique 

Toute la jeunesse de France n’est heureusement pas perdue

L’Action Française répond aux mensonges médiatiques https://ripostelaique.com/laction-francaise-repond-aux-mensonges-mediatiques.html

Génération Identitaire menacée de dissolution : vidéo de l’action CAF 93  Génération Identitaire menacée de dissolution : vidéo de l’action CAF 93

Génération Identitaire lance une bande-annonce de ses actions  https://ripostelaique.com/generation-identitaire-lance-une-bande-annonce-de-ses-actions.html

Georges Brassens, Le temps ne fait rien à l’affaire

https://youtu.be/7rUyfaiZHVQ

Jacques CHASSAING

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
hebe

eh oui … dire que les retraités n’ont pas voté MLP par peur pour leurs pensions !

"à la" poubelle

“Boomer”, encore un nouveau mot pas terrible. Pas étonnant de la part des jeunes crétins qui ont créé les horribles “pécho”, “twittos” etc du nouveau langage simiesque.
Pourquoi affuble-t-on les vieux du qualificatif “senior” alors qu’on n’utilise pas “juniors” pour les jeunes ?

hebe

Aaaargh … “pécho” ! je n’en peux plus de celle-là.

Joël

Macron a dit : 1 euro cotisé aujourd’hui vous donnera 1 euro de retraite.
Sauf que cet euro racketté par l’état aura fait des petits pendant 40 ans ou plus.
Supposons que le 1 € de départ donne à l’arrivée 7,50 € du fait des placements de l’état.
Ah ben va être content le retraité, il va récupérer son euro.
Et l’état va empocher les 6,50 € de différence.
C’est exactement le même procédé qu’utilisent les banques avec vos salaires et pensions où la date de valeur est toujours décalée du jour de paie.
Quelques centimes sur 2 ou 3 jours, c’est peu me direz-vous. Mais multiplié par des millions de titulaires de comptes obligatoires, je vous laisse faire les calculs du bénéf.

superdupondt

et cet euro vaudra 0.75 cts !! ma belle soeur est suedoise et m’a bien expliqué tu cotise pour 1500€ et tu touche 12 000 couronnes soi 1160€ € a 65 ans car a 62 c’est 1000€ !! bien sur les fonds de pension americain sont là !!

Parler vrai

C’est déjà le cas avec les retraites complémentaires: le point n’a pas baissé mais il faut déjà cotiser 2 ans de plus pour toucher son euro entier

Crap2sp

Et moi je responds bande de tafiotte.qu,attendez,vous pour defendre,vos retraites. Qu,attendez,vous pour vous defendre,contre les 1000 agressions,chaque jour dans ce pays. Quand belle jeunesse allezvous,vous bougez,le,cul,contre ce mondialisme qui vat vous bouffez,contre cet,islamisme qui vat vous soumettre faire de vous des veaux belants.pauvre jeunesse vous etes,et vous allez,devenir des etres,incapables,de vous defendre,vous nous le prouvez,chaque jour,scotcher,a vos I Phone, vous etes,certes millennium mais des couilles moles. Pauvre jeunesse vous allez,subir souffrir ,nous vieux cons boomers ou pas ne seront,plus la vous entendre,gemir,des coups que ce futur vous promet.

nazdrowie

T’as raison ! garçon

Jean Marc

https://gollnisch.com/2019/12/13/retraites-deux-tabous/
Dans Présent, Bruno Gollnisch revient sur deux tabous concernant la réforme des retraites
“Dans le débat actuel sur les retraites, deux questions majeures, pourtant à la racine du problème, ont été occultées. La première, c’est la question démographique, que j’évoquerai la semaine prochaine. La deuxième, c’est le libre-échangisme généralisé, et le chômage qu’il occasionne. A quoi sert-il en effet de retarder l’âge de la retraite, si tant de personnes, au chômage, n’y parviennent pas en ayant suffisamment travaillé, et donc cotisé ?”

Anne Lauwaert

oui mais enfin si nous avons une jeuness aussi conne c’est qu’elle a eu des parents qui lui ont enseigné la connerie.

Jacques CHASSAING

à Anne Lauwaert

C’est exactement ce que je dis dans mon article.

Winston

Il y en a qui ne savaient pas que la répartition est due à un ministre communiste de Pétain ???
Que les régimes qui avaient capitalisé une cagnotte ont été saignés à cette occasion ?
Bonté divine , faut s’informer !!!
On dit souvent que la répartition c’est la SOLIDARITE.
On sait ce que ça signifie,en France : le racket institutionnalisé.
Il est désespérant de constater que certains ne le comprennent pas.

denfer VICTORIA

Nos amis belges ont de l’humour.
Nous pouvons pratiquement en dire autant en France !

Je vous transfère une DÉCLARATION d’impôts d’un citoyen Belge :
On pourrait croire que c’est une blague mais non.
Voici ce qu’a répondu un citoyen belge sur sa déclaration d’impôts à la question :
Avez-vous des personnes à votre charge ?
Réponse :
2,1 millions d’immigrés illégaux,
4,4 millions de chômeurs,
900 000 criminels répartis dans 85 prisons,
650 crétins au parlement,
+ la totalité de la Commission Européenne.
L’administration lui a renvoyé sa déclaration en disant que sa réponse était inacceptable.

Le citoyen ne s’est pas dégonflé, il a répondu par écrit :
« Pourquoi, j’ai oublié quelqu’un ? »

Christine

Super !!!!
Hélas les jeunes se laissent porter par le courant et n’ont aucune réaction ,ils sont nés dans une mauvaise époque ,les parents sont fautifs ,car après 68 ,c’était l’enfant roi ,et voilà ce que ça donne !
En cas de révolution ou d’attaques ils pleureront sur leurs smartphones pour appeler à l’aide ,ou compter sur les autres pour les défendre .
Cette société me dégoûte et ça ne va pas en s’arrangeant !!

Jean-Paul Bourdin

OK BOOMER…Faut-il avoir peu de personnalité pour se laisser aller à reprendre cette stupidité.
Mais c’est comme le terme “jaloux” ou le fait de traiter quelqu’un de “raciste” à tort et à travers. Un exemple : je n’aime pas la musique de Rihanna et c’est mon droit : c’est que je suis jaloux, et comme en plus elle est “racisée”, quelle aubaine : on peut également me traiter de raciste !
En bref, de belles et faciles manières d’éviter une discussion argumentée, pour des décérébrés gavés à la soupe médiatique et au cerveau liquéfié par la propagande de l’éducation nationale.

"à la" poubelle

Rihanna fait de la musique ? Non, c’est une production sortie de son rihanus.

Lire Aussi