Omicron : la manipulation continuera tant que nous obéirons

VariantBresilien.jpg

L’OMS joue de toute son autorité pour nous annoncer que le variant du virus : Omicron, sera terrible, meurtrier, dangereux, etc.

Sur quelle base scientifique peuvent-il le dire ?

Il devient de plus en plus manifeste que ces institutions nous prennent pour des abrutis. On va nous apeurer indéfiniment. Sérieusement, réfléchissons un instant. Sur quelles bases scientifiques peuvent-il asséner de telles sottises ? Le variant est connu depuis très peu de temps. Il faut plusieurs semaines pour l’étudier, le comparer et faire des hypothèses. Pendant ce temps, les vraies données d’expériences émanent des médecins au contact de ce variant. Or, que constatons-nous ? Au moment où j’écris ces lignes (29 novembre à midi), il n’y a aucun décès enregistré. La présidente de l’Association des médecins sud-africains à Prétoria dit que :

« Je ne dis pas qu’il n’y aura pas de maladies graves. Mais pour l’instant, même les patients que nous avons vus, qui n’étaient pas vaccinés, ont des symptômes légers. » (Docteur Angélique Coetzee).

La machine à prévoir se substitue à l’observation scientifique

Les institutions pratiquent éhontément la prévision catastrophiste, la supputation, l’extrapolation et dans une hystérie épuisante annoncent la nouvelle crise majeure pour les semaines à venir. Mais, dans cette communication manipulatrice et paradoxale, l’OMS est capable de nous dire « en même temps », que les informations disponibles aujourd’hui ne permettent pas d’imaginer une situation différente des autres variants. Il suffit de lire la documentation de l’OMS pour conclure comme le journal Le Monde qui cette fois semble plus prudent :

« Certes, les connaissances concernant la dangerosité d’Omicron, le nouveau variant du SARS-CoV-2, sont lacunaires ; mais elles n’ont pas empêché l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’alerter, lundi 29 novembre, sur le « risque très élevé » qu’il présente au niveau mondial. » (Le Monde, 29 novembre 2021)

Pour ceux qui douteraient, quelques extraits des documents de l’OMS en date du 28 novembre.

https://www.who.int/news/item/28-11-2021-update-on-omicron

Vous comprendrez par vous-même qu’il y a manipulation entre le rapport et la conclusion :

« Transmissibilité : Il n’est pas encore clair qu’Omicron est plus transmissible (par exemple, se propage plus facilement d’une personne à l’autre) par rapport à d’autres variantes, y compris Delta. »

« Gravité de la maladie : Il n’est pas encore clair que l’infection par Omicron provoque une maladie plus grave par rapport aux infections par d’autres variantes, y compris Delta. »

« Il faudra plusieurs jours à plusieurs semaines pour comprendre le niveau de gravité du variant Omicron. »

« Efficacité des vaccins : L’OMS travaille avec des partenaires techniques pour comprendre l’impact potentiel de cette variante sur nos contre-mesures existantes, y compris les vaccins. »

C’est avec ce niveau de certitude et de documentation scientifique que nous fermons les frontières, mettons une pression insupportable sur nos concitoyens. Comment peut-on continuer à tyranniser les populations de cette manière ? La preuve est là que ces institutions ne font plus de la santé mais orchestrent une manipulation de l’opinion. Elles n’ont aucun fait scientifique à présenter.

La machine infernale à vacciner s’emballe mais s’inquiète aussi

Les laboratoires sont inquiets. Le pire pour eux serait une contamination des « vaccinés » et une mortalité chez ces « vaccinés », si par hasard, ce variant Omicron contournait la thérapie de Pfizer. Mais les laboratoires sont aussi sur le pied de guerre, car l’échec n’arrêtera pas leur machine infernale. Si le « vaccin » ne fonctionne pas, il faudra urgemment développer le suivant et piquer de nouveau quelques milliards de personnes avec la version améliorée et adaptée à ce nouveau variant. Dès lors que la porte à toute autre solution à été fermée, la spirale obsédante de la piqûre répétée s’impose de manière pavlovienne. As-tu pris RV pour ta 3e dose ? On croirait entendre des peuples de drogués addictes.

Quand l’urgence fait office de valeur cardinale, il faut s’inquiéter du résultat

 Personne ne niera, je l’espère, que nous n’avons aucun recul et que tout cela se fait dans le chaos, la précipitation, l’absence de contrôle et d’évaluation. Non seulement, nous bafouons toutes les règles de la médecine, mais nous soumettons les populations à un harcèlement psychologique qui devient obscène. Sont-ce bien les mêmes savants qui du haut de leur science raillent les imbéciles millénaristes du Moyen Âge qui avaient peur de la fin du monde ? J’aimerais que nous retrouvions ce goût de l’impertinence et de la raillerie à l’endroit de ces savants fous du XXIe siècle, qui nous apeurent maintenant chaque matin, comme pour mieux nous aliéner, nous asservir, nous obliger à la piqûre (notre dose).

Et à propos, combien de morts en France ces mois derniers ?

 Saviez-vous que la mortalité mensuelle en France est dans la moyenne des 5 dernières années ? Savez-vous que les décès en 2021 nous placent dans la lignée de 2019, année sans « épidémie » ? Savez-vous que les décès journaliers imputés à la Covid sont sur ces dernières semaines compris entre 6 le 1er novembre et 97 le 22 novembre (https://www.coronavirus-statistiques.com/stats-pays/coronavirus-nombre-de-cas-en-france/) pour moins de 1 500 décès journaliers ? La Covid représente 2 à 3 % des causes de décès en France au mois de novembre. Que toutes les études de l’Insee, au demeurant remarquables, montrent que les très anciens meurent un peu plus suffit-il à nous imposer une telle dictature du quotidien ?   (https://www.insee.fr/fr/statistiques/4923977?sommaire=4487854)

Nous nous laissons enfermer dans un cycle de communication terroriste qui vise à épuiser les populations, à leur faire renoncer à une vie ordinaire, à force de restrictions forcées jusqu’à la totale soumission, privées progressivement de toutes leurs libertés. Choisissons la liberté et aidons nos proches à faire ce choix.

Pierre-Antoine Pontoizeau

 

image_pdfimage_print
14

13 Commentaires

  1. France : Une fuite révèle un projet de transformation de Notre-Dame en un parc à thème woke. Tendance imposé par des mondialistes kabbalistes.
    L’article en français de la revue ‘Aube digitale’ a déjà été supprimé par la censure …
    Voici en anglais parce qu’on en parle à l’étranger.
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-10246695/Notre-Dame-turned-woke-theme-park.html
    https://www.watson.ch/fr/international/france/469446800-la-renovation-controversee-de-notre-dame-de-paris-en-disneyland

  2. Même Sarbacane le piqueur fou à retenu 3 causes au redémarrage de l’épidémie, la baisse de la protection, la perte d’efficacité du vaccin et une 3ème que je n’ai pas retenu, par contre pour une fois il n’a pas parlé des non vaccinés, sentirait-il le vent tourner, peut-être qu’il a des billes dont il ne veut pas parler.

  3. La réalité : comme l’avait annoncé Raoult voici plus d’un an : plus le virus mute , plus il devient contagieux et plus il perd en virulence….ainsi , progressivement , la pandémie s’achevera en simple rhume.

    • le prf Montanier qui avait dénoncé le covid comme étant fabriqué en labo car ayant des éléments du sida (qu’il a découvert) et de la malaria avait dit la même chose :

      la nature n’aime pas les « ajouts » non naturels.
      le covid de wuhan va se débarrasser des éléments ajoutés et des variants moins dangereux le remplaceront !

      Nous y sommes depuis pas mal de temps !
      les variants covid aujourd’hui ne donnent dans la plupart des cas qu’un gros rhume !
      mais chez les personnes faibles même un gros rhume non soigné peut virer en bronchite puis pneumonie !
      en refusant de soigner ce rhume le gouvernement ET les médecins TUENT des gens !

      les « vagues » de morts dans les hôpitaux sont le résultat de l’injection génique expérimentale de masse.
      les variants ultra dangereux sont inventés pour cacher ce fait incontournable.
      Tous les graphiques le démontrent

  4. TOUS les tests en laboratoire sur tous les variants ont démontré qu’ils n’étaient pas plus contagieux les uns que les autres !

    un variant ne peux être plus contagieux que si il prolifère davantage dans les corps. les gens rejettent alors plus de virus de leurs voies nasales et des poumons en parlant ou toussant.

    or il se fait que les vaxxinés face aux variants développent 251 fois plus de charges virales que les non vaxxinés !

    ce sont eux qui propagent la maladie et ont des formes plus graves en raison de l’extrême rapidité de la prolifération des covid dans leur corps.

    en cause la protéine spike du vaxxin introduite dans les cellules du corps qui est une infime partie du covid.
    quand un covid variant complet infecte le corps et se heurte aux cellules déjà en partie protégées , la barrière immunitaire s’affole et aide le corps à introduire et reproduire le virus !

    https://by-jipp.blogspot.com/2021/08/etude-les-professionnels-de-la-sante.html

  5. Il parait, selon mes sources, qu’un australien a intenter une action en justice contre le conseil scientifique ou un laboratoire, leurs demandant la preuve que le virus Covid a bien été identifié. Non seulement personne n’a pu lui en apporter la preuve, mais en plus il a été condamné par la justice.

    • Merci pour vos liens !
      Bon, maintenant il va falloir trouver le temps… mais je pense que çà en vaut le coup !

  6. La manipulation continuera tant que certains – dont l’auteur de l’article – continueront à croire à l’existence de ce virus fantôme et de ses variants, tout aussi fantomatiques !
    Les malades ont tout simplement la grippe, ou tout autre maladie respiratoire !

  7. si les gens ne résistent pas en masse contre l’imposture d’une 3ème injection de la mixture inutile et dangereuse, qui sera suivie par bien d’autres, la manipulation ne s’arrêtera jamais

  8. Plus le virus mute plus il devient faible ! Il va partir aux oubliettes mais va nous emmerder avec omicron plus contagieux mais pas dangereux ! Mais alors où est le danger ? Il vient de ceux qui manipulent ces monstres virus parce que l’élite pourrie a un projet ! La punition va venir en 2025 avec un séisme majeur sur San Francisco ! 😇

  9. Merci pour votre article !
    De plus, j’ai noté qu’il y a exactement 10 lettres entre Delta et Omicron : https://alexios13.skyrock.com/2777021472-Alphabet-Grec.html
    Ce qui, je suppose, laisse de la place pour dix variants de virus du Delta et laisse aussi de la place pour les variants du Omicron…!
    Qu’en pensez-vous ???
    J’ai également noté par la prononciation de Omicron, le niveau de Grec Ancien en France = il leur a fallu 5 jours aux médias pour apprendre qu’il n’y a pas de son « en » ni « on » en Grec et que donc il faut prononcer « one » à la fin d’Omicron !!
    Les premiers temps je serrais les dents pour ne pas les traiter de connards ignorants et puis, Dieu merci, un quidam, moins couillon que la moyenne, a dû les corriger… Ouf ! Mes oreilles se portent mieux.

Les commentaires sont fermés.