Omicron : saturation des hôpitaux ? Peut-être, mais bientôt par les tri-« vax »…

 

La propagande gouvernementale nous assène à longueur d’antenne que ce sont les zéro-« vax » (8% de la population éligible) qui saturent les services hospitaliers. Elle prend de plus en plus l’allure d’un énorme bobard de guerre…

  1. Variant Delta : sur la période du 20 décembre 2021 au 16 janvier 2022, les patients zéro-« vax » (de 20 ans et plus) sont en effet majoritaires puisqu’ils représentent :
    * 57% des patients hospitalisés Delta,
    * 62% des patients en soins intensifs Delta,
    * 51% des décès Delta.
  2. Variant Omicron : inversion des tendances : les zéro-« vax » sont désormais minoritaires sur ces trois items : ils ne représentent plus que :
    * 27% des patients hospitalisés Omicron,
    * 33% des patients en soins intensifs Omicron,
    * 31% des décès Omicron.
  3. Des chiffres qui convergent vers ceux concernant les tri-« vax » (schéma « vaccinal » complet), lesquels représentent :
    * 29% des hospitalisations Omicron (un pourcentage supérieur aux 27% pour les zéro-« vax »),
    * 25% des soins intensifs Omicron (contre 33% pour les les zéro-« vax »),
    * 26% des décès Omicron (contre 33% pour les zéro-« vax »)

***

Or Omicron supplante peu à peu Delta :

https://www.epochtimes.fr/le-risque-dadmission-en-soins-intensifs-ou-de-deces-est-inferieur-de-83-chez-les-cas-de-covid-19-omicron-par-rapport-aux-cas-delta-1925818.html

https://francais.medscape.com/voirarticle/3608091

A terme, si encombrement des hôpitaux il y a, ce sont les tri-« vax » qui en seront la cause, et non les zéro-« vax »

***

Macron et son gouvernement joueront-ils les jusqu’au-boutistes en imposant aux Français une quatrième, une cinquième dose… voire une « vaccination » à perpétuité tous les trois ou quatre mois ?

Cette dernière hypothèse – politiquement délicate dans la mesure où elle pourrait se traduire par une fronde populaire à l’image de ce qui se passe actuellement au Canada – serait catastrophique au plan de la santé publique.

Le 15 décembre dernier, le professeur Arnon Afek, membre du comité consultatif sur la vaccination au sein du ministère israélien de la santé et chef adjoint du Sheba Medical Center, l’un des plus grands hôpitaux de l’Etat hébreu, affirmait que les cinquième, sixième et septième injections étaient désormais à l’ordre du jour en Israël – suivies d’un nombre indéfini d’injections. La raison en est simple : si chaque dose additionnelle a pour premier effet de « booster » la résistance immunitaire de l’organisme, elle induit à terme un effondrement de cette résistance, lequel nécessite une nouvelle injection.

Les patients multi-« vax » sont ainsi semblables à ces drogués qui doivent s’injecter leur poison à intervalles de plus en plus rapprochés pour éviter un effet dévastateur de manque.

Dans le cas des « vaccins » anti-covid, cet « effet dévastateur » porte un nom : la mort.

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

 

image_pdfimage_print
21

27 Commentaires

  1. Je vois qu’on reprend le « business as usual ». Et après ça sera Jean-Michel Trogneux ? Et après, et après Dubost ?

    • Je vois que tu reprends le tien aussi pour booster tes actions Pfizer. Après un an passé de vaccination , 54 millions de personnes vaccinés et toutes les restrictions , on est toujours pas sortir de l’auberge ; mais bon , je suis un complotiste.

      • Je réagis aux articles. Ce n’est pas moi qui décide des thématiques.
        Non je n’ai pas d’action Pfizer. C’est con j’aurais fait fortune. En plus, le paxlovid va relancer la machine à cash. … Mais t’es un drôle toi. C’est clair qu’ici j’ai toutes mes chances de promouvoir Pfizer. Mdr

  2. C est qui les antivax qui saturent les hôpitaux? Ca m etonnerait quand même puisque ce sont les nouveaux lépreux interdits de tout depuis juillet 2021. Les tests également interdits aux lépreux. Alors qui peuvent bien etres les patients saturant les réas?

    • MFM 👍👍👍 en notre qualité de « lépreux », nous n’avons plus droit ni à l’hôpital, ni aux consultations chez un libéral, ni aux soins infirmiers libéraux. De fait, les lépreux ne peuvent saturer les quelques services ouverts, puisqu’en pleine pandémie, ils se sont permis de liquider des lits, des services entiers et tout le personnel qui va avec…

      • Plusieurs sites de medecins bénévoles qui soignent laissez les trous du cul entre eux de toute façon les médecins encore autorisés sont tous vaccinés et donc ne soignent pas si grippe rhumes et autres Doliprane et maison sont leurs seules prescriptions

  3. C est un vaxx tous les 3 mois deja.
    car larem a votė la desactivation du pass apres 4 mois au lieu de 6 .

  4. Le piquousé s’est fait entubé à sec sur toute la ligne jusqu’à la garde !
    Immunité détruite, sentiment de honte et d’humiliation de s’être fait manipuler comme une pauvre merde…
    et en phase de devenir un citoyen de seconde zone.
    On commence à entendre que le sang et le sperme des purs sangs sont en phase de devenir le nec plus ultra…
    des mecs recherchent des femmes non-injectés et vice versa…
    on commence aussi à voir se profiler une discrimination à l’embauche car la santé précaire et les risques de mort subite des injectés les rendent inadaptés à certains jobs…
    l’avenir ne sera pas radieux pour ceux qui ont été crédule ou trop faibles moralement pour avoir su dire non.
    C’est le pays merveilleux du magicien DOSES…

  5. Parler de la Covid c’est bien joli mais parle-t-on des centaines de milliers de personnes qui attendent une intervention chirurgicale ou un traitement . NON
    Souffrez ,payez vos impôts et fermez vos gueules !!!!!

    • Les déprogrammations sont organisées par l’état note reçue dans les hôpitaux pas plus de tant d’opérations par jour dixit une infirmière retrouve plus la source disparue comme c’est bizarre

  6. Je ne comprends plus rien, je croyais avoir lu naguère sur RL et RR que Israël a déclaré renoncer à la 4ème dose ?

    • Beaucoup plus, c’est mon avis aussi , je le vois bien autour de moi , des zéro vax un peu partout .
      Sans compter les 1 dose et les 2 doses qui ont dit « basta » .
      De façon plus générale , toute la communication de ce régime est fausse , c’est le royaume du mensonge .

  7. C’était annoncé par les fameux « complotistes » , ils ont une fâcheuse tendance à annoncer la réalité avec 6 à 12 mois d’avance .
    Le vrai complot , actuellement , c’est de prétendre ignorer le risque d’hécatombe dûe à ces injections catastrophiques , c’est un risque réel . Espérons qu’il ne se matérialisera pas .

  8. Jusqu’au 15 janvier, on ne faisait pas de distinguo entre une, deux ou trois doses. Un double injecté de plus de 65 ans était un « non vacciné ». Vos 51% de décès « zérovax » sont en majorité des vaccinés deux doses.

  9. « les cinquième, sixième et septième injections étaient désormais à l’ordre du jour en Israël – suivies d’un nombre indéfini d’injections. La raison en est simple : si chaque dose additionnelle a pour premier effet de « booster » la résistance immunitaire de l’organisme, elle induit à terme un effondrement de cette résistance, lequel nécessite une nouvelle injection ».
    Donc, il ne s’agit pas d’un « vaccin », il ne s’agit pas non plus d’un « médicament », encore moins d’un « vaccin-médicament », mais bel et bien d’une DROGUE.

  10. IL Y A BIEN DES NANO-CAPTEURS SANS FILS DANS LES INJECTIONS, des BIO-PUCES.
    https://vk.com/video668411121_456244034

    Nanopuces, graphènes de types différents…
    Découverts, en Pologne, Etats Unis, et même des fuites de chez Pfizer confirment et reconfirment..on dit que c’est pire que ce qu’on croyait.
    Ceci explique pourquoi des gens sont en train de mourir.

  11. ce qui devrait utilement être remarqué par les cobayes drogués au Pfizer c’est la positivité covid des dirigeants surpiqués qui brâment « tous vaccinés, tous protégés »
    .Castex
    .Vérant
    .Shiappa
    .Trudeau
    Bizarre non

  12. Les palestiniens avec le grand wallah, n’ont qu’à attendre que les effets nauséabonds des vaxx. sauf s’il se sont goinfrés de doses en guise de shit.

  13. J’aurais bien aimé avoir la source de vos données, M. Dubost. Je les cherche sur le site de la DREES sans pouvoir les trouver (leur site présente des pages imbuvables et incompréhensibles, hormis une analyse assez succincte signée d’une certaine Géraldine Geoffroy).
    D’ailleurs, je me demande si vous ne confondez pas ‘soins intensifs’ avec ‘soins critiques’ (lesquels regroupent les soins continus, les soins intensifs et les réas).
    Sur le fond cependant, je suis d’accord pour dire que le gvt manipule la population en nous faisant croire que les hôpitaux sont saturés par les non vax, ce qui est un énorme mensonge.

  14. Les no-vax comme moi ont su se procurer de quoi se soigner eux mêmes, ce ne sont certainement pas ceux qui arrivent en masse à l’hosto.

  15. Voici le sms de ma voisine que je viens d avoir ce soir, 35 ans triple vaccinée

  16. Fin novembre j’ai eu la grippe, la vraie (testée covid négatif) et mon système immunitaire ne s’est pas rétabli a son niveau initial. Mi-décembre j’ai fais la troisième dose en espérant le booster mais sans résultats. Puis j’ai eu un traitement booster d’immunité jusqu’à mi-janvier, toujours sans résultats. J’ai fais nombres d’examens mais la cause n’est toujours pas trouvée. Là, j’attends le rdv pour une ponction…

    Ça craint pour moi. Sans système immunitaire un rhume peut être très grave…

Les commentaires sont fermés.