On encense Simone Veil alors qu’on a dénaturé sa loi : quelle hypocrisie !

Simone Veil nous a quittés, paix à son âme. Elle avait incontestablement une grande classe. Mais on lui tresse de faux lauriers en ce moment, on dit que grâce à elle l’IVG a été introduit dans nos lois. Certes. Mais pas du tout comme elle l’entendait en 1975.

La loi de Simone Veil ne condamnait plus l’avortement et c’était évidemment une avancée car comment jeter la pierre à la misère, au désespoir, à  l’abandon de la mère par le père, etc ?… Mais Simone Veil ne faisait pas un droit de l’IVG, au contraire l’IVG devait rester cantonnée à l’exception.  Elle disait :

« L’avortement doit rester l’exception, l’ultime recours pour des situations sans issue ». Et elle ajoutait  au sujet de sa loi / « Si elle n’interdit plus, elle ne crée aucun droit à l’avortement. »

Simone Veil a déploré ce que sa loi était devenue. Elle était contre la banalisation de l’avortement. Il faut qu’on puisse le dire. Récemment des féministes se sont réjouies que la loi sur l’IVG n’ait plus rien de ce que lui avait donné Simone Veil et qu’on ait renoncé à la notion de détresse. Alors l’encenser pour son action, n’est-ce pas un peu hypocrite, alors que la loi actuelle n’a plus rien de Simone Veil ?…

Cette loi est devenue un droit, dont on ne peut même plus débattre. Pourtant un large débat est possible, qui ne peut être réglé en quelques lignes… Force est de reconnaître qu’il y a une dérive idéologique en faveur de l’avortement « libre, gratuit, et obligatoire pour toutes. » Beaucoup de femmes se voient proposer un avortement de facilité alors qu’elles n’ont que des problèmes de santé mineurs qu’il convient de traiter. Comme c’est pratique ! On décide pour elles. C’est un lâchage. Je n’invente pas, je le sais, on me l’a proposé à moi-même ! Quelle humiliation ! Je me suis sentie traitée comme une vache marquée et maquée par le vétérinaire dans un pré, brave ruminant obtus qui dépend de son propriétaire, du bon vouloir de l’UE, et des écolos tout puissants. (Mon fils va bien, merci.)

Or une femme est un être humain, doté du libre arbitre et d’une conscience et elle peut vouloir, comme n’importe quelle mère du monde animal, comme la louve avec ses petits, ou comme la maman hibou, toutes deux très maternelles, mettre au monde son enfant, quelles que soient les conditions, tout simplement. Il ne faudrait pas oublier cette liberté des femmes de mettre au monde leur enfant. Ni l’espoir qu’elles ont naturellement en la vie, l’espoir que tout s’arrangera.

A ce propos l’expression utilisée par certains « ah mais ce n’est pas un enfant, juste un embryon » est une manière choquante de balayer la poussière sous le tapis. Qu’on veuille bien m’expliquer à partir de quand l’embryon devient un enfant digne de respect. A minuit quinze il est encore un embryon, on peut lui faire n’importe quoi, et à minuit seize il devient un enfant ?…Allons, allons !…

Qu’on veuille bien m’expliquer aussi pourquoi les sigles IVG, GPA, PMA rendraient les choses sympathiques et douces.

Et avec ce droit pour tous, nous dit-on, youpiii, on peut enfin agir légalement. Ah bon ? Mais ce qui est légal est-il forcément juste et bon ? Nous savons bien que non. Légaliser ne suffit pas à légitimer une pratique, ni à la fonder moralement. Et si la loi change si souvent, n’est-ce pas justement parce qu’elle n’est jamais parfaite ?

Légaliser permet d’avorter « dans des conditions médicales et humaines » dit une commentatrice ! Est-ce vraiment humain pour une mère de supprimer son enfant ou de se le laisser enlever ? N’y-a-t-il pas là une forme de maltraitance ? C’est ce que dit Karin Viard dans le film « haut les cœurs » où elle hésite à subir une IVG puis choisit de garder son enfant car « moi, un médecin qui m’écarte les cuisses pour me piquer mon bébé et le mettre à la poubelle, ça, je le vois pas ». Sait-on que l’IVG surtout répétée, laisse des séquelles sur le corps de la femme ?

Sait-on que beaucoup d’enfants avortés trop tard naissent en réalité viables et qu’on les laisse agonir tout seuls, pendant des heures, sans assistance, dans des cuvettes en pleins courants d’airs, ou pire, on les glisse, encore vivants, avec les déchets pour être brûlés ? C’est cela, le progrès humain, le progrès médical ?…

Il semble vraiment que l’avortement soit un faux problème, dans la mesure où la contraception existe. Ceux qui ne veulent pas d’enfant n’ont qu’à utiliser la contraception. Mais voilà, certaines personnes veulent expérimenter leur toute puissance. Dans une société parfaite, tout le monde aurait une  contraception et il n’y aurait plus d’IVG.

Mieux, dans une société parfaite on serait heureux à chaque naissance, comme le dit Victor Hugo : « lorsque l’enfant paraît le cercle de famille applaudit à grands cris… » et l’Etat se donnerait pour obligation de protéger le plus faible et d’aider les mères. Car qu’on le veuille ou non, une société qui ne protège pas l’enfant dans le ventre de sa mère, qui ne donne pas à celle-ci assistance matérielle et morale, est une société malade. A notre époque, on protège, et à juste titre, les chimpanzés, les abeilles, les bébés phoques, les papillons, mais qui protégera les bébés d’hommes ?…

Le taux d’avortement ne reste pas constant, illusion dont certains se bercent : il augmente sans cesse. Et si selon l’Ined en 1975 41% des grossesses non prévues se terminaient par un avortement, en 2002 nous en étions à 62 % : un recul massif du droit à la vie du citoyen français à naître.

On ne peut pas ne plus débattre au sujet de l’IVG, car c’est de notre condition humaine qu’il est question, au plus profond. Dire « attention, vous ne croyez pas qu’on avorte un peu trop de nos jours » ce n’est pas être intégriste n’en déplaise aux esprits chagrins, c’est être réaliste. Mais voilà, idéologie quand tu nous tiens…

Ce qu’il nous faut maintenant, c’est une  politique de natalité.

 Sophie Durand

image_pdf
0
0

105 Commentaires

  1. Sophie, comme promis, je viens lire votre article, et sans toutefois être d’accord avec tout, je vous prie d’accepter mes excuses pour la réponse que je vous avais faite un peu vite sous l’article d’Elisseievna.

  2. Sophie, vous faites partie des femmes normales,humaines, cas de plus en plus rares aujourd’hui, hélas.
    Il est rassurant qu’il en existe encore. Des Simone Weil, de moins en moins, avec son intelligence de femme.
    Il existe des méthode de contraception et l’IVG doit rester l’exeption pour le bien du corps de la femme et de son esprit aussi. Ce que préconisait Simone Weil.
    Mais aujourd’hui, je crains que le cerveau ne devienne cervelle, hélas!
    Cordialement.

  3. il en va de l’avortement comme de l’euthanasie ! je parle de LOI ! la question est posée pour l’euthanasie, peut être est ce une idée tout à fait envisageable sur un plan profondément humain ! malheureusement , là encore , si une loi est favorable , il y aura les mêmes dérives, je sais de quoi je parle, celles auxquelles on ne s’attendait pas, comme pour l’avortement, et qui consistera , excusez moi, à se débarrasser de ceux qui nous encombre !!! et oui ! c’est l’humanité d’aujourd’hui !!!

    • Simone Veil a péché par excès de confiance, elle a surestimé la valeur morale de certain(e)s de ses contemporain(e)s. Sa loi était bonne, visant à protéger, sous certaines conditions (excluant toute idée de « confort ») la vie de celles qui étaient dans une totale détresse, ne pouvaient pas payer l’IVG mais prêtes à perdre la vie plutôt que de la voir brisée ainsi que celle de leur enfant. Car un enfant non voulu c’est gravissime pour la mère et pour l’enfant. Peut-être même que c’est le début, la « racine » de tous les problèmes de la vie … Les meilleures lois peuvent déraper, cela ne veut pas dire qu’il faut y renoncer mais qu’il faut veiller attentivement à ce qu’elles ne soient pas détournées par des gens mal intentionnés.

  4. Combien j’aurais préféré que mère avorte vu la société de merde dans laquelle elle m’a plongée…maintenant c’est moi qui vais être obligé de faire le boulot,…56 ans plus tard !

  5. Simone Veil, n’a jamais imaginé que certaines femmes considèreraient l’avortement comme un moyen de contraception.Elles les a toutes considérées comme des êtres majeurs, doués de raison, et non pas comme des « pondeuses » .Les femmes riches avortaient sans être inquiétées , dans des conditions sanitaires correctes, les femmes du peuple « devaient se débrouiller  » comme on disait. Les dérives ne sont pas de son fait.

  6. Bravo Sophie pour recadrer la vérité ! Je l’attendais cet article !
    Dommage que de son vivant Simone Veil n’ait pas protesté avec plus de véhémence sur les dérives orchestrées par les lobbies féministes radicaux et qui conduisent à un « droit à l’avortement », le retour à un droit de vie ou de mort sur sa progéniture. Quant au père, il n’a plus droit au chapitre !

    • @Edgar
      Oui c’est un point dont je n’ai pas parlé : que fait-on du père dans l’IVG ? Car certains pères se sentent très concernés quand la mère souhaite avorter…ils ont déjà la fibre paternelle, pour eux il s’agit de leur enfant, et ils se sentent rejetés.

  7. « en même temps », comme on dit maintenant, elle a ouvert la boîte de Pandore. Il ne fallait pas être grand clerc pour deviner ce qui allait se passer. Respect pour la victime des nazis, mais pour la promotion de l’avortement, elle se passera de mon hommage.

    • Elle n’a jamais fait la promo de l’avortement. Il n’en avait nul besoin. Elle a juste permis de limiter les dégâts qui étaient énormes en fixant des conditions très justes pour qu’il n’y ait pas d’abus. Sans sa loi, des femmes, parfois de très jeunes mères de famille nombreuse (jamais parmi les nanties qui elles ont toujours eu un accès facile à l’IVG), continueraient de mourir dans des avortements clandestins ou à y laisser leur santé. C’est tout dernièrement que sa loi n’a pas été respectée et que certains tiennent à présent l’IVG pour une banale mesure de contraception, ce qui est inadmissible. On ne pouvait pas prévoir un mouvement féministe aussi glauque, interdisant même toute information aux candidates à l’IVG susceptible de leur apporter une autre solution satisfaisante.

      • OK avec vous.Les pseudo féministes qui ne veulent pas entendre parler de l’information sur d’autres solutions, ne sont pas des féministes mais des crétines , qui raisonnent par slogan . La femme, elle seule, doit avoir le choix en dernier recours mais doit pouvoir avoir accés à toute l’information libre .

        • Oui et ce sont bien elles, ces pseudos féministes qui font la propagande de l’avortement et pas qu’un peu ! Puisque pour elles il n’est pas question qu’une femme qui a songé à se faire avorter mais hésite encore et cherche d’autres solutions, n’ ait même pas accès à ces informations. Elle n’a pas le droit de changer d’avis. Je trouve cela absolument anormal. C’est vraiment là une atteinte à la liberté, à la liberté d’expression, au droit à l’information. Je n’appelle pas ces femmes des féministes. Leur intention n’est pas du tout bienveillante à l’égard des autres femmes.

  8. J’aimerai savoir si Simone Veil a laissée un testament politique résumant, positivement ou négativement, ses actions.

  9. Bon, mais de la à « panthéoniser » cette dame, il ne faut tout de même pas pousser le bouchon trop loin(dixit Jacob des LR, bfm poubelle du 02/07/17), ne pensez-vous pas madame Durand ??
    Tient, je viens de parcourir les commentaires et je trouve que celui d’André Léo est (10:32), plus qu’excellent, encore un mec qui gagne à être connu.

  10. Salutaire mise au point de Sophie Durand.

    Simone Veil n’était pas, loin s’en faut, une farouche partisane de la peste sociétale.
    Sa présence dans les premières manifestations contre la loi Taubira en atteste. Les premières manifestations, c’est à dire avant que le « pouvoir » ne réussisse à confessionnaliser, radicaliser et diviser le mouvement.

    Le nombre important d’IVG devrait au moins devenir une question de santé publique.

    Et l’on devrait se poser la question de savoir pourquoi en général les dépénalisations mutent en droits, puis en droits fondamentaux, pour finir en obligations. L’euthanasie suit le même processus.

    En revanche l’on peut reprocher à Simone Veil son libéralisme, son européisme et comme l’a évoqué Eva son irénisme à propos de l’islam.

  11. (Suite de mon commentaire) en Cour d’assise réside dans les origines défavorisées du coupables. Eviter la naissance de personnes que ses parents n’ont pas les moyens d’éduquer est déterminant. Le tiers-monde manque de planning familial, les familles surpeuplées, qui jouent ainsi la sécurité, ne s’occupent pas de tous les rejetons, dont certains vont tourner mal.
    J’imagine que la surreprésentation d’étrangers délinquants/criminels résulte de la conflagration entre une culture étrangère trop nataliste, et leurs conditions de vie paupérisées par rapport à leur origine.
    La transition démographique qui tarde à s’achever en Afrique est un vrai problème, et nombre de ces femmes n’ont pas leur mot à dire sur des grossesses qu’on leur impose.
    C’est là qu’est le vrai drame.

    • @Vivelarépublique
      Et comment vous déterminez qu’une personne n’est pas capable d’éduquer un enfant ? ça me rappelle quelque chose…une certaine forme de totalitarisme. Laissez les gens décider eux mêmes svp !

  12. Le paragraphe sur les enfants avortés viables me parait un peu exagérés. A trois mois, aucun embryon/foetus n’est viable, les poumons ne sont pas formés. Si vous faites allusion aux IMG, j’ose espérer que les médecins ne laisseraient jamais faire une chose pareil délibérément.
    Concernant le droit lui-même, il est difficile de juger la décision de la personne dans une telle détresse. Certaines sont trop jeunes, d’autres trop pauvres. Dans tous les cas, en dehors de l’accouchement lui-même, c’est toute la vie de l’enfant qui serait précaire.
    Comment savoir combien de malades de mentaux ou de psychopathes nous avons évité grâce à cet outil. Evidemment, nous ne le saurons jamais, à moins d’aller comparer les statistiques dans un univers parallèle sans loi Veil, mais un argument récurrent en.

    • @vive la république
      NON le passage sur les enfants avortés mais viable n’est pas exagéré : avec l’IVG de plus en plus tardif, avec des dérogations accordées pour motif thérapeutique, en cas de malformations aussi, des avortés naissent viables. Je n’invente pas, ce sont des témoignages de personnes du corps médical que vous pouvez trouver vous-même sur le net.
      D’autre part vous tombez dans l’eugénisme, l’IVG ne doit pas être cela.

      • Effectivement, en France, l’IVG, c’est jusqu’à 14 semaines mais l’Interruption Médicale de Grossesse (IMG) peut se pratiquer dans le cas où le fœtus est atteint d’une maladie incurable (ex. trisomie 21) au moment du diagnostic ou lorsque la grossesse met la vie de la mère en danger. Elle peut avoir lieu A TOUT MOMENT au cours de la grossesse… Ce qui veut dire que l’enfant (foetus), même totalement viable peut être tué, traité comme un vulgaire déchet. http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/sante/epidemiologie/depistage_trisomie21/Points/ivg_img

    • ‘Trop jeunes ou trop pauvres’ pour avoir un enfant… Ce sont des notions à la base qui ne veulent rien dire car elles n’existent que dans les pays occidentaux (dénommés les pays « riches »), car dans de très nombreux pays du monde, extrêmement pauvres, des très jeunes filles ont des enfants et se marient très jeunes. Ce n’est que dans les pays occidentaux où on a ce genre de pensée. En France, il existe des aides comme des allocations pour les femmes qui n’ont pas de revenus, justement faites pour les aider à s’occuper de leur enfant. Dans les pays pauvres, toutes ces aides n’existent pas et pourtant, ils font beaucoup d’enfants tout en étant très jeunes. Ils n’existent chez eux, aucune aide de l’Etat. Ils se débrouillent autrement.

    • (suite) et quand je dis les pays « extrêmement pauvres », ce sont même dans des pays justes pauvres où des femmes très jeunes ont des d’enfants, parfois elles en ont déjà plusieurs à 16 ans…

  13. « Simone Veil nous a quittés, paix à son âme. » L’âme de Simone Veil ne peut reposer en paix. Parce que 1° pour les athées l’âme n’existe pas. Donc c’est comme si vous écriviez « un Martien est mort » alors que nous savons pertinemment qu’il n’y a pas de Martiens. Ensuite, 2° si l’âme existe celle de Simone Veil ne peut reposer en paix car elle devra rendre compte de ses actes devant dieu et je ne suis pas certain qu’il approuvera. il lui demandera plutôt « où se situe l’amour dans tout cela ? » et je crois que notre chère Simone égérie Nationale aura bien du mal à répondre…

  14. « Car qu’on le veuille ou non, une société qui ne protège pas l’enfant dans le ventre de sa mère, qui ne donne pas à celle-ci assistance matérielle et morale, est une société malade. » Bien vu. Et quel est le destin d’une société malade ? Disparaître.

  15. « Il semble vraiment que l’avortement soit un faux problème, dans la mesure où la contraception existe. Ceux qui ne veulent pas d’enfant n’ont qu’à utiliser la contraception. » Aussi aberrant que cela semble, plus il y a de contraception, plus il y a d’avortements. Je sais que c’est difficile à admettre – cela semble totalement illogique – mais c’est la réalité statistique.

    • Le problème que l’on oublie d’évoquer souvent au sujet de l’IVG, c’est celui auquel sont confrontées les femmes SOUS contraception ET qui tombent enceintes quand même, ou de celles à qui les médecins ne prescrivent pas de contraception en leur assurant qu’elles ne tomberont jamais enceintes mais à qui cela arrive quand même! Il y a de nombreuses statistiques à ce sujet et je connais des femmes pour qui ça a été le cas. Et après on va accuser ces mêmes femmes de pratiquer des « avortements de confort » ! Malheureusement le manque de formation, voir l’incompétence de beaucoup de médecins français en la matière entraîne certaines à se débarrasser d’un enfant non désiré alors qu’elles n’auraient jamais dû tomber enceintes si on leur avait prescrit un mode de contraception adapté.

  16. « Sait-on que beaucoup d’enfants avortés trop tard naissent en réalité viables et qu’on les laisse agonir tout seuls, pendant des heures, sans assistance, dans des cuvettes en pleins courants d’airs, ou pire, on les glisse, encore vivants, avec les déchets pour être brûlés ? C’est cela, le progrès humain, le progrès médical ?… » Le cas de Gianna Jessen: avortée à 7 mois et demi en 1977, elle a survécu (miraculeusement il faut l’admettre…). Aujourd’hui, on utilise la technique par démembrement, cela évite les naissances vivantes qui survenaient fréquemment avec les avortements salins. C’est cela le « progrès ».

  17. « Légaliser permet d’avorter « dans des conditions médicales et humaines » dit une commentatrice ! » C’est ARCHI-FAUX. Dans les années 1960, à Montréal, le docteur Morgentaler avortait clandestinement par aspiration, et ses IVGs étaient parfaitement réalisées. Comme l’explique Bernard Nathanson (ex-avorteur) dans ses livres, même si l’avortement devait être recriminalisé, n’importe quel péquin pourrait se procurer un aspirateur utérin (dans le genre Berkeley) et avorter clandestinement en toute sécurité. Il explique même que ce n’est pas très compliqué à réaliser. Je crois même qu’il existe des livres qui expliquent toute la technique.

  18. « Sait-on que l’IVG surtout répétée, laisse des séquelles sur le corps de la femme ? » Oui, effectivement, le docteur Bernard Nathanson, qui fut un avorteur de première division avant de retourner sa veste, a établi un lien entre l’augmentation du nombre de cancers du sein et l’avortement.

  19. Punaise, je ne suis pas une femme, mais que voilà un magnifique texte. Merci Madame Durand de m’avoir mis la larme à l’oeil et quel émouvant hommage que vous faites à cette dame, après effectivement, on peut se poser toutes les questions que l’on veut sur son parcours politique et ses convictions.
    Votre texte amène d’ailleurs beaucoup de réflexions, certaines réponses mais aussi des solutions, surtout concernant cette politique de natalité, mais là, je suis très pessimiste concernant ce projet et sur qui le portera(n’avez-vous pas remarqué que nous ne sommes plus une puissance intellectuelle, économique et que notre pays régresse de plus en plus ?? Et malheureusement, ce ne sont pas nos forces vives Macroniènne qui vont relever tout ça!).
    Merci pour cet agréable moment.

  20. Il semblerait bien que finalement les « féministes » (pour moi ce n’en sont pas, loin de là !) considèrent l’ensemble des femmes comme des irresponsables et de parfaites idiotes incapables de gérer leur vie et leurs pulsions. La contraception existe actuellement et l’IVG n’a plus que très exceptionnellement de raison d’être. Interdire de proposer des alternatives à l’IVG est une atteinte au droit d’expression et pire, un empêchement à l’information voire une désinformation qui en fait un encouragement à l’IVG de la part de ces espèces de détraquées nuisibles de pseudos féministes. Cela ne peut en aucun cas être un bien d’encourager l’IVG quand existe la contraception. .

  21. J’approuve également votre analyse. Simone Veil a autorisé l’IVG pour éviter tous les drames qui étaient exclusivement le lot des plus défavorisées financièrement – les nanties ayant accès sans problème à l’IVG dans d’autres pays puisqu’elles avaient les moyens financiers de payer voyage et chirurgien. Que de décès et de santé à jamais détruite pour cause d’avortement clandestin mal fait à une époque où n’existait pas la contraception, et où une grossesse non désirée pouvait briser une vie. Simone Veil n’a jamais souhaité que l’IVG se substitue à une contraception remboursable à l’instar d’une maladie et même mieux que certaines maladies !!!!!! comme le veulent ces féministes complètement déboussolées …

  22. « Ce qu’il nous faut, c’est une politique de natalité! » Bigre!
    Cette « politique » lapiniste, vous l’avez avec l’immigration. Notre Terre, bouffie d’humanoïdes, porte actuellement 8 milliards d’Homo Sapiens, de moins en moins sapiens. Elle ne peut plus nourrir cette fourmilière grouillante.
    La guerre à mort pour la survie a déjà commencé. Guerre de l’eau en Afrique, guerre de l’air à Paris. Guerre de la faim en Asie et en Afrique, guerre orhophagiste-bio engagée par les communautaristes bobos. Guerre obscurantiste dans tout le monde islamiste, guerre contre la Liberté d’expression en France.
    Toujours plus! Alors ne rien dire, surtout ne rien faire, contre cette démographie démente, telle est la mantra du capitalisme.
    Les Femmes ont tout à perdre à suivre ce précepte suicidaire.

  23. La politique de natalité existe dans la tête des penseurs de l’Islam. Les fidèles d’Allah occupent le territoire d’Eurabie grâce aux ventres de leurs femmes. Il n’y a pas de IVG dans la Sharia.

  24. « Simone Veil a déploré ce que sa loi était devenue » Et de fait si elle a déploré on ne l’a plus guère entendu à ce sujet.Ceux qui étaient pour tourner sa loi ayant obtenu satisfaction, son avis n’importait plus ! Mais venant d’elle plus personne n’est autorisé à émettre ne serait ce qu’un avis contraire au risque d’excommunication. Pour une survivante de la Shoah !… Le caporal moustachu eut apprécié ce retournement de situation et ce d’autant plus que les gens venus d’ailleurs, eux, n’usent pas des facilités offertes par la loi, au contraire !

  25. J’approuve sans réserve votre analyse. L’IVG est devenue un moyen de contraception comme un autre, pire, les sites d’information sur ses alternatives ont été criminalisés, mais le summum c’est encore le bébé viable avorté traité comme un déchet sans considération pour sa souffrance, le comble de l’atrocité et de la barbarie. Une société qui en arrive à une telle dérive – traiter un être humain non désiré comme un déchet – prélude sans doute à d’autres dérives, d’ailleurs il a déjà été envisagé de se débarrasser des vieux à partir de 65 ans avec l’euthanasie ou le refus de prendre en charge leur maladie (Attali, Martin Hirsch, ce dernier pourtant souvent cité en modèle d’humanisme).

    • La contraception c’est avant la conception. Stérilet, préservatif et autres pilules pré ou post ovulation sont des moyens de contraceptions. L’avortement est un échec pour les deux partenaires, pour les deux géniteurs que sont la femelle et le mâle. C’est par l’éducation sexuelle et non par la banalisation de l’avortement que la société évoluera. « Cachez vos poules, je lâche mon coq », cette phrase est tellement et horriblement révélatrice de la mentalité stupide de certains hommes qui a conduit beaucoup de femmes par contre-coup à la réappropriation de leur corps et à l’avortement..

      • Ah bon!parce qu’il y a un géniteur? On n’aurait pas cru!Personne n’en parle de celui-là,et on ne lui demande rien ,ni avis,ni culpabilisation,et surtout pauvre chéri ,pas d’argent!
        On va même jusqu’à pleurer une paire de lunettes ou une prothèse dentaire à un enfant bien vivant celui-là pour permettre à deux écervelés d’envoyer le leur à patrès le plus vite possilble

      • Belphebor,
        réfléchissez donc un peu avant d’écrire n’importe quoi. Il ne peut y avoir de contraception avant conception. L’un exclut l’autre… à moins qu’il y ait opération du Saint-Esprit. Ne confondez pas coït et conception. Et puis sachez que rien n’oblige les gens à avoir des rapports sexuels… les adolescents en particulier…
        Un petit conseil, purgez-vous de quelques grains d’hellébore. Cela vous rendra les idées plus claires.

        • « La contraception c’est avant la conception » : le sens de cette phrase, évident, est que la contraception, ce n’est pas APRES la conception, donc l’avortement (et la pilule du lendemain) ne devrait jamais être utilisé en tant que contraception.

          Avant de venir donner des leçons pédantes et déplacées à quelqu’un, faite l’effort de le lire correctement, voir de le lire tout court (dans la mesure où votre orgueil visiblement tout aussi étendu que votre bétise vous le permet, tout du moins)

    • Au sujet de l’euthanasie , atali n ‘ a qu’ a commencer par lui même cet abruti

  26. les journalistes pourrissent tout ce qu’ils touchent. Je n’en ai pas écouté une seule seconde sur elle de leur part, je coupais immédiatement dès que j’entendais leur voix enjouée, soulagée même, contents qu’ils étaient de pouvoir envoyer des fleurs à quelqu’un sans ordre du parti. Contents qu’ils étaient de se redonner une virginité après les mois de propagande qu’on a subit avant les élections. Contents aussi (je devine car j’avais coupé) de pouvoir embrayer sur la PMA, en prenant l’IVG comme exemple. Genre, ne baissons pas les bras, à chaque époque, son combat, son leader, contre les fachos

    • Certains journalistes et chroniqueurs sont « comme « l’araigne » qui transforme tout en venin » … Ils n’ont pas de conscience.

  27. D’autre part, je reproche à Madame Veil de s’être opposée à la décision qui avait été prise sous Valéry Giscard d’Estaing de faire retourner en Algérie 100.000 algériens par an. Elle était cultivée, mais connaissait mal l’islam.
    Avant de mourir, elle aura au moins eu le temps de voir les conséquences de ses décisions: les Français juifs quittent la France chaque année par milliers, par la faute des musulmans qu’elle a lutté pour maintenir en France. Et les Français non-juifs souffrent également beaucoup, et quittent aussi la France quand ils le peuvent.
    Rapatrier des Algériens dans leur pays dont ils ont réclamé l’indépendance à cor et à cri, ce n’est pas comme déporter des Français juifs en confisquant leurs biens.

    • Quand on est cultivée on connaît l’islam.
      Ça fait partie d’un plan de vouloir garder les musulmans.

    • Israël, pas d’attentat ? Arrivé à ce niveau de stupidité crasse, cela devient de l’art :D. Vous vivriez le quart du début de ce qui est notre quotidien, vous vous convertiriez… (j’ironise à peine, je me souviens juste du désert qu’était Paris lors des attentats dans le métro alors qu’ici même quand les missiles pleuvent la vie continue de façon quasi normale)

      NB : même les plus délirants des arabes définissent le grand Israël comme devant aller du Nil à l’Euphrate. Mais peut être ne savez vous pas où se trouve la Libye ?

      Les débilités que certains sont capables de sortir pour justifier leurs haines rancies auront toujours le don de me sidérer…

  28. Quand on fait voter une loi qui dépénalise l’avortement, et qu’on fait une simple recommandation comme quoi l’avortement doit rester la réponse à une situation sans issue, cela reste un voeu pieux, une simple recommandation qui ne lie que ceux qui veulent bien en tenir compte.
    Il fallait s’attendre à ce que l’avortement se banalise, surtout quand il a été remboursé. Madame Veil ne pouvait pas ne pas le savoir. La preuve est que les opposants à la dépénalisation de l’IVG avaient produit l’argument de la banalisation.
    Bien sûr Madame Veil n’a pas milité pour le remboursement de l’IVG, elle était contre.

    • Elle a voté aussi contre la suppression des allocations familiales pour les familles de délinquants dans les années 80 il me semble

    • Je ne suis pas d’accord. Madame Veil a voulu mettre un terme à une grave et mortelle injustice qui réservait l’avortement aux seules nanties, puisqu’elles avaient les moyens de le faire discrètement en payant très cher un chirurgien discret ou carrément en allant dans un pays qui autorisait l’IVG, ce que ne pouvaient faire les plus démunies, abandonnées dans la détresse et obligées de mettre un terme à une grossesse impossible pour elles dans des conditions épouvantables, le faisant elles-mêmes parfois, conditions où certaines perdaient la vie. Cette légalisation de l’IVG était assortie de conditions qui en aucun cas ne pouvait la banaliser.

      • Non, Carole, il n’y avait pas conditions qui évitaient la banalisation de l’avortement. Juste des recommandations.
        Autoriser l’avortement en recommandant que cela ne doive concerner que les situations sans issue, ça reste un voeu pieux, je suis désolée.
        Nous devons reconnaitre qu’il existe aussi, malheureusement, des avortements « de confort ». Et ça, Madame Veil ne pouvait pas ne pas l’avoir prévu.
        Si vous pensez que Madame Veil a imposé des conditions à l’avortement, dites-moi lesquelles, et dites-moi ce qui a été mis en oeuvre pour les faire respecter.

  29. Les féministes se gargarisent d’une grande avancée car elles sont parvenues ,grâce à leurs luttes incessantes ,à libérer les hommes de tous les em..dements ,et à les faire payer par les autres femmes.

  30. Dans le fond, les chiffres parlent d’eux-mêmes… il y a eu 220 000 avortements par an en France, bon an mal an, depuis 1975… alors, qu’est-ce que ça change que sa loi ait été dénaturé ? Strictement rien. Par contre, on y tient à nos 220 000 IVGs annuels, et il ne faudrait SURTOUT pas que ce nombre diminue… d’où toutes ces lois votées par la clique pour museler toute opposition critique à l’IVG

    • @Carter Burke
      Que sa loi ait été dénaturée change tout. Maintenant on avorte pour aller aux sports d’hiver. Et parce qu’on croit qu’un enfant doit être comblé de biens matériels, alors qu’un bout de ficelle l’amuse autant qu’une vidéo très chère. Et que ce qui compte c’est surtout l’amour de ses parents. On ne fait plus d’enfants. Dommage…

      • Oui, mais ça ne change strictement rien à la donne. Le nombre d’avortements est très constant d’une année à l’autre depuis plus de 40 ans… Parce que vous croyez qu’en 1980 on avortait pour des raisons sérieuses ? Vous croyez vraiment que si la loi Veil n’avait pas été dénaturée, on en serait à disons 100 000 IVGs annuels ? Moi je n’y crois pas une seule seconde.

        • @Jean
          Non : l’IVG est en croissance constante. Dans les 41 % de grossesses non désirées en 1975, dans les 62 % en 2002, et aujourd’hui ?… et on en est à plus de 200 000 IVG par an, et pas 100 000. Je pense que si la loi n’avait pas été dénaturée, les chiffres seraient moindres. Mais bon…

  31. qu’on arrête de nous « gonfler » avec Simone Veil…Sa loi était une avancée et bien équilibrée… mais au delà, elle fut souvent ministre de Chirac et de Balladur, conduisit la liste de Giscard aux européennes, présidente du parlement européen et du groupe libéral ….bref, elle est une des responsables politiques du merdier dans lequel nous sommes, de l’Europe immigrationniste, multiculturelle, islamophile et mondialisée et de la destruction programmée de la Nation et de notre Peuple…Si elle mérite le « Panthéon », c’est Sarko, Hollande et Macron réunis qui seront justifiés…Un peu de réflexion politique, mdr!

    • une partie du peuple francais sont des moutons,le cerveau laver par les mediats,ils ne reflechissent plus avec leur tete mais avec la propagande de la tele et de la presse,sondage sur le parisien 82% sont pour que weill rentre au pantheon,de quel droit? a part sa loi sur l’avortement qui au debut etait pour les femmes violees ou mise en danger,sa loi est devenu avortement pour tous,combien d’enfants morts grace a l’avortement depuis sa loi, des millions, rien a voir avec pasteur, les curry ect eux qui ont sauver des millions d’etre humain ,elle ne merite pas a rentrer au pantheon mais j’ai du respect pour ce qu’elle a subit dans les camps de la mort ou sa famille a ete eliminee,les mediats la dise favorite des francais,a chaque elections elle a ete battu,sauf aux europeennes

    • Je vous rappelle que Simone Veil a été la première élu de parlement Européen en 1979. A cette époque 9 pays faisaient partis de l’EU. Allemagne, France, Italie, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Unis, Danemark, Luxembourg, Irlande. Rien de comparable à ce qu »est devenu cette structure Atlantiste.

    • Les Anonymes qui sont revenus des camps ont été traités comment ??? Dès l’instant où vous faites partie de la grande bourgeoisie c’est différent !!!!!

  32. Et patati et patata , et bla bla bla … Des morts par millions , ça c’est un fait ; des êtres aspirés et qui se défendaient . C’est tellement inhumain que ça en devient un crime . « Toi le frère que je n’ai jamais eu . . . . » Honte au planning « familial » ! A une époque où la contraception est si efficace !

    • Cela va vous semblez aberrant, mais figurez-vous donc que plus il y a de contraception, plus il y a d’avortements, c’est statistiquement prouvé… aucune contraception n’est efficace à 100% ne l’oubliez pas…

      • Reste la responsabilité de chacun face à l’avortement ou une conception fut elle non souhaitée ! Mais ça, la responsabilité des êtres humains …..

  33. Le problème actuel est que ceux/celles qui sont les plus capables d »élever correctement des enfants et qui sont les plus intelligents et travailleurs font très peu d’enfants et que les illettrés peu intelligents en font beaucoup: ceci conduira à une régression de toute la société.

    • Tout cela est le fruit d’une société individualiste et égoïste qui d’un côté accepte la misère du monde entier en se prétendant solidaire et qui de l’autre refuse la vie à leur propre communauté. Une contradiction qui s’avèrera désastreuse dans les années qui viennent et mettra en péril notre civilisation et amorcera le grand remplacement de notre population !

    • Le choix est le suivant:soit on fait des enfants et on galère
      Soit on n’en fait pas ou peu et on vit à peu près bien.
      Tout ça parce que les aides sont en fonction du revenu: on gagne plus on vous retire une aide. Vous gagnez un peu plus on vous en enlevé encore
      Meme le quotient familial ne cesse d’être raboté.
      Du coup il n’y a que ceux qui ont des p’tits emplois pas chers qui ont intérêt à en avoir

  34. Une chose que je reproche à Simone Veil est le non suivi de sa loi par elle . C’est à dire qu’elle aurait dû dénoncer les abus , l’encouragement à l’irresponsabilité à sa banalisation et toujours plus de lois pour tuer un enfant dans le ventre de sa mère au lieu de le protéger . D’une femme intellectuelle , moraliste c’est de la lâcheté .

    • Ne soyez pas naif… Cette loi était propablement voulu par une elite bien avant l’époque.. Simone n’a été que le #Symbole# récupéré que le moment était propice et possible pour l’appliquer. Autrement dit elle a été utilisée. Je pari que s’ il yaurai eu une simone weil pour la gpa.. Elle aurai ete accepté par les français, comprendra qui pourra !

      • Exact. Cette loi était prévue et avait été élaborée dans les loges maçonniques, Simone Veil n’a fait que le sale boulot. Comme Taubira avec le mariage gay.

        • En effet je le crains hélas, comme d’ailleurs dans un autre domaine, les 35 heures !…

        • vous avez certainement raison donc Simone Veil était un bourreau d’enfants qui obéissait aux loges maçonniques . Les nazis obéissaient à Hitler . Si Simone Veil n’est pas responsable de la réalisation du projet des loges les nazis ne sont pas responsables des délires de Hitler .

          • Simone Veil, à mon avis, savait parfaitement ce qu’elle faisait et quelles dérives tout cela allait engendrer… On parle beaucoup de la « dénaturation » de sa loi, pourtant, quand on regarde les chiffres, on constate qu’on a toujours nos 220 000 avortements annuels, bon an, mal an, et que finalement c’est comme ça depuis 1975, très stable, seule l’idéologie a un peu changé, en 1975 on avortait en disant que ce n’est pas bien, aujourd’hui on le fait avec un gros sourire et on prend un verre après

            • 220 000 avortement aujourd’hui c’est beaucoup plus que en 1975 . Pourquoi c’est simple en 1975 il y avait deux fois ou trois fois plus de naissances indigènes que aujourd’hui . Cela on ne le dit jamais .

        • Exact. Ils s’en vantent lors des journées du patrimoine quand ils ouvrent leurs portes….

      • Chaque individu peut être lâche . mais elle c’est une intellectuelle bien dans sa peau et bien dotée pécuniairement . Elle a été lâche dans l’utilisation de sa loi . Elle aurait pu les énoncer et aurait été certainement écouté . Mais quand on est lâche c’est pour la vie . J’oubliais plus de 6 millions d’enfants tués dans le ventre de leur mère pour elle était certainement un détail .

  35. ben je ne vous comprends pas ! les lauriers ne peuvent être remis en question , sa loi était juste , ce sont les Hommes qui ont dévoyé cette loi ! et elle avait raison alors, sans savoir ce que cela deviendrait bien sûr ! car l’avortement restait rare jusqu’ à ce qu’il devienne un moyen de contraception ! et dernièrement Mme une députée dont j’ai oublié le nom (il vaut mieux ) a fait interdire les sites qui soi disant dissuadaient les femmes d’avorter… vous vous rendez compte que l’Etat se substitue à vous , alors qu’il suffisait de bien se renseigner pour savoir si oui ou non on avortait ! oui grave danger , et ce n’est pas le seul à venir !

    • Réponse @Limone:
      Je confirme vos propos. Je ne comprends ni le titre, ni les propos. Sa loi était juste,
      son but était de venir en aide aux détresses d’une naissance non souhaitée.
      Ce sont les politiques et les féministes qui en ont fait ce qu’elle est devenue, alors
      pourquoi en faire grief à Simone Veil, qui n’était en aucune façon responsable des
      dérives puisqu’elle avait bien précisé que cela devait rester l’exception.
      Je l’ai dit par ailleurs, il ne faut pas raisonner en 2017 sans se projeter en arrière.
      Facile de parler pilule et contraception, quand on sait que même la pilule a eu bien
      du mal à s’imposer en France!

      • Oriana, merci d’avoir remis les « pendules à l’heure »…

        Je n’avais jamais eu connaissance des propos de Simone VEIL jusqu’à ton article…

        Comme beaucoup d’autres lois ou proposition, celle-ci a été détournée de son utilisation initiale…

        Mais il y a un autre problème lié à la naissance, le fait que ce sont les moins instruits qui en fasse, et surtout que ce soit les gens issus de l’immigration extra-européenne qui représente les moins instruits…

        En fait, si on y réfléchit bien, TOUT a été « calculé », la prise en considération du fait que les populations instruites privilégieraient la qualité à la quantité, donc dévoyer la loi VEIL allait en ce sens, et laisser proliférer les gens les moins capables d’apporter quoi que ce soit au pays…

        Un jour, on saura la vérité…

        • La vérité, vous l’avez en pleine face. Tout le monde, même le dernier des crétins, peut constater que la population Française est en train d’être remplacée. Tout ceci n’est pas du au hasard bien entendu… tous les moyens possibles et inimaginables ont été mis en oeuvre pour que ça se passe ainsi… bien entendu l’IVG est une pierre majeure à l’édifice, mais il y en a d’autres. La preuve: le Japon a légalisé l’IVG en 1948, et pourtant la population japonaise n’est pas en train d’être remplacée, elle est au contraire très homogène ethniquement parlant

          • Le Japon a des dirigeants patriotes qui tiennent à préserver leur pays, çà change tout ! Les nôtres ont préféré ne pas faire l’effort de moderniser les usines et importer des tâcherons quasi analphabètes dont ils ont confié l’accueil et le coût social au contribuable ! Et çà continue !

        • En fait maintenant c’est surtout eux qui utilisent l’avortement, comme aux Etats Unis. D’ailleurs vous avez remarqué qu’on ne fait plus trop de publicité pour l’avortement depuis quelques années, et qu’on restreint les centres dans les hôpitaux, à votre avis pourquoi ?

      • Comment expliquez-vous alors que depuis 1975 le nombre d’IVG a été très constant à 220 000 par an ? En quoi la dénaturation de cette loi change la donne ? En rien.

        • @Carter Burke
          Non, l’avortement est en augmentation constante comme je l’ai dit…la dénaturation change tout : l’IVG est devenu un moyen de contraception très banal et les femmes en grande partie ne se posent plus de questions…

      • @Oriana Garibaldi
        Vous ne comprenez pas ?… C’est pourtant simple. La loi sur l’IVG n’est plus du tout ce qu’elle était et les féministes, je l’ai dit, s’en réjouissent. Les féministes ont trahi Simone Veil en approuvant que la loi n’ait plus rien d’elle. Donc encenser Simone Veil, c’est du convenu, de la tartufferie. Simone Veil ne voulait pas l’IVG banalisée que nous avons aujourd’hui.
        Facile de parler de contraception ? Pas du tout, c’est une urgence, il vaut quand même mieux prendre la pilule et éviter l’IVG, non ?….

        • Réponse @Sophie Durand
          Pourquoi « encenser Simone Veil c’est du convenu de la tartufferie »?
          Elle n’est pas responsable de ce qui a été fait de cette loi, ce n’est
          pas elle qui l’a dénaturée, que je sache !
          Parler de contraception, de pilule, etc oui cela paraît évident de nos
          jours, cela ne l’était pas à l’époque.
          J’ai connu l’époque des avortements clandestins et destructeurs
          où la pilule n’existait pas, du moins en France.
          Pas vous, je pense, et même je suis sûre…c’est toute la différence.

          • @Oriana
            Non bien sûr ce n’est pas de sa faute, mais ceux qui ont manipulé sa loi, ceux qui ont trahi Simone Veil, sont les premiers à l’encenser , parce que c’est politiquement correct de faire de Simone Veil l’icône de l’IVG. Parce que il faut de temps en temps une grand messe pour l’IVG. Il faut donc tout vous expliquer ?…ça va prendre du temps semble-t-il…
            Que savez-vous de ce que j’ai connu ?… Strictement rien. Donc pas la peine d’être agressive je crois. Merci.

    • @limone
      Oui vous avez raison ce sont les hommes et les femmes de ce pays qui ont dévoyé cette loi. Et qui continuent de le faire.

  36. D’accord à 100% avec Sophie Durand c’est un homme et un père qui le dit. Simone Veil mérite le Panthéon pour ce qu’elle a apporté aux femmes en détresse. Les autres législateurs n’ont rien compris à sa démarche. Pauvres idiots et idiotes.

    • Gaviva, lisez bien l’article d’Oriana, comme je l’ai écrit dans un autre commentaire, tout a été calculé…

      Savez-vous ce qu’est EURABIA ?
      http://www.dreuz.info/2012/03/16/7-juin-1975-le-jour-ou-leurope-a-ete-vendue-au-monde-arabe-par-bat-yeor/

      Avez-vous écouté Alain WAGNER expliquer le projet de remplacement de la population ?
      http://www.europe-israel.org/2016/10/audio-revelation-vingt-minutes-pour-comprendre-pourquoi-leurope-se-laisse-envahir-par-lislam/

      Prenez le temps de tout lire, et de tout écouter… ce sont 2 sites qui soutiennent ISRAËL qui dénoncent ces faits…

      Il se peut que la révolte commence en Italie…Peu importe, de toute manière, d’où viendra le commencement de révolte, car elle s’étendra ensuite à toute l’Europe !!!

      • il n’y a que la revolte du peuple europeen qui peut changer le changement de population islamisee,macron lui veut encore plus d’immigration,ils se reunissent lundi ,la france,l’allemagne et l’italie pour savoir combien d’immigres,ils vont prendre,l’italie ne peux plus gerer des milliers d’envahisseurs qui arrivent tout les jours sur son territoire,ramener des cotes de lybie en italie part cette europe totalitaire aux ordres de la finance mondialiste pour faire baisser les salaires en exploitants les immigres, notre france arrive bientot a la guerre civile

      • Moi c’est drôle, mais quand je vois son visage, j’ai envie de vomir. Je sais, il faut que je me fasse soigner. Pardonnez-moi, je suis malade, très malade, je le sais. Simone Veil est l’équivalent de Mère Térésa, en mieux. elle devrait être canonisé par le Vatican.

        • si vous trouvez un remède efficace, donnez-moi le tuyau, je présente le même symptôme. Ce doit être une allergie…
          Quant à sa canonisation, j’écris à mon évêque…. Sainte-Mère-Veil, ça aurait de la gueule. Je vois déjà les statues, à la feuille d’or, entourées de cierges, les troncs remplis de petit pognon, à chaque carrefour, dans les toutes les églises, toutes les mosquées… Quel business, le fric qu’on va faire… Lourdes, Fatima, la Mecque, Sainte-Rita vont pas résister…

    • Exact. C’est la réalité que vous voyez de votre fenêtre. Il faut être logique avec soi-même, comme Jean-Luc Mélenchon par exemple. Lui idolâtre Simone Veil et ce qui va avec: le remplacement de la population blanche par des immigrés. Comme Martine Aubry également. Des gens qui ont au moins le mérite -c’est d’ailleurs leur seul mérite – d’être cohérent.

      • Non c’est faux, ce sont les allogènes qui avortent maintenant. D’où la réforme il y a quelques années permettant à une jeune fille voulant avorter de se passer du consentement de ses parents. L’avortement est le fait des ignorantes ou des irresponsables, pas des jeunes filles blanches que maman moderne emmène aux premières règles chez le gynéco. Les jeunes femmes européennes sont quasi toutes sous contraceptifs, et le copain y veille car les hommes aussi n’ont plus trop envie d’être père.
        Si vous voulez des bébés blancs, supprimez d’abord le stérilet, les capotes et la pilule 🙂

Les commentaires sont fermés.