On n’a pas le droit de traiter un député de « petite merde », même si c’est vrai?

Madame Braun Pivert est une sacrée égoïste qui n’aime pas aider son prochain ni ses homologues de la députation.
Tout le monde s’est gondolé de rire à la saillie de Cyril Hanouna concernant un député qu’il a traité de « merde », « d’abruti », de « bouffon » et de « tocard » en direct sur le plateau TV devant des centaines de milliers de téléspectateurs.

Beaucoup ont dû y aller de leur petite coupe champenoise, genre sang du Seigneur que l’on ne s’octroie en principe que dans les grandes occasions en sortant son petit Graal tout droit venu de Galilée car on est rarement à pareille fête devant son petit écran.

Et voilà madame Braun-Pivet de se lancer dans l’anathème sans penser aux bienfaits d’une révélation sur les qualités d’un député pour le grand public, et c’est pour cela que chacun a le droit de s’insurger : le citoyen devrait avoir le droit de savoir si un député est une merde ou pas.
Pourtant la présidente Braun-Pivet d’y aller de ses « dérive du débat » et « séquence dégradante pour le débat public et les personnes sur le plateau ».
De son côté le sieur Véran a déclaré « Je déplore cette spirale du buzz permanent », les deux responsables de la majorité présidentielle s’accordant à dire que « les politiques doivent parler aux Français ».

https://actu.orange.fr/politique/amp-quot-t-es-une-merde-amp-quot-a-un-depute-il-faut-amp-quot-s-elever-contre-cette-derive-amp-quot-selon-braun-pivet-CNT000001UIPOG/photos/yael-braun-pivet-presidente-de-l-assemblee-nationale-le-4-novembe-2022-a-paris-fd6dc1394eacdd7ebe19ca82be0b5661.html

Il est vrai que l’insulte gratuite n’élève pas le débat en politique et devrait normalement être limitée aux strictes nécessités des révélations de vérités.
En effet, on ne voit pas pourquoi on tairait les vérités, si un député est objectivement une merde, un abruti, un bouffon ou un tocard, le citoyen a le droit de savoir : c’est quand même lui qui va dans l’isoloir, et si on lui cache qu’il va voter pour une merde, cela peut finir par conduire tout le pays dans le merdier comme actuellement.
S’il veut voter pour un bouffon, c’est son choix, mais cela suppose qu’il glisse son bulletin dans l’urne en toute connaissance et conscience de cause qu’il va voter pour un bouffon.

Prenons les électeurs français, depuis 50 ans ils votent pour des bouffons et personne ne le leur a jamais dit, résultat des courses pour les tocards, le citoyen s’est endetté pour plusieurs générations, est en train de se faire virer le couteau sous la carotide de son propre pays par des Grands Remplaçants et nonobstant les impôts et prélèvements les plus élevés au monde qu’il doit régler, n’a plus un seul service public qui fonctionne.
Si on leur avait expliqué à chaque élection que tous les hôtes de l’Élysée pour lesquels ils ont voté depuis Giscard sont des bouffons, pensez-vous qu’ils auraient voté pour eux ?

Il serait ainsi d’intérêt public majeur pour l’avenir du pays que les panneaux électoraux mentionnent les qualités des députés et aspirants à l’Élysée : ainsi sous la photo d’untel LR ou d’untel Renaissance ou d’untel macroniste il devrait être mentionné s’il s’agit d’un bouffon, d’un abruti ou d’un honnête homme ou femme.
C’est cela, la transparence dans la vie politique, tous s’en réclament, mais rares sont ceux qui vont de la coupe aux lèvres jusqu’au fond du calice.

On affiche bien le nutriscore des produits sur les emballages alimentaires pour la santé des Français, on ne voit pas pourquoi on n’afficherait pas les qualités intrinsèques d’un politicien ou d’une politicienne sur les bulletins de vote pour la santé du pays.
Il y a une autre raison à ne jamais taire les vérités en politique : la France dirigée par des bouffons depuis 50 ans, si on avait en temps utile dit leur fait auxdits bouffons, peut-être auraient-ils eu l’opportunité de s’améliorer.
Mais si personne ne les prévient, ils restent bouffons à vie, et certains maintenant sont même morts bouffons aux yeux de beaucoup de Français.

Madame Braun-Pivet devrait donc également avoir de l’empathie pour ses coreligionnaires : si elle s’aperçoit qu’elle dirige une assemblée composée d’une majorité d’abrutis mais prenait la peine de le leur dire ouvertement à chaque début de séance de la députation, peut-être finiraient-ils par prendre conscience de leur état et ainsi changer.
Mais si la cheftaine de l’Assemblée nationale tait leurs vérités aux députés, elle ne les aide pas du tout à évoluer dans le bon sens.

De même ce serait aussi un avantage pour les citoyens d’un pays dirigé par des abrutis de savoir qu’ils mettent tout en œuvre pour s’en sortir et ne plus le rester : c’est cela, le progressisme en politique, celui-là même dont la gauche se vante tout le temps, les écolos-gauche-Nupes-socialos cherchent à progresser dans le bon sens, mais n’y arrivent pas vraiment toujours, on le voit quand on compare l’état du pays et le progressisme dont ils n’ont pas arrêté de se revendiquer depuis 50 ans : force est de reconnaître que la progression est plus que millimétrique, tout ça pour ça disent certains, petite progression vers les lendemains qui chantent mais immense bond en avant à la Mao vers l’insécurité, l’endettement, le Grand Remplacement, la déliquescence du pays.

On peut l’affirmer, avec le recul que l’on commence à avoir depuis 50 ans, la gauche française a bien progressé mais pas du tout dans le sens espéré par le pékin de base.
Non, croyez-moi, les vérités sont l’une des vertus premières des démocraties, si on tait les vérités on ne peut pas faire le constat du réel et on s’enferre dans des actions qui ne pèsent plus sur le destin, on devient le jouet de ses propres illusions comme les politiciens actuels, les Français n’y goûtent guère à ce rata qui leur rappelle le régime vichyste où une réalité parallèle de collaboration était vécue à l’Hôtel du Parc tandis que des anonymes, qui le sont pour la plupart restés, étaient pendus, fusillés, fourcrématisés ou je ne sais quoi d’autre.

Et bien aujourd’hui c’est le même fossé qui sépare le politicien de pouvoir qui se sert au marché noir, vit dans les plus beaux hôtels, pactise avec l’occupant, et le citoyen de la rue qui se fait égorger, décapiter, lapider, violer et tabasser par ledit même occupant copain du politique.

Pourtant dire leur vérités aux politiques serait source d’un nouveau pacte social, chacun y trouverait son compte, le sieur Hanouna pourrait élever le débat, le citoyen aurait enfin des gens qui tendent vers l’intelligence dans nos assemblées, madame Braun-Pivet se donnerait le beau rôle en dirigeant un genre d’académiciens au lieu des crétins as usuel qui bassinent à longueur d’année de leur âneries le pékin de ce pays, et enfin les députés eux-mêmes n’auraient plus à essayer de faire semblant d’en connaître et d’en avoir là-dedans quand c’est inhabité, il suffirait qu’ils soient eux-mêmes.

Jean d’Acre

image_pdfimage_print
24

51 Commentaires

  1. Il devrait y avoir une « loi » pour que l’on puisse virer QUAND on veut ce genre de coprolithe (élu par des étrangers ) Car ce genre olibrius (comme LFI d’ailleurs ) n’à rien a faire dans l’hémicycle .Non seulement ils sont dangereux , mais en plus ILS ne font strictement rien pour la FRANCE et les FRANCAIS ;a part faire « chier » les FRANCAIS avec les corridas qui font parties ELLES de notre culture , de notre histoire et qui font vivre des milliers de personnes , alors messieurs et mesdames de LFI a juger votre bagage intellectuel , on peut en déduire que vous voyagez léger . Et comme disait Sir James Jean : » L’esprit est comme le parapluie il ne fonctionne que si il est ouvert » .

  2. Cyril Hanouna qualifie le gars de tocard. Très bien, mais ce même Hanouna l’aurait embauché dans son émission.
    Monsieur Hanouna pourrait il s’expliquer sur ses critères d’embauche.
    Je suis étonné que personne ne pose la question

  3. « Il est vrai que l’insulte gratuite n’élève pas le débat en politique et devrait normalement être limitée aux strictes nécessités des révélations de vérités »

    Ce qu’a dit Hanouna ne sont pas des insultes, c’est la Vérité !

  4. On peut le dire et en blessant beaucoup plus avec des mots qui ne sont pas gros mais qui frappent fort.

  5. C’est une insulte aux coprophages qui certes ne sont pas vegan mais ne méritent pas d’être insultés.Sous merde eut mieux convenu.

  6. « Ne contredis jamais un Con. Si tu attends un peu, il le fera de lui même. »
    Pablo Picasso

    • Je n’aime pas Picasso,surtout pas ses »barbouillages »

      Là, Picasso remonte dans on estime

  7. Pourtant ce mec est non seulement une grosse merde, mais aussi un étron, une ordure, un sale connard et je reste poli !

  8. Le « propre » du con est de ne pas savoir qu’il l’est …..Donc pour Me B PIVET ….Vous comprenez ? Ne lui en demandons pas trop ….la pauvre ! Elle est de la partie .
    Socrate , qui n’était pas un c– …. , « savait qu’il ne s’avait pas » disait-il …
    On en est loin ! Vive le progrès

  9. séquence cultissime : le chef de TPMP en était remonté dans notre estime ! pour une fois il voyait le vrai visage haineux,mensonger, de ceux qu’ils protègent par naîveté depuis des années

  10. Ce genre de petit merdeux hautain et arrogant est bien une petite merde. Mon rêve serait de le placer seulement une journée avec des commandos d’élite, et le faire crapahuter dans la boue et dans la merde avec un sac à dos de 25 kg et un fusil à la main, avec un gros black Barraqué pour lui filer un coup de trique à chaque fois qu’il baisse de rythme sur le parcours. Ca lui apprendrait l’humilité et la modestie….

  11. L’Assemblée (Multi)-nationale est une chambre remplie de putes !
    La député Braun Pivert (de la tribu des BHL) appartient à la cour de la reine des putes Emmanuel Macron, c’est donc une pute !
    Quand le député islamo-gauchiste Boyard ouvre sa gueule ça pue le sperme à Mouloud et Mamadou ! Ce merdeux est un Lacombe Lucien en pire !

  12. SI !!!! SI !!! SI !! justement oui de oui !!!!!!!!!!, parce que 99 % des politiciens sont devenus des putes corrompues et même archis pourries.
    Des qu’ un ANCUL qui peut être a peu prés ou de justesse propre dans le civil enjambe le mur de la politique , des que passé de l’autre coté a 99,9999999999999 % de chance de devenir UNE PUTE , UNE GROSSE MENTEUSE , MÊME UNE VRAIE POUFFIASSE homme ou femme ou entre les deux ce qui est pire ….regardez l’ordure de l’Elysée qui pire etait déja pourri moralement et mentalement avant de devenir preZipute par HYPER TRUCAGE ELECTORAL , le plus parfair exemple de dechet mi humain mi sataniquo-mondialiste ..

  13. Une dégoutante petite merde, puante, juste là pour souiller le paysage et vos pas et rien d’autre, absolument rien d’autre..

  14. De toute façon le niveau des députés a beaucoup baissé. Les députés macronistes ont signé une charte d’obéissance, c’est scandaleux. Ils sont payés 7.000€ net par mois pour appuyer sur le bouton « oui », et c’est tout.
    J’aime pas beaucoup Hanouna, mais Boyart c’est un gamin, qui ne veut plus s’occuper des petits Blancs, qui reste persuadé, que la solution à tout, c’est taxer les riches.

  15. Madame Braun Pivert a démontré qu’elle n’était pas honnête : en tant que président de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla, elle a tout fait pour protéger Macron, qu’à la fin même les députés non Macroniens dirent que c’était du sabotage. Mme Braun-Pivert alla même jusqu’à déclarer « qu’il n’y avait aucune charge sérieuse contre Benalla qui justifiait de continuer cette enquête ».
    Grace à l’enquête sénatoriale, ou les Macroniens sont ultra-minoritaires, la justice a pu condamner Benalla à 3 ans de prison dans deux affaires « violence et usage public sans droit de documents justifiant d’une qualité professionnelle » et « faux et usage de faux », il est également visé par cinq autres enquêtes judiciaires.

  16. C’est tout le problème de la représentation. Celui que j’élis à qui je donne le droit d’agir en mon nom, qui me ‘représente’, je ne peux le contrôler puisqu’il fait les lois et règlements en mon nom…Problème insoluble depuis les origines de la soi-disante ‘démocratie’ (voir Platon, etc…).

  17. C.est vrai quoi!! Moi je l.aurait traité de Grosse merde avec en plus une bonne tarte dans sa gueule de moustachu pré-pubère.

  18. Depuis que j’ai eu le droit de vote (en 1962, cela ne date pas d’hier) je n’ai eu le choix de voter que pour des bouffons.

  19. Qu’est-ce qui a fait que Boyard s’est fait traîter comme ça ? Il a dénoncé les pratiques de Bolloré, d’où la réaction de chien de garde d’Hanouna. Je préférerais qu’on se penche sur Bolloré pour comprendre la réaction d’Hanouna

    • J’ai vu Louis Boyard faire un « tumulte » chez Hanouna. Il reproduisait ce qu’il venait d’apprendre à faire avec La France Insoumise à l’Assemblée nationale avec l’affaire du « Qu’il retourne en Afrique ». Il s’est époumoné chez Hanouna comme à l’AN, et il en était fier comme un coq.

  20. Ce Louis Boyard, député dans la troisième circonscription du Val-de-Marne que sait il des dossiers de sa circonscription? Comment font ses électeurs qui ont de gros soucis avec un tel député!! C’est un scandale aurait dit un certain Georges…Bien d’accord avec Jean d’Acre, Yaël Braun Pivet ne sait pas gérer l’AN.

  21. Et alors faut qu’ils se rendent compte de la réalité c’est pourritures de gaucho

  22. Et pourquoi ?
    Faut faut les remettre en phase avec la réalité surtout ces raclures de gaucho

  23. « quand les Peuples cessent d’estimer , ils cessent d’obéir »
    Antoine de Rivarol

  24. On a le droit de traiter les députés gauchiasses de « grosse merde » parce que c’est vrai ! Ce n’est ni une insulte, ni de la diffamation , mais le simple constat de la réalité !

  25. « Charlie » avait bien raison, les franconnais ont mis au pouvoir des élus qui leur ressemblent… enfin quoi , des merdes ! Et le pays n’est plus qu’un tas de guano, habité par des grosses merdes, pas seulement issues d’outre Merd-iterranée mais bien de souche.

  26. Député marxiste = espece protégée comme le musulman et le marxiste juif ( le juif de droite étant classé anti semite)

  27. Je pense que nous avons été nombreux à savourer ce grand moment de vérité télévisuelle, tout comme nous le fûmes, j’en suis persuadé, quand Macron s’est pris une baffe devant les caméras. Damien Tarel s’est sacrifié – sans le savoir et sans se l’imaginer puisque le geste n’était pas prémédité – pour des milliers de ses compatriotes qu’il a ainsi représentés mieux que n’importe quel élu de la « République » !… Je ne regarde jamais les émissions de Cyril Hanouna, mais là j’ai regardé avec plaisir l’extrait que beaucoup de sites dits « alternatifs » ont retransmis. Il a bien fait de le remettre à sa place ce bouffon grotesque, c’est un con, un abruti, un crétin, qui est absolument indigne de la fonction de député et qui n’a pas sa place à l’assemblée nationale, un point c’est tout.

  28. Ben si, qu’on a le droit, la preuve : comme je l’ai suggéré ailleurs, retourne donc à tes cours – qui ne te mèneront de toute façon à rien, vu ton niveau de base – de faux étudiant en psycho au frais du contribuable, petit merdeux. Ou, au minimum, fais semblant comme un Duhamel (fils) d’avoir suivi une école de pseudo-journalisme pour te croire autorisé à débiter de telles conneries, mais avec au moins les excuses (ou du moins l’explication) du journalisse. Et puis, franchement, tu n’arriveras pas à la cheville enflée du ridiculissime « la république, c’est moi ». Pas vrai, Méluche ?

  29. Ahahahaah ! Martine Wonner Députée quand elle s’exprime est Médecin, mais Boyard lui est toujours député ??? Ahahahaha ! Vous savez qu’on vous prend pour des cons, et vous faites semblant de ne pas le savoir ??!!! Que faire ??

  30. Et quand Madame Morano s’est faite traiter de connasse par l’autre enculé de Guy Bedos…? AH OUI c’était un bien pensant de gôôôche qui jugeait une femme de droite. L’inverse est formellement interdit☠ sinon c’est le camp de rééducation ☠. Que cette petite merde aille donc sucer la bite de son chef, comme dirait la grosse Garidot.

    • Sauf que sur ce coup Bedos avait raison , ceci même si c’est un enculé.

  31. Ben non ! On n insulte pas un député en public, quel que soit son bord. C est du civisme.

    • Avec les politiques, il faut être poli, soumis….
      Manque plus que le « Heil ! » où le « Zum Befehl » (A vos ordres)

  32. N’oublions pas qu’il y a une justice hostile aux gens de droite, et toujours favorable à ceux de gauche.
    Un pseudo journaleux avait traité Marine Le Pen, députée elle aussi, de grosse merde.
    La cour de cassation a considéré que l’insulteur, emporté par la polémique, ne devait pas être condamné.
    Parions que Hanouna va déguster sévère pour avoir osé dire tout haut ce que beaucoup pensent du bouffon islamo gauchiste semi-illettré.

    • « ils » ne peuvent pas le condamner…

      C’est la « soupape » du populo

Les commentaires sont fermés.