On ne choisit pas sa famille, hélas !

FamilleMacron.jpg

Cela doit faire quelques années que je me reconnais de moins en moins en ma famille.
Il faut dire que j’ai plusieurs tords.
J’ai quitté Facebook et j’ai des idées jugées de droite.
D’ailleurs, je me rends compte de l’influence néfaste de la gauche dans ma famille.
Il règne une certaine hypocrisie et j’ai l’impression d’avoir à faire à des gens superficiels.

J’ai déjà évoqué mon frangin. Mais il y a quelques semaines, j’ai retrouvé ma demi-sœur plus âgée et son mari.
Alors j’ignore si le vaccin a la capacité d’émasculer les gars.
Je n’avais pas vu certains membres de ma famille depuis deux ans et je ne les reconnais plus.
Mon beau frère est passé de quelqu’un de rationnel à l’archétype du bobo : il suit le même chemin que mon frère et ma demi-sœur.
Tous les deux nous ont fait un discours sur le fait qu’il ne mangerait pas de foie gras à Noël pour la santé des animaux.
Mais je crois que le pompon est quand ils nous ont simplement parlé d’un secret médical.

Mon beau frère a livré devant tout le monde qu’il avait fait une vasectomie.
Il a dit ça comme s’il avait crevé un pneu.
Quelques mois plus tôt, c’était chez le frère de mon beau père et sa femme.
Et une scène m’a marqué où sa femme s’est montrée très condescendante à mon égard en insinuant
que comme je suis droite, je ne dois pas lire.
Je pourrais rajouter d’autres anecdotes où ces braves personnes de Gôôche nous
livrent un racisme décomplexé.

Juste une petite avec ma demi-sœur. Il y a quelques années, elle expliquait vouloir « adopter un petit noir » pour que son fils comprenne qu’il y a des gens d’autres couleurs.
J’étais resté bouche bée et ce qui m’a interpellé, c’est que cela ne semblait choquer personne.
Une autre anecdote qui n’a rien à voir: elle était ravie du métier de psychologue car cela lui permettait de parler d’elle.
Au cours de cette même année, j’ai trouvé mon oncle « macroniniste » et mon
cousin « communiste ». Mon cousin qui vire doucement dans l’antisémitisme.
Comme déjà dit, il se prétend philosophe. Une anecdote où il faut en rire ou en pleurer est que pour lui, des femmes qui soutiennent Z sur Facebook, c’est du
trucage.

À cela s’ajoute que l’on ne se fait même plus la bise depuis le Covid.
Leur point commun à tous est qu’ils passent leur temps sur Facebook.
Certes ma demi-sœur, mon frangin et mon cousin ont toujours été un peu narcissiques, mais ces dernières années, c’est pire.
Ma demi-sœur s’est même permis de me faire une leçon de traduction alors que j’ai passé quelques années à la fac de langue.
Peu de membres de ma famille sont réellement reconnaissants envers ma situation actuelle.
À ma grande surprise, j’ai des amis bien plus ouverts d’esprit, peu importe notre bord.

Un commentaire me disait que la relation avec mon frère était toxique.
Et je dois dire que c’est ce que je ressens depuis quelques années.
Mais on lui baise les pieds comme si c’était un dieu depuis son 20 en philo.
À part quelques rares membres de ma famille se rendent compte de ma situation difficile.
D’ailleurs, je n’ai jamais entendu mon propre frère me remercier pour ce que je faisais pour notre mère.
Par contre, il aime se donner le « beau rôle » et me faire passer pour le méchant, alors qu’il n’a travaillé qu’en communication quand je faisais les toilettes dans les EHPAD.

Je n’attends qu’une chose : que mon beau-père prenne sa retraite et s’occupe de ma mère pour que je puisse enfin prendre l’indépendance que je désire.

Quentin Journeaux

image_pdfimage_print
20
3

20 Commentaires

  1. Mon frère et ma sœur sont anti-racistes, donc anti-droite. Ils se soucient d’avantage du réchauffement climatique que de la désertion de notre Église. D’ailleurs, et c’est épouvantable, ils ne détestent pas les homosexuels. Alors, trop c’est trop. Cette année j’ai passé Noël tout seul devant un replay de Pascal PRAUD.

  2. Oui c’est dur de se sentir trahi par les « siens ». Vous êtes éveillés. pas eux. Il n’y a rien à faire. Oui cette relation est toxique et le mieux que vous ayez à faire est de garder vos distances.
    J’ai eu le même problème. A tel point qu’à chaque fois que j’allais dans ma « famille » j’en revenais malade physiquement. Mon corps lâchait. J’ai coupé les ponts. Ça n’est pas facile, on se sent coupable. Mais c’est le sentiment qu’éprouvent les personnes harcelées par un pervers narcissique. Il ne faut pas tomber dans le piège. Et surtout ne jamais tenter de leur expliquer ; c’est peine perdue.

  3. Bon je me lance dans une hypothèse, ……

    Freud disait que l’enfant mâle voulait tuer son père et coucher avec sa mère. Mais en fait non, l’enfant a juste besoin d’aimer sa mère.

    Mais si sa mère n’est pas aimable, alors l’enfant est obligé de refouler une partie de la réalité, et alors il entre en conflit avec la réalité, et devient psychosé, si la psychose est un conflit entre le moi et la réalité. Mais en même temps il accede a son désir.

    S’il voit sa mère comme elle est, il accede a la réalité, mais il est en conflit avec son désir, la névrose est un conflit entre le mei et le désir

    • Sans vouloir vous vexer, je ne veux pas une psychanalyse.
      Je supporte de moins en moins ma famille. Cela va faire près de deux ans et demi que je dois m’occuper de ma mère qui a dû arrêter de travailler pour des raisons de santé. La fatigue se ressent de plus en plus.
      Et bien que je sois encore attaché à ma famille, je veux m’en détacher, tourner la page.
      J’ai surtout du mal à accepter que l’on met mis des bâtons dans les roues, d’avoir jamais été soutenu, casser mes ambitions pour un frangin « branleur » dont je devais sans cesse repasser derrière.

      • Ce n’est pas une psychanalyse c’est une tentative pour comprendre les gens de gauche, qui sont si bizarres.

        Ils détestent les gens qui sont logiques, qui constatent des évidences, qui disent des vérités, ils les considèrent comme des moins-que-rien.

        Il n’y a aucune logique à gauche, ce sont des gens entièrement irrationnels. Ils sont très difficiles a comprendre, j’ai donné une explication possible, après … si quelqu’un en a d’autres …. bienvenus

        • Autant pour moi car sur le coup, j’avais l’impression de vous cherchiez à établir mon profil psychologique. Je n’avais pas compris votre commentaire sur le coup. Veuillez m’en excuser.

  4. Si la mère se conduit comme une marâtre, l’enfant pour aimer « quand même » sa mère, rejette le coté détestable de sa mère, il le nie, le refoule. Et ce serait la base des dénis de réalité que l’on retrouve chez les gens de gauche.

    Par la suite il adopte le mensonge comme règle de vie, puisqu’il est obligé de se mentir à propos de sa mère. Et tous les gens qui diraient la vérité seraient une menace pour l’idôlatrie de sa môman, ils saliraient son image, sa pureté, et seraient tous des salauds et des méchants, alors que les menteurs seraient vu comme des protecteurs et des gens bien.

    Et voilà …..

    Bon je n’ai pas beaucoup de mérite car personne ne sait ni ne connait rien; y compris les grands Môssieurs de l’université.

    L’origine de tout cela c’est Oedipe de Euripide.

  5. « Tous les deux nous ont fait un discours sur le fait qu’ils ne mangeraient pas de foie gras à Noël pour la santé des animaux. »
    Qu’y a-t-il de mal à cela ???
    Moi non plus, je n’en mange pas, pour ne pas cautionner la maltraitance animale.
    Au moins, ils ont un cœur !

    • J’ai déjà entendu bien des âneries, mais celle-là est de taille.
      Elever des animaux de ferme pour en tirer une nourriture n’a rien à voir avec la maltraitance – au contraire, les éleveurs ont tout intérêt à veiller soigneusement sur leur santé tout au long de leur vie.

      Quant au ‘cœur’ des oies, faites pas rire, ce ne sont pas des animaux de compagnie.

      Mais pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de votre raisonnement et parler aussi du ‘cœur’ des poissons – sans oublier celui des végétaux, plantes, fruits et légumes arrachés cruellement à la terre et aux branches pour nous nourrir, sans compter ‘le cœur’ des arbres déracinés et brûlés pour nous abriter et nous chauffer?

      Ridicule, vous êtes ridicule.

      Si vous préférez exclure tout type de viande ou poisson de vos menus, c’est votre privilège, mais n’en dégoûtez pas les autres, ils ont le droit de faire leur propre choix eux aussi.

      • Les mêmes qui s’ offusquent du gavage des oies et canards, on ne les entend jamais dénoncer l’ abattage halal qui fait bien plus souffrir les gentils agneaux. ils préfèrent se taper, chez un Turc, un kebab (viande avarée le plus souvent) qu’ un bon foie gras obtenu par le gavage qui ne dure que 10 mn/ jour pendant trois semaines tout au plus. Et le volatile a eu la belle vie pendant presque un an auparavant.

      • Décidément, vous n’avez rien compris !
        Je parlais du cœur de ceux qui s’abstenaient de manger du foie gras…

    • Faites ce que vous voulez, mais arrêtez de nous faire a leçon!
      En mange celui qui veut, liberté, ça vous dit quelque-chose???

    • N’en mangez pas , inutile de nous faire penser que nous n’avons pas de coeur….C’est bon et vous vous privez de quelque chose de très bon !!

  6. Vous n’êtes pas seul ! Idem pour moi. Tant pis. J’ai ma Chérie et ma fille, c’est le principal.
    Au diable les mougeons et advienne que pourra.

  7. Un philosophe ne devrait-il pas être ni de droite ni de gauche ?
    En ce moment, ils sont tous de gauche et c’est très pénible, comme les juges ; tous ces gens ne devraient avoir aucuns bords !!!

  8. Tonton Curdent pour les Nazes. RL C la mêlée des psykhothérapeutes. Alors réjouis toi jeune Padawan. Moubarak le Solstice
    Personne ne t’aime . Bah nous on est la.

  9. Cher Quentin,
    Sachez que je suis personne non grata dans ma famille depui cet été, mes parents médecins covidistes et mes 4 frères et sœurs mondialistes ou sans âme, vaccinés, me jugeant comme un égoïste mal dans sa peau parce que je ne suis pas vacciné et que je n aime pas les ara…
    En revanche en dehors de mon père aucun ne s est risqué à l argumentation frontale, trop peur des faits.

  10. Que la vie est difficile en famille ou avec les amis ..entre les vaccins ,le foie gras et Zemmour ..c’est un cauchemar ..alors j’ai trouvé une solution qui énerve tout le monde ..par politesse j’écoute et grâce à une énorme force d’inertie ,,aucunes réactions de ma part ..ce qui les rend furieux ..et moi je reste calme face à leur délire ..sans doute je récupère l’´etiquette suivante :quelle andouille ! .pour moi que du bonheur .

Les commentaires sont fermés.