1

On ne peut pas laisser faire la vermine

Ri7Racaille contre la FranceJe vous remercie pour vos journaux de résistance que je lis régulièrement car enfin je ne me sens plus seule. Je ne suis pas raciste, bien au contraire. Mais je crois au travail, au respect et même à l’amour pour son pays, son continent et son monde. Je n’accepterai pas le raz de marée de haine et de destruction qui nous menace. Nous sommes libres et heureux, nous travaillons sans cesse dans le sens et but de contribuer à construire une bonne société, nous élevons des enfants qui connaissent déjà la valeur du travail à l’école (avec des résultats et des encouragements pour leur excellence et leur leadership), l’amour des autres (personnes et animaux de tous horizons), et l’amour de la vie.
Je viens d’appeler BFMTV pour demander qu’ils informent le public sur l’attaque qui a visé une famille juive chez elle hier ainsi que tout ce qui se passe en ce moment et depuis bien longtemps en France et ne pas être aussi sélectifs qu’ils le sont. Je leur ai dit qu’ils n’ont pas de crédibilité en tant que media, ni en tant que journalistes. On m’a répondu que si ça ne me plait pas, je peux changer de chaîne. J’ai expliqué que je parle trois langues et que je regarde et je lis des journaux de partout dans le monde, et que leur chaîne n’est pas fiable car elle ne reflète pas toute la vérité de ce qui se passe, que l’information est biaisée et qu’il faut arrêter de ne montrer que ce qui plait à des gens comme Mme Pulvar.
Je n’accepte pas qu’on puisse en France broyer des juifs, pour le seul fait qu’ils sont juifs, dans la plus grande impunité, avec le mépris et le silence des gens qui ont séquestré les moyens d’information.
L’autre jour, j’ai appelé France 3 pour une requête mais j’ai eu au téléphone un Arabe qui ne parlait pas bien français, il n’y avait pas de responsable  et personne en fin d’après-midi quand j’avais rappelé au retour de mon travail.
J’ai une liste interminable de choses inacceptables que je vois.
Mes amis juives, végétariennes ou celles dont les enfants sont allergiques, leur font à manger des plats faits à la maison, certaines vont les chercher à l’école chaque midi. Elles n’ont jamais exigé quoi que ce soit de personne. Je n’ai jamais compris comment les musulmans ont fait plier un pays et avoir un menu fait pour eux à l’école. Et pire, comment, aujourd’hui, les autres enfants sont souvent obligés de manger halal parce que c’est tout ce qu’il y a à l’école et dans les supermarchés.
(D’ailleurs, aujourd’hui, quelle preuve avons-nous que nous ne mangeons pas ça quand on achète au supermarché ?).
Hier encore, on a frappé contre mon portail en criant « elle est bonne » (un groupe de trois jeunes de type africain). Quelque sjours auparavant, un groupe d’environ 25 personnes de type africain avaient frappé mon portail et renversaient toutes les poubelles de l’avenue au fur et à mesure qu’ils avançaient. Une conductrice s’est arrêtée près de moi alors que j’appelais la police pour me dire qu’ils montaient sur les voitures un peu plus loin et qu’elle allait aussi appeler la police.
Ceci se passe dans un village résidentiel qui a une base de loisirs. On est tout près de Fontainebleau (où l’on voit de plus en plus de voilées/longues ‘robes’ apparaître dans la rue).
Au passage, je voudrais vous dire comme je suis heureuse de voir la banderole « soutien aux chrétiens d’orient » qui a été mise sur un mur de la Mairie de Fontainebleau. La preuve que la résistance est là aussi.
On ne peut pas laisser faire la vermine qui est en train de détruire le monde. Les islamistes pourrissent la vie encore plus que les cartels de drogue avec qui ils ont des liens et à qui ils transmettent leur violence inouïe jamais vue, comme en Amérique Latine qui est maintenant gangrenée par un terrorisme de masse qui ne dit pas son nom.
Je voudrais juste vous remercier de votre lucidité et courage. Merci pour l’information concentrée et bien documentée.
Mariana Fourcade