On ne lutte pas contre l’antisémitisme sans nommer le coupable

Publié le 22 février 2019 - par - 18 commentaires - 1 049 vues
Share

Depuis le samedi 16 février 2019, la France vit au quotidien sous le feu nourri de l’antisémitisme comme rarement dans son histoire : croix gammée barrant le portrait de Simone Veil, inscriptions « Juden » (Juifs) sur la devanture d’un magasin cacher, injures publiques envers Alain Finkielkraut, tirs à la carabine contre la synagogue de Sarcelles, dessins de croix gammées sur 80 pierres tombales dans un cimetière juif en Alsace. Un triste bilan qui fait la honte de la France, incapable de protéger ses minorités les plus dignes de ses valeurs.

Occulter la réalité des faits et ne pas s’en éclairer pour mieux lutter contre la gangrène antisémite qui est entrain de ravager le corps social français revient à cracher sur l’histoire et à bafouer la mémoire des victimes de la barbarie humaine.

Pour la Licra nous ne sommes pas dans les années 30, comme si les Juifs n’avaient pas à s’inquiéter du retour de la bête immonde. Bien entendu que les aiguilles de l’horloge du temps ne se sont pas arrêtées à 1935, année des lois raciales de Nuremberg, le prélude des pogroms et des camps de la mort ! Le contexte n’est plus même, les acteurs non plus. Nous sommes en 2019, le spectre de la haine du Juif et de son extermination continue à rôder.

L’histoire d’hier, témoin implacable des malheurs de ce merveilleux et courageux peuple, peut l’être à nouveau quant au péril qu’encourent les Juifs en France comme ailleurs.

Comment peut-on banaliser un tel danger alors qu’il ne se passe pas un jour sans qu’ils ne soient la cible prioritaire des atteintes à l’intégrité physique et morale des personnes, en raison de leur croyance et de.leur appartenance ethnique ?

Les Juifs de France sont pour moins de 1 % de la population française mais ils représentent 33 victimes de la violence faite aux personnes en raison de leurs origines et leur croyance.
Des chiffres qui doivent alerter les autorités françaises et tous les Français sur l’avenir sombre qui se dessine dans le ciel France pour leurs concitoyens juifs.

Aujourd’hui c’est eux, et demain ce sera les vrais enfants du pays qui auront le choix entre l’islam ou la valise.

Les Juifs sont en danger et ce n’est pas le fruit d’une quelconque psychose et d’une paranoïa anti-musulmane.

Le vrai allié de l’antisémitisme est le refus des pouvoirs politiques et judiciaires ainsi que les médias aux ordres de nommer leur ennemi comme si l’on avait peur de lui.

Aujourd’hui c’est eux, et demain ce sera les vrais enfants du pays qui ne seront pas non plus épargnés par ces agressions « racistes »  et qui risqueront de se trouver  confrontés au choix entre l’islam ou la valise.

 

Salem Benammar

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
hulk

C’est pitoyable de voir le pouvoir accuser d’antisémitisme la gauche, l’ultra gauche, l’ultra droite (c’est corme la lessive qui lave plus blanc que blanc) alors que chacun sait qu’il s’agit d’un pur produit des musulmans qu’on n’ose pas nommer. Tous les jours on voit surgir l’anti catholicisme, l’anti GJ etc..
Tant qu’il y aura des français comme moi les juifs n’auront rien à craindre.Ils constituent le peuple sans qui tout ce qui provoque l’admiration doit d’exister dans le domaine de la science, la médecine, la culture, l’art etc..
Montrez moi l’enc…leur de chèvres qui peut les valoir,.

Aux Armes Citoyens

Pour en avoir eu connaissance des parents eux-mêmes, les enfants « souche » se font régulièrement agressés et/ou insultés à la sortie du collège, du lycée ou d’Ecoles nationales par les koranik.
Certains enfants se sont même retrouvés aux urgences, car les koranik (qui ne sont ni des enfants, ni des ados, mais des jeunes de 20 ans et +) n’hésitent pas à agresser des petits de 10, 12 ou 13 ans.
Oui mais, voilà, nous, les parents, nous le savons, mais les meRdias n’en font JAMAIS état.
Donc, M. BENNAMAR, vous êtes complètement à côté de la plaque : les enfants FDS eux aussi se font agresser par les koranik et ce, depuis plusieurs années !
Alors, la question est : « Pourquoi les meRdias et les gouv. n’en parlent JAMAIS !
Et là, j’ai la rage… une fois de plus…

madeleine

Bravo Mr. Salem Benammar pour cet excellent et COURAGEUX article. Les Juifs ne sont pas ingrats : ils honorent les « Justes » qui les ont sauvés des griffes des nazis en les reconnaissant officiellement comme tels par la plantation d’arbre à leur nom à Yad Vachem en Israël. Il est vrai que l’attitude des dirigeants français est ambiguë depuis près d’un demi-siècle à l’égard des Juifs. Chirac niait l’antisémitisme ambiant, Hollande y était indifférent, Sarkosy et Macron s’en inquiétaient sans plus. Beaucoup de bla-bla non suivi d’actes et s’ils ont fait adopter, à reculons, des lois, elles ne sont pas appliquées. Il se dit (à l’étranger) que les Chefs d’Etat successifs en France sont soumis à l’islam car la dette qui pèse sur ce pays est immense et surtout les emprunts ont été (suite)

madeleine

(suite 1 et fin) faits auprès des pays arabes pétroliers. qui exigent, en échange, que soient appliquée une politique pro-arabe (nombre de mosquées, apprentissage de la langue arabe, postes importants au sein de la Politique, Médias, Hôpitaux, Education, Justice, alloués à des musulmans). Et politique systématiquement négative à l’égard d’Israël. Un Chef de l’Etat français courageux annulerait purement et simplement la dette (comme l’Allemagne post nazie l’a fait alors qu’elle était en ruines). Après tout, entre les diverses allocations, loyers modérés, soins gratuits (également pour les chefs d’Etats et autoproclamés « rois » musulmans quand ils viennent se faire soigner en France pendant de longs séjours en hôpitaux) la « dette » doit s’effacer d’elle-même.

DUFAITREZ

Pardonnez l’humour mal venu…
Avant ? Nous avions la « Quinzaine du Blanc »…
Maintenant la « Quinzaine du Juif » !
Chacun est suspecté, sauf les Vrais. Tout devient prétexte, avant le fameux « Diner » !
« L’excès de Parole entraine l’excès des Actes ».
Pourquoi pas une « Quinzaine des Cathos » ?

BUTTERWORTH

EN EXPANSION VOIR TEMPLE EN ISLANDE AUTRE BRANCHE ET CONGRES MONDIAL DES RELIGIONS ETHNIQUES
http://www.chretiens2000.com/2016/07/reveil-paien-certains-grecs-ont-repris-l-invocation-de-dieux-anciens.html

jan le Connaissant

 » Aujourd’hui c’est eux, et demain ce sera les vrais enfants du pays qui ne seront pas non plus épargnés par ces agressions « racistes » et qui risqueront de se trouver confrontés au choix entre l’islam ou la valise. »
 » vrais enfants du pays  » vous voulez dire les français non juif ? Donc les juifs ne seraient pas de vrais enfants du pays ?
Pouvez vous préciser votre pensée ?
D’autre part, les français non juif sont eux aussi agressés, – en même temps que les juifs – et agressions racistes !

Eric des Monteils

Tellement vrai…..que même Finkelkaut en parle.

Aux Armes Citoyens

+ 10000000000000.
Tout à fait d’accord.

mat blendel

Admirable ‘récapitulatif M Benammar comme toujours.. je rêverais bien de voir ce petit texte placardé partout sur toutes les pubs et autres affiches qui recouvrent nos stations de métro par exemple ..continuez à nous éclairer et merci

Allonzenfan

Depuis 3 mois, on dirait que les antisémites se livrent à une sorte de challenge, comme s’ils avaient été brutalement sortis de leur torpeur par les déclarations irresponsables de la Macronie à propos des Gilets Jaunes… Mais c’est sûrement une coïncidence !

OCTAVE

Vous avez entierement raison Mr Benammar. Aujourd’hui les juifs, et demain ? Ce que les gens ne savent pas ou feignent pour certains de ne pas savoir, c est que le coran comprend beaucoup de versets anti- chrétiens. L’ un d’entre eux et non des moindres, enjoint les chrétiens de nier l’existence divine meme du christ, d’abjurer leur foi : « Dieu est trop grand pour avoir un fils…. » ( le christ est l’enfant d’un homme et non de dieu) mais aussi à la sainte trinité ( « Cessez ! Arettez de dire trois… ») , et tout ceci n’est pas dit en des termes amicaux.

Aux Armes Citoyens

Sur le sujet, faudrait mettre au parfum françois l’hérétique…

Jill

Ne parlons pas d’antisémitisme, c’est trop vague, puisque victimes et bourreaux sont des sémites.
Les victimes sont les juifs, et les bourreaux des
islamiques.

Paskal

Ils se veulent sémites.

Jill

Oui, mais ce n’est pas à ce titre qu’ils sont persécutés mais en tant que juifs.

UltraLucide

C’est essentiellement une propagande de gauche qui a amalgamé au fil des décennies anti-judaisme et anti-sémitisme. Dans cette propagande d’ailleurs, en vérité, pas mal de juifs d’extrême-gauche qui ont fait un tort énorme aux autres juifs qui ne demandaient rien que la vérité et le respect dû à tout être humain ordinaire. Du coup, « anti-sémitisme » est devenu un terme totalement galvaudé et usé jusqu’à la corde, qui ne défend plus les juifs mais permet en outre toutes les récupérations et manipulations illégitimes. Ce terme ambigu permet à nos gouvernants de ménager les islamistes, sémites eux-aussi, qui sont en fait, avec leurs complices gauchistes islamophiles, les principaux propagateurs de la haine anti-judaïque. C’est à eux que profite l’actuel chaos intellectuel français.

madeleine

Jésus, Juif, était donc sémite ? Au départ, il y a des millénaires, nous étions tous Juifs, donc sémites, avant la naissance du christianisme. Mais aujourd’hui ? Allez donc constater en Israël combien sont nombreux les Juifs blonds aux yeux bleus. Si les musulmans se marient entre cousins germains depuis le 8è siècle, il est sûr qu’ils continuent à être sémites, mais les Juifs ? Israël rassemble plus de 101 ethnies !