On ne peut pas dire que l’islam est une religion de paix et vénérer le Coran !

Publié le 4 juin 2017 - par - 15 commentaires - 1 781 vues
Share

L’islam a encore frappé, semant l’épouvante dans les rues de Londres et faisant des dizaines de victimes innocentes, qui ont le seul tort d’appartenir au monde occidental, que les fanatiques musulmans haïssent plus que tout.

Troisième attaque en trois mois dans la capitale anglaise, dans la lignée des carnages de Nice, de Berlin, de Westminster ou de Stockholm, où des tueurs musulmans dépourvus de toute parcelle d’humanité, ont semé la mort aveuglément, tuant hommes, femmes et enfants sans le moindre état d’âme, convaincus de servir Allah au volant de leur voiture-bélier.

Un modus operandi  qui a fait ses preuves…

Oui, nous sommes en guerre, c’est tout l’Occident qui est visé par des barbares qui tuent au nom de leur religion, au nom d’Allah et du Coran, ce “Livre Saint” qui leur ordonne de massacrer tous les mécréants.

On ne compte plus les versets violents, véritables pousse au crime, qui prêchent la haine des juifs, des chrétiens et de tous ceux qui ne font pas allégeance à Allah.

C’est l’islam qui tue. C’est cela l’insupportable vérité que l’on voudrait taire. Il ne s’agit pas d’un énième attentat perpétré au nom du Christ, de Bouddha ou d’une divinité hindoue, il s’agit encore d’un massacre perpétré par des fous d’Allah et par eux seuls.

Alors, les bonnes âmes nous diront une fois de plus que le véritable islam ce n’est pas ça. Elles nous diront que l’islam est une religion de paix et d’amour et que tous ceux qui n’en sont pas convaincus ne sont que d’infâmes islamophobes.

Les apôtres du politiquement correct nous diront que nous aussi nous avons connu les guerres de religion entre chrétiens catholiques et protestants.

Mais quand cessera t-on de se bercer avec ces niaiseries pour attardé mental ?

Nos guerres de religion datent de 500 ans ! Alors que ça fait 14 siècles que sunnites et chiites continuent de s’entretuer. Où est la religion de paix ?

Assez de mensonges, assez de lâchetés, assez d’hypocrisie qui ne sont que des encouragements à tuer toujours plus.

Se vautrer dans le renoncement permanent, c’est être complice des terroristes musulmans. Le terrorisme islamique prospère sur le terreau de nos lâchetés et de nos mensonges.

Il faut regarder la vérité en face, l’islam est la SEULE religion qui tue au nom de son Dieu, la seule religion qui condamne les apostats à la peine de mort, la seule religion qui ne supporte aucune autre croyance que celle d’Allah.

Ce n’est pas un juif qui a coupé la tête de son patron.

Ce n’est pas un hindouiste qui a égorgé un prêtre en pleine messe.

Ce n’est pas un chrétien qui a assassiné des enfants juifs à la sortie de leur école.

Il faut être cohérent. On ne peut à la fois bêler que l’islam est une “religion de paix et d’amour” et vénérer le Coran qui prêche le meurtre des mécréants.

Sr2. 191. “Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés: l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.”

On cherche vainement un soupçon de paix et d’amour dans ce genre de verset. 

Un intégriste musulman applique le Coran à la lettre et tue les chrétiens et les juifs parce que le Livre sacré le lui ordonne. Il est donc persuadé qu’il est un VRAI musulman et que les “modérés” ne sont que des apostats qu’il faut menacer pour les ramener dans le droit chemin.

Alors qu’un intégriste catholique, quant à lui, se contentera de dire la messe en latin. C’est toute la différence….Il est temps d’ouvrir les yeux.

L’islam, et lui seul, pose un très grave problème dans nos démocraties humanistes et égalitaires, ouvertes à la tolérance. Le défi à relever est immense et devient encore plus difficile à surmonter quand la proportion de musulmans augmente sans cesse dans la population. D’autant plus que la population de souche baisse de 20% à chaque génération.

Ce problème majeur, on ne le règlera pas avec des fleurs et des bougies ou des chapelets de niaiseries.

Tout accommodement raisonnable et discours de tolérance à sens unique, alors que la réciprocité est la seule règle qui vaille dans les rapports entre communautés, est interprété comme un acte de faiblesse par les ennemis de l’Occident, donc comme un acte de soumission.

Cette guerre que nous livrent les fanatiques musulmans, nous allons la perdre si nous continuons à nous battre à armes inégales.

Les grand principes démocratiques ne remplaceront jamais la force et le courage face à la barbarie.

Au cri de “Allah Akbar”, nous opposons “Pas d’amalgame”.

Aux rafales de Kalachnikov, nous opposons nos fleurs et nos bougies.

A l’assimilation d’autrefois, nous opposons le droit à la différence.

A l’enseignement de l’amour de la France, nous opposons la repentance éternelle.

La plupart des terroristes qui ont ensanglanté le pays étaient nés en France, preuve de l’échec absolu de notre politique d’intégration.

La haine de la France, nous l’avons distillée dans le cœur des jeunes immigrés dès l’école, en salissant notre histoire et en culpabilisant nos ancêtres, comme l’a fait encore Emmanuel Macron en Algérie, en accusant notre pays de crime contre l’humanité.

Quelle ignominie que de cracher ainsi sur le travail admirable de nos explorateurs, de nos soldats, de nos colons, de nos enseignants, de nos médecins, de nos missionnaires, qui ont pacifié et développé des contrées entières de l’Afrique qui avait 1000 ans de retard sur l’Occident.

Ce n’est là que faiblesse qui ne nous mettra pas à l’abri du terrorisme et des violences. Les Anglais ont tout accepté, y compris la charia civile. On voit le résultat, ils paient eux aussi le prix de leur tolérance à sens unique.

Nous avons quitté l’Algérie après l’avoir propulsée dans le monde moderne.

Les Arabes quant à eux, ont soumis les Berbères et les ont dépossédés de leur pays en leur imposant l’islam. Cela, c’est la véritable histoire de l’Algérie.

Mais seule la France a le monopole du mal, comme chacun sait.

En 1990 se sont tenues à Villepinte les Assises de l’immigration.

Droite et centre y affirmaient leur opposition à toute immigration musulmane.

Fermeture des frontières, immigration zéro, islam incompatible avec la loi républicaine, social réservé aux seuls Français. Telles étaient les conclusions.

Mais aujourd’hui, tenir un tel discours relève de l’islamophobie la plus coupable, susceptible de mener tout droit devant les tribunaux.

Nous avons 8 millions de musulmans et la plupart sont Français, donc chez eux.

Alors que faire ? Submergés par le flot migratoire ininterrompu depuis 30 ans, nos politiques n’ont rien vu venir et sont devenus les otages de nos immigrés toujours plus nombreux. Plus question de tenir le discours de 1990. Alors on compose.

Il serait temps que les musulmans “modérés”, donc considérés comme apostats par les intégristes, affirment leur attachement à la République au lieu de raser les murs en se contentant de bêler “pas d’amalgame” lors de chaque attentat.

Lors de la grande marche “Je suis Charlie”, on n’a pas vu beaucoup de musulmans dans les rangs… Et la minute de silence à la mémoire des victimes a été contestée dans les lycées de nos banlieues… C’est tout dire.

Les musulmans modérés ont beau nous rappeler les innombrables fatwas condamnant Daech, cela ne nous aide pas beaucoup dans le difficile travail d’intégration. L’islam radical ne fait que prospérer dans nos banlieues, puisque 50% des jeunes et 28% des adultes sont favorables à la charia.

A ce rythme, les modérés seront bientôt minoritaires.

Quand donc les autorités religieuses du monde musulman, qui ne cessent de nous dire que l’islam ce n’est ni la violence ni le terrorisme, quand donc auront-elles le courage d’expurger le Coran de ses versets les plus violents ?

Car sans cette remise en cause des textes sacrés, comment peut-on parler de religion de paix et d’amour ?

Si le Coran est un livre sacré intouchable, les islamistes auront beau jeu de l’invoquer pour tuer encore et encore. Tout le problème est là.

En France, la fermeture des frontières voulue par le FN est donc la première solution de bon sens afin de ne pas aggraver la situation.

Suppression du droit du sol et du regroupement familial seraient les bienvenus.

Combattre le salafisme, fermer les mosquées intégristes, expulser les imams radicaux et les fichés “S” étrangers relève du simple bon sens également.

Refuser toute revendication communautariste est le B-A-BA de toute intégration.

Et il est temps d’en finir avec la repentance, dans une école républicaine qui passe son temps à enseigner aux immigrés que nous sommes un ramassis de salauds colonialistes et esclavagistes. La repentance, c’est l’échec de l’intégration.

Nous cultivons stupidement un contentieux avec l’Algérie, alors qu’il n’y en a aucun avec les Vietnamiens, lesquels ont pourtant connu également la colonisation et la guerre. Différence de culture et de mentalité.

Les Asiatiques caracolent en tête des classements scolaires et s’intègrent à merveille, les jeunes musulmans contestent nos programmes scolaires et s’enferment dans un communautarisme nuisible à leur ascension sociale.

Nous avons fait la paix avec les Allemands et les Vietnamiens, pourquoi devrions nous porter jusqu’à la fin des temps les souvenirs douloureux de la guerre d’Algérie ? Assez de lamentations.

La France de 2017 n’est pas coupable de la colonisation et de l’esclavage.

Car en matière de colonisation définitive et d’esclavage, les Arabes sont restés les maîtres incontestés. Il suffit de voir comment se comporte Daech en territoire conquis, avec la renaissance des marchés aux esclaves.

Il en était ainsi au temps des grandes conquêtes arabes.

Les chroniqueurs des pays conquis, Syriens, Byzantins, Perses, Egyptiens, Arméniens, Hindous, parlent du “glaive barbare et sauvage des Arabes, dégainé et plein d’une cruauté véritablement diabolique”.

Cette fureur du Jihad, Daech l’a fait renaître volontairement, persuadé que la terreur rendrait ses conquêtes plus faciles.

Mais revenons à l’intégration qui passe d’abord par la tolérance zéro en matière judiciaire.

Tous les terroristes avaient un casier judiciaire long comme le bras. Que faisaient-ils en liberté ? Mystère.

Qui vole un œuf vole un  bœuf comme chacun sait. C’est pourquoi la moindre incartade doit être punie dès le plus jeune âge.

Indiscipline à l’école ? Insulte envers un enseignant ?

Suppression des allocations familiales pendant trois mois. Récidive ? Suppression pendant deux ans, puis à vie si besoin. C’est un langage compris de tous.

Or, on a vu des mineurs, véritables rebelles de la société, arrêtés plus de 100 fois et sans cesse relâchés sans la moindre condamnation autre qu’un cours de morale.

Comme si la morale avait un sens chez les délinquants, où le fait de porter un bracelet électronique est plus prestigieux que de porter la Légion d’Honneur.

Ce laxisme judiciaire est criminel.

Car la petite délinquance impunie mène à la récidive, qui mène à la prison, qui mène à la radicalisation, qui mène au jihad et qui mène au terrorisme.

Les deux tiers de nos détenus sont musulmans selon Jack Lang.

Combien de crimes et combien d’incarcérations pourrait-on éviter si on étouffait dans l’œuf toute manifestation de prime délinquance ?

Malheureusement, notre société permissive préfère victimiser les coupables que de protéger les victimes.

Par conséquent cette guerre contre le terrorisme passe d’abord par le contrôle de l’immigration, la lutte contre l’insécurité, la politique d’intégration et la tolérance zéro face aux communautarismes.

On ne sauvera pas la démocratie et nos libertés sans courage et fermeté.

Mais avec un président qui ambitionne d’imiter la politique migratoire de Merkel et souhaite naturaliser massivement les étrangers pour leur donner le droit de vote, la France est vraiment mal partie !

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Franc

La coupe commence à se remplir. Les endormis se réveillent et n’acceptent plus ces crimes dont on ne verra pas la fin si on ne change pas de politique. Si les gouvernements ne prennent pas la situation en main, ce sont les réveillés qui le feront.

Eschyle 49

Lisez ceci ( 22.715 vues ) : http://reseauinternational.net/avons-nous-elu-un-fou/
Publiez-le , les élections sont gagnées ; il suffit seulement de deux yeux , deux oreilles et un cerveau .

batigoal

ha!ha!ha! ca c’est magnifique :D Clinton une folle!!! macron un fou!!! Par contre Trump qui a même fait du catch, ou Le pen en train de d’imiter un dauphin ou de delirer en plein débat télévisé sont sain d’esprit. Vous inquietez pas, les elections sont gagnés et la vague EM va être juste enorme.

batigoal

enfin, pour ceux qui pense que seul le coran pose probleme, esperons que personne ne decide d’appliquer le Levetique à la lettre par exemple. A moins que lapider des homosexuels ne posent pas de probleme.

batigoal

Je suis d’accord avec pas mal de points de votre article. J’emets néanmoins deux bemols ou plutot deux difficultés. 1/ La fermeture des frontieres: je n’y crois pas du tout. Ceux qui veulent passer pour commettre des attentats passeront toujours une frontiere. L’angleterre est une ile, hors espace shengen, et pourtant des attentats sont perpétres. 2/ la difficulté de s’accomoder du coran. D’une part parce qu’il y a un aspect spirituel (pas de souci), et des aspects poliques, societaux (et là c’est le souci). Il y a un coran pour les temps de paix, et le coran pour les temps… lire la suite

Paskal

Rien qu’à voir les tronches, ça devrait se passer de commentaires !

Christophe NICOLAS

C’est parce qu’ils désignent le passage de l’aumône obligatoire devant les chefs alors ça ne rigole pas, c’est le RMI local.

jan le Connaissant

Toujours votre pasdamalgam , monsieur Guillemain, avec vos musuls modérés, qui ne sont en fait rien d’autre que des, des menteurs, des dissimulateurs, des complices de leur frères armés et violent ! TOUS œuvrent pour le triomphe de l’islam, sauf une infime minorité de musuls Il n’y a que 3 hypothèses pour sauver la France – et l’Europe 1) Un Chef surgit capable d’éradiquer TOTALEMENT l’islam – du moins en France 2) une apostasie de masse survient, prolifère dans les rangs des musulmans 3 ) que les mondialistes rejettent leur alliance avec l’islam – parce que devenue inutile ou trop… lire la suite

Massilia

Bravo M. Guillemain votre article est frappé au coin du bon sens mais il semble que ce bon sens n’effleure pas nos dirigeants et journaux corrompus et vils

Billu

La christianophobie des français, en géneral, produit leur islamophilie : Ils « bouffent » du curé à pleines dents mais apprécient de bon coeur l’islam de paix et d’amour. Nier les racines chrétiennes de l’Europe par simple idéologie, c’est participer à l’installation de l’islam partout. S’opposer bêtement au catholicisme c’est encourager activement l’islam. C’est simple comme bonjour, on ne peut rester au milieu du gué, il faut choisir, or choisir exige le courage et là, hélas……grande pénurie !

Peg

J’ajouterai qu’il y a déjà 30 ans de ça, je me suis faite agresser par une meute de petits maghrébins d’âge maternelle. Le plus grand devait avoir dans les 5 ans et m’arrivait à mi-cuisse (je mesure 1m58). Tous les qualificatifs de « pute » y sont passés (et ils avaient un vocabulaire plus étendu que le mien dans ce registre) pendant qu’ils essayaient de voler le contenu de mon sac.
Tout ça pour dire qu’ils commencent très jeunes!!! Ces morveux ont maintenant plus de 30 ans. quel palmarès à leur actif?

daniel champy

qui les as faient rentrer en france,c’est bien les dirigeants de UMPS qui depuis plus de 30ans ont faient rentrer plus de 10 millions de musulmans,que vous ne pourrez pas eradiquer,par l’europe et l’italie,tout les jours des milliers d’immigres,africains et musulmans arrivent par l’italie,ramener des cotes de libye par les bateaux de l’europe,des ong et garde cote italiens,comme ils se multiplient par 10 par rapport au francais,il ne vous restera que le bateau ou le cercueil,demandez a nos amis pied noir en 1962 et enfin qui votent umps de plus de 30ans,ce sont bien des francais,ils ont mis la france… lire la suite

JACOU

Lors de vacances en Espagne, alors que je me trouvais sur un balcon au premier étage d’un immeuble, j’ai surpris une musulmane enfoulardée, d’environ 25 ans, qui encourageait un garçonnet de 5 ans a prononcer l’insulte  » karba » ( pute ). Ensuite le garçonnet insultait avec ce mot arabe les passantes espagnoles qui ne comprenaient pas ce que ce mot voulait dire. La muzz rigolait a pleine gorge.

Peg

Les gouvernements et l’EURSS ont décidé de remplacer les peuples européens. Pour celà, ils se servent des afro-maghébins et autres musulmans.
Les dits européens doivent comprendre cette évidence. Ils doivent aussi comprendre cette autre évidence que l’islam est une forme de satanisme, donc une forme de mal absolu. Alors, peut-être, auront-ils l’idée de se défendre…

andrea

Simple bon sens.