On nous cache tout, on nous dit rien : toujours les mêmes salades au 20 heures

Abstentionnistes en troupeau en France

Avez-vous remarqué que nous avons une pénurie d’informations en permanence ?       « On nous cache tout, on nous dit rien ».

Savez-vous où est passée la moutarde de Dijon ? Absente des rayons depuis quelques semaines, il semble que nos journalistes aient oublié le goût de la moutarde ou qu’ils ne sachent plus ce que c’est. Par contre, la mayonnaise est bien là. Silence dans les médias.

Idem pour les huiles de table qui avaient, elles aussi, disparu des rayons peu de temps avant. La pénurie serait due aux idiots de Français qui accumuleraient des réserves. Ben oui, on se demande pourquoi dans cette société anxiogène. La panique, la crainte du manque, etc.

Admettons ! Cela peut marcher une semaine, voire deux, mais plusieurs, cela peut paraître bizarre pour n’importe quel citoyen, d’autant plus, contaminés à la conspirationniste comme nous le disent ces mêmes médias.

À côté de ça, des vidéos nous montraient des rayons pleins en Belgique, en Espagne et même des réserves dans des hypermarchés. « On nous cache tout, on nous dit rien ». Silence des médias.

J’ai trouvé plusieurs pots de la marque Moutarde de Dijon. Nouveaux pots, nouveau logo. Plus petits ; 260 gr seulement et nouvelle étiquette. En regardant les étiquettes, j’ai vu qu’ils venaient de la République tchèque. J’ignorais que Dijon n’était plus en France. La marque n’est donc pas protégée ou est-ce une délocalisation déguisée ?

Nous pourrions nous interroger chaque jour sur ce que nous cachent les médias. Mais le savent-ils eux-mêmes ?

Vous allumez un média lambda, passez sur un autre, puis un autre, et sur l’écran, les mêmes images, les mêmes propos, les mêmes discours lénifiants, et bla, bla.

Il fait chaud en été. Ben oui ! Ce qui entérine l’idée de la noyade, de l’eau qui mouille, des dangers de l’hygiène, des algues vertes, des précautions sur les plages, et des incendies, du manque de canadairs, et bla, bla. Cela prend un bon ¼ d’heure, voire une ½ heure chaque jour.

Sans compter la sécurité routière, les bouchons, et cette infantilisation à fortes doses du genre, arrêt toutes les deux heures, faire boire les mômes et pisser le chien.

Il pleut en automne ! Ah ça, c’est bête ! Nous ouvrons donc les pages sur les rivières qui débordent, sur les maires qui appellent à l’aide l’État, sur les cultivateurs, sur les habitants qui nettoient au mieux leurs garages, au pire leurs salons. Là aussi, c’est ¼ voire plus, tous les jours à regarder les plaines inondées, les voitures noyées, et bla, bla.

Il fait froid en hiver, et même que, curieusement, il y a de la neige en montagne. Même ouverture de journaux infantilisants. Il va falloir mettre des pneus cloutés. Puis d’embrayer sur les pistes de skis, les avalanches.

J’ai hâte d’arriver au printemps, ma saison préférée. Je verrai, à la télé d’État, des fleurs, des plaines ensoleillées, des champs de colza, des graines de moutarde qui devraient, normalement, faire de l’huile, de la moutarde et qui en principe, devraient se retrouver dans mon supermarché.

Au bout de cinq minutes, vous avez compris que nos médias suivent une feuille de route pour mieux nous asphyxier. Ils nous noient sous des informations insignifiantes, banales, récurrentes, et jusqu’ici plutôt apaisantes pour le troupeau.

Depuis les Gilets jaunes, la télé d’État a déplacé le curseur. De rassurantes, les infos penchent sur les inquiétudes que le bon peuple devrait avoir. L’émotionnel a le vent en poupe.

Nous sommes en guerre ! Contre les soudards en jaune, les crève-la-faim, les sans-dents, les fumeurs de Gitanes qui roulent au diesel !

Nous sommes en guerre contre un virus, contre les soignants qui ont été salués, puis démolis en suivant, tout comme pour les pompiers.

La police en prend pour son grade. La justice la sanctionne, la met en garde à vue au moindre écart, mais libère les délinquants. Nous sommes en guerre.

Français abstentionnistes après leur dose de BFM TV

Personne ne sait contre qui, ni contre quoi. Sauf les abstentionnistes, les idiots utiles au système qui, forts de leur immense culture politique et historique, savent, au moins, que la tête dans le sable évite de prendre un coup de soleil sur la tête. Même s’ils prennent un coup de pied au cul dans la foulée, au soir des élections. Depuis, ils ferment leurs gueules. C’est préférable.

Nous serions en guerre, et c’est nouveau, contre la Russie ! Mazette !

La Russie, le plus grand pays du monde. Cela fait six mois qu’elle gagne du terrain en Ukraine, taille des croupières au petit Zelenski qui porte tous les jours les mêmes fringues, montre ses pectoraux, ses biceps, gonfle la poitrine et se donne des airs de guerrier. Les USA vident leurs arsenaux, et financent à coup de milliards. La France s’y met en donnant nos obusiers Caesar, et des missiles.

Les habitants des USA et de l’Union européenne sont sacrifiés au nom des « valeurs », de la « démocratie » dont se moque la von Der Layiène, et des LGBTQ, et autres.

Les Russes appellent Zelenski le clown. En France, nos dirigeants le vénèrent.  Il est vrai que ceux-là ont affirmé que grâce à nos efforts, nous allons mettre la Russie à genoux. Il y en a quelques-uns qui ont déjà essayé dans le passé.

Silence dans les médias. Personne ne dit un mot sur les brigades néo-nazis d’Azov et autres. Quand un commentateur tente d’en parler, tout de suite, il est remis à sa place, voire viré du plateau comme sur BFM TV.

Rien des bombardements sur le Donbass depuis 2014. 14 000 morts passés sous silence en France. Il faut écouter Anne-Laure Bonnel et quelques rares témoins sur Sud-Radio dans l’émission de l’excellent André Berkoff pour l’apprendre.

Toujours rien sur les journaux concernant les bombardements d’une centrale nucléaire par l’Ukraine. On nous cache tout, on nous dit rien. Mais il paraît que nous vivons en démocratie et que la liberté d’information est totale.

Gérard Brazon

image_pdfimage_print
30

18 Commentaires

  1. Jeudi 4 Aout, LCI, Le Club, juste avant 17h00, direct en Ukraine par envoyée spéciale Marie-Aline Meliyi, soutenant un rassemblement d’Ukrainiens rendant hommage aux massacrés de la prison d’Olenivka.
    Attribué aux Russes au passage.
    Risqué le direct, en arrière plan, brandis par les « gentils indignés », 2 drapeaux de la division Das Reich…
    C’est le seul replay de l’émission qui reste introuvable.
    Étonnant non ?

  2. L’état subventionne les médias pour nous raconter des histoires à dormir debout. Sans subvention ils n’existeraient plus depuis longtemps et on ferait l’économie de leurs mensonges.

    • La seul fois qu’un politicien dit la vérité….c’est quand ils s’accusent l’un contre l’autre de dire des mensonges !

  3. Le moment venu tous ces journaputes feront partis du convoi de criminels en cols blancs qui seront juger et condamner à la sentence suprême pour Haute Trahison , crime contre l’humanité et génocide et direction la bascule à Charlot .

  4. qui encore regarde ces journaux télévisés, les gens n’achètent plus les éditions papier non plus, seuls les publications telles que RL font encore florès, et pour cause!

  5. « J’ignorais que Dijon n’était plus en France. »

    Pas plus que la bourse de Paris, ne se trouve à Paris et que le Paris-Dakar ne se déroule sur l’itinéraire éponyme !

    • Jadis , les dijonnais s »énervaient lorsqu’on leur parlait de « MOUTARDE DE DEAUX « ….La grande rivale à qui ils consentaient tout juste l’appellation  » condiment de Meaux  » .ceci dit , j’ai également trouvé dans mon LECLERC de la moutarde élaborée en POLOGNE, et en ITALIE on trouve des pots de grandes marques de moutarde de DIJON. Vu la baisse de qualité de tous ces produits et le gout souvent amère , j’ai préféré revenir à  » la moutarde des allemands » , couramment utilisée de l’ALSACE à l’OURAL, que je fabrique moi mème avec des racines de raifort .

  6. « faire pisser le chien » ? la france tient le record absolu d’abandons « du meilleur ami de l’homme » : 100 000 par an (officiel, ce qui veut dire plus), pas grave pas grave faut que j’économise pour m’acheter une caisse électrique.

  7. Le top, je trouve, c’est le 20h de TF1. On change juste 1 ou 2 reportages insignifiants et c’est un copié-collé du 13h.
    Comme disait Coluche : Ah ben y s’emmerdent pas, hein ?

  8. Cette semaine chez Édouard nous avons trouvé quelques petits pots de moutarde avec un nom qui fait penser à la Pologne, et effectivement ça vient de pologne

  9. Voilà donc que Gérard Brazon prend le relais du chanteur Jacques Dutronc :
    « On nous cache tout, on nous dit rien
    Plus on apprend, plus on ne sait rien
    On nous informe vraiment sur rien ».

  10. Parce qu’il y a encore des imbéciles pour regarder la télé et écouter la radio, comme dans les années 80 ? Mais les maîtres de ces derniers auraient bien tort de se priver alors si les victimes sont consentantes. On est à l’âge d’internet, mais il y a du monde qui n’est pas encore au courant.

  11. Pénurie(s) de moutarde en France ! Les journalopes de France-in-Faux remettent ça, « la prochaine récolte ne sera peut-être pas là avant décembre »… SAUF QUE TOUS les pays limitrophes en ont, de la moutarde française (de chez Maille) ! Et des photos-espion à l’intérieur des entrepôts de grande distribution, montrent d’énormes stocks qui attendent… Une illustration peut-être ? https://echelledejacob.blogspot.com/2022/07/moutarde-chez-lidl.html https://echelledejacob.blogspot.com/2022/08/blog-post_33.html

  12. Voter ?, vous êtes quelqu’un d’optimiste monsieur Brazon
    Vous n’avez pas encore compris que tout est prévu et organisé de manière qu’il n’y ait pas de surprise
    Pourtant en 2005 il y a eu une surprise imprévue, mais pas grave sarkozy et les félons de députés ( représentants du peuple je vous le rappelle ), ont sans honte annulé notre vote NON et ont fait passer le OUI tranquilles, le vote du peuple n’est valable que s’il vote bien
    Des juristes ont dit que ce n’était pas légal rien dans la constitution autorise à modifier un référendum, pas grave on le fait quand même rien à foutre de la constitution
    Certains politiques ont même dit que poser cette question au peuple était une erreur, nous n’étions pas assez intelligents pour comprendre le sens et l’importance de cette question
    Depuis je ne vote que pour la présidentielle en sachant que ça ne sert à rien !

  13. Au Canada, qui fournit 80% de toutes les graines de moutarde que la France importe, il y a d’abord eu le fameux «dôme de chaleur» qui a fait surchauffer les Prairies et l’ouest du pays l’été passé. Le manque de précipitations en Saskatchewan aurait également asséché les récoltes.

    https://www.24heures.ca/2022/05/19/il-y-a-une-penurie-de-moutarde-de-dijon-en-france-et-cest-a-cause-du-canada

    « Tout ce qui reste encore à recevoir a déjà été vendu », déplore le directeur général de Reine de Dijon, située à Fleurey-sur-Ouche, un village à l’ouest de Dijon, qui s’approvisionne à 80 % de graines de moutarde brune du Canada.
    https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-06-04/la-moutarde-de-dijon-se-fait-rare-a-cause-du-canada.php

Les commentaires sont fermés.