On se dirige vers des Maidan ukrainiens, version française, avec des morts…

Publié le 11 janvier 2019 - par - 47 commentaires - 3 357 vues
Share

Georges CLEMENCEAU (1841-1929) disait : « La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires. » En ce début d’année 2019, cette citation pourrait aussi bien viser la politique et nos politiciens. N’oublions pas le grec de nos années d’école : πολιτικός, politikos ; les Grecs cherchaient la meilleure politeia. Aujourd’hui, nos dirigeants cherchent surtout la politique du pire.

La politique, c’est le pouvoir de décider, de faire des choix, ET d’appliquer le choix retenu. Toute notre vie consiste à choisir, à discriminer entre ce qui nous est accessible. Vous voulez des pommes rouges ou des pommes jaunes ? Pour les manger ou pour en faire une compote ? Votre famille veut un appartement en ville ou une maison à la campagne ? Pour assouvir votre passion du théâtre ou pour élever des chevaux ? Votre région veut un aéroport ou une gare routière ? Pour favoriser les touristes étrangers ou pour faciliter les déplacements avec les régions voisines ?

Tout est question de choix. Pour vous, pour votre famille, pour une structure telle qu’un État ou une ville. Il faut choisir en permanence, le maire doit choisir, le président doit choisir. Et n’oublions pas que les choix sont avant tout de l’utilisation de NOTRE ARGENT !!!

Le président d’une République ou les maires disposent, pour dépenser notre argent, de la légitimité que les citoyens leur ont accordée en leur remettant le droit de choisir pour eux. C’est la démocratie représentative. Imparfaite, bancale, elle permettait jusqu’en 2018 de conserver un vague équilibre entre ceux qui reçoivent un pouvoir et ceux qui le concèdent. SAINT-ÉVREMOND (1614-1703) disait déjà : « Le Français est surtout jaloux de la liberté de se choisir son maître. »

Récemment, le peuple en jaune a compris que ceux qui ont le pouvoir ont décidé de le garder en changeant la couleur des marionnettes, roses ou bleues, mais sans le partager avec nous. En changeant même quelques marionnettes jeunes contre des vieilles. Un vieux Juppé contre un jeune Macron. Mais, sous cette mascarade, le fond, lui, ne change pas et la politique reste identique, choisie et mise en œuvre depuis si longtemps. Tout le temps. Trop longtemps…

Aux dernières présidentielles, un vol honnête de la démocratie eut lieu au grand jour, d’ailleurs approuvé par une grande partie de la population, c’est en cela que ce vol fut honnête.

Rien n’est plus honnête que ce qui apparaît au grand jour sans rien de caché. Mais cela reste un vol. Même si cela est un « VOL HONNÊTE ».

Ce président, avec ses médias, ses complicités (oui, Ruth Elkrief, tu es dans ma longue liste, toi et tes amis, journalistes, vedettes du spectacle, anciens présidents, ministres actuels ou passés, députés, sénateurs, maires, juges, procureurs, avocats, et personne ne sera oublié…) a conquis un pouvoir de manière illégitime. Cette présidentielle ne fut jamais honnête dans les choix à proposer aux Français. Rappelez-vous notre ancien premier ministre, ancien candidat et vrai menteur.

https://www.ina.fr/video/I09082525

François Fillon : « Je suis à la tête d’un État qui est en situation de faillite sur le plan financier, je suis à la tête d’un État qui est depuis quinze ans en déficit chronique, je suis à la tête d’un État qui n’a jamais voté un budget en équilibre depuis vingt-cinq ans. Ça ne peut pas durer. »

Entre le 21 septembre 2007 et aujourd’hui début 2019, plus de dix ans se sont écoulés et quels sont les changements ? La France est-elle moins en faillite ? Les impôts et les taxes sont-ils en baisse ? Je pense que chacun a la réponse. Nous avons concédé notre autorité à des gouvernements afin qu’ils gèrent notre pays et, au final, que constatons-nous ? Que rien de ce que nous pouvions légitimement attendre n’est obtenu ! Non seulement rien n’est obtenu en matière de politeia, mais en plus, nous sommes pris pour des béotiens.

https://fr.wiktionary.org/wiki/b%C3%A9otien

Car enfin, nous demander de faire des efforts pour sauver la terre d’un réchauffement dont nous serions les auteurs est la plus grande fumisterie de ce début de siècle. Vous avez bien entendu. Allez jeter un œil ici ou là :

https://zone-7.net/bouleversements-climatiques-du-systeme-solaire/rechauffement-de-la-planete-ou-du-systeme-solaire

https://www.laterredufutur.com/accueil/le-systeme-solaire-se-rechauffe

Et avec ces données, on comprend mieux pourquoi les USA ont dit : « Vos accord de la COP 17 la 21 ou la suivante la n°72, on n’en veut pas !!! Et pourquoi ? Parce que ces accords ne servent à rien ! Et nous « Américains First », on continuera le business. Ce n’est pas la terre qui se réchauffe, c’est le système solaire dans son ensemble. Alors, passer de votre voiture diesel à votre vélo ne changera absolument rien à la suite des événements ! »

Prendre comme prétexte à de nouveaux impôts la sauvegarde de la température terrestre est le summum de la volonté d’avilir sa propre population par des informations erronées. Sans honte, notre gouvernement vous demande de vous mortifier parce qu’il souhaite conserver un seul axe de communication sur l’augmentation des prélèvements consentis par sa population. Le « consentement à l’impôt » doit avant tout être sauvé ! Quitte à mentir délibérément.

Avant même que nous puissions juger sainement, nous payons pour sauver notre planète bleue, en recevant une information dégradée sur l’origine du réchauffement. Incomplète, dégradée, confuse, cette information devait suffire pour nous faire tout accepter. Tout ceci dans l’esprit de Voltaire qui disait : « Les Français ne sont pas faits pour la liberté : ils en abuseraient. » VOLTAIRE (1694-1778), Faits singuliers de l’histoire de France.

Si nous étions libres de disposer de toutes les informations afin de prendre le recul de la réflexion, alors le « consentement à l’impôt » disparaîtrait… Nous pourrions avoir toute liberté de dire : « ça suffit ! » Et puis, nous pourrions aussi exiger que les citoyens soient consultés un peu plus souvent. Tiens ! à une autre époque, j’en avais même fait un logiciel :

http://www.wikimairie.com/

Avec le Référendum d’Initiative Populaire, nous touchons au cœur d’un système pervers qui fera tout pour ne pas mourir. Entendez le discours des politiques, repris par les médias : « Les Gilets jaunes veulent détruire la démocratie en remettant en cause les fondements de nos institutions ! ». Comme paroles pernicieuses, nous atteignons des sommets ! Vouloir plus de démocratie par des référendums, c’est détruire nos institutions ? C’est peut-être, c’est sûrement le moins éduqué des hommes qui peut proférer de tels propos !

Faut-il être homme politique pour mélanger des concepts aussi simples et clairs que sont la liberté de choisir, et pourquoi pas, par des référendums, et la destruction de la démocratie par l’évolution de son expression. Faut-il que l’amertume de ne pouvoir contrôler les consciences les pousse à ne plus se retenir de lâcher de telles sottises, afin d’obliger le peuple souverain à ne plus penser et réfléchir, mais à se prosterner devant l’immensité de leur savoir et la lumière qu’ils daignent nous apporter par leur paroles mielleuses ! Le docteur Goebbels n’aurait pas fait mieux aux heures les plus sombres qu’éclaira son immense talent de gros menteur professionnel. Et faut-il que je brûle cent cierges à saint Michel Audiard ? « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. » pour remettre toutes ces têtes de linotte dans un placard doré d’où il ne faut plus les sortir.

Le verdict est sans appel : la légitimité n’y est plus, l’autorité n’y est plus, le mensonge est roi. Et désormais les tentatives du pouvoir pour jeter opprobre, confusion ou mortification sont sans effet sur le peuple français.

Alors quoi ? Le gouvernement n’a d’autres choix que d’accéder à la demande d’un peuple, celle de pouvoir choisir librement par le RIC ou le RIP. Or, le gouvernement ne le souhaite pas, il ne le veut pas, et surtout il ne le peut pas sans tout perdre… Donc il ne fera rien. Et ce « rien » sera le plus sûr garant de la continuité des événements.

Ceux-ci vont, par des mécanismes simples, s’amplifier, se durcir et se radicaliser. Les affrontements entre les représentants de l’ordre établi qui refuse d’évoluer et ceux qui ont attrapé du bout des doigts leurs droits les plus élémentaires à choisir par eux-mêmes vont logiquement amener des situations de tensions extrêmes. Les policiers ou gendarmes useront alors de la force et dans de grandes proportions. Et, déjà, certains dépassent les limites permises ou habituelles de la violence légale :

https://www.nicematin.com/vie-locale/policier-qui-frappe-des-manifestants-mouvement-national-des-gilets-jaunes-ogc-nice-voici-votre-brief-info-de-dimanche-matin-289170

Ce qui va entraîner des réponses de même ordre. Et davantage. Et encore…

Alors, oui, des policiers et des gendarmes vont prochainement décéder sous des coups ou des tirs dans ces rassemblements populaires. Car, rappelons-le, ceux qui vous mentent sur le réchauffement climatique, ceux qui refusent au peuple la possibilité de choisir, ceux-là ne lâcheront rien tant qu’ils ne seront pas dans les cordes. Nous préparons logiquement pour la France, à partir de février 2019, des Maïdans ukrainiens version Hexagone.

Et j’y suis favorable pour la bonne et simple raison que, depuis dix années, j’ai parcouru le monde politique de gauche à droite en passant par le centre pour y proposer une solution de démocratie directe que nous avions développée avec un ingénieur bulgare, et que PARTOUT la réponse fut identique : «  On n’en veut pas ! »

A gauche ; à droite et surtout très à droite… NON !

Vous n’en avez pas voulu, de celle-là ou de multiples autres (car nous étions plusieurs concurrents à travailler concrètement sur la question avec des solutions abouties). Et bien aujourd’hui, politiciens, le peuple va prendre de force ce que vous n’avez pas été capable de promouvoir par vision de l’avenir.

Maintenant, pensons aux femmes et aux enfants de ces futures victimes, et je vais laisser Mme de STAËL (1766-1817) vous dire ce que vous devriez savoir : « Une nation n’a de caractère que lorsqu’elle est libre. » (De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales, 1800) Et la France qui dormait s’est éveillée en cette fin 2018, outrée par tant de sottises, et elle va non pas présenter ses cahiers de doléances mais réclamer ses cahiers de comptes aux tenanciers, et pas avec délicatesse. Donc, je vous invite à supplier vos époux, conjoints, concubins, vos proches et vos amis, de ne pas dépasser le cadre strict de l’usage de la force, sous peine d’un effet boomerang majeur. Et l’effet boomerang, cette fois, serait le décès de plusieurs fonctionnaires. Votre époux, son copain ou son collègue… Pensez-y ! Et bien sûr, il y aura aussi de nouveaux morts chez les Gilets jaunes !

Est-ce que je le souhaite ? Non. Mais le rapport de force ne se mesure qu’à la motivation dans la confrontation extrême. Et souvenez-vous au Maïdan de Kiev, les forces de l’ordre ont cédé.

Après 10 ou 15 morts dans leurs rangs, les policiers français diront au gouvernement : « Nous, on arrête ».

Oh, quelle belle victoire ! Quelle entière satisfaction ! Et quelle porte ouverte vers le néant !… Car ce sera une victoire à La Pyrrhus…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Victoire_%C3%A0_la_Pyrrhus

Les Gilets jaunes auront gagné, le référendum sera accepté. Mais la France aura perdu.

Je soutiens les Gilets jaunes, j’envisage sans états d’âme la possibilité d’un contexte tragique, proche d’une guerre civile ou d’une répétition générale de celle-ci…

Mais, cette réussite du mouvement des Gilets jaunes pourrait aussi être un suicide pour mon pays. Face à un gouvernement totalement déstabilisé, les risques à terme seront nombreux…

Et certains les discernent déjà.

Telle est la victoire à la Pyrrhus…

Alors, pourquoi ce gouvernement ne revient-il pas maintenant aux fondamentaux et à Jean-Jacques ? « Toute loi que le peuple en personne n’a pas ratifiée est nulle. » (J.-J. Rousseau, Du contrat social)

L’opinion exprimée ici est-elle illégale ? Je laisse Comte de SERRE (1776-1824), préambule des trois lois favorables à la liberté de la presse, 22 mars 1819, y répondre

« Une opinion ne devient pas criminelle en devenant publique. »

Carl Pincemin

Print Friendly, PDF & Email
Share

47 réponses à “On se dirige vers des Maidan ukrainiens, version française, avec des morts…”

  1. DUFAITREZ dit :

    La seule solution, au moins temporaire, est la Dissolution. (dit depuis des semaines…)
    Elle calmera les esprits de tous.
    Dans l’état catastrophique actuel de la France, on peut en attendre le meilleur comme le pire… Mais Vivre, c’est Oser !

  2. manu dit :

    Là vous me faites peur
    Vous n’êtes pas un peu parano? ou un peu con?

  3. BobbyFR94 dit :

    Je viens de mettre à jour LA plainte contre le gouvernement, mais il faudra, au départ un groupe de gens motivé, qui est prêt(e) à se lancer avec moi ?

    Sachez que chacune des accusations peut être PROUVEE, c’est l’avantage d’INTERNET, rien NE SE PERD !!!

    J’invite donc chacune & chacun à consulter ce document, à ajouter des choses si j’en ai oubliée, ce qui est surement le cas, et à me faire un retour

    https://vk.com/doc435966458_489925895

    Pour ceux que la mise à jour de la déclaration des droits de l’homme & du citoyen intéresse, voici la dernière datant du 28 octobre 2018 :

    https://vk.com/doc435966458_489927829

    Vous pouvez ouvrir un compte sur VK, c’est le fesse de bouc russe, sans la censure surtout !!!

    Merci d’avance pour toutes vos réponses…

  4. Viktor dit :

    En 2019, au 9ème samedi des GJ, dans le 9ème arrondissement, à 9h00 du mat., au 9 rue Trévise, une explosion de farine ou de gaz ? Enquête très rapide en 3 minutes tout est bouclé style AZD, sans même un témoin ayant déclaré avoir senti une forte odeur de gaz ? De plus une boulangerie fermée,un samedi matin alors que les congés scolaires sont terminés. Une boulangerie utilisant l’élec et non le gaz pour pétrir et cuire son pain ? Eh ! Viktor ! Tu nous fais du complotisme, teinté de numérologie. Tu déconnes !

  5. spartac dit :

    Sur 9 photos , je vois 80% de sionistes, pour ne pas dire autre chose…..

  6. ADLER dit :

    La France est malade de deux cancers. Les politicards qui se prennent pour des seigneurs, et la faune migratoire qui cette dernière va nous détruire totalement : sur l’économie et la sécurité.

  7. jan le Connaissant dit :

    Aux Gilets Jaunes !
    Droit du peuple à disposer de lui même ! donc referendum populaire
    La France aux français ! donc plus de préférence étrangère en France, et plus de discrimination positive
    Pour toutes élections : un seul tour, et à la proportionnelle intégrale ! Donc une représentation légitime du peuple

    • Carrière dit :

      Tout est résumé dans ce commentaire, je me permettrais d’ajouter retour au septennat non renouvelable, reconnaissance du vote blanc.

      • Dupond dit :

        Supression du droit du sol et supression de la double nationalité

      • Dorylée dit :

         » Septennat non renouvelable  » oui et non. Personnellement, j’opterais pour le septennat renouvelable sur autorisation du peuple. Il serait dommage de ne pas pouvoir renouveler le mandat d’un président efficace (si cela existe) pour le remplacer par un macron ou un hollandouille…

  8. Busa Françoise dit :

    Formidable édito. Merci

  9. Gaulois réfractaire dit :

    C’est le régime oligarchique qui use de violence.
    Ils sont prêts à toutes les manipulations, à tous les mensonges et à tous les crimes.
    Nous sommes en guerre, une guerre asymétrique d’un type nouveau, qui oppose les peuples aux oligarques apatrides.
    Au programme: réduction drastique de la population mondiale, esclavage général et euthanasie à l’âge de 60 ans (c’est du Jacques Attali dans le texte).
    Le diable ne gagne jamais, mais peut faire beaucoup de mal.

  10. andrej dit :

    Carl,
    Et attention à la eurogendfor : sorte de CRS européens fondée en 2005, qui font loi au dessus de toutes les constitutions européennes : ils sont, la loi, ils sont la justice, ils sont la police et peuvent tout se permettre au nom de l’europe de la dictature.
    Parlons en, car ctte « armée » a été mise sur pied en catimini par « l’europe » (personne, ou presque, n’est au courant) et il faut que cela se sache : cantonnée à Vicente en Italie et sont, pour l’instant, au nombre de 3000. Certain disent les avoir vu à Paris ces derniers temps.
    Cordialement.

  11. le Franc dit :

    quad le mobilier urbain crame du fait des afro-maghébins ou des antifas c’est du pipi de chat dont il n’est absolument pas besoin de parler ; mais dès lors qu’il s’agit du Peuple Souchien, là, brutalement, le pouvoir tremble sur ses fondations ; pourquoi ?

    • PANDRE dit :

      Quand les banlieux s’enflamment, comme on dit, le gouvernement met sur la table quelques milliards pour avoir la paix (rénovation de quartiers, aide financière aux assos, promotions des leaders, meneurs dont on graisse la patte, ect….). Evidemment, on met personne en taule. Depuis, les flics ont ordre de ne plus mettre les pieds dans ces zones de non-droit pour laisser prospérer le trafic et éviter les problèmes. Et çà marche! IL n’y a plus de problème.

    • amril dit :

      Normal puisque depuis quarante ans le pouvoir s’échine à justifier cet envahissement destiné à détruire la société française, au prix de tous les mensonges et trahisons, envahissement qui nous ruine.
      Ils ne vont quand même pas tabasser ceux qu’ils nous imposent, mais plutôt ceux qui s’y opposent.
      Mais jusqu’à quand les ‘veautants’ vont-ils reconduire cette clique de traîtres?
      Telle est la question.

  12. BobbyFR94 dit :

    Carl, je suis aussi de ton avis.

    Personnellement, je parle du ou des  » Morts de trop « , et c’est cela qui va amener la guerre contre le NAZISLAM, parce que un certain nombre d’adeptes de cette merde n’attendent que l’occasion d’essayer de prendre le pouvoir, aussi dingue que cela puisse paraître !!!

    Rappelez-vous bien TOUTES & TOUS que le NAZISLAM est un outil utilisé pour nous détruire, et que les VRAIS responsables – les politiques n’étant que leurs sous-fifres comme l’est la TAPETTE de l’Elysée – sont les MONDIALISTES !!!

    Ca a commencé à chauffer depuis vendredi – hier donc – vers 19h00 ou peu après, avec le commencement du blocage de trains et de bus venant de Province vers Paris, par des Gilets Jaunes apparemment plus nombreux que ce que les JOURNAPUTES déclarent…

    • Viktor dit :

      @BobbyFR94 Avis partagé, ce en quoi il faut se mettre à la place du marionnettiste mondialiste qui à l’étranger, du haut du 50ème étage de sa tour, travaille en réseau, en état major, et observe le déroulement de sa mise en scène sur le théâtre opérationnel français, alors que le français lambda a le nez dans le guidon, pour rester poli ! En temps réel, ce réseau mafieux peut au gré de la situation, donner des instructions, des ordres créer un clash, une diversion, actionner un ou plusieurs snipers etc.. C’est ce que fait avec maestria une certaine Agency depuis des décennies avec ses complicités locales, entre autre le Nazislam prépositionné, avec son entrisme prêt à prendre les commandes. C’est la « Réserve » destinée à l’assaut final. Pas évident qu’on tienne jusqu’au 26 Mai !

  13. Laguerre dit :

    On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. S’il faut en arriver à une conflagration interne , pour faire entendre raison à tous ces politicards qui ne songent qu’à leur bien-être personnel en se servant avant que de servir( car il sont à notre service et pas l’inverse) et s’ils ne comprennent pas d’autre langage que celui de la violence, pourquoi pas.?

  14. Philo dit :

    Oui, bon, j’ai déjà dit : l’arme c’est le bulletin de vote ! On est en France, les élections c’est un système qui fonctionne bien à condition que les Français sachent mettre les bons bulletins dans les urnes, surtout pas les bulletins que les médias et ceux qui se partagent le pouvoir depuis plus de 35 ans avec les résultats que l’on constate veulent qu’on y mette.
    C’est bien mieux qu’une révolution dans le sang ! Les Français vont-ils enfin le comprendre ?

    • Le Blob dit :

      Vous croyez encore à cette farce qu’est le vote vous ? Pas étonnant que nous sommes dans la merde !

      • Pilaf dit :

        C’est les deux : manifestations des GJ et vote. Les manifestations font pression sur TOUT ce système mondialiste qui a tout noyauté en France dont les médias de masse (ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays, plus démocratiques), pour espérer le faire changer de cap, quant au vote, c’est la finalité. Mais les manifestations, c’est uniquement ça qui fait pression et qui pourrait faire changer ce système politique pour amener à faire voter le plus de Français possible, le plus grand nombre, pour un parti pro peuple français.
        Car en France on en arrive à cette situation aujourd’hui, du fait qu’on est un pays qui n’a rien de démocratique depuis longtemps et nombre de Français ont une peur irraisonnée car manipulée, créée par les médias de masse pour ne pas voter un parti souverainiste.

      • Dupond dit :

        Le Blob
        +100000000000000000000000

  15. sitting bull dit :

    On verra se samedi comment les choses vont tourner , les flics vont -il se retourner contre Macron et rejoindre le peuple ou vont -ils encore se battre contre le peuple ? nous le saurons dans quelque heures car si les flics rejoignent le peuple ..;Macron est fini

    • Carrière dit :

      Surtout ne rêvez pas , ni les gendarmes, ni la police , ne rejoindront « le peuple ».. retour à l’histoire voir le comportement des gendarmes et de la police jusqu’en juin 44. Ils sont du coté du plus fort et pour l’instant c’est encore la « macronie » et ses affidés qui ont le pouvoir. Les forces de sécurité mettront la crosse en l’air le jour où le pouvoir sera à terre. Pour l’instant ils continueront à frapper à asphyxier et de plus en plus fort, prime leur a été octroyée à cet effet par Jupiter.

      • Pilaf dit :

        Oui, ils suivent juste ce que leur demande le pouvoir du moment, il n’y a rien à espérer du côté des « forces de l’ordre ».

      • Voyageur dit :

        En cas de chaos institutionnel et de violences impliquant la population civile consécutifs à une forfaiture et même une trahison gouvernementales, seule la « grande muette » peut agir pour rétablir la situation. Le seul problème, c’est que les généraux devront suspendre la Constitution pour mettre gouvernement et civils en coupe réglée pour rétablir l’ordre. Mais ne dit-on pas : « nécessité fait loi. » Nous n’en sommes pas encore là, mais nos dirigeants politiques devraient savoir, à moins qu’il ne soit déjà trop tard, que la violence est contagieuse, c’est comme la rougeole. Une fois dépassé un certain seuil, le désordre s’auto-entretient tout en s’amplifiant au fur-et-à-mesure que le temps passe.

  16. Viktor dit :

    En théorie, afin de nous éviter un bain de sang, seule l’Armée par un putsch pourrait apporter son arbitrage en destituant Macron pour haute trahison, au profit d’un gouvernement de transition qui progressivement permettrait dans l’ordre, nous évitant le chaos, l’instauration d’une démocratie directe avec le concours des GJ. En pratique, dans la situation actuelle, cela paraît de plus en plus improbable, vu que 61 généraux et pas des moindres vont encaisser de fortes primes de responsabilité (cf. RL). C’est le prix du silence et de la complicité chez les mafieux. Ou comment séparer l’armée du peuple, comme Macron et ses sbires ont déjà réussi à séparer le peuple de la police et de la Gendarmerie. On a déjà parlé ici sur RL de l’EuroGendfor et si ça suffit pas il y a encore l’OTAN !

    • Colette dit :

      On est super dans la merde, il faut des militaires , il y en a 13 ou 14 qui n’ont pas signé Marrakech, l’un pourrait.;;.soyez plus fin!
      Y a plus de politique, ça fait 40 ans, plus la peine de parler de tout ça, plus de bla bla bla! C’est maintenant! Ds la mondialisation le peuple n’est rien, …

  17. kabout dit :

    je ne sais pas si cela finira comme en Ukraine mais quand j’entend les chercheurs de merde genre griveau,schiappa et surtout le balai a chiotte castaner mettre autant de haine dans leurs déclarations contre les GJ c’est a se demander si ils n’attendent que ca ( le 1er mort d’un coté ou de l’autre lors d’affrontement GJ/policiers) pour coller ca sur le dos des manifestants.

  18. Dupond dit :

    Delattre de Tassigny et Clémenceau sont enterrés dans leur terre natale de Vendée !!! ils sont morts tous les deux sans fortune ,sans avoir cotoyé la grande finance . Nous n’avons plus que des gestionnaires de la France depuis le départ de celui de Colombey et le sort de leurs cons patriotes est accessoire face a la finance . Les derniers sondages sont éloquents puisque politiques et médias n’ont plus que 20% de confiance de la part de la population .Tous sont indifferents aux français et prennent des initiatives on ne peut plus critique avec pompi qui mis notre pays aux mains des banques et sarko avec son traité de Lisbonne et son métissage(pas pour lui) sans oublier la vente d’une partie de notre or a perte ; puis giscard avec ses avions renifleurs et son emprunt a la con

  19. Hervé GIRARD dit :

    Encore un article interminable. Quand les rédacteurs comprendront-ils que, si l’on écrit, c’est pas pour se faire plaisir mais pour informer le lecteur. Résultat : cet article n’a pas été lu et a rejoint directement la poubelle,

    • Anton dit :

      Si, si, cet article est bien lu et il est très clair. Les références sont appropriées et sa « longueur » ne peut que gêner des gens pressés qui croient tout savoir en ayant lu un ou deux slogans simplistes: il faut s’instruire pour savoir décider.

    • Suricate dit :

      Cet article est lu et relu. Même si certaines choses sont, à mon sens, erronées, cet article est très bien réfléchi et pensé.