Onfray imite Zemmour dans la lecture trompeuse du “6 juin 1944”

Publié le 10 mai 2021 - par - 27 commentaires - 1 574 vues
Traduire la page en :

L’Institut des libertés de Charles Gave a donc interviewé Michel Onfray, pourquoi pas bien sûr, mais soudain et patatras à nouveau la litanie caractérisant le “6 juin 44” d’invasion américaine (Zemmour parlait plutôt d’anglo-américaine) émerge, avec en sus tout un amalgame entre la situation de l’époque et ce qui se passe aujourd’hui, Onfray faisant ainsi le lien avec l’effort queer et woke actuel dans un anachronisme époustouflant, y rajoutant le fait que les Américains voulaient le plus vite possible et principalement stopper l’avance soviétique, suivant ici Zemmour qui  avait tracé la voie il y a quelques temps en expliquant que les principaux vainqueurs de la guerre contre le nazisme étaient plutôt à l’Est, bref, tout un ensemble d’affirmations fausses, rapides, dangereuses.

Car ce serait déjà oublier que les USA ne voulaient pas entrer en guerre, Churchill avait imploré en vain leur intervention, or s’ils voulaient “envahir” l’Europe, une telle demande insistante ne serait pas restée sans réponse durant plus de deux ans… Par ailleurs le fait qu’il fallait contrer l’avancée soviétique ne fut pas nécessairement une ignominie ; à moins de croire que l’impérialisme soviétique aurait été plus doux ou similaire à l’impérialisme US, comme le disait Heidegger avant nos deux “experts” en histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Et puis, il ne faudrait pas oublier que Patton avait été relevé de son commandement sur le front italien parce qu’il voulait, suite au débarquement en Sicile, remonter sur l’Allemagne par l’Est afin d’empêcher les troupes staliniennes de s’emparer de tous ces pays comme les Balkans, la Hongrie, la Tchécoslovaquie la Pologne occidentale ; rappelons-nous qu’il a fallu que Churchill se batte, seul, à Yalta pour que la Grèce ne tombe pas dans l’escarcelle soviétique.

Quant au fait que la direction US aurait préféré Giraud à de Gaulle (trop conciliant avec les communistes ?) et qu’elle avait des plans politiques sur la France, cela n’a rien à voir avec l’effort du débarquement en Normandie qui d’ailleurs était demandé avec insistance par Staline afin d’ouvrir un “second front”…

Bref, Onfray, de même que Zemmour, déploient les arguments séculaires projetant sur la prégnance militaire et ensuite culturelle des self made man américains tous les maux induits par l’émergence de la société urbaine et sa foule solitaire, réintroduisant certes ainsi le débat toujours irrésolu entre société et communauté, – dont le communisme, le fascisme et le nazisme tentèrent d’ailleurs d’y apporter une réponse, de même que le wahhabisme avant eux, mais ce avec le succès que l’on sait ; c’est que les problèmes soulevés par la recherche émancipatrice d’une vie meilleure que le servage, se heurtant au choix cornélien entre conservation et affinement de soi, sont, semble-t-il, d’une texture bien plus complexe que prévue et nécessitent donc une approche bien plus fine que cette extériorisation aisée sur la présence étrangère en soi…

Il est donc bien dommage d’avancer, à l’heure de la dictature molle, celle de l’hygiénisme affairiste globalisé, de telles vues aussi simplistes ou idéologisées au sens d’être mâtinées d’anti-anglo-américanisme primaire, souvent par haine de la pensée dite “libérale” c’est-à-dire au fond respectant la liberté individuelle plutôt que celle du “groupe”, opposant alors humanité et citoyenneté alors qu’elles doivent aller bien sûr de pair(e).

Aussi, cet errement dans le diagnostic et la stratégie quant à l’émergence de la société urbaine et ses crises successives (qui mina peu à peu l’esprit des courants conservateurs et réformateurs depuis Louis XV au fond) continue ; et ce n’est pas en ressuscitant les “bons” côtés de Vichy et du Front Populaire que cela ira mieux pour contrer la fuite en avant actuel de l’affairisme étatiste dirigé par l’élite destroy ayant fusionné divers courants totalitaires issus du technicisme marxiste et bureaucratique d’une part, et que cela sera utile, d’autre part, pour contrer cette stratégie du régime maoïste mâtiné de Confucius  et qui fait de plus en plus pression en Asie, manipulant le Pakistan au Cachemire par exemple, s’adonnant à des manipulations contre Taïwan, Hong-Kong, participant à la grande manip C-19 actuelle aux côtés des Big Tech et des Big Pharma qui n’ont plus d’américain que le nom, tant leur approche est devenue globale au sens d’instrumentalisation de la mondialisation à leur profit, au sens politique du terme et non pas seulement financier.

Il est dommage que parmi ceux qui luttent contre cette “alliance” néo-confucéenne (avec une élite sectaire à la tête et la piétaille en bas)  l’on ne sache pas qu’il vaille mieux “prévenir que guérir” (cet adage s’avère d’ailleurs d’une actualité brûlante à l’heure où l’on a empêché les médecins de le pratiquer) ce qui implique déjà d’admettre que les vieilles et souvent fausses antiennes sur “l’impérialisme américain” n’aident en rien par exemple pour lutter contre la destruction des écoles de filles en Afghanistan, même s’il est aisé de dire que c’est “leur culture après tout”, le fait de ne pas instruire les femmes alors que l’islam “impatient” (le djihadisme) tape de plus en plus à nos portes, allié contre-nature de la woke culture  (pour l’instant) venant certes des US, mais admettons au moins que ces derniers ne sont pas monolithiques puisque des forces en leur sein combattent précisément cette élite destroy, ce qui implique aussi de ne pas oublier que les “boys” de dix-sept ans qui sont venus mourir sur les plages de Normandie n’avaient pas tous dans la tête l’idée qu’ils étaient des “envahisseurs” et qu’il fallait empêcher de Gaulle d’arriver au pouvoir…

Ce n’est pas parce que ladite cancel culture efface notre histoire qu’il faille faire de même, ce qui n’est d’ailleurs même pas une défense mais une soumission sans le dire bien sûr, les néo-léninistes du Woke voulant également tout autant détruire les US.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Mantalo

Le plan Marshall était d’abord un moyen pour les ricains de faire travailler leurs industries et de soumettre les européens. Ils ont attendu que l’Europe soit dévastée pour intervenir.
Ce plan Marshall n’est qu’un accord commercial en faveur des ricains, pas de quoi me faire mettre un genou à terre.
Et ne pas oublier que les “p’tits gars” du débarquement étaient pour beaucoup des voyous à qui on avait proposé : tu prends le risque de partir en Europe ou tu retournes en prison.
Les normands ont de TRÈS mauvais souvenir de ces gens. Et pas seulement pour l’anéantissement des villes par les bombardements mais aussi par les comportements.
Ils avaient déjà subi les boches…. putain, les autres en remettent une couche !

Simon Cussonet

Mai-Juin 40 à été la plus grande débâcle de l’histoire, pour une armée qui se disait la meilleur du monde !?….il restait que les britanniques et Churchill qui, tout seul, ne pouvait que, au mieux, résister, ce qu’ils ont merveilleusement fait !…Dès lors, la massive aide américaine était plus que nécessaire et il est parfaitement normal qu’un vainqueur et de surcroit libérateur s’octroi quelques privilège, comme le font tous !…les “boys” ont payé le prix fort afin de libérer cette France moribonde et exsangue !…et sans le plan Marshall, l’Europe serait restée sinistrée pour longtemps voir même sous domination soviétique depuis 1945 !?…..entre la bannière étoilée et l’étoile rouge (sang) il n’y a pas photo !

calimero

les boys on payé le prix fort ??????????? faut apprendre l’histoire avant de la raconter ;;;;;;;;;;;;;;;; pertes humaines de la 2eme guerre mondiale ;;;;;; allemagne 8 680 000 ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; russie 27 460 000 ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; usa 418 400 ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; france 568 000 ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; angleterre 450 900 en clair un “boy” tombait quand 21 russes mourraient seul crédit à leur actif c’est leur puissance industrielle qui a fait basculé la balance mais sans les russes qui écrasaient les allemands à l’est le débarquement n’aurait jamais réussi !!! le drame c’est qu’on nous a appris l’histoire au travers de la “twenty century fox”

Vova

@calimero :les “boys” n ‘ avaient rien à cirer de l ‘ Europe , ce n ‘ était pas leur pays , mais ils sont quand même venus , comme en 1918 . Les Soviétiques , qui n ‘ étaient pas tous Russes , se battaient pour libérer leur pays , c ‘ est très différent . Beaucoup de Soviétiques ont été tués par des Russes , ça a fait grimper les chiffres . Faut pas oublier aussi que l ‘ Union Soviétique avait commencé cette guerre à CÔTÉS des Allemands contre le reste de l ‘ Europe

François Desvignes

Qui a vaincu l’Allemagne ? la géographie et le climat russes.

Qui a vaincu les nazis ? Pétain.

Sans la géographie russe, sans son climat, sans Pétain, peut-être que l’Europe ne serait pas pour autant nazie aujourd’hui mais elle serait allemande.

C’est-à- dire Frank germanique, c’est à dire à terme, française.

Mais si l’Allemagne est terre française ou Franf furt n’est pas le fort des Francais et Aix la Chapelle est un village mongol

L’Europe serait ce qu’elle a toujours été : le Saint Empire Franc Romain germanique

C’est à dire le Saint Empire, libre, catholique romain, français.

FrantaP

Waouh. Vous tordez l histoire avec une facilite. Extraordinaire….le debarquement a eu lieu lorsque les sovietiques etaient a Berlin..(et en autriche).on a jamais retrouve le corps de Hitler…
La Grece a ete massacree par les bitaniques .Staline ayant abandonne les communistes grecs… D ou le debarquement en italie depuis l afriqur du nord….il etait urgent de debarquer en Normandie car le front de l est etait tombe…V est pourquoi Patton a fonce. Sur la Baviere…sinon les sovietiques auraient libere la France en 1944

Cyprien

Les ricains n’ont sauvé que leurs intérêts économiques. Ils avaient effectivement peur d’une percée soviétique. Pourquoi seraient ils venus sauver ces sales français qui ignoraient encore les bienfaits du savon et détruire l’armée allemande jusqu’à Berlin? Ils ont sauvé leur supprématie financière et voulaient envahir l’Europe de leurs dollars. Hitler s’était embourbé à l’Est. Si ça n’avait pas été le cas, ce sont les Soviétiques qui seraient venus à l’Ouest.

calimero

tout à fait , le drame c’est qu’on nous a appris l’histoire au travers de la “twenty century fox” les gens sont persuadés qu’on a gagné la guerre grâce à john wayne

UltraLucide

Les USA étaient en 1939 ligotés par le Bund neo-nazi et ses amis isolationnistes, comprenant au sein des classes dirigeantes de nombreux sympathisants des nazis. Le fait est ben connu (Henry Ford, Joseph Kennedy, Prescott Bush, Lindberg, Alfred Sloane de GM, Thomas Watson d’IBM, “IBM a été propriétaire de la firme allemande Dehomag dès 1922 et a collaboré avec le régime national socialiste “. Il en a résulté un soutien au IIIème Reich, puis seulement à l’Angleterre. L’intervention US dans la IIème GM a été décidé quand il devenait évident en Novembre 1941 que l’opération Barbarossa était un échec et qu’il fallait tout arrêter et occuper l’Allemagne avant que Staline n’envahisse toute l’Europe. D’où Pearl Harbor, et les opérations Torch puis Overlord, pour arriver avant Staline.

Alexandre Vézère

Je pense que le Général de Gaulle a eu parfaitement ra de mettre fin à une hégémonie rampante des USA en France.
Les américains furent nos alliés, c’est incontestable. Seulement, notre pays devait recouvrer son indépendance.

patphil

1945 les français pensent que les russes ont gagné la guerre
depuis ils croient que ce sont les anglo-américains qui les ont libéré
en reconnaissance ils bouffent des macdos

Cyprien

Je préfère un MC Do qu’un kebab perso. Et nous avons les deux.

BobbyFR94

Lucien, il ne faudrait pas oublier ce que les américains, leur gouvernement, ont voulu faire, la preuve, ce sont les billets que le gouvernement américain de l’époque avait commencer à répandre en France afin de remplacer la monnaie française !!

AMGOT pour : American Money Government Occupied Territories

Le gouvernement américain avait bien vu une opportunité pour essayer de vassaliser la France, mais le Général de Gaulle a, fort heureusement, fait avorter cette tentative d’ingérence, certes, “douce”, mais ingérence quand même…

La création de l’Europe est donc arrivée dans les “cartons”, probablement après cette tentative-là…Et ils ont acheté le jean monnet – qui portait bien son nom celui-là – pour pouvoir commencer à mettre sur pied l’Europe que nous connaissons !!

Lucien Oulahbib

De Gaulle avait fait alliance avec les communistes soviétiques, ensuite il leur a abandonné l’Algérie etc…

FrantaP

Comment cela abandonne l algerie?

Gérard ROLLAND

Absolument d’accord Lucien !

Vova

@BobbyFR94 : nouvelle monnaie : dans un pays dévasté il est normal de redémarrer sur de nouvelles bases , d ‘ autant plus que des fortunes en anciennes monnaies avaient été amassées pendant l ‘ occupation sur le dos des Français , c ‘ était l ‘ occasion de les neutraliser !!
Toujours cette manie des Français de se prendre pour le nombril du monde : la France n ‘ est pas le seul pays a avoir été libéré , loin de là ! La vassalisation ne faisait pas partie de la mentalité américaine à l ‘ époque => en 1946 ils accordaient l ‘ indépendance de leurs colonies : Cuba et les Philippines .

Vova

@BobbyFR94 : si la “vassalisation” était l ‘ objectif des Américains, pourquoi le Plan Marshall ? Qui fut même proposé à Staline ? Il était dans l ‘ intérêt de TOUS de redresser les économies des pays dévastés !! Quant à la création de l ‘ Europe , l ‘ idée fut GÉNIALE , pour l ‘ époque , c ‘ est après que ça a dégénéré ! Les idées de Maynard Keynes étaient la norme à l ‘ époque , elles ont conduit aux “trente glorieuses” . Puis vinrent Reagan et Thatcher et les idées de Hayek et les “trente piteuses” , suivies des “trente désastreuses” !!!

Paskal

Overlord veut dire suzerain.

UltraLucide

Tout-à-fait: L’objectif initial des USA était de faire tomber l’URSS en utilisant les nazis. Suite à cet échec, devenu évident après Stalingrad, et même avant, dès Novembre 1941, l’objectif est devenu une invasion de l’Europe, avec 3 objectifs: 1-A nettoyer l’Allemagne des nazis trop fanatiques pour être capables de détruire le communisme, 2-A faire barrage à une invasion de la même Europe par l’URSS de Staline, et 3-De mettre cette Europe sous contrôle US, la vassaliser (Overlord) pour en faire un barrage contre le communisme; Ca les aurait bien arrangé que les communistes français prennent le pouvoir à Paris pour légitimer une guerre civile en France. Merci à Leclerc…..

Rems

Tout faux… Zemmour à encore raison …..

Vova

@Rems : Zemmour raconte parfois des conneries aussi ……

Jean-Louis

Les vrais vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale furent les britanniques avec à leur tete l’homme le plus important du XXeme siècle, Sir Winston Churchill…

Cyprien

Oui et les soviets. Qui eux n’en ont pas beaucoup profité.

Gérard ROLLAND

Ils n’ont effectivement profité de rien ! Ils ont seulement envahi la moitié de l’Europe et s’apprêtaient même à envahir le reste en 53 ……..! Une bagatelle !

Paskal

Le Royaume-Uni allait décliner contrairement aux USA.

FrantaP

So c etait le cas ils auraient impose leur monnaie a l europe ils ont tout perdu meme l arme nucleaire qui equipe ses sous marins

Lire Aussi