Oslo : prennent-ils nos concitoyens pour des imbéciles ?

Publié le 25 juillet 2011 - par - 4 456 vues
Share

A l’heure où j’écris ces lignes, dimanche 24 juin, à 10 heures, l’auteur (ou les auteurs) présumé des attentats d’Oslo  n’a toujours pas donné d’explication de ses actes mais les medias officiels le font à sa place, se déchaînant d’une façon qui en dit long sur les peurs cachées des journalistes et des politiques européens…

Plus aucun doute possible : nos élites commencent à craindre une série de révoltes (révolutions ?) populaires contre le traitement qu’ils infligent aux peuples européens depuis trente ans. Elles paraissent effrayées par la lucidité de nos compatriotes, qui constatent, malgré le silence médiatique, la réalité d’une guerre larvée menée contre le peuple de France, ses traditions et sa culture, par des pans d’une nouvelle population, souvent issue de l’immigration post-coloniale, qui veut nous imposer ses traditions barbares et sa religion obscurantiste.

Les indices ? Ils tiennent tous dans la présentation des journaux télévisés et de quelques sites de la pensée unique des attentats d’Oslo.

L’auteur de la tuerie d’Oslo ? Bien malin qui pourrait le définir à partir des portraits contrastés pour ne pas dire contradictoires qui en sont faits ! Fondamentaliste chrétien pour les uns, franc-maçon pour les autres (cherchez l’erreur ou plutôt la cohérence des sources), raciste pour certains, simplement anti-immigrationniste pour d’autres encore… il a commis ce crime impardonnable de poster des commentaires sur un site islamophobe. Rendez-vous compte ! Etre islamophobe ? Ce serait pire qu’être nazi, ce serait pire que de massacrer les coptes en Egypte …

Les faits ? Comment un homme seul a-t-il pu, si c’est lui et s’il était vraiment seul, mettre deux bombes et aller tuer à plusieurs kilomètres de là 84 personnes en moins d’une heure ? Cela ne perturbe guère les journalistes… qui, sans aucune prudence, se focalisent sur de simples rumeurs d’islamophobie et de chrétien fondamentaliste pour essayer de régler son compte à une soi-disant extrême-droite.  

Reprenons les choses dans l’ordre. Pourquoi un islamophobe se serait-il attaqué au gouvernement, travailliste, puis aux travaillistes présents dans un rassemblement ?

La réponse semble tomber sous le sens, et est relayée par un obscur blogueur qui ne craint pas que le ridicule ne le tue en faisant un amalgame commode entre Anders Behring Breivik et tous les islamophobes, comme ceux de Riposte laïque ! Tous ceux qui, comme nous, regrettent à longueur de colonnes, les trahisons de la gauche qui a activement participé ces dernières années à la naissance du cancer islamique, via l’immigration et les accommodements raisonnables, dans les pays d’Europe, seraient, carrément, ceux qui auraient inspiré le responsable des attentats, qui, rendu fou par les trahisons de ses élites, aurait voulu se venger. Tout simplement. Le raisonnement semble extravagant mais d’autres ont pu le tenir, que l’on pense à l’affaire Durn. Celui-ci, rendu fou furieux par le manque de reconnaissance, la trahison de ses anciens amis écologistes et socialistes avait tué 8 élus, et blessé une dizaine d’autres, à la mairie de Nanterre. Nul n’a pourtant dit que l’écologie menait au crime… Mais il y a pire : aux yeux de l’obscur blogueur comme à ceux d’un certain nombre de journalistes de France 2 ou France 3, pour ne pas parler des œillères d’un Lozès,  les islamophobes seraient tous des Anders Behring Breivik en puissance, et les sites comme Riposte laïque seraient responsables des attentats d’Oslo ! Rien que ça !

Il s’agit là non seulement d’accusations diffamatoires graves mais d’un exemple de désinformation et de manipulation de l’opinion gravissime. Si l’on considère la liste des trente-sept très sanglants attentats islamistes des quinze dernières années recensés sur wikipedia et l’absence totale de lien fait par les medias et les défenseurs des droits de l’homme entre l’islam, les Ramadan et autres imams faisant du prosélytisme pour la charia ou  Youssouf al-Qaradâwi (et pourtant, il faut lire ce que ce dernier, par exemple, écrit !) Et on ne parlera pas de la liste des 17494 attentats mortels commis par les islamistes dans le monde depuis le 11 septembre 2001, selon l’excellent site The Religion of peace.

Bien entendu, tout le monde sait qu’il n’y a aucun rapport entre l’islam et les attentats qui visent les coptes et autres chrétiens dans tout le monde islamique. Bien entendu, aucun rapport entre les l’islam et les femmes lapidées, les homosexuels pendus et les juifs pourchassés dans tout le monde islamique… Bien entendu, aucun rapport entre l’islam et la mort de Theo Van Gogh ou la condamnation à mort de Redeker. Bien entendu, aucun rapport entre l’islam et les tortures infligées par le musulman Fofana au juif Ilan Halimi ! Dans ce cas, bizarrement, pour nos medias et nos élites, il ne s’agit que des crimes de pervers isolés, sans lien avec l’islam, bien que le père Fofana ait affirmé que son fils « est très croyant « , « fait la prière cinq fois par jour et va à la mosquée de Bagneux ». Islam, religion d’amour et de paix… devenue intouchable aux yeux de nos élites et de nos medias.  

Tout cela n’empêche pas un Lozès de sauter sur l’occasion de façon crapuleuse, (l’émoi, compréhensible, de chacun devant ces monstrueux attentats   mériterait à tout le moins qu’on n’instrumentalise pas ces morts pour émerger politiquement) et de prétendre « Cet homme de 32 ans disait, publiquement, sa haine de l’autre, sa haine de « l’islamisation de l’Europe ». Il postait des chroniques sur un site islamophobe. Certes tous les fondamentalistes islamophobes ne deviennent pas terroristes, mais leur discours haineux crée à l’évidence une atmosphère propice aux dérapages voire au passage à l’acte.
La responsabilité de tous ceux qui font profession de haine est engagée car leurs émules s’appuient sur leurs thèses funestes et sur leurs discours haineux.
En France la prolifération du discours de la haine de l’autre, sa banalisation expose dangereusement notre pays.Ils sont bien nombreux, ces propagateurs de haine, ces apprentis-sorciers promoteurs d’apéros racistes qui font mine de ne pas voir le feu qu’ils allument. .
 »

Celui qui a osé créer une association communautariste noire, donc sur une base racialiste, qui exclut de fait les blancs et fait de la discrimination ose affirmer que des apéros saucisson-pinard  sont des apéros racistes, niant toute notre tradition française ! Ainsi pour un Lozès, il ne saurait plus y avoir de réunions autour d’apéritifs alcoolisés, foin des vins d’honneur, foin des fêtes des voisins, foin des arrosages de vie de garçon… Tous ces racistes sont priés de bien se tenir en attendant que les faucheurs fous de Bové aillent brûler les vignes, ces cultures racistes par excellence.

Il faut être un sacré manipulateur pour oser mettre en exergue de toute sa vie le fait que le tueur d’Oslo postait des commentaires sur un site islamophobe. Quel rapport entre l’islamophobie et la haine de l’autre, monsieur Lozès ?  Si Anders Behring Breivik avait posté des commentaires sur un site nazi, on aurait peut-être pu tirer de ce fait une conclusion sur ses options politiques mais l’islamophobie n’est ni une maladie, ni une tare !  Et il est malhonnête d’essayer d’utiliser un malheureux fait divers pour, sans le dire, tenter de remettre en vigueur de délit de blasphème.

Car au fond c’est bien de cela qu’il s’agit : quelqu’un qui n’aime pas l’islam tue ses concitoyens chrétiens socialistes… Au lieu de se dire que le problème est forcément ailleurs parce qu’un authentique raciste aurait trucidé des étrangers, voire même des musulmans, un Lozès ose faire un amalgame avec les apéros saucisson-pinard devenus des apéros racistes, excusez du peu ! Rassembler des concitoyens autour d’une certaine idée de la France , c’est du racisme ! Les rassembler autour de la couleur de leur peau et de leur religion c’est l’ouverture…

Mais il y a pire que Lozès, qui ne fait jamais que son petit boulot de petit porteur de valises du multiculturalisme… ll  y a les journaux télévisés de France 3 et France 2 qui ont répété à satiété hier que Anders Behring Breivik était un « intégriste chrétien » ennemi du « multiculturalisme et de l’islam.

Voilà, tout est dit. Islam et multiculturalisme, qui ont fait, très largement, les preuves, de leur nocivité, sont devenus des concepts sacrés et il ne fait pas bon, en France, et, de plus en plus, partout en Europe, ne pas être dans l’air du temps… Et les Merkel et Cameron, qui ne sont pourtant pas des promoteurs d’apéros saucisson-pinard ont eu beau, en leur temps, dénoncer l’échec du multiculturalisme, tout le monde veut l’oublier !

Décidément, l’attentat d’Oslo tombe bien, au moment où les hommes et les partis qui s’opposent à l’immigration et au développement préoccupant de l’islam se voient plébiscités par les électeurs. Par ailleurs, au lieu de tirer à vue sur les islamophobes, nos élites feraient bien de prendre en compte les raisons de cette islamophobie et l’exaspération des Français devant des politiques suicidaires pour notre peuple et nos valeurs ! 

Pour le reste, nos concitoyens sont bien moins sots que ne le pensent les Lozes et autres manipulateurs de l’information déguisés en journalistes, et ils ne seront pas dupes d’une manipulation aussi grossière. 

Christine Tasin

Résistance républicaine

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.