Opération anti-halal : actions diverses en cours

Tout d’abord, plusieurs lecteurs nous demande la liste actualisée des abattoirs « ni halal ni casher ». La voici :

http://www.oaba.fr/pdf/reglementations/liste%20abattoirs%20classiques9.pdf

Un lecteur, qui avait écrit à la FNICGV (Fédération Nationale de l’Industrie et du Commerce en Gros des Viandes), promet de leur envoyer un nouveau courrier :

« Aux dernières nouvelles (20 h de TF 1)de ce soir 23/06/2012 La société Intermarché prévient les consommateurs de viande hachée de marques Charal, Jean Rozé + un autre que des lots pouvant être contaminés par E coli doivent être neutralisés. Comment si on les a consommés ? Je renvoie donc un additif à ma lettre pour informer FNICGV de ce fait et que désormais le principe de précaution ne vaut plus dans ce pays, grâce au métissage Halal. »

Et enfin, une « lectrice assidue » nous signale un article très complet de nos amis de Vérité, Valeurs et Démocratie : « Comment porter plainte contre l’escroquerie du halal ? »

Un lecteur nous propose des « devoirs de vacances » et donne l’exemple :

« Ça va être les vacances. L’occasion d’apporter la bonne parole dans la France profonde, pas trop portée sur Internet, ou se croyant à l’abri de problèmes qu’ils considèrent spécifiques à l’Île de France. L’occasion aussi de toucher les touristes, qui le reste de l’année sont accaparés par le boulot, et en vacances, croient retrouver le terroir authentique.

J’en parle par l’expérience de mon entourage. Ma femme qui dit que le boucher a du monde, c’est donc que c’est bon. Pas de chance, que du halal, malgré sa bonne tête de franchouillard qui rigole avec les clients. L’empaffé. Les copains bretons, dans leur pointe bretonne loin des arabes, qui rigolent des malheurs des Parigots. Pas de chance, l’unique abattoir de la très catholique ville de Quimper est halal.

J’ai fait mon enquête sur deux villes de la pointe bretonne. Le Leclerc, à Audierne (29) : 5 abattoirs, tous non halal (bravo). 5 km plus loin, le super U de Pont-Croix, avec sa collégiale, son séminaire : 5 abattoirs, tous halal. Faut le faire, alors que dans les villes des dits abattoirs, il y en a d’autres non halal.

Pantin (93) le Leclerc : 5 abattoirs, tous non halal (encore bravo). 500 m plus loin, le Casino de Pantin : 5 abattoirs, tous halal.

Devant ce constat sur 2 supermarchés Leclerc, j’ai cru à une politique volontaire de leur part. J’ai posé la question dans le blog de Michel Leclerc.

Pas de réponse depuis 2 mois. Donc Leclerc n’est pas clair.

Pouvez vous faire un article demandant aux militants de faire des relevés dans leur ville de vacance, voire si possible, en cas de besoin, imprimer un petit message pour mettre sur les voitures des clients : ce supermarché se fourni aux abattoirs n°, pratiquant l’abattage rituel, égorgement, sans étourdissement.

J’avais distribué un petit papillon dans les boites des immeubles entourant un boucher français vendant du halal sans le dire. Ça a marché, des clients l’ont interpellé, il était furieux, prétendant que les dits abattoirs ne font halal qu’un seul jour par semaine.

Mais comment savoir qu’on achète la viande du bon jour ? »

Et pour rire un peu, un lecteur nous parle d’un abattoir qui ne fait que du porc mais qui précise… ne pas faire de halal ! Deux précautions valent mieux qu’une :

« L’abattoir privé de Samatan (Gers) effectue régulièrement des ventes aux particuliers.
Pour la première fois, sa publicité indique “à ce jour aucun abattage halal n’est pratiqué dans nos locaux”.
Proposant à la vente du porc, on pouvait en déduire qu’il ne pratiquait pas d’abattage rituel mais l’écrire noir sur blanc, c’est encore mieux.
Comme quoi, à force de tirer la sonnette d’alarme, nous finirons par être entendus. Du moins je l’espère. »

Dans de prochains articles, nous relaterons une lettre écrite à Carrefour (et sa réponse), une écrite à ELIVIA SERVICES (et sa réponse), et un gros dossier sur une contamination e-coli en Belgique.

Roger Heurtebise

image_pdf
0
0