Oser parler de génocide pour Srebrenica, c’est insulter la mémoire des victimes de vrais génocides

Publié le 30 mai 2011 - par - 1 234 vues
Share

Sur la question de la Bosnie, je conseille la lecture du livre préfacé par Jean-Pierre Chevènement : Comment le jihad est arrivé en Europe(1).

Ce sera le sujet d’un prochain article : Il n’y aura pas de loi pour réprimer la négation du génocide des Arméniens, c’est normal ils sont chrétiens ! Le 4 mai dernier le Sénat a opposé l’exception d’irrecevabilité à la proposition de loi votée par l’Assemblée nationale en 2006, loi réprimant la négation du génocide des Arméniens. Contester la réalité de la shoah, c’est-à-dire l’extermination des deux tiers des juifs d’Europe, est un délit, contester le génocide des Arméniens par les Turcs, c’est à dire l’extermination des deux tiers des Arméniens de l’Empire ottoman est licite.

 

Les négationnistes de la shoah ont malheureusement raison sur un point et un seul point, ce qui ne légitime en rien leurs autres assertions,  la répression des crimes contre l’humanité et des génocides est une affaire de vainqueurs qui punissent des vaincus.

 

La Turquie bien que dans le camp des puissances centrales n’a pas subi le sort de son allié austro-hongrois en raison de la victoire des kémalistes contre les alliés et cela malgré le génocide des Arméniens et l’épuration ethno-confessionnelle de l’Anatolie par le massacre et l’éviction des Grecs, des Syriaques, des Nestoriens et des Assyro-chaldéens. Cette liquidation de deux millénaires de christianisme dans ce berceau du christianisme constitue l’acte de naissance de la Turquie moderne. 

 

Au delà du problème posé par l’existence même des lois mémorielles se pose la question du choix. Pourquoi la loi Taubira s’interdit-elle d’aborder la question de la traite islamique, pourquoi la négation de tel génocide est-elle réprimée et pas telle autre ?

 

Oser invoquer la notion de génocide pour « Srebrenica » c’est vider ce mot de son sens et faire insulte à la mémoire des victimes de génocides.

 

Pour finir voici un lien vers les articles du n°8 des Cahiers de médiologie : Croyances en guerre : l’effet Kosovo (2)

 

 

Pascal Olivier

 

(1)   http://www.communautarisme.net/Comment-le-Djihad-est-arrive-en-Europe_a780.html

(2)   http://www.mediologie.org/collection/08_croyances/sommaire08.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.