Osons montrer du doigt les responsables et dénoncer leur méthode !

Publié le 14 février 2020 - par - 13 commentaires - 815 vues
Share

Puisqu’ils ont osé, j’oserai moi aussi. La vérité, je la dirai, car je me suis promis de la dire. Tant de compromissions, tant de dénis, tant de lâcheté, commis au nom de la démocratie et du présumé progrès me poussent à dénoncer les atteintes faites aux droits des citoyens et au droit des peuples.

Depuis 40 ans, la France et les Français, les peuples d’Europe sont bernés par une pensée hégémonique au caractère monocéphale, née de la volonté d’une oligarchie élitiste au service du capitalisme mondialisé. Ils sont victimes de cet engrenage régulier qui les entraîne vers une uniformisation anesthésiante, laquelle, bien plus que toutes les ségrégations, les éloigne de leurs idéaux de liberté et d’équité.

Chaque décennie, depuis la fin de la « drôle de guerre », mais plus sûrement encore depuis la fin de ce que l’on nomme les « Trente Glorieuses », a vu la souveraineté de la France et de chaque pays d’Europe s’amenuiser au point de devenir une peau de chagrin. Cet abandon s’est fait au profit, non d’une supranationalité qui eût, peut-être, su créer le sens  d’une nouvelle citoyenneté cependant attachée aux  singularités de ces anciennes entités ainsi que sa place dans le monde, mais à celui du marché et de ses lois tyranniques.

Petit à petit les citoyens ont été  remplacés par des consommateurs conditionnés et serviles. C’est-à-dire que la conscience sociale et politique des gens à fait place libre à une nécessité de renouvellement des besoins consuméristes sans fin qui sert les seuls intérêts capitalistiques.

Ce bouleversement s’est fait sans heurt car les administrés sont restés passifs et confiants. Ils ont été trompés effrontément.

Il en fut ainsi lorsque le référendum de 2005 sur le TCE refusé à la majorité absolue, fut finalement adopté par un artifice juridique illégal, en tous cas parfaitement illégitime.

Toutes les  forces politiques représentatives du pays sont coupables de cette dérive mortifère qui a fait fi de l’histoire, de la culture et de l’identité de notre nation. Cela est vrai pour tous les autres pays d’Europe. La preuve la plus évidente de cette trahison par les élites de tous bords est la porte qu’ils ont ouverte très largement à des mouvements migratoires qui détruisent sûrement notre culture plus que millénaire.

La seule force qui s’est opposée à ce dessein tragique se nomme aujourd’hui le Rassemblement National,  c’est un courant de pensée patriote qui n’a jamais dérogé à ses ambitions de grandeur et d’indépendance pour la France.

Il y a l’équivalent en Italie, avec la Ligue du Nord et aussi en Allemagne, avec l’AFD.

Ces forces politiques, auxquelles s’ajoutent d’autres forces résistantes en Hongrie ou en Autriche, constatent une spectaculaire progression  de leur audience à chaque nouvelle consultation électorale.

Cette évolution ne laisse pas d’inquiéter le pouvoir oligarchique européen. Celui-ci, en utilisant ses relais dans chaque pays, use de tous les moyens, selon les termes utilisés par  des agents de la police poltique de LREM pour empêcher cette évolution. Que faut-il entendre par « tous les moyens » ? Sans doutes les plus illégitimes, sans doute les plus déloyaux, sans doute même les plus crapuleux.

Ainsi, en France, tout ce qui compte parmi les pouvoirs occultes a œuvré pour ne pas permettre un financement juste et équitable du Rassemblement National. Tout le système bancaire s’est associé pour refuser au parti le moindre prêt. Plus un rond pour la première force politique de France. Robinet coupé. Apnée financière totale. Est-ce normal ?

En Allemagne, le land du Thuringe a permis démocratiquement l’élection d’un candidat de la coalition Merkel avec les voix de l’AFD (l’extrême droite comme ils disent !). Rien de plus légal, sauf que le pouvoir central invalide l’élection et fait rejouer la partie. Quand le choix du peuple n’est pas bon… dissolvons le peuple ou obligeons-le à bien voter. Voilà l’esprit de démocratie véhiculé outre Rhin.

Et alors, la dernière pour la bonne bouche, c’est l’Italie. Le Sénat romain a décidé de répondre à la demande de présentation devant une juridiction locale de l’ancien ministre de l’Intérieur Matteo Salvini. Mesure éminemment exceptionnelle et grave. Pourquoi cette autorisation singulière ? Au simple motif que le chef de la Ligue du Nord, alors vice-Premier ministre, a rempli une des conditions pour lesquelles il a été élu, à savoir freiner voire stopper les mouvements migratoires qui polluent son pays. Belle leçon de liberté d’esprit à l’égard de la démocratie. C’est un procès politique !

Au regard de cet argumentaire, j’ose à mon tour accuser :

  • Giscard d’avoir initié la pratique des déficits budgétaires publics qui ont abouti à l’endettement abyssal de l’État
  • Mitterrand d’avoir, au cours de ses 2 premières années de mandat, mis la France dans une situation de faillite, puis d’avoir dilué la souveraineté de la France dans le maelstrom de la désunion européenne
  • Chirac d’avoir rendu inéluctable la submersion de la France par les mouvements migratoires en vertu notamment du regroupement familial
  • Sarkozy,d’avoir trahi le peuple de France en niant l’expression de sa volonté et de son vote
  • Hollande de toutes les avanies dont sa faiblesse affligeante ont grevé le pays
  • Macron d’avoir mis le pays sur la voie d’un ultralibéralisme mondialisé sans retour probable, malgré quelques saupoudrages de mesures sociales en trompe-l’œil et arrachées plus qu’octroyées
  • Les six d’avoir permis que la France soit submergée par une immigration islamique qui menace d’engloutir notre civilisation
  • Les six d’avoir détruit le tissu industriel de la France
  • Les six d’avoir conduit de façon durable 5 millions de citoyens au chômage
  • Les six de saccager l’héritage historique de la France

Leur responsabilité dans les malheurs de la France est collective et également partagée.

Jean-Jacques FIFRE

Print Friendly, PDF & Email
Share

13
Poster un Commentaire

800
12
1
0
 
13
   
Notifiez de
POLYEUCTE

Les Six ? Expliquez vous !
Les 6 d’origine ? Les Bâtisseurs reniés par les 28 ?
Un Sous Fifre….

wika

Si le regroupement familial n’avait pas été voté, on n’en serait pas là. Le Lumpen prolétariat serait resté tel quel, on continuerait à faire venir seulement la main d’oeuvre dont on a besoin.
Les travailleurs étrangers continuant à envoyer de l’argent à la famille au pays participeraient peut-être ainsi au relèvement du niveau de vie des habitants de ce pays obligés de ne compter que sur eux-mêmes.
Au lieu de cela, ils reçoivent en pure perte des subsides de l’UE qui ne leur servent qu’à arriver en horde chez nous, la bave aux lèvres en pensant à l’assistanat qui les attend, ils grossissent le chiffre du chômage et tirent notre société déjà en faillite vers le bas.

Olivia

Une lucidité qui permet d’affirmer que l’on ne doit plus voter pour des Républicains. Car le mal et l’origine du mal se trouve dans la République.

Marnie

Magnifique article ! Merci Monsieur JJ fivre.

Eric des Monteils

La plus grande difficulté, on le voit bien, est d’arriver à se rendre compte que l’ultra-libéralisme s’est emparé d’un déguisement de gauche pour mieux duper les peuples. Cette confusion, nous la voyons souvent, n’est pas prête de changer. Pourtant le mitherandisme donnait déjà en son temps une indication de cette tromperie. Mais qu’à cela ne tienne, les esprits simples et simplificateurs n’arrivent pas à comprendre cette inversion.
C’est pourtant sur ce front qu’il faut se battre, pour enfin destituer la gauche triomphante, qui se veut être le camp du bien à bon compte, tout en oeuvrant à la destruction du monde occidental.

François BLANC

Pendant les 30 glorieuses et son économie de production l’immigration musulmane était l’importation d’un lumpen prolétariat qui ne posait pas de problème
Depuis l’avènement du chômage de masse il s’agit de l’importation par les partis immigrationnistes d’un lumpen électorat qui est une calamité d’assistés agressifs

Frantanton

VGEstaing c est le regroupement familial c est le dialogue euro arabe.. 1974
Pompidou 1973 s est couché devant les arabes
De Gaulle 1967….ila trahi…tout le monde depuis l Algérie..1962 les harkis …les pieds noirs ensuite le reste 1975..

maugrif

ok bon coup de gueule ! ça nous fait du bien lol ! mais hélas, les français ont voté et les français vont revoter pour les mêmes alors je vous plains car vous allez encore souffrir ! attaquez vous aux vrais responsables c.a.d. les français notre peuple qui depuis 40 ans met ces incapables au pouvoir alors que nous sommes informés !!! personne ne peut dire « je ne savais pas » trop facile on a que ce qu’on mérite et on va morfler encore plus ! on est maso lache pleutre etc….

Joël

Erreur dans le bilan des malfrats (pas bien grave, ils sont tous associés) :
Le regroupement familial, c’est giscard sur les conseils avisés du chef de réseau bouygues.

Chirac, lui, c’est le droit du sol avec le camarade 1er ministre cohabitant jospin.

Quant à mitterrand, c’est lui qui, dès sa 1ère année de mandat, a abrogé la loi anti-casseurs permettant ainsi aujourd’hui aux antifas et autres racailles d’être les milices supplétives pratiquement légales des politiques.

Rems

Bien dit ! j’ajoute qu’ils truquent toutes les élections depuis longtemps pour rester en place. Tous des traitres……….

patphil

et tous ces gaulois réfractaires qui continuent de s’abstenir d’aller voter!

Kancau11

En effet le sextuor que vous citez est responsable de l’état de déliquescence de la FRANCE, le problème c’est qu’ils ont été élus par un parterre d’idiots qui n’ont rien vu venir et à qui toutes les années ou ils ont exercé et exercent encore le pouvoir ils ont enfoncé dans leur tête que le RN c’est l’épouvantail, je crains que çà ne change pas et que le pays s’enfonce encore plus.
Je crois que la démocratie n’est plus de mise, il faudra passer à autre chose.

Rebellonous

Nous vivions le règne du  » MAL « . Si tu penses mal, tu sera applaudi ,défendu et approuvé. Si tu penses  » BIEN  » que tu sois juste et logique dans ton esprit, tu sera lynché.