Où Jean-Michel a-t-il voté dimanche ?

Dans mon pays, petit mais non sans intérêt, voter est une obligation.

Si vous vous dérobez, vous avez droit à une amende de 50 €. La seconde fois, ce seront 150. Et ensuite, on vous notifie votre interdiction de vote.

Voilà. Comment ignorer qu’Olympe de Gouges a consacré toute sa vie au combat pour les droits des femmes.  Non, mais quand même……

Brichel et Manu dans l’isoloir

En France, certains, dégoûtés (on le serait à moins), préfèrent aller à la pêche pour les sportifs, ou au bistro pour les clampins.

Tout de même, à choisir entre un cancer en phase terminale et une bonne baffe dans la tronche, je choisis la baffe. On s’en remet. Notre turpide ordonnateur lui-même s’en est sorti à Tain sans la moindre érubescence.

Les Français ont choisi la mort lente.

Tout cette oraison n’étant qu’une introduction, je reviens au thème de l’article :

Il serait intéressant de savoir si Jean Michel (l‘autre, pas celui qui se prélasse à l’Elysée à nos frais) a voté et dans quel bureau…

Compte tenu de sa dernière prétendue adresse au 14- 16, rue des Vergeaux à Amiens (lot VC 26), il aurait certainement voté dans la circonscription correspondante.

Claudine, celle qui affirme avoir été servie par Brichel en personne lorsqu’elle achetait ses macarons dans la boutique familiale (Fondée en 1871) pourrait peut-être, par pur hasard, l’avoir croisé dimanche ?

Quant à Monsieur Hugot, le grand barbu retraité de l’Education nationale, a-t-il lui aussi, rempli son devoir de patriote ? Il eut fallu l’aborder complaisamment, lui demander ce qu’il devenait et combien il avait touché pour la fermer ? Heureux monsieur Hugot….

(J’en profite pour glisser une courte anecdote : cette semaine, dans une brocante de campagne, un troupeau de fatmas (une dizaine, pour le moins) bloquaient les files d’attente, elles s’étaient offert plusieurs caisses de vaisselle à alvéoles et à dorures. Je les avais trouvées si disgracieuses que j’ai sorti discrètement mon portable pour les immortaliser. Pas même 3 secondes après, je me suis fait sauter dessus par la moins moche qui m’a sommé d’effacer mes clichés, le tout en hurlant et aidée par trois de ses sœurs. Je fus forcée d’obéir sous peine de lynchage)

Monsieur Hugot, lui, ne semble pas dérangé de voir sa frimousse par dizaines de milliers sur Internet……L’imbuvable gérant de la startupenéchionne a dû les allonger !! Heureux Claude Hugot !

Si l’un ou l’autre d’entre vous a aperçu le disparu d’Amiens dimanche merci de le signaler.

Certains disent que la ville d’Amiens offrirait une récompense pouvant aller jusqu’à 5 000 € pour toute information permettant de le retrouver. L’objectif serait d’obtenir de l’information pouvant faire avancer l’enquête. La Police inviterait toutes les personnes qui auraient de l’information relativement à son inquiétante disparition à se présenter au poste de police proche de leur domicile.

Ou à l’Hôtel de ville d’Amiens PL de l’Hôtel de Ville, 80000 Amiens

Tél. : +33 3 xxx xxx

Ferme à 17 :30 h

Date: dès ce jour

Anne Schubert

image_pdfimage_print
12

6 Commentaires

  1. au Fouquet’s du Touquet qu’il/elle a voté avec son caniche crevé blond oxygéné
    en guise de postiche sur la tête et en compagnie de son mari qui lui sert de potiche
    et d’alibi pour masquer sa masculinité en féminité en tant qu’épouse présidentielle !

  2. Non, ne pas voter ce n’est pas refuser de s’exprimer : c’est simplement refuser tous les candidats présentés. Et pour les dernières élections l’élu (!) a donc été rejeté par 70% des inscrits… et on doit le subir ! Merveilleuse démocratie !

  3. Le deuxième tour, c’est le « Manège en chantier ».
    Brichel, c’est Pollux. Il suffit de regarder sa coiffure.
    Tournez manège !

  4. Brigitte promène entre ses jambes la clef du mystère. Sexe masculin, féminin, sexe transgenre bricolé dans une officine de luxe, hermaphrodite, that is the question. Brigitte de Trogneux du Touquet d’Éon, qui ressemble de plus en plus à une vieille guenon lubrique, égérie d’un sale gamin œdipien, va-t-elle être un jour trahie par sa véritable nature?

Les commentaires sont fermés.