Ou ont bien pu passer les 600.000 clandestins disparus en Allemagne ?

Publié le 1 février 2016 - par - 7 commentaires - 1 639 vues
Share

Migrants3Disparu, ils ont disparu, on ne les a jamais revus disait le chanteur. Ce n’est pas toujours vrai, on va sûrement les revoir qui donc ? Les clandestins bien sûr !

L’Allemagne à perdu la trace de 600.000 d’entre eux, la Suède va en expulser 60.000, voire 80.000 de son territoire selon les autorités de Stockholm, la Finlande un peu moins mais est partie pour faire la même chose, les Grecs les aident à sortir de chez eux, mais pas vers la mer, la Pologne n’en veut pas et fait tout pour le leur faire savoir. Malgré les injonctions de Bruxelles, le Royaume Uni n’en veut pas non plus, les Calaisiens payent chèrement la perte de leur tranquillité pour le savoir. Pour faire simple, plus grand monde ne veut de tout ces chances pour l’Europe, de ces ingénieurs, docteurs et futurs Montaigne .

Comme personne ne tient plus rien dans ce gigantesque foutoir qu’est devenu l’espace Schengen, c’est le chacun pour soi et envoyons le migrant voir ailleurs si il y est, un ailleurs qui n’est pas hors de l’Union européenne malheureusement. On ne va pas renvoyer ces gens dans leurs pays d’origine, curieusement parfois le Maroc ou l’Algérie dont j’ignorais qu’ils soient en guerre jusqu’au moment où j’écris ce texte.

Heureusement les socialistes français qui ont inventé l’extradition entre Calais et Biarritz consistant à renvoyer un clandestin à bord d’un coûteux avion privé à l’autre bout du pays, d’où notre voyageur sans titre d’identité (bientôt touriste sans passeport, vous verrez) repartira vers le Pas-de-Calais sitôt le pied posé sur le tarmac. Ou pour faire plaisir à Macron, avec un autocar rempli de clandestins refusant comme des vulgaires joueurs de l’Équipe de France de football de descendre de celui ci. Tout ça parce que le village de France rurale où on les « déporte » est dépourvu de métro, RER ou de 4G. On fait des émules au niveau des nations européennes, on extrade, mais à l’intérieur de l’Europe, puisque après sortie, les pays expéditeurs ferment leurs frontières.

On voit donc apparaître une sorte de jeu de chaise musicale où en regardant le niveau de couille-mollisation des dirigeants face à l’invasion tournante, il est assez facile de trouver sur quel chaise tout ces refoulés ou disparus de l’intérieur, qui vont grossir selon des estimations d ‘organismes internationaux des millions qui arriveront encore en 2016 et 2017, vont finir par poser leurs culs.

Regardez dans votre jardin ou en bas de chez vous, il y a fort a parier que vous les reverrez là.

Eddy Leurquoy

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Denis

Il faut demander la réponse aux dirigeants de l’union soviétique européenne qui les accueille et les fait venir pour nous submerger et nous remplacer.Allah soit loué!

sav73

La question est simple nous allons les retrouver en France les associations vont les accueillir ,et certains vont rallier des terroristes implanté sur notre territoire et attendant des ordres pour entrer en action ….

otto

On se croirait dans la guerre des clones !

templier

certainement qu’une majorité va se retrouver en France parce que l’on va les bassiner en leur disant, surtout de la part des gauchistes, que c’est le pays du droit de l’homme ce qui veut dire pour eux qu’ils auront tous les droits

lem

c’est exactement cela , puisque le Jura , du coté de Lons le Saunier, à ouvert des centres pour des réfugiés venant d’Allemagne !!! j’ai lu un article dans L’Est Républicain que je vais envoyer à RL , si besoin

Denis

Ces traitres leur ont ouvert un chateau,à Tantonville,prés de Domrémy,village natal de qui vous savez.

Samy

Il était fort pour faire disparaître en masse des populations dans le temps les allemands, mais la c’est plus simple de dire ont sait pas où ils sont passé, comme ça Merkel se dédouane de leur futur viols,aggresions et attentats futurs alors que c’est elle même qui a ouvert les vannes de ce réservoir de merde insipide qui gangrène toutes l’Europe et notre France.