Ouest-France a-t-il recruté la journaleuse Frédérique Guiziou parmi les antifas ?

joueusedefluteC’est la seule explication qui vienne à l’esprit quand on voit le compte-rendu du rassemblement de Brest hier :
http://www.ouest-france.fr/300-manifestants-sopposent-150-antifas-face-150-antisalafistes-3755171

La nommée Frédérique Guiziou a un énorme problème et Ouest-France avec, c’est l’objectivité et la neutralité, autrement dit la déontologie journalistique.

Son article devrait être étudié dans les écoles de journalisme comme anti-modèle :

  • Règle du journaliste numéro 1, ne pas prendre parti, rendre compte, tout simplement….

Une petite foule hétéroclite de vieilles dames très maquillées, en manteau de fourrure, au coude à coude avec de gros balèzes tatoués et d’accortes jeunes mères de famille, bébé au bras.

La journaleuse, apparemment, a la même vision des femmes que l’imam salafiste. Une vieille femme maquillée ? Pouah, forcément une pute, ou une mère maquerelle… De gros balèzes tatoués ? Forcément des skins, violents, dangereux… On laissera de côté ces mensonges éhontés que les videos de la manifestation démentent clairement pour s’attacher au coup de pied de l’âne, une « foule hétéroclite »… Hétéroclite, ça fait désordre, pièces rapportées, manque de goût et, surtout, manque d’unité. Pas de pot, la journaleuse, il y avait une sacrée union des patriotes le 10 octobre à Brest !

Venue « spécialement de Paris », Christine Tasin, islamophobe décomplexée, qui a créé l’association Résistance républicaine, se réjouit : « C’est merveilleux, n’est-ce-pas, de voir les Jacobins et les indépendantistes réunis… » ... Réunis par une culture raciste commune.

Elle l’a dit… En guise de conclusion, la journaliste, au lieu de renvoyer dos à dos les deux camps,prend parti et juge.

Non seulement elle montre qu’elle fait partie de cette bande de fascistes enfoulardés et cagoulés qui veulent empêcher les autres de manifester, non seulement elle prend parti pour un imam qui traite les non musulmans de porcs et de singes et encourage le viol des non voilées, mais, en sus, elle piétine toute déontologie journalistique.

Un élève de troisième de la génération avant Belkacem pourrait enseigner à Frédérique Guiziou ce que sont les modalisateurs, ces petits mots qui, dans un récit, dévoilent ce que pense le narrateur. Le même élève pourrait enseigner à Frédérique que les modalisateurs sont absolument interdits dans un texte journalistique…

  • Règle du journalisme numéro deux, ne pas mentir, ne pas inventer, ne pas dénaturer les faits…

150 participants de la manifestation « antisalafiste » officielle, initiée par l’Adsav, le mouvement nationaliste breton d’extrême-droite, rejoint par des représentants du Front National et de Résistance Républicaine.

Ils font face à 150 antifascistes, le collectif d’extrême gauche brestois renforcé de membres de son homologue rennais, cantonnés sur la gauche de la place : tous jeunes, filles et garçons habillés dans le même style, jean, sweat à capuche, foulards et lunettes noires, ils sont venus se « positionner contre l’instrumentalisation raciste et islamophobe ».

On passera sur le nombre, divisé par deux, mais c’est le chiffre de la Préfecture qui divise par deux, on est habitués. et on appréciera l’épithète « extrême-droite » accolée à Adsav!. Le FN n’appelait pas à manifester mais comme, en bon antifa il faut taper sur le FN, l’ennemi numéro 1, on le mouille là où il n’est pas…

On appréciera la description des petits miliciens que nous avions en face de nous, en noir, masqués, cagoulés, lunettés… qui n’ont même pas le courage de leur sale ouvrage. Les nervis fascistes se retrouvent décrits comme une bande de jeunes, habillés identiquement, oubliant le noir et la volonté de ne pas être identifiés. Complice, Frédérique Guiziou, des fascistes qui soutiennent le pire des fascisme, l’islamisme ?

  • Règle du journalisme numéro trois, rendre compte de façon équitable des paroles et des actes des différents protagonistes d’un face à face politique. (Et nous sommes très bons de parler de face à face politique quand il s’agit de volonté d’empêcher par la violence les légalistes de manifester…).

Pendant deux heures, de 10 h à 12h, les deux camps s’insultent copieusement. D’un côté, ils clament des bribes de chansons emblématiques, comme la Marseillaise, balancent des bribes de discours, se moquent de l’imam, rejettent l’islam, dénoncent le salafisme et l’intégrisme religieux. Surtout, ils crient souvent : « On est chez nous ! On est chez nous ! ». Ou encore :« Dans le cochon, tout est bon !  »

Des bribes, vraiment, le premier couplet de la Marseillaise et son refrain ? Des bribes, vraiment, les slogans clairement identifiés et que l’on entend dans la video du Télégramme ci-dessous ? Par ailleurs les seuls discours ont été ceux de Ronan Le Gall, porte-parole d’Adsav! et le mien…

Brest 150 « anti-islamisation » contre une… par Letelegramme

De l’autre côté, en réponse à « ces guignols dont la bêtise n’a d’égale que la misère intellectuelle », les antifas lancent des fumigènes et des pétards. A intervalles réguliers, un manifestant lit ce texte : « La Bretagne n’est et ne sera pas un territoire d’ancrage des idées réactionnaires et racistes. L’extrême droite profite aujourd’hui d’un contexte où la xénophobie est partout présente, pour occuper l’espace et tenter de rallier une nouvelle fois des gens à leur cause. »

La journaleuse se délecte de reprendre les paroles des antifas, et relaie complètement le texte-mis en gras par elle- qu’elle est allée leur demander, forcément, parce qu’aucun de nous n’a pu l’entendre. Ils n’articulent pas très bien et les nôtres couvraient systématiquement leurs voix…

Un peu avant midi, l’irruption, très attendue, de renforts dans le camp d’extrême droite, une bande de skins, crâne rasé et bombers, énervés et alcoolisés, visiblement tentés d’en découdre avec les antifas, provoque un soudain et gros remue-ménage.

Il va falloir les chercher longtemps, les skins… Et les skins et les mouvements indépendantistes bretons ne font pas bon ménage… Quant aux crânes rasés, je ne les ai pas plus vus… C’était des militants nationalistes, le diable pour Frédérique Guiziou et ses semblables. De là à prétendre qu’ils étaient alcoolisés, à 11 heures, du matin, il n’y a qu’un pas qu’elle franchit allègrement. Elle a raison sur un seul point, ils étaient énervés. On peut les comprendre, voir 150 minables petits roquets déguisés en miliciens de la mort les insulter… Quand on est un homme, un patriote, on a des couilles et on ne se laisse pas faire. Apparemment ce n’est pas le cas chez les amis de Frédérique Guiziou.

La tension monte d’un gros cran, avant de retomber, la bande d’excités, à la demande expresse du capitaine des CRS, ayant été absorbée par son propre camp. Ronan Le Gall, le porte-parole d’Adsav (« renaissance » en breton) tient alors des propos féministes inattendus, évoquant « l’image dégradée de la femme donnée par l’imam rétrograde brestois ».

Bref, Ronan le Gall a le tort de ne pas correspondre à l’image qu’elle a essayé de donner, tout au long de son article, il défend les femmes, ce n’est pas un gros macho au crâne rasé… de là à sous-entendre qu’il se ferait violence pour cacher un racisme latent… La journaleuse amie des antifas ne voit aucun inconvénient à essayer de le salir, au contraire. Pensez, il ose s’attaquer à un imam…

Il ne me semblerait pas stupide de demander à Ouest-France pourquoi ils recrutent des journalistes chez les antifas. Si ce n’est pas le cas, c’est bien imité…

http://www.ouest-france.fr/contact
https://twitter.com/ouestfrance

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2015/ouest-france-a-t-il-recrute-la-journaleuse-frederique-guiziou-parmi-les-antifas/
 

 

 
 

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. Je m’amuse de voir riposte laïque défendre les nationalistes bretons, d’habitude c’est plutôt le contraire. Alliance de circonstance ???opportunisme ???confusion des idées ???
    En tout cas belle initiative d adsav, rejoint par les parasites de France.
    Gourc’hemennoú, dizalc’h evit Breizh. Ar c’hallaoued, jakobined hag an islam er maez eus Breizh !!!

    • @kwrlii
      Si on cherchait un mètre étalon de la stupidité, on l’aurait trouvé.
      Il se trouvent que Adsav et les laïques français en général ont un problème commun et qu’ils font cause commune. Si cela vous amuse…Beatis poperes spiritu…
      Quant aux parasites français, à entendre brailler vos représentants suite à la baisse des dotations de l’État, je ne vois pas comment vous feriez sans le soutient logistique français : vous en seriez encore à la voiture à cheval et à la lampe à pétrole (fabriquée en France) et bien sûr par d’Internet pour étaler votre bêtise crasse en jargon incompréhensible. Donc ici sans intérêt.
      Ceci dit, continuez, Bruxelles adore les indépendantistes régionalistes adeptes de la charte des langues régionales. JC JUNKER sent venir l’érection depuis le temps qu’il rêve d’une Europe des Régions…

  2. je reçois sa pub dans ma boite mail
    j ‘ai mis dans indésirables….
    ses abonnements vont baisser

  3. Ouest France, un journal très démocrate qui ouvre un accès aux commentaires aux seuls articles sans intérêt qui n’en méritent pas…. et même la ils arrivent encore à les censurer quand ça ne va pas dans le sens de leur pensée unique. Si le PQ n’avait pas été inventé ouest france serait tout juste bon pour en faire office.

  4. « Où est France  » dans ouest-France ? Bientôt publié avec une couverture verte ?

  5. A quoi devrions nous nous attendre? c’est le propre des médias dit « bien pensants » de casser du patriote et de cracher sur ceux qui ont forgés notre culture notre civilisation dont ils sont bien heureux aujourd’hui de bénéficier de la grandeur. Frédérique Guiziou pense t elle vraiment que si le salafisme et les imams de « Brest » avaient pu s’incruster plus tôt en France elle aurait encore ce grand privilège d’être une journaliste femme même pour raconter un tas de conneries au service de allah.

  6. Ouest sans france, là ou finit la terre et ou commence La France. Les journaleux pleutres, dentiques sur nos latitudes dans la continuité sans changement. Sauf qu’un jour….

  7. je suis breton et j’ai lu sur internet l’article très « orienté » d’ouest france sur la manifestation de Brest car je n’achète jamais ce torchon
    mais il faut être objectif car c’est de loin le meilleur journal pour allumer son feu et surtout pour mettre dans ses chaussures
    J’ai été vraiment scandalisé par le manque total d’objectivité et le caractère à la fois sournois tendancieux et même insultant pour madame TASSIN de l’article en question mais en réalité je n’ai pas été vraiment très étonné car ce sont les méthodes habituelles de ce canard local bien pensant racheté par des juifs et héritier direct de l’ancien journal collabo des boches qui s’appelait l’ouest éclair mais reste néanmoins très vendu dans l’ouest car il publie les les évènements locaux et surtout donne les heures des obsèques
    les épithètes de « collabos » étaient donc très bien adaptés à la situation des gardes rouges d’en face mais aussi à cette soit disant « journaliste  »

  8. Le parti pris de notre presse régionale n’est malheureusement pas une surprise.
    Je dirais même que la bonne surprise fut pour moi la vidéo du Télégramme !
    Il est quasiment impossible de faire paraître un commentaire sur les sites de ces journaux, même le plus soft qui soit s’il n’est pas «bien-pensant », il faut être « lisse » et du « bon coté » pour avoir le droit de s’exprimer.
    Quant aux soi-disant « antifas » , ils se sont complètement décrédibilisés en allant manifester en soutien de cet imam .Ils n’ont pas encore été transformés en porc et en singe, mais cela ne saurait tarder au vu des musiques qu’ils écoutent.

    • ne plus achetez ce torchon et lui faire savoir en lui envoyant un courrier,a la place toute les semaines,j’achete valeurs actuelles

  9. C’est l’hopital qui se fout de la Charité!! Ah ah ah! Ce site de désinformation regorge de mensonges éhontés, tout ça, pour coller à l’idéologie puante du site, pouah!

    • Quels mensonges ? Citez en au moins un, ayez ce courage au lieu de rester caché derrière des lunettes noires.

    • Ah oui,site de désinformation? heureusement qu’il y a des sites comme celui ci pour rétablir justement certaines vérités et dénoncer – bien souvent photos et vidéos à l’appui- les propagandes calomnieuses diffusées par des médias vendus à une autre idéologie celle ci peu glorieuse envers son propre pays

    • @Augustin Et tu croit faire quoi en postant un commentaire de bobogauchiase pleurnicheur ?

    • Il y a eu un St Augustin, et maintenant un simple Augustin qui a en plus le nez bouché ou alors est trop habitué à l’odeur fétide que dégage le canard local faisande.

Les commentaires sont fermés.