Oui à la suppression de la redevance

Lorsque la plateforme Netflix s’est faite le porte-voix de la secte LGBT dans ses productions, j’ai viré Netflix. Parce que j’avais ce maigre pouvoir de mettre un terme à cette propagande que je ne goûte pas, dans ma basse croyance qu’il existe des hommes et des femmes et pas les deux à la fois ou ni l’un ni l’autre, selon ce que propose le nouveau catalogue des identités de genre !

Lorsque les groupes TF1 ou Canal Plus déversent leur bien-pensance qui tache comme du gros rouge, je change de chaîne en me disant qu’après tout, dans la mesure où ils n’enfreignent pas la loi, ils sont libres de raconter toutes les conneries qu’ils veulent puisque ce sont des entreprises privées.

Mais lorsque le Service public m’inflige ses sévices idéologiques à longueur de temps, à la radio comme à la télévision, je n’ai aucun recours, puisque c’est avec nos redevances que nous finançons cette boîte pleine de claque-merde qui, par exemple, chantonnent ceci : « Jésus, Jésus, Jésus est pédé membre de la LGBT du haut de La Croix pourquoi l’avoir cloué, pourquoi ne pas l’avoir enculé. » Ceci, c’est l’œuvre d’un certain Frédéric Fromet, sur les antennes de France inter ! J’ignore s’il projetait d’enculer un prophète ou un patriarche, mais je crains que non. Car cette immondice sait ce qui est possible ou pas sur le Service public. Vomir son fiel sur les Blancs chrétiens et leur identité charnelle ça passe, c’est même très tendance !

Idem, quand les prolos autochtones s’expriment devant une caméra en soutenant les convois de la liberté, deux dindes bobos de France Info peuvent ricaner sur leur compte en toute décontraction. Imaginez un instant que, sur CNews, deux présentatrices se moquent de spécimens allogènes…

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-489779-convois-de-la-liberte-deux-presentatrices-de-france-info-declenchent-la-colere-sur-les-reseaux-sociaux-apres-un-fou-rire-tellement-drole-bien-au-chaud-de-se-foutre-des-prolos-frigorifies-regardez.html

Véritable ministère de la « Vérité », le Service public possède même son émission de rectification idéologique, tournant en ridicule toute pensée déviant de la ligne officielle : « Vrai ou Fake. » On appréciera l’anglicisme, tout comme l’écriture inclusive dont use et abuse le Service public, malgré les prescriptions gouvernementales, dont celle du Premier ministre de l’époque, Édouard Philippe : « Outre le respect du formalisme propre aux actes de nature juridique, les administrations relevant de l’État doivent se conformer aux règles grammaticales et syntaxiques, notamment pour des raisons d’intelligibilité et de clarté de la norme. »

Or, le Service public reçoit ses subsides de l’État et doit, de ce fait, se soumettre aux décisions de ce dernier. Pourtant, Radio France – avec son esprit Radio Paris très anti-France ! – s’en tamponne le coquillard. Voir les nombreuses réclamations des auditeurs à ce propos. Des auditeurs payeurs :

https://mediateur.radiofrance.com/non-classe/17-lecriture-inclusive/


L’idéologisme du Service public est ainsi devenu insupportable à l’écrasante majorité des Français, à qui il suffirait de proposer un référendum sur la question pour comprendre que trop c’est trop. Alors, ledit Service peut bien faire grève pour protester contre notre liberté, nous ne voulons plus financer cette machine à injures qui, lorsque Marine Le Pen monte dans les sondages, ou quand le RN fait des scores honorables dans une élection, nous bombarde d’images subliminales autour de la Collaboration, du nazisme, de l’esclavage et du racisme anti-marmottes en Savoie ! Le même Service qui supprime des émissions à succès, éconduit leurs animateurs parce que trop blancs et trop mâles, suivant le « bon mot » de Delphine Ernotte, la présidente de ce lupanar dégénérescent. Les Français n’ont pas non plus envie de payer pour élire la reine des Drag Queens !

https://www.france.tv/slash/drag-race-france/

La suppression de la redevance audiovisuelle – qui rapporte un pactole de quelque trois milliards chaque année – sera sans doute la seule bonne idée d’Emmanuel Macron. Même si les grévistes, qui s’estiment au-dessus des lois, « jugent que le budget de l’audiovisuel public “ne peut être décidé par le gouvernement et soumis aux aléas du vote des lois de finances annuellesˮ ».

https://www.lepoint.fr/societe/suppression-de-la-redevance-les-teles-et-radios-publiques-perturbees-par-une-greve-28-06-2022-2481181_23.php

Et quand ils réclament l’« indépendance économique et politique », je suis d’accord. Pour cela, ils n’ont qu’à être privatisés. Là, ils feront ce qu’ils veulent avec leur pognon, qui ne sera plus le nôtre ! Ҫa suffit de filer de l’oseille à une poignée de décadents hors-sol nous faisant profiter de leur seule indigence morale et intellectuelle, qui ne fait même pas rêver. Dit plus prosaïquement : nous ne voulons plus êtres les prostituées des souteneurs du Service public…

Charles Demassieux

image_pdfimage_print
19

14 Commentaires

  1. J’imagine que les sangsus de la télé et radio publiques vont toucher des subventions à la place de la redevance ?
    En arrêtant d’avoir une télé en 2006, je ne payais plus pour se ramassi de bobos gauchistes donneurs de leçon insupportable. Avec l’arrêt de la redevance je risque à nouveau de payer pour me faire insulter à longtemps d’année.

  2. Pas d’accord. La priorité c’est la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité, une mesure utile à toutes les classes sociales pour les besoins les plus urgents et vitaux.
    La redevance télévisée rapporte de l’argent à l’Etat et permet chaque année d’administrer une piqûre au contribuable concerné pour lui dire : « non mais tu es assez sot pour accepter de payer 170€ pour financer « plus belle la vie » et Drucker?? ».

  3. Suppression de la redevance = taxes a venir sur les ordi et autres supports…la manipulation paraît assez évidente…c est d ailleurs le même ressort que la suppression de la taxe d habitation qui sera compensée par une hausse de l impot foncier…

  4. Malheureusement, avec ou sans redevance, c’est toujours le couillon de téléspectateur qui raque.
    Le coût de la publicité qui remplace(rait) la redevance est répercuté sur les prix de vente des objets ou services vantés dans les clips.
    Il paraît même que pour les bagnoles c’est énorme !!! On dépasse les 1000€ par véhicule !

  5. Sans redevance on payera quand même et pas seulement ceux qui ont la télé, tout ça pour s’entendre insultés de cathos trop blancs ou trop hétéros, bref la télé est devenue satanique et prône ses messages subliminaux pro-invasion dans les pubs ou séries à deux balles pour que les nouveaux venus fassent main basse sur les femelles bien blanches en mal d’exotisme africano-musulmique.

  6. la taxe tv est lié a la taxe d habitation cette derniere disparue et garder le fichier uniquement pour asseoir la taxe tv demande trop de travail agents
    on peut pas lier la taxe tv a l impot sur le revenu
    ce n est pas un cadeau macrond mais son eternelle usine a gaz.

  7. En plus on pourrait mettre au moins un milliers de migroïdes et de crackeux pour remplacer les journaleux dans « la grande et belle maison de l’odieux-visuel public rance sphincter ».
    Pour une fois que les journachiottes serviraient à quelque chose.

  8. En entendant les hurlements des parasites de l.audiovisuel public qui voient leur échapper la poule aux œufs d’or qu’ils pillent sans vergogne depuis des décennies pour se goberger et nous infliger des productions minables , alors oui, je me lève pour soutenir la suppression de la Redevance !!!

  9. Il est temps qu’elle disparaisse, je ne parle pas pour moi car je n’ai plus de téléviseur depuis plus de 20 ans, j’ai passé plus de temps derrière pour les réparer. A voir si ce n’est pas une magouille et nous la faire payer même a ceux qui n’ont pas de tv, par un autre moyen. De toute manière aujourd’hui, la redevance ne concerne que peu de chaînes tv, le CNC travaille aussi en sous main à financer la propagande d’état voir même des productions étrangères.

  10. La suppression va déstabiliser l’audiovisuel comme la suppression de la vignette auto de Fabius ! Certains journalistes de la vieille équipe devraient quitter la table Elkabbach, Dheliat, Leymergie… dehors place à la jeunesse ! On se fait pomper de partout puisque goys ! De plus il faut être du club pour faire la promo de ce qui tiennent notre pays ! Antisémite ? Je ne sais pas !😇

  11. On est pas obligé de payer la redevance, il suffit de ne pas avoir de poste de télé ! Je n’en ai plus depuis trente ans.

  12. qu’ils débarrassent le plancher et vite ces inutiles grassement payés pour déverser leur idéologie gauchiste – espérons que le président tiendra jusqu’au bout cette seule bonne idée que nous appelons de nos voeux depuis tant d’années

Les commentaires sont fermés.