Oui Duperron, la haine contre les assassins de nos enfants est salutaire

Publié le 22 juillet 2021 - par - 15 commentaires - 1 079 vues
Traduire la page en :

Nous avons affaire aux éternels gauchisants qui hurlent au scandale du fait que des photos de victimes d’assassinats islamiques,  du reste respectueuses, servent aux militants d’une cause qui se veut souverainiste et patriote comme les jeunes de Génération Z.

Est-ce à croire que les victimes n’étaient pas des jeunes patriotes ? C’est bien possible, mais rien n’est sûr en réalité. Ce dont ont peut-être certain, c’est que s’ils avaient l’occasion de parler, avant qu’ils ne soient lâchement assassinés, ils n’auraient pas souhaité que l’on fasse silence autour de leurs morts.

C’est ce que veulent certains parents, heureusement pas tous, qui contestent l’utilisation de la photo des victimes de la barbarie islamiste. Les raisons semblent bassement politiques.

Le plus étrange sont ces éléments de langage si reconnaissables, qu’ils mettent en avant comme « islamophobie » « racisme » et qui sont la marque des adeptes du « Vous n’aurez pas ma haine ». On sait facilement à quelle mouvance appartiennent ces éléments de langage orwellien.

Il est certain que si leurs enfants pouvaient leur parler à l’oreille, durant leurs nuits de sommeil, il est fort probable que leurs propos n’iraient pas dans le sens du « vous n’aurez pas ma haine » envers leurs assassins.

Ils avaient devant eux une belle et longue vie. Des rires à partager, des amours à vivre, des foyers à construire, des enfants à venir. Ils embrassaient leurs parents qui aujourd’hui hélas, pleurent leurs morts et ont, pour certains d’entre eux, des révulsions bien curieuses.

“C’est une utilisation dégoûtante et révoltante des attentats et de la douleur des familles. C’est inacceptable, à vomir ! On ne peut pas ne pas réagir”, dénonce sur France. Info – la radio gauchiste –  le président de l’association, Philippe Duperron.

Où est le dégoût qu’il faudrait avoir outre que celui des assassins ? Un dégoût envers ceux qui font perdurer la mémoire des assassinés, en défendant une cause qui paraît juste puisque c’est celle d’un Éric Zemmour qui veut mettre fin à l’invasion migratoire, dont les islamistes faisaient partie et qu’ils signent avec l’hashtag #NosViesComptent.

Ces parents veulent un oubli, un effacement en quelque sorte, du nom de leurs enfants morts, celui des victimes de l’assassinat islamiste.

Ils veulent que ces victimes soient oubliées, alors qu’ils ont déjà physiquement disparu, enfouis sous le nombre, effacés de la mémoire d’une population si oublieuse, à la manière de ces parents d’élèves qui ne voulaient pas que le nom de Samuel Paty soit donné à une école. Oublié comme ce père de famille, Philippe Monguillot, assassiné au volant de son bus et que sa famille pleure et qui ne partage absolument pas, le curieux dégoût de monsieur Duperron. Les assassinats se multiplient et « c’est chut, silence, on assassine » ! Où est la justice humaine ? Pas celle de la justice française, bien sûr, on sait ce qu’elle vaut aujourd’hui !

Où est cette justice que nous avons tous en nous, qui ne peut pas pardonner l’assassin de son fils, de sa fille, de ces enfants que l’on a vu grandir, rire et pleurer et qui allaient s’envoler pour vivre leurs vies d’adultes. Ils se sont fait descendre comme des pigeons, des enfants terrorisés dans un concert, aux terrasses de cafés, par des monstres sans pitié.

Chut, il ne faut rien dire, juste allumer les bougies, déposer vos fleurs et circulez !

Cette association “13onze15 Fraternité Vérité” veut déposer plainte. Elle se dit « fraternelle » diseuse de « vérité ». Que penseraient leurs enfants dans leur nuit tombale devant cette volonté d’oublier leurs si courtes existences ?

J’ai bien plus de respect pour Patrick Jardin qui continue de se battre justement en mémoire de sa fille assassinée, pour que personne ne l’oublie et il souffre de son absence, il souffre de la voir souriante en photo, souffre parce qu’il ne la reverra plus jamais. Bien plus de respect que pour ces parents qui veulent que leurs enfants soient oubliés par tous, au nom du « vous n’aurez pas ma haine

Nathalie, fille de Patrick Jardin, assassinée par des islamistes.

 Je sais bien que si l’une de mes filles m’était arrachée de cette manière si volontaire, si violente, assassinée, égorgée, par n’importe quel salaud d’assassin, celui-ci aurait ma haine la plus virulente.

La haine, dans ce cas bien précis, est naturelle si ce n’est salutaire.

Il faut être profondément religieux, sans doute, pour ne pas pouvoir ressentir un désir de vengeance. Cette protestation d’une association de gauche bien-pensante me faire bondir. Je pense à tous ces enfants dont la vie a été détruite en ce jour et je crains que cela ne soit pas fini puisque les causes engendrent les mêmes effets. 

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
ALEX

Bonjour ! Je vous dis un “grand merci” pour cet article si émouvant et (malheureusement !) si réaliste qui ne peut que remuer les consciences et les tripes; car, navrés, nous ne pouvons considérer qu’avec mépris et avec une tristesse infinie certains parents qui n’honorent pas la mémoire de leur(s) enfants assassiné(s) par l’ignoble et épouvantable islam assassin, violeur, pédophile, polygame et criminel : En OSANT vouloir “taire” l’horrible et glaciale tragédie qui (pourtant !) a détruit leur vie !

Jean-Pierre Grimault-Queret

Je ne peux qu’approuver votre argument. L’assassin de mon enfant, surtout s’il est « volontaire » et non-repenti, ne mérite que ma haine et mon désir de vengeance.
Comme vous, j’ai le plus grand respect pour Patrick Jardin.

hello

laisser brailler les gauchistes et continuer à leur faire front

Duval

Pourtant !!! il y a bien des balles encore…explosives !

Mazers

Chancelier Von Bismarck : « La haine est aussi nécessaire à la vie que l’amour ».
On peut être profondément chrétien, est avoir légitimement, à l’égard de certains comportements, une haine saine et froide : le pardon présuppose le regret sincère par le commettant, et la sincérité de ce regret ne peut pratiquement jamais être assurée, c’est pour cela qu’il est dit par ailleurs, que «seul Dieu peut pardonner ».

nanani

Une pensée pour l attentat d Oslo.

Charles

“profondément religieux, pour ne pas pouvoir ressentir un désir de vengeance.”
– Il n ‘est pas nécessaire d’être religieux pour ne pas vouloir se venger, il suffit d’aimer la personne assassinée, jetée aux oubliettes alors qu’il est fait un simple rappel à la loi aux tueurs assoiffés de sang multirécidivistes.

HARGOTT

Mais les islamo gauchistes, vous savez, ces éternels gens bons qui clament “vous n’aurez pas ma haine”, sont une nouvelle religion, ils sont des néo-chrétiens invertis, à l’insu de leur plein gré: ils ne se rendent pas même compte qu’ils justifient les valeurs chrétiennes, mais à l’envers: pour nier le MAL ABSOLU , non pour le combattre. Jésus n’a t’il pas chassé (violemment ) les marchands du temple ?
Eux plébiscitent la sale religion qui les tuent: ils se prennent pour des saints, sûrs qu’ils sont de détenir le bien absolu, alors qu’ils participent à la destruction de leur propre monde !

Chiartano

Il n y pas eu un journaliste qui défendait la fumette, peu de temps après son petit-fils en est mort ????

Hurzi

Les marches silencieuses ou les “vous n’aurez pas ma haine” sont d’une stupidité à faire peur et montre bien que notre société est malade. De plus, pour les muslims cela équivaut à leur dire “continuez à nous tuer, continuez, nous ne bougerons pas” alors que font-ils? et bien ils continuent…évidemment. Si ce beau principe de “nous ne bougerons pas” avait été appliqué par le passé, Hitler, Mussolini, Hirohito, Pol Pot pour les plus récents, n’auraient pas eu se battre contre ces vilains gens qui ne voulaient pas se laisser opprimer. D’ici à ce que ces biens pensants nous disent que Charles Martel était un affreux réac, facho, raciste payé par le lobby juif afin d’empêcher les pauvres muslims de faire connaitre aux français leur belle religion de paix, de liberté & d’amour…

patphil

malgré tout ça des gaulois réfractaires s’abstiennent d’aller voter !
qui ne dit mot consent
les autres se réjouissent et continuent la déconstruction du pays et de notre civilisation

thierry

la haine est un poison. elle est aussi 1 levier puissant.

BERNARD

Cacher les images, cacher les prénoms, les noms, l’ethnie, bémoliser les faits (souvent en invoquant la déficience mentale), ne pas amalgamer.. surtout les faits qui fâchent notre gouvernement qui ne veut que notre bien concernant la religion de tolérance.

Par contre, des lardons dans la boîte à lettre d’une mosquée, ou quelques tags insignifiants sont montrés à l’envi, déclenchent des déplacements de sinistres et il s’opère alors presque systématiquement une Reductio ad Hitlerum.

Mais puisque les francons sont contents tout va bien n’est-ce pas ?

A quand une Réduction ad islamum pour tous les collabos, µ et ses nervis en tête.

Lecomgre

Je vous es compris

Lecomgre

Le malheur des autres fait le bonheur de génération ZEB /lgénération ZEB ont peurs d’aller tracter dans les quartiers sensibles chez les barbus islamistes

Lire Aussi