Oui, l’islam est bien pire que le nazisme : quelques preuves

Publié le 18 mars 2018 - par - 79 commentaires - 2 709 vues
Share

Après la Seconde Guerre mondiale, ce n’est pas sans raison si de nombreux nazis ont trouvé refuge au Proche-Orient. Ce n’est pas sans raison si des scientifiques allemands, qui ont collaboré à la mise au point des V1 et des V2 pour le compte d’Hitler, ont travaillé en Égypte à un programme initié par Nasser. Ce n’est pas sans raison si nombre d’entre eux se sont convertis à l’islam, non par opportunisme, mais par sincérité. Ce n’est pas sans raison si Mein Kampf est un best-seller dans les pays musulmans, alors qu’il est interdit dans la plupart des pays européens. Le national-socialisme et l’islam ont toujours entretenu les meilleurs rapports parce qu’ils ont de nombreux points communs. L’antijudaïsme est assurément l’un d’entre eux, et pas le moindre. Leur convergence idéologique est cependant plus profonde. La démarche qui mène au national-socialisme nazi et celle qui conduit à l’islam se ressemblent et font appel aux mêmes concepts et aux mêmes pulsions destructrices.

Mahomet, comme Hitler, était un prince du mensonge et un psychopathe. Mahomet et Hitler ont eu la même vision de leur mission et ont utilisé les mêmes procédés. Tous deux avaient en commun une haine viscérale et mortelle du peuple juif.

Le totalitarisme et l’antijudaïsme ont naturellement poussé les musulmans à se rapprocher des nazis. Il est intéressant de noter qu’à l’instar du nazisme, l’islam prône la supériorité de sa culture sur toutes les autres. Comme le nazisme, l’islam définit une prééminence de certains individus sur d’autres en fonction de leur appartenance. Il s’agit bien là d’un racisme que l’islam cultive, et qui affirme depuis quatorze siècles que les musulmans sont supérieurs aux non-musulmans : « Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes… » (S-3, v-110)

Chez les nazis on avait pour ces best of de la race aryenne des appellations comme Herrenmenschen ou übermensch (hommes supérieurs, race des maîtres). En comparaison, Allah affirme dans le Coran que les non-musulmans sont pires que des animaux (S-25, v-44) et les juifs, des singes et des cochons (S-2, v-65 / S-5, v-60), ce qui correspondait chez les nazis aux Untermenschen (sous-hommes).

Nous ne le répéterons jamais assez : l’islam  n’est pas une religion. L’islam est une idéologie suprémaciste intrinsèquement raciste. Dans ses textes, ses buts et ses techniques, l’islam est à l’image du nazisme, qui ne tolérait aucun rival. Coran, orgueil et certitudes obligent !

. . .

Hitler avait pour allié l’oncle de Yasser Arafat, Haj Amin al-Husseini, le Grand Mufti de Jérusalem, considéré à cette époque comme l’autorité suprême du monde musulman sunnite. Ce sinistre personnage, qui balançait entre le mystique à la mode islamique et le criminel chef de guerre façon Mahomet, affirmait : « Les nazis sont les meilleurs amis de l’islam. » Ayant participé, en tant qu’officier de l’armée ottomane (1914/1917), au génocide djihadiste d’un million et demi de chrétiens arméniens, al-Husseini lance une fatwa dans laquelle il déclare : « C’est un devoir religieux pour tout musulman de collaborer avec les forces nazies. »

Après l’assassinat du gouverneur britannique de Galilée, al-Husseini s’enfuit pour Berlin. Il fait escale en Iraq, où il s’occupe de la rébellion contre les Britanniques et surtout des pogroms antijuifs, qui sont sa véritable obsession. Le 1er et le 2 juin 1941, il est à l’origine de l’émeute sanglante du Farhoud qui se solda par le massacre d’environ 180 juifs de Bagdad, capitale du royaume d’Irak à cette époque.

De 1941 à 1944, Amin al-Husseini séjourne à Berlin près de ses amis Hitler et d’Eichmann.

L’officier SS Dieter Wisliceny, l’assassin des enfants du village tchèque de Liditza, témoigna lors de son procès en Tchécoslovaquie au terme duquel il fut condamné à mort en 1948 : « Le Mufti a joué un rôle majeur dans la décision du Gouvernement allemand d’exterminer les juifs d’Europe. Lors de ses rencontres avec Hitler et avec Himmler, il revenait là-dessus sans arrêt, sur la nécessité d’exterminer les juifs. »

Ce témoignage a toute son importance : alors qu’en 1941 Hitler se serait contenté d’une déportation des juifs hors du Reich, le criminel Grand Mufti de Jérusalem insiste sur leur extermination. Ce religieux musulman a donc eu une responsabilité certaine dans le génocide des juifs en Allemagne : il ne voulait à aucun prix les voir arriver en Palestine.

Au cours d’une rencontre avec le Grand Mufti de Jérusalem, le dictateur allemand lui aurait avoué qu’il voulait expulser les juifs d’Allemagne. al-Husseini aurait répondu « Si vous les expulsez, ils viendront tous ici. » « Alors, que devrais-je en faire ? » rétorqua Hitler. « Brûlez-les ! » répondit al-Husseini qui a tout mis en œuvre pour pousser Hitler vers la solution finale entérinée lors de la Conférence de Wansee en 1942.

Il faut se souvenir qu’en 1933, les nazis cherchaient déjà une solution au problème juif. Le Mufti lui, avait de l’expérience dans ce domaine : en participant en tant qu’officier de l’armée ottomane (1914-1917) au premier génocide du XXe siècle, celui du peuple arménien, ensuite en incitant et en participant aux émeutes en 1920 qui ont coûté la vie à de nombreux juifs. Il développa de nouveau ses capacités de djihadiste lors des massacres de 1929 en faisant assassiner 133 juifs. Par la suite, il fut l’instigateur de la Grande Révolte arabe (1936-1939) qui tua 400 juifs, dont une partie venait d’Allemagne.

« Mohamed Amin al-Husseini était très violent, cruel et impitoyable. Il a tué tous ses rivaux au sein de la société palestinienne. Il considérait toute opinion différente de la sienne comme une trahison et y répondait par la violence », se souvient Uri Avnery, membre de l’Irgoun.

Al-Husseini a également été le fondateur du Mouvement National Arabe qui, dès son premier jour, s’est caractérisé par sa soif coranique de sang juif. En 1936, il fonde un mouvement arabe scout : les Éclaireurs Nazis.

Qu’Hitler ait voulu ménager ses amitiés avec les musulmans, en imaginant avec eux la solution finale afin que les juifs ne puissent créer un État sur leur terre ancestrale, est une évidence que les historiens honnêtes sont capables de démontrer : le contexte historique de la Shoah révèle à lui seul les liens historiques entre l’Allemagne nazie et l’antijudaïsme musulman du Moyen-Orient.

Après la victoire allemande à l’Ouest, en juin 1940, Amin al-Husseini écrit personnellement à Hitler : « Le peuple arabe attend avec confiance votre victoire finale. » Pour le Grand Mufti de Jérusalem, l’alliance entre le pangermanisme et le panarabisme devait aboutir à la réalisation du vieux rêve d’unité et d’indépendance du monde arabe.

. . .

Al-Husseini organise donc pour Himmler des divisions SS en Bosnie-Herzégovine et en Albanie. En Bosnie, il est aidé par le Président des Jeunesses Musulmanes de l’époque, un certain Ilya Izetbegovic. La division bosniaque est au départ croato-bosniaque, la Croatie étant alors soumise à la dictature d’Ante Pavelic, allié de l’Allemagne. Cette réunion ne dure pas et la division Handschar, la 13ème Waffen-Gerbirsdivision der SS, devient purement bosniaque et musulmane.

Ces divisions de SS-islamiques, Handschar en Bosnie et Skanderbeg en Albanie, étaient d’une telle cruauté qu’elles écœuraient même les tortionnaires de la Waffen-SS, ce qui en dit long sur la barbarie de ces SS-islamiques qui agissaient idéologiquement en nazislamistes pur jus ! Il y avait alors trois divisions islamo-nazies (20 000 hommes par division).

La division Handschar était encadrée par des imams et des mollahs. Les soldats faisaient régulièrement les prières musulmanes. Très vite, cette unité de montagne prend des attributs distinctifs : port du fez, cimeterre recourbé et croix gammée au col des uniformes à la place des S runiques.

Himmler s’intéresse de plus près à la religion musulmane et s’enquiert des rites et coutumes de ces soldats. Il déclare : « Cette religion, qui promet le paradis aux soldats mourant dans l’honneur au combat, est bonne pour le moral des troupes… » Il ajoute même : « Les musulmans des Balkans sont à classer parmi les peuples européens de race supérieure… »

La division Skanderbeg massacra tous les juifs de Pristina. Sous les ordres d’al-Husseini, cette division de criminels musulmans, « la crème de l’islam » comme ils se qualifiaient orgueilleusement, commet d’effroyables génocides dans lesquels périrent 200 000 Serbes chrétiens orthodoxes, 22 000 juifs bosniaques et 40 000 gitans, tous massacrés au nom d’Allah dans des conditions si atroces que les nazis interrompent la boucherie projetée par le Grand Mufti de Jérusalem qui voulait une Bosnie islamiquement pure.

Comme les camps musulmans ne possédaient pas de chambres à gaz, la mort était généralement due à l’épuisement, la faim, la torture, mais aussi à des exécutions par les armes et par égorgements, en l’honneur de Mahomet le beau modèle, qui en avait donné mainte fois l’exemple en ordonnant et en participant, entre autres, au génocide de la tribu juive des Banu-Qurayza de Yathrib-Médine. La grande spécialité de ces SS-islamiques consistait à couper les membres de leurs victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive…

« Levez-vous, ô fils d’Arabie, combattez pour vos droits sacrés ! Massacrez les juifs partout où vous les trouvez ; leur sang répandu plaît à Allah, à notre histoire et à notre religion. Cela sauvera notre honneur » affirmait al-Husseini !

Accompagné de son fidèle ami Adolf Eichmann, al-Husseini visite les chambres à gaz d’Auschwitz. Fin 1942, Eichmann ordonne que 10 000 enfants juifs soient envoyés de Pologne à Theresienstadt. La Croix Rouge offre de les échanger contre des civils allemands. al-Husseini entend parler de ce projet et proteste auprès d’Himmler, l’avertissant que les jeunes juifs d’aujourd’hui pourraient devenir de grands gaillards assoiffés de vengeance. L’échange est annulé. Il intervint également pour que les enfants juifs roumains ne soient pas épargnés et fit échouer toute tentative de compromis quant au sort des juifs de Hongrie à la fin de la guerre.

Dans ses Mémoires, al-Husseini rapporte un entretien avec Hitler révélant ses objectifs : « La  condition fondamentale que nous avions posée aux Allemands pour notre coopération était d’avoir les mains libres dans l’éradication de tous les juifs, jusqu’au dernier, dans la Palestine et le Monde Arabe. J’ai demandé à Hitler (allusion à la rencontre du 28 novembre 1941) qu’il me donne son engagement explicite pour nous permettre de résoudre le problème juif d’une façon conforme à nos aspirations nationales et raciales et correspondant aux méthodes scientifiques inventées par l’Allemagne dans son traitement des juifs. J’eus la réponse suivante : « Les juifs sont à vous ! »

Honteusement, c’est la France qui a évité à cette odieuse crapule de l’islam d’être jugé et pendu par le tribunal de Nuremberg. Déclaré néanmoins criminel de guerre, al-Husseini parvient à fuir vers l’Égypte où il fut protégé par la secte des Frères musulmans. Évincé de sa fonction de Grand Mufti de Jérusalem par le roi Abdallah de Jordanie, ce dernier le fait assassiner à la sortie de la mosquée al-Aqsa en 1950.

. . .

C’est la profonde ressemblance et la connivence entre l’islam et le national-socialisme nazi qui a conduit tout naturellement l’islam à cette alliance. C’est parce que l’islam ressemble tellement au nazisme que ce dernier a pu s’immerger si profondément dans le monde arabe. C’est en raison de ce cousinage que les musulmans ont participé avec un immense enthousiasme aux opérations les plus ignobles du nazisme, souvent même en les aggravant.

Les musulmans n’ont jamais caché leur fascination pour Hitler. En obéissant au Führer, ils savaient qu’ils suivaient, à la lettre, les ordres criminels du Coran. De son côté, Hitler était fasciné par l’antijudaïsme de l’islam !

« Nous étions racistes. Nous admirions les nationaux-socialistes. Nous étions immergés dans la littérature nationale-socialiste et ses livres (…) Nous fûmes les premiers à penser à faire une traduction de Mein Kampf. Toute personne vivant à Damas, à cette époque, fut témoin de cette inclination arabe pour le national-socialisme allemand. » (Sami al-Joundi, l’un des fondateurs du parti Baas syrien)

« Je fus impressionné par la parenté du national-socialisme avec l’islam et cette impression n’a fait que se préciser et s’affermir depuis. » (Hermann von Keyserling, 1880-1946)

La volonté de fabriquer un homme nouveau a connu de multiples exemples dans l’Histoire. Le communisme et le nazisme en ont été les plus monstrueux du siècle dernier. Cette volonté est la signature même des utopies totalitaires. C’est celle que poursuit inlassablement l’islam depuis quatorze siècles !

À notre époque, Daech est l’exécuteur testamentaire le plus fidèle de Mahomet et la preuve du copié-collé nazisme-islam. Or, cette idéologie est enseignée à l’université d’al-Azhar au Caire – une sorte de vatican du sunnisme – comme dans toutes les universités musulmanes. Elle a ses prédicateurs dans les mosquées du monde musulman, comme dans celles d’Occident. On trouve cette idéologie mortifère dans les exégèses musulmanes comme dans les ouvrages des juristes musulmans !

. . .

Yasser Arafat, de son vrai nom Mohamed Abdel Raouf Arafat al-Qudwa al-Husseini, revendiquait fièrement son titre de neveu d’Amin al-Husseini. Dès son plus jeune âge, avant de devenir son héritier, il fut son disciple. Comme lui, il affichait une fervente admiration pour Hitler, à tel point qu’en 2003, alors qu’il était le chef de l’autorité palestinienne, il a fait éditer et distribuer une traduction arabe de Mein Kampf  – qui est toujours un best-seller chez les Palestiniens et dans le monde arabo-musulman.

Très jeune, Arafat est entraîné à des missions commandos par un officier nazi. Malgré ses constants appels au djihad et à l’extermination des juifs, le Prix Nobel de la Paix lui est décerné le 28 septembre 1995, à Oslo, après la signature du traité de paix entre Israël et l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine). Ce prix a été un gigantesque coup de pouce en faveur d’Arafat et de son parti islamo-fasciste, le Fatah, qui, de ce fait, et contrairement au Hamas, n’apparaissait plus comme antijudaïque et djihadiste. La réalité est que le Fatah est moins à cheval sur l’idéologie islamique que ne l’est le Hamas, notamment dans le domaine de la corruption. Mais cela n’a jamais empêché le djihad et la haine d’Israël d’être une constante dans tous les discours d’Arafat… qui, ne l’oublions pas, était membre des Frères musulmans !

. . .

S’il avait été musulman, Hitler aurait été vénéré par les foules musulmanes en qualité de Héros et de Saint. Il est cependant vénéré comme un héros par une majorité de musulmans qui se donnent pour mission d’achever la solution finale commencée par les nazis. Le télé-coraniste d’al-Jazeera Yussuf al-Qaradawi affirme dans ses prêches que « les musulmans doivent terminer le travail commencé par Hitler concernant les juifs. » Aucun intellectuel musulman n’a jamais osé le condamner, même du bout des lèvres.

« Tout au long de l’Histoire Allah a imposé des souffrances aux juifs pour les punir de leur corruption. La dernière punition fut portée par Hitler. Mais il n’a pas été au bout, même si les juifs ont exagéré les choses. Ce fut une punition divine pour eux. Et si Allah le veut, la prochaine fois cela sera par le bras des croyants. » (Yussuf al-Qaradawi)

« Hitler a atteint ce qu’aucun Arabe n’est parvenu à faire jusqu’à aujourd’hui ; considérez Hitler et reprenez ainsi l’espoir d’une Jérusalem libérée. » (1999, Al-Sabil, journal jordanien)

L’islam peut se prévaloir de cinq points communs avec le nazisme : 1- Supériorité d’une communauté humaine sur les autres, Übermenschen. 2- Droit de cette communauté de massacrer et d’assujettir les autres, Deutschland über alles. 3- Solution finale pour les juifs. 4- Obéissance au chef, Führers Prinzip ou califat. 5- Élimination physique des opposants et des déserteurs.

S-7, v-167 : « Ton seigneur annonça qu’il  leur enverrait (aux juifs) quelqu’un pour les tourmenter jusqu’au jour de la résurrection. En vérité ton seigneur est prompt à punir mais il est aussi clément, indulgent et miséricordieux. »

Avec un tel verset coranique et de nombreux autres qui vont dans le même sens, comment imaginer que les Palestiniens et le monde musulman puissent un jour faire la paix avec Israël et le peuple juif ? L’antijudaïsme et l’élimination physique des juifs est un devoir et une obligation coranique pour tous les musulmans de toutes les époques !

Sur le plan de la discrimination, l’islam n’a rien à envier au nazisme ; sur le plan des atrocités, non plus. Souvenons-nous de l’extermination d’environ 80 millions d’hindouistes parce qu’ils n’appartenaient pas aux gens du Livre et parce qu’ils refusaient de devenir musulmans. Souvenons-nous du génocide récent d’un million et demi d’Arméniens désarmés, exterminés par l’Empire ottoman à la fin du XIXe et au début du XXe siècle dernier. Souvenons-nous du sort des malheureux Yézidis en Iraq. Souvenons-nous du fanatisme religieux haoussa, enlevant 240 fillettes chrétiennes nigérianes, pour les vendre comme esclaves sexuelles. Souvenons-nous des pogroms contre les Coptes sans défense. Souvenons-nous enfin de toutes les innombrables victimes quotidiennes de l’islam depuis plus quatorze siècles…

Le nazisme a duré 12 ans, le communisme 70 ans, l’islam pourrit la planète et sème la misère, la haine, la désolation et la mort, depuis plus de 14 siècles !

Selon le professeur Bill Warner, on recense 270 millions de morts dont l’islam est responsable depuis quatorze siècles. Un chiffre que d’autres chercheurs considèrent comme très, très largement sous-évalué, et qui ne prend pas en considération les dommages collatéraux beaucoup plus importants humainement.

L’islam c’est un nazisme à la puissance mille, avec comme règle première : la conquête et ensuite la conversion ou la mort !

Il existe tout de même une importante différence entre ces deux idéologies : heureusement, le diabolique nazisme n’a pas eu l’audace de revendiquer la paternité d’une quelconque divinité comme l’a fait le sournois islam, qui, depuis quatorze siècles, en appelle au raciste et satanique Allah pour justifier ses conquêtes, ses crimes et toutes les horreurs quotidiennes commises au nom de son Coran de la charia et de son idéologie mortifère du djihad !

L’islam est l’ennemi du genre humain, une idéologie plus dangereuse, plus impitoyable et plus mortelle que ne l’a été le nazisme, une idéologie que nous pouvons qualifier de… nazislamisme.

Hubert Lemaire

Pour commander nos autocollants :


QUANTITE



Chèque à l’ordre de Riposte Laïque : BP 32, 27140 Gisors

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jacques Barrio

En ce qui concerne le lien Nazisme-Islam, le témoignage de l’officier SS Wisliceny, cité dans l’article, est très important. Il rejoint ce qu’affirment plusieurs historiens, à savoir qu’ Al Husseini est en partie responsable de l’adoption par les Nazis de la « Solution Finale ». Au début Hitler et ses sbires voulaient avant tout, disent-ils, se débarrasser des populations Juives d’Europe et les contraindre à un exil forcé à Madagascar, ou dans plusieurs contrées d’Orient, ou en Palestine. Et c’est Al Husseini qui aurait convaincu Hitler de se décider pour le génocide, car le Fuhrer ne voulait pas se facher avec le monde Musulman. Il comptait sur leur appui contre les Anglais dans la guerre en cours au Proche Orient. La responsabilité de l’oncle d’Arafar dans l’Holocauste semble probable.

Jacques Barrio

Merci Hubert Lemaire pour cet éclairage bienvenu sur Al Husseini, un des plus grands criminels du 20 ème siècle. Votre insistance sur le lien entre le Nazisme et l’Islam est absolument nécessaire, car depuis longtemps les médias et les gouvernements cherchent à nous tromper sur la vraie nature de cette pseudo-religion mahométane. Nos gouvernants font tout pour la cacher: un journaliste allemand connu a récemment été condamné simplement pour avoir publié une photo d’archives montrant Hitler et Al Husseini ensemble.

Tabalo

A quoi ont donc songé nos dirigeants à faire entrer en nombre dans nos pays des gens dangereux pour nous et notte civilisation?!
INCONSCIENCE funeste!
REVOLTE obligée des français d’origine et assimilés contre cet démonologie mortifère.

pjp

infosMaintenant – vous aurez toute réponses

Aïcha avait 6 ans !

La plus grande affaire pédophile d’Europe ignorée par les médias français

Gilbert Collard 18 mars
https://twitter.com/GilbertCollard/status/975294871975194624

Viols collectifs de Telford : pourquoi ce silence des médias
http://www.bvoltaire.com/viols-collectifs-de-telford-silence-medias-a-lheure-de-balancetonporc/

19/03/2018 «Le racisme anti-blanc impose l’omerta médiatique»
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/03/19/31003-20180319ARTFIG00144-le-racisme-anti-blanc-impose-l-omerta-mediatique.php

15/03/18 skynews – Maajid Nawaz discusses the Telford Scandal
https://www.youtube.com/watch?v=kfsWdXXOpwA

dufaitrez

Toutes les Dictatures ont leurs millions de Morts ! (Staline, Pol Pot, Mao, Hitler, etc)…
Crimes plus politiques que religieux.
Avec l’islam, c’est différent ! Le Dictateur est mort depuis 1.400 ans ! Ca continue !
D’où l’étendue des dégâts !

Thomas

La République dite française organise la mise à mort de 220 000 enfants par an, cela fait plus de 9 millions depuis la loi Veil !

La « Démocratie » est une dictature comme les autres…

PR1

Le pire des systèmes. A l’exclusion de tous les autres

France-org

Bel éclairage et très instructif . J’imprime

Paskal

L’islam considère effectivement les « mécréants » comme des êtres inférieurs qu’on peut, et même doit, massacrer sans problème. Mais c’est de l’intolérance religieuse et non du racisme. Rien à voir avec le nazisme. Hitler s’est allié au grand mufti comme François 1er s’est allié aux Turcs.

Anssiv ossniv

C est quoi d après toi la différence entre le racisme et l intolérance de toute espèces?

Dédénembrouillepas

A quand ici même un slogan l’islam est pire que le communisme et les khmers rouges, le stalinisme, etc…
ça changerait un peu l’ambiance…:)

JILL

Oui,communistes,nazis,et mahométans sont à mettre dans le même sac ;celui de l’horreur absolue .Certains font beaucoup d’efforts pour tenter de faire croire que les chrétiens ont aussi beaucoup tué .L’histoire de l’Eglise n’est certes pas qu’un chemin de roses,mais ses turpitudes ont été limitées dans le temps,dans l’espace ,les bilans et sont le fait en plus d’actions contrevenant aux textes évangéliques .Les guerres du XX°s
n’ont pas été inspirées par l’évangile ;les autres non plus d’ailleurs .

Paskal

A ce compte-là, les crimes du « communisme » et du nazisme ont eux aussi été limités dans le temps et Marx n’à jamais dit qu’il fallait envoyer en camp de concentration les travailleurs qui ne marchaient pas droit ou n’étaient pas assez performants. Il est vrai par contre qu’implicitement, Engels a justifié le génocide de peuples « réactionnaires » (Bretons, Basques, Slaves du sud…).

JILL

L’Eglise a reconnu ses turpitudes,même si elles remontent à plusieurs siècles et pour des  » bilans  » bien modestes au regard des  » performances  » des trois calamités du XX° siècles ;mention particulière pour l’islam qui sévit depuis 14
siècles .

PR1

Modeste ? Ça dépend pour qui.

JILL

Quels massacres l’Eglise a t’elle perpétré et ouvertement couvert?

PR1

Massacre de Jérusalem à la première croisade
Croisade contre les Albigeois
Massacre de Constantinople (4°Croisade)
Inquisition
Saint Barthelemy
Pogrom de LIsbonne
Je continue …..

JILL

Les croisades étaient des guerres …Inquisition,Saint-Barthélémy ;tout cela est bien lointain,et je dis bien,limité dans le temps,l’espace,et le nombre de victimes ;comparé aux dizaines de millions de la  » concurrence  » .

PR1

Dizaines de millions poue eux aussi

JILL

Des dizaines de millions exécutés au nom du christ ?

PR1

Oui

JILL

Quand,où ces dizaines de millions de personnes ont elles éxécutées au nom du christ ?

PR1

Inquisition 9 millions
Genocide des Indiens en Amérique du Sud : 100 millions

Bonjour PR1
Désolée de me répéter mais les morts en Amérique du Sud ne sont pas imputables au Christianisme qui au contraire a mis fin à l’esclavage et aux massacres. Par ailleurs, on peut discuter sur le terme de génocide. Il n’y a pas eu volonté d’éradiquer les Indiens. Rappelons également que les Indiens s’entre-tuaient copieusement entre eux avant l’arrivée de Colomb. Bref. C’était des hommes comme les autres.

PR1

Bonjour Florence
Leonardo Boff, théologien catholique, dit de la conquête de l’Amérique qu’elle a été le plus grand génocide de tous les temps.

Je ne connais pas Leonardo Boff. Pour ce que j’ai pu étudier et lire à ce sujet, je ne parlerai pas de génocide et encore moins de guerre de religion. Sinon, je ne vois pas pourquoi charles V et le pape Léon III auraient interdit l’esclavage des Indins. ni pourquoi le Père de Las Casas serait révéré au Guatemala. Qu’en pensez-vous vous-même.

PR1

Vous êtes sûr pour Léon III ? Plutôt Paul III. N’oubliez pas que plus tard le cardinal Gerdil émet l’avis que l’esclavage est compatible avec le droit naturel, et ne rompt pas l’égalité entre les hommes, l’esclave restant titulaire de droits, comme celui de ne pas être traité cruellement par son maître.Je vais lui laisser la responsabilité du terme de génocide. Même si il n’est pas le seul à l’utiliser. Car je le trouve par trop galvaudé (génocide vendéen génocide afghan comme si tout le monde voulait avoir son génocide personnel)Maintenant un fait établi est que la diminution de la population amérindienne est de 90 % en un siècle. Suite à la venue des conquistadors. Choc viral, guerres les raisons sont multiples. Ils sont les victimes de la colonisation catholique espagnole.

Bien sûr , il s’agit de Paul. D’accord avec vous sur l’abus du terme génocide.
Bien sûr que la population indienne a diminué comme elle diminue partout après une guerre que je dirais une guerre de conquête.Qu’elle soit faite par une population de culture catholique ne change rien à l’affaire. Quand le Japon fait la guerre à la Chine, dites-vous qu’il s’agit d’une guerre shintoïste?
Quant à l’esclavage, je croyais qu’il avait été interdit et qu’on n’était plus revenu sur la question. Je prends connaissance de la définition de l’esclavage donnée par le cardinal Gerdil, que je ne connaissais pas. Je ne trouve pas l’état que décrit ce cardinal plus scandaleux que le travail des enfants dans les mines ou les usines, les fillettes mariées de force dans diverses parties du monde, la castration des esclaves par les Arabes…
Cela étant dit, je vous reconnais le droit de considérer le Christianisme comme un mouvement sanguinaire. ça

Zorglub

Mais alors un truc que je comprends pas bien, pourquoi le CRIF se joint à chaque fois ou presque aux assignations contre les resistants Français , aux MRAP etc…La je pige plus. Faudra qu’on m’explique.

40 ans de 93

Parce que l’argent (petro-dollar) n’a pas d’odeur ou, comme qui disait je ne sais plus qui …. : « pour l’instant à l’Élysée, tout va bien, ont fait la différence entre un émir et un arabe » … Le crif n’est nullement représentatif, à l’image de la clique qui nous « gouvernent » depuis 40 ans. En d’autres temps, cette oligarchie, auraient été qualifiée de traîtres, aujourd’hui, se sont des apatrides mondialistes financiers, faisant fi, des nations, des peuples, de leurs droits, de leurs histoires et de leurs cultures. Pour ma part, se sont des gens qui sous couvert d’instruction et de belle manières, sont des fous ou, des fumiers ou les deux…

Zorglub

Merci pour cette réponse éclairée

Oui à l entubement du Cono

Très belle argumentation, je plussoie vivement.

JILL

On se demandait pourquoi les juifs ont été autant haïs au cours des siècles .
Le Crif nous en donne une idée .

Nemesis

Excellent article.
Effectivement il faut rappeler qu’en voyant le massacre abominable des arméniens par les turques un allemand avait été impressionné et avait été inspiré l’Allemagne nazie.

Wolf

En effet. Je me demande comment l’ami Hubert a pu se tromper à ce point. En fait, ce ne sont pas 270 millions de morts mais, 670 millions. https://www.dreuz.info/2018/02/11/670-millions-de-morts-lislam-est-la-religion-du-genocide/

L école du cirque a déménagé

Non pas 670 millions mais un milliard tant qu on y est, qui dit mieux ? Encore une fois je vous le répète vous êtes ridicule et surtout pas crédibles pour un sou. Comment pouvez vous croire que la majorité des français avaleront un jour vos idées ?

populare

Je ne comprends toujours pas qu’un milliard et demi de gens puissent suivre cette secte mortifère, homophobe, mysogine, raciste ( les non-musulmans sont considérés comme des animaux ), et ennemie de l’humanité.

AFMC98000

L’islam abrutir des adeptes en les transformant en de véritables robots. En repetant inlassablement les versets du coran dans avoir le droit d’y réfléchir, est incontestable qu’unmusulman est archi conditionné et incapable d’une moindre pensée rationelle. Le drame vient de là.

Nemesis

Le Coran couronne ce qu’il y a de pire dans l’être humain : l’orgueil, l’incitation au meurtre et à la cruauté, l’esprit de domination etc. Il faut rajouter le maintien dans l’ignorance et la frustration…

Narmer

j »aimerais bien que tu nous explique de long en large et sur tous les cotés.. . comment tu as fait pour trouver ce chiffre 270 millions de morts??

anssiv ossniv

L’historien musulman Firishta [de son nom complet Muhammad Qasim Hindu Shah, (1560 -1620) auteur de Tarikh-i Firishta et du Gulshan-i Ibrahim fut le premier à donner une idée du bain de sang médiéval que subit l’Inde durant la loi islamique. Il estima que plus de 400 millions d’Indiens furent massacrés pendant l’invasion et l’occupation islamique de l’Inde.

Les survivants étaient réduits en esclavage et les mâles castrés. La population Indienne était initialement estimée à près de 600 millions d’individus. Vers le milieu du XVe siècle Elle était tombée à 200 millions.

À l’époque où les anglais arrivèrent sur les côtes Indiennes et après des siècles de loi islamique, sa population ne se comportait plus conformément à son identité d’origine. Elle était devenue musulmane.

faut arrêter de fumer et de boire !

Donc tu es en train de nous dire qu’au 16 ème siècle sans bombes atomiques ni bombardiers, sans pièces d’artilleries, ni de chars, ni de gaz sarins, ni de fusils d’assaut il y a eu 400 millions de morts ?! (pour que tu comprennes un peu à quel point tu es ridicule, première et 2ème guerre mondiale réunies en comptant les deux bombes atomiques et la shoah ont fait en tout 70 millions de morts, 19 millions pour la première et 50 millions pour la deuxième donc à eux seuls d’après toi les musulmans ont fait 6 fois plus de victimes que les deux guerres réunies ?). Vous êtes ridicules sur ce site comme l’a été Marine devant le monde entier qui ont suivi le débat de l’entre deux tours des présidentielles, dans de nombreux pays on a parlé d’un naufrage en direct ! Un peu comme toi ridicule !

AFMC98000

Ce sont des faits historique et les contester est signé d’une idéologie pro musulmane.

Nemesis

Petit rappel : La 2ème guerre mondiale c’est l’extinction approximative de : 6 millions de juifs, 20 millions de russes, 10 millions de chrétiens, 1900 prêtres catholiques, des tsiganes, des homosexuels qui furent assassinés, violés, brûlés, morts de faim …

Thomas

Et tout cela pour que la paix soit parmi nous grâce à la fée Démocraties…

Difficile de regarder la vérité en face :
1) ce ne sont pas les Nazi qui ont gagné la guerre et organisent l’immigration vers l’Europe… ce sont les Démocraties…
2) ce ne sont pas les Nazi qui organisent les lois anti-raciales et les condamnations des patriotes : ce sont les associations juive et anti-nazi

Il faudra trouver un autre nom au Syndrome de Stockholm qui atteind les peuples européens…

Paskal

Les deux guerres mondiales ont duré dix ans en tout. En Inde, l’islam sévit depuis plus de mille ans, pas seulement au 16e siècle (où il y avait déjà de l’artillerie).

faut arrêter de fumer et de boire !

Bon je vais essayer (il y a beaucoup de boulot) de te faire redescendre sur terre voici les chiffres officiels environ 1 million de morts (et c’est déjà énorme au vu des armes de l’époque) http://www.lemonde.fr/ete-2007/article/2007/08/04/la-monstrueuse-vivisection-de-l-inde_941922_781732.html . En fait sur ce site vous ne réussirez à convaincre que ceux qui le sont déjà et qui ont une absence totale de sens critique sur l’information qu’ils reçoivent. Mais bon entre vous je sais que vous aimez vous monter le bourrichon mais vraiment pour une personne censée de l’extérieur on vacille entre le rire (tellement que vous êtes pitoyables) et l’indignation (car malheureusement il y a des gens peu instruits qui ont des vies pitoyables et qui sont prêts à croire n’importe quoi).

shinobido

le vous de votre pitoyable discussion, ne vous arroge ,non point le droit de blâmer 1 million de mort, pour ce qui on une absence totale de sens.que vous dites dans votre post.n’est ‘il pas blâmable de se comporter comme un cuissot, chose que vous faites bien.l’enfer est pavé de bonne intention.rires.arretez la fumée et le rouge ,qui fait de vous, une tache.A bon entendeur.

Nemesis

Le communisme a fait des millions de morts.
En URSS :15 millions – en chine 75 millions – le régime Khmer rouge 2 millions de morts, etc..

sagace

« Faut arrêter de fumer » la moquette: troll muzz qui s’indigne des chiffres. Et il se prend pour quelqu’un de supérieur, le petit gauchiste..qui méprise le peuple..

Nemesis

Nous avons eu en 732 (et même avant et après) et ensuite de 1500 à 1800 … les pillages, razzias, l’esclavage, les galériens, les bagnes. Tous les pays situés sur la côte méditerranéenne ont subi le joug des arabo-musulmans : Espagne, Italie, Corse, Sicile, France, Grèce. Il est vrai que l’Inde a particulièrement subi un bain de sang sans précédent.

L école du cirque a déménagé

Désolé mais je vais te ridiculiser publiquement toi et les autres (en même temps vous l avez bien cherché, quelle idée de raconter des âneries pareilles). Donc tu dis que la population indienne était estimée à 600 millions d habitants environ avant le 15 eme siècle seulement voilà il y a un gros problème, la population mondiale au 15 eme siècle ne dépassait pas les 500 millions d habitants https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Discussion:Population_mondiale mdrrrrrrrrrrrr xprdrrr lolll vous êtes de vrais clowns sur ce site !

thorgal

D’autres historiens ont estimé la population totale de l’Inde à 100 millions d’habitants, c’est plus vraisemblable. A l’époque la population européenne était estimée à 85 millions. 600 millions est un nombre totalement absurde.

Coucou les clowns

thorgal va expliquer cela à tous tes petits copains ! ce qui me sidère sur ce site c’est le niveau au ras des pâquerettes, ils me font rire ils se montent le bourrichon entre eux et surenchérissent sans crainte du ridicule; ils ont commencé à 270 millions de morts n’importe quel idiot aurait être plié en deux à l’annonce d’un tel chiffre, eh ben non pas eux au contraire ils vont encore plus loin et parle de 670 millions et comble du ridicule ils te sortent des historiens pour tenter de se donner de la crédibilité (pas un seul qui va vérifier les chiffres de la population mondiale par exemple pour comprendre qu’il y a un truc qui va pas), idem quand il parle d’islam c’est du grand n’importe quoi, en débat avec un islamologue il se ferait ridiculiser mais ils ont l’habitude !

anssiv ossniv

Will Durant écrit dans son livre de 1935 : L’histoire de la Civilisation – Notre héritage oriental (Page 459) :

«La conquête de l’Inde par les Mahométans est probablement l’ histoire la plus sanglante de toute l’histoire. Les historiens islamiques, les érudits, ont écrit avec la plus grande joie et fierté le massacre des Hindous, les conversions forcées, l’enlèvement des femmes et des enfants vers les marchés d’esclaves ainsi que la destruction des temple menés par les guerriers de l’islam entre les années 800 et 1700 après J.-C. Des millions d’Hindous furent convertis à l’islam par l’épée durant cette période.»

Nemesis

Effectivement une abomination parmi tant d’autres.

Medhat

Effectivement ils ont obéi au verset de l’épée. Ils ont appliqué les instructions coraniques de leur prophète sanguinaire et égorgeur. N’a-til pas égorgé en une journée plus de 800 hommes de la tribu juive de Banou Qoraïza. Et-ce de l’islamophobie si on dit des vérités reconnues par les musulmans eux-mêmes? Les adeptes de Mahomet ont été endoctrinés à imiter leur « BEAU MODELE ». Qu’attendons-nous d’eux autre que la violence, l’effusion du sang, les massacres, des Bataclan, des World trade Center, des Karakoche, des Afrine, etc. Bravo Hubert pour ce travail qui dévoile les vérités authentiques, même si elles blessent les islamo-collabos et leurs consorts.

PR1

Vous jugez des historiens islamiques crédibles ? Ils ont peut être un intérêt à gonfler les chiffres.

populare

C’est un nombre à minima. En réalité, le nombre est beaucoup plus important, si l’on prend en compte les 200 millions d’hindous qui ont refusé l’islam entre le 9 ème et le 16 ème siècle.
Rien que l’hindi kouch a fait 80 millions de victimes indiennes :
https://interetpourtous.com/2016/08/19/islam-hindi-kouch-le-plus-grand-genocide-80-millions-dindiens-tues-par-des-musulmans/

Coucou les clowns

Ah oui effectivement ton lien est une sacré référence historique (c’est un blog mdr). Franchement je vais vous faire de la pub parce que qu’est ce qu’on se marre ici ! D’où ma question quand on a un QI d’huître on s’en rend compte ou pas (c’est une vraie question car je me dis si la personne s’en rend compte à ce moment là elle peut pmorts !rogresser et atteindre le QI d’une moule puis d’un gros insecte et à force de beaucoup travail mais j’insiste sur le beaucoup de travail qui sait peut être qu’un jour certains atteindront peut être le niveau de l’humain et comprendront la différence qu’il y a entre un illuminé qui écrit des conneries sur un blog et un vrai travail historique et scientifique). Allez je vais t’aider à progresser, le nombre de morts est d’environ 1 million de morts !

Conophobique

Combien d’articles encore sur l’Islam et le Nazisme? Comparer l’horreur vous semble jubilatoire? C’est louche à force. A trop haïr on finit par avoir des attirances idéologiques?

quiditvrai

Conophobique….
La comparaison avec le nazisme est très instructive et la seule jubilation que j’y voie est à l’idée de sa capacité à faire prendre conscience de l’énormité de la menace Islamique.
Il faut être con pour y voir quelque chose de louche surtout que vous ne dites pas en quoi celà l’est .
On n`haïra jamais assez l’Islam et celà finira espérons le par attirer plus de gens à adhérer à nos idées de destruction de l’Islam.

AFMC98000

L’islam a été et est encore le plus grand fléau qu’est connu l’humanité.

Torpillator

« Il faut être con pour y voir quelque chose de louche » ..
Je ne vous le fais pas dire quiditvrai.

AFMC98000

Conophobique, occulter les réaliser les faits historiques est encore plus dangereux.

P.Hillout

Conophobique. C’est le visuel qui compte. Il illustre quantité d’articles ces derniers jours. En gros, du matraquage publicitaire pour vendre un maximum d’autocollants.
Vu le succès de la campagne précédente…

PR1

1-Après la Seconde Guerre mondiale, ce n’est pas sans raison si de nombreux nazis ont trouvé refuge en Amérique du Sud
2-Ce n’est pas sans raison si des scientifiques allemands, qui ont collaboré à la mise au point des V1 et des V2 pour le compte des russes et des américains
Je continue ?
Et l’islam reste autorisé dans tous les pays du monde. Et le Coran est en vente libre. Si vous êtes seul à penser que vous avez raison c’est que peut être vous avez tort.

anssiv ossniv

Non de plus en plus de gens considèrent l’islam et le coran comme un fléau,une malédiction de la conscience,car cette idéologie est la seule pernicieuse et vicieuse et elle perdure!
Mais tout a une fin et cette calamité finira un jour par s’autodétruire car elle porte en elle même les germes de son pourrissement!!!

ça c\'est vous qui le dites !

Ce n’est pas ce que disent les démographes qui prédisent qu’au contraire le nombre de musulmans va augmenter dans le monde pour atteindre les 2 milliards en 2050 soit 1 humain sur 4 qui sera musulman, 1 humain sur 4 sera chrétien (donc les musulmans vont être autant nombreux que les chrétiens) et pour les 50 % restants ce sera des athées, des hindous et des bouddhistes. Autre chose le monde est en train de changer il y aura 4.4 milliards d’africains à la fin du siècle c’est à dire qu’en 2100 la moitié des humains seront africains pour seulement entre 5 à 8 % d’occidentaux (états unis compris bien sur). Et moi contrairement à vous je cite mes sources bien sur http://www.lemonde.fr/demographie/article/2017/09/20/la-population-de-l-afrique-devrait-doubler-d-ici-2050-quadrupler-d-ici-2100_518

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Donc un seul musulman (moins tous ceux qui vont réfléchir et découvrir les joies de l’athéisme) sur 4 humains en 2050.Ca vaut le coup d’aller jusque là pour voir.Et bien sûr que cette saloperie va s’autodétruire…le problème,c’est quand ??? Déjà ,quand le caddie et mon compte bancaire seront vides ….Ca,c’est bientôt hihi.

Conophobique

Sauf que ce ne sont pas toujours les minorités qui ont tort.

ient

Du temps ou tout le monde affirmaient que la terre est plate il fut un seul qui détenait la vérité laquelle finit par être l’évidence même.

Le Cono à 4 pattes

La Terre est plate d’après Allah en personne !

PR1

Pas que pour lui

prospectum

Vous croyez qu’il est seul ? !
Ne vous y trompez pas !
Nous européens n’avons pas oubliés Vienne , Poitiers , Toulouse , Grenade , Lepante .
Non il n’est pas seul , nous sommes des millions , et vous nous trouverez toujours devant vous , car vous n’êtes rien , vous ne créez rien , des clodos de l’humanité toujours à la traîne des autres civilisations , qu’elles soient Européennes ou Asiatiques .

duglandmou

Ne pas oublier les savants nazis réfugiés aux USSA, en URSS et en France, à Vernon pour y faire des…fusées, en toute discrétion, ni les nazis allemands et autrichiens protégés par les troupes américaines pour faire l’Europe allemande dès 1949 Adenauer, Hallstein et autres Waldheim à l’ONU.

coranophobe

ne pas oublier que les hadiths n’ont ete traduits que dans les annees 90 .
De ce fait les non arabes n’avaient pas les moyens de vraiment comprendre ce qu ‘etait l’islam a la base .
Le coran est dicte par les envies/idees de mahomet. N’importe quel lecteur avise le percoit aisement.
Nous avons maintenant les moyens de comprendre et critiquer a bon escient ces recueils de mort.

panhard

Brillante démonstration incompréhensible pour le prolo que je suis, mossieur l’érudit.