Oui, l’Islam ordonne de tuer

Publié le 1 février 2015 - par - 23 149 vues
Share

PINATELmusulmantuezlesVous l’avez tous entendu 100 fois de la bouche des musulmans pleurnicheurs ou des islamo-collabos bien de chez nous : « L’islam n’autorise pas les musulmans à tuer qui que ce soit. » Eh bien, je vais vous prouver le contraire. J’ai pris le temps d’éplucher les 114 sourates et 3236 versets du Coran et j’ai relevé 21 versets où Allah ordonne à ses fidèles de tuer.

J’aurai pu en citer bien d’autres où par exemple Allah promet moult fois les délices du paradis aux musulmans qui se font tuer en combattant pour l’Islam. S’ils se font tuer, c’est qu’ils sont eux aussi en train de tuer. Ou encore Allah menace les désobéissants et les mécréants du grand châtiment, de châtiments douloureux, de brûler au feu, etc., ce qui revient à les condamner à mort. Mais cela pourrait être contesté car c’est écrit avec une certaine tournure dont les musulmans ne manqueraient pas d’exploiter la nuance.

Tenons-nous en donc à ce qui est inattaquable, car en clair dans le texte :

2-191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés: l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants

3-152. Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu’au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l’ordre donné, et vous avez désobéi après qu’Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez!

4-89. Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru: alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

4-91. Vous en trouverez d’autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu’on les pousse vers l’Association, (l’idolâtrie) ils y retombent en masse. S’ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, saisissez-les et tuez les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste.

5-33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,

6-151. Dis: «Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit: ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux.  Ne tuez qu’en toute     justice (ceux que la justice d’Allah autorise à tuer) la vie qu’Allah a faite sacrée. Voilà ce qu’[Allah] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous.

8-12. Et ton Seigneur révéla aux Anges: «Je suis avec vous: affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (décapitez-les) et frappez-les sur tous les bouts des doigts (coupez le bout …).

8-17. Ce n’est pas vous qui les avez tués: mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais: mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part! Allah est Audient et Omniscient (tuez, vous êtes couverts par Allah)..

9-5. Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakât, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

9-111. Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait: Et c’est là le très grand succès.

12-9. Tuez Joseph ou bien éloignez-le dans n’importe quel pays, afin que le visage de votre père se tourne exclusivement vers vous, et que vous soyez après cela des gens de bien».

17-33. Et, sauf en droit (ceux que vous avez le droit de tuer), ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent]. Que celui-ci ne commette pas d’excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi).

25-68. Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit (ceux que vous avez le droit de tuer) ; qui ne commettent pas de fornication – car quiconque fait cela encourra une punition

26-120. Et ensuite nous noyâmes le reste (les infidèles).

33-16. Dis: «Jamais la fuite ne vous sera utile si c’est la mort (sans combat) ou le meurtre (dans le combat) que vous fuyez; dans ce cas, vous ne jouirez (de la vie) que peu (de temps)». (ne rechignez pas à tuer, sinon vous ne ferez pas de vieux os)

33-26. Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs; un groupe d’entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.

33-61. Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement:

47-4. Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous (décapitez-les). Puis, quand vous les avez dominés (les autres), enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra  jamais vaines leurs actions

68-44, 45 et 46. Et s’il avait forgé quelques paroles qu’ils Nous avait attribuées,

Nous l’aurions saisi de la main droite, ensuite, Nous lui aurions tranché l’aorte.

111-1. Que périssent les deux mains d’Abû-Lahab (l’oncle de Mohamed) et que lui-même périsse.

111-4. de même sa femme, la porteuse de bois(,

111-5. à son cou, une corde de fibres (pendaison).

Et si les musulmans auraient quelques scrupules pour tuer, il leur reste ceci :

60-4. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah.

Jean-Louis Burtscher

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.