Oui, Michel Onfray est un homme de gauche, et après ?

Publié le 23 mai 2020 - par - 56 commentaires - 1 983 vues
Share

Déconfinés ou des CONS… tout court ?

« Diviser les forces ennemies est bien mais diviser ses propres forces est une lourde faute »  

(Henri  Fayol)

« Un homme ne doit pas avoir deux patries. Le patriotisme qui se divise s’affaiblit. »

(Laure Conan ; « la sève immortelle »)

Nous voilà enfin partiellement déconfinés. Certes cette « levée d’écrou », avec assignation à résidence, est bien moins généreuse que celle accordée à 12 000 taulards – sans doute victimes d’une erreur judiciaire ? – par Nicole Belloubet. On a rallongé la longueur de notre laisse « et en même temps » on n’a pas eu le courage de nous imposer le port obligatoire de la muselière, et pour cause, le gouvernement est bien incapable de fournir des masques à tout le monde.

Mais l’avorton présidentiel n’a même pas eu besoin de « Si Bête » Ndiaye pour raconter que « jamais la France n’a connu une pénurie de masques ». Le voilà repris par son besoin de parler  pour dire n’importe quoi. Et les gogos l’écoutent religieusement, et les imbéciles le croient.

Il a promis d’augmenter les salaires des soignants : personne ne peut être contre.

Il a vu, à Montcornet : « une défaite qui est un appel à la résistance ». Le genre de racolage démagogique qui plaît à (presque) tout le monde : invoquer les mannes du « Grand Charles » pour gagner quelques points dans les sondages, ça marche à tous les coups.

On nous dit que 45 % des Français sont satisfaits de la façon dont Macron a géré la crise du Coronavirus, et 55 %  ont, paraît-il,  trouvé Édouard Philippe, le Premier « sinistre » à la barbe mitée, « courageux et  pédagogue ». Ces scores – ô combien surprenants – proviennent de ce que j’appelle « l’extrême-centre » (1), ce ventre mou, tiède, hédoniste, égoïste, pétochard et souvent narcissique constitué par l’addition de la « gauche caviar » et de la « droite cachemire ».

Macron est en train de réaliser le vieux rêve de Giscard : un pays majoritairement centriste, sans tripes, sans convictions, mais adepte d’un européisme forcené. Un pays prêt, le moment venu, à devenir un « land » des États-Unis d’Europe. Et c’est par la finance qu’on y viendra !

À peine déconfinés, quelques « marcheurs »  prennent leur distance avec la Macronie.

Ne soyons pas dupes, ces gens-là marchaient déjà avec… des babouches. Ils ont été déçus par Macron en qui ils voient un homme de centre-droit, or pour eux, c’est presque du fascisme.

Ils ont compris que la couleur verte – celle de l’islam et/ou de l’écologie – est tendance chez les jeunes qui font de Greta Thunberg leur nouvelle Jeanne d’Arc. Pour ma part, je doute fort que ce petit laideron, adoubé par les mondialistes et financé par Soros, ne boute un jour l’envahisseur hors de France, mais là n’est pas la question.

Que les rats de gauche quittent le navire de la Macronie, à vrai dire, je m’en fous un peu. En revanche, quand je vois des gens dits « de droite » prêts à y embarquer,  je fulmine.

Combien de fois, dans mes écrits – livres ou articles – ai-je cité le socialiste Guy Mollet, celui-là même qui envoya le contingent en Algérie en 1955, qui qualifiait la droite française de « la plus bête du monde » ? Car Guy Mollet avait hélas raison : dans un pays de traditions, avec une histoire, des valeurs majoritairement de droite, nous subissons, depuis plus de 50 ans, une gauche – assumée ou larvée – qui aura contribué à tuer la Nation France avec des « avancées sociétales », façon polie et aseptisée pour qualifier la dégénérescence des mœurs, une hyperfiscalité confiscatoire qui assomme surtout les classes moyennes, une immigration volontairement incontrôlée, des banlieues de non-droit et une tolérance coupable – voire une complicité – à l’égard de la racaille allogène.

La France éternelle est en train de disparaître : le « mâle blanc », ce « Gaulois » que Macron n’aime pas, que Delphine Ernotte ne veut plus voir à la télé, que BHL et Joffrin qualifient de « France rancie », ce Franchouillard poujadiste qui est la risée des Guignols de l’info, ce pourri, ce galeux, tout juste bon à bosser et à payer des impôts, est victime du « remplacement de population » voulu par la finance apatride qui rêve d’un monde libre échangiste et surtout sans nations.

Le mouvement des « Gilets jaunes » a surpris tout le monde. C’était « le sursaut d’un peuple qui ne veut pas mourir ». Rappelons que cette tirade est d’Alain Peyrefitte, ancien ministre gaulliste, au sujet de… l’OAS.

Depuis, l’Algérie française est morte et la prophétie de Houari Boumediene « Après l’Algérie française viendra le temps de la France algérienne ; nous vaincrons ce pays par le ventre de nos femmes »  est en passe de se réaliser. Comme l’a dit un humoriste : « Dans le divorce entre la France et l’Algérie, c’est la France qui a obtenu la garde des enfants. »

L’Algérie actuelle compte 40 millions d’habitants. Ce nombre a doublé depuis l’Indépendance et la moitié de cette population a moins de 25 ans.  Au nom d’accords anciens (souvent unilatéraux) et d’une repentance coupable, nous sommes prêts à accueillir toujours plus d’Algériens, lesquels ne sont qu’une infime partie de l’immigration afro-maghrébine que nous subissons.

Les enfants du jus solis – cette ineptie qui consiste à croire qu’une vache née dans une écurie serait forcément un cheval –  apprennent  à détester la France « colonisatrice » et ne voteront jamais à droite. À quelques exceptions près (2), ils sont récupérés soit par l’extrême gauche, soit par le parti socialiste s’ils s’embourgeoisent. Les adeptes du « remplacement de population » l’ont bien compris : puisque le « Gaulois réfractaire » – le « Souchien » – est une brute au front bas qui s’entête à voter à droite, remplaçons-le par des gens qui, soit ne votent pas, soit voteront à gauche.

La droite nationale avait une carte à jouer avec les « Gilets jaunes ».

Au départ, ce mouvement  spontané avait toute ma sympathie. J’étais  assez content que la « France d’en bas » se rebelle contre ce gouvernement  aussi arrogant qu’incompétent.

Mais ce mouvement a vite trouvé ses limites : pas de leaders crédibles, des revendications  désordonnées (et souvent irréalistes), une incapacité à assurer son service d’ordre, des violences qui ont effrayé  le bourgeois, lequel, lâche et froussard depuis toujours, est prêt à se jeter dans les bras de n’importe quel homme fort, voire d’un freluquet qui gesticule.

Macron, qui est tout sauf un imbécile, a compris qu’il était indéboulonnable.

Les « Gilets jaunes » se sont tous déclarés « apolitiques », pour ne pas être récupérés par les partis. C’était leur première erreur  car comme le disait Charles Maurras : « Tout est politique ! »

Macron, l’homme qui est de gauche « et en même temps » de droite, l’ennemi de la « vieille politique » et des partis, a repris la balle au bond : après le Coronavirus, il rêve d’un gouvernement d’« Union nationale », un enfumage comme les Français les aiment.

Pendant la crise, nous avons eu droit à deux discours-fleuves. Tel un pasteur évangéliste, il a dit aux Français ce qu’ils avaient envie d’entendre : hommage aux soignants, hommage à la discipline de la population, rien ne sera plus comme avant, sus à la mondialisation, il faut relocaliser… etc.

Le ton et le regard qu’il faut pour enfumer les naïfs, les imbéciles et les gogos.  Et aussitôt, la presse servile a  applaudi  l’avorton présidentiel : une fois de plus, il  impressionnait par sa faconde  – laquelle n’est pourtant qu’une diarrhée verbale – et sa pseudo-« volonté de tout remettre à plat ».

Il reprenait, dans la foulée, quatre points dans les sondages… ou cinq ou six ? On ne sait plus !

À droite, Marine Le Pen  attaquait, sans beaucoup de conviction, la gestion de la crise par l’équipe gouvernementale, et à gauche Mélenchon, qu’on n’entendait plus, retrouvait ses accents de tribun populaire… La commedia dell’arte pouvait reprendre.

En loucedé, on nous glissait une « Loi Avia » liberticide mais qui n’indigne que les extrêmes.

La « Démo-crassie » vue par Macron ferait presque passer Recep Tayyip Erdoğan (en turc ˈɾɛd͡ʒɛp ˈtaːjip ˈɛɾdoan) pour un tiède ou un ventre mou !

Mais l’enfumage macronien ne fonctionne que grâce aux divisions de la droite. En 2022, sa victoire me semble une évidence et il la devra à la bêtise des Français... Ou, plus exactement, des droites, des patriotes, des nationalistes (3).

Michel Onfray, philosophe de gauche, vient de lancer une revue, baptisée « Front Populaire » et qui, si j’ai bien compris, serait une tribune pour tous les « souverainistes » de gauche comme de droite. Aussitôt les critiques ont fusé et elles venaient presque toutes… de droite.

Une fois de plus NOTRE camp se divise et donne dans les chicayas stériles et destructrices.

Une fois de plus on s’invective pour des broutilles ou des queues de cerises !

Une fois de plus on se trompe d’adversaire ! (et le pouvoir se frotte les mains).

C’est contreproductif comme disent les cuistres. C’est surtout suicidaire, idiot, néfaste !

Oui, Michel Onfray est un homme de gauche, et après ? Oui, « Front populaire » rappelle une époque peu glorieuse en France (voire le « Fronte crapular » espagnol), et après ?  Oui, l’appellation  « souverainiste » rassure la droite BCBG qui a peur du mot « nationaliste », et après (4) ? Oui, il peut paraître saugrenu de se dire souverainiste ET de gauche, sachant que la gauche est, par nature, pro-immigration, et après ? Ne décourageons pas ce qui semble une bonne initiative !

On peut penser ce qu’on veut de Michel Onfray, mais dans ma structuration mentale, dans mes convictions profondes, dans mes valeurs droitières, un homme courageux et encore capable de monter au créneau pour une juste cause, ça se respecte !!!

Je ne crois pas à l’ « Union nationale » mais je crois, dur comme fer, à une possible union des droites. Elle doit se faire d’abord dans les esprits ; ça prendra du temps.

Il faudra ensuite que cette droite unifiée trouve un leader crédible. Marine Le Pen, qui voulait « dédiaboliser » le parti de son père, s’est démonétisée elle-même, entre autres lors de son face-à-face avec Macron. Mais les gens de valeur de manquent pas à droite, et je fonde toujours l’espoir de voir Marion Maréchal revenir en politique.

Macron nous prend pour des cons. Et bien soyons cons… finement, pour une fois !

N.B. : je dispense les gens qui ne sont pas de mon avis de m’injurier anonymement sur les réseaux sociaux et ce, pour trois raisons :

a)- Je lis rarement les commentaires sur mes articles, surtout lorsqu’ils sont rédigés sous pseudo. L’anonymat est l’arme des lâches…

b)- Comme je prêche l’union des droites depuis un demi-siècle, je ne veux pas favoriser les occasions de divisions  et/ou d’engueulades : on en crève !

c)- L’homme libre que je suis respecte la liberté des autres. J’aime bien la citation qu’on attribue à cette canaille maçonnique de Voltaire :

« Je ne partage pas vos idées mais je me battrais pour que vous puissiez les exprimer ».

Éric de Verdelhan  

1)-  Éric Zemmour parle, lui, des partis bourgeois. C’est exactement ça !

2)-  Certains s’intègrent parfaitement et deviennent des Français exemplaires. Je pense à des gens comme Alain Mimoun, ou Saïd Boualem, mais ils sont loin d’être la majorité.

3)- Qu’on veuille bien m’excuser de préférer le nationalisme (chrétien) de Maurice Barrès au patriotisme cocardier de Déroulède, (même si Barrès a été adhérent de la « Ligue des Patriotes » de Déroulède).

4)- Faut-il rappeler que le « Front National »  était, à l’origine, un mouvement de Résistance satellite du Parti communiste ?

 

                 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
rebelle

à notre époque on doit d’abord être patriote, sur le plan économique , social et identitaire .!

Eric des Monteils

Se dire de « gauche » aujourd’hui, c’est avoir une case de vide. Rien ne peut justifier ce pourissement de l’esprit, RIEN !

Hagdik

De gauche oui mais pas pour mechancon quand même.
Il est temps de rassembler la Résistance, pas de la diviser.

Occidentale

Et après? Et bien voilà,
La gauche porte tout ce qui a dévitalisé la France pour entretenir un état carcan avec le magot du racket, notre argent.
De Gaulle a laissé le socialo-communisme organiser une structure opaque dans un engrenage corrupteur avec un Etat qui est devenu un piège assujettissant pour la Société Française. Un état providence pour apparatchiK accusant un libéralisme imaginaire à tout problème pour serrer une vice et faire croire que sans eux point de salut. Les privilèges ça s’entretient.
Cet étatisme a permis Macron ce théâtreux impubéral issu des terres socialistes. Leur candidat.
Et voilà, la glose intellectuelle de gauche rapplique se découvre un front version souverainisme…forcément antilibéral.
Pour s’en sortir ? Le fusil des Indiens ou les antidépresseurs.

sanzanicroche

l’ennemi de mes ennemis est mon ami

POLYEUCTE

Onfray ? De Droite, de Gauche ? NON ! D’au Dessus !
Non près de Dieu ! Il est Athée convaincu.
Capable de rassembler, de Raoult à de Villiers…
Hélas, un Club d’intellos sans Hommes d’Action.
Il en existe déjà trop. A voir ! Mais « Front Populaire » est mal choisi !!!

emile

j’attends de voir la position qu’affichera Onfray dans sa revue sur la sauvegarde de l’identité française , de sa culture , sauver ce que nous sommes en tant que groupe humain , l’immigration , l’invasion de l’islam pour cet anti religion…
j’ai des doutes….

Allobroge

« Macron est en train de réaliser le vieux rêve de Giscard : un pays majoritairement centriste, sans tripes, sans convictions, mais adepte d’un européisme forcené. Un pays prêt, le moment venu, à devenir un « land » des États-Unis d’Europe. Et c’est par la finance qu’on y viendra ! » Mais c’est naturel car la France est ruinée mais ses habitants refusent de le croire. Alors les dirigeants se cachent pour un oui ou un non derrière « l’Europe » ‘l’Europe » ! Ben voyons ! Espèrent ils que nos amis et alliés européens vont éponger nos dettes et niveler notre politique immigrationiste ?!..Ils rêvent, nos amis et alliés se frottent les mains de nous voir, par idéologie dépassée, nous enfoncer tous les jours un peu plus !

Durandal

Après lecture, je ne peux m’empêcher de penser : « Il a raison Macron, nous sommes vraiment cons ! »…
Pourtant l’article commençait plutôt bien avec les citations bienvenues d’Henri FAYOL et de Laure CONAN…
Mais la tentation a été trop forte et le coup de griffe est venu, hélas, pour illustrer les mises en garde des dites citations. Un coup de sabre, un de plus dans le seul rassemblement qui puisse avoir une chance d’aboutir.
(sans plus de commentaires)

Pedro de la mancha

De gauche peut-être,, mais Onfray ça a une autre gueule que BHL ce vendu humano-mondialiste. Lui au-moins vient du peuple, comprend les problématiques du peuple, n’est pas né avec une cuillère en argent dans la bouche. Et c’est exactement ce qu’il nous faut. Après un philosophe c’est bien pour le développement des idées, ça peut faire réfléchir certains intellectuels de la presse et des médias, mais ça ne va pas changer véritablement la donne. Quand à Front Populaire, c’est bien. Le Front Populaire comme le Fronta Popular en Espagne étaient viscéralement anticlérical. Remplacez anticlérical par anti Islam d’Onfray et nous ne pouvons qu’être d’accord. Qu’un nationaliste Chrétien admirateur de Barres prenne position en faveur d’Onfray, je jubile(sans jeu de mot).

Robalba

c’est quoi, « la gauche » aujourd’hui…? Quant à l’ancienne droite parlementaire, elle n’attend que sa place auprès de Macron…Le combat à mener est celui du rassemblement des forces identitaires, souverainistes, anti mondialistes , anti migratoires, anti islam, sociales et patriotique en termes d’économie et de politique …Si Onfray est dans cette optique, il peut aider, mais on ne fera pas l’économie d’un rassemblement politique autour de la seule force crédible qui répond le mieux aux critères essentiels : le RN.

Didounou

Vous semblez croire que la « droite nationale » est contre Macron. Dites ça à vos camarades de Boulevard Voltaire, Jamet, Bilger, de Benoist, Delarue et j’en oublie qui ont tous reconnu avoir voté Macron. A Valeurs Actuelles, à Polony, à Onfray lui même qui ont voté Macron. A Zemmour qui ne votait assurément pas Le Pen.
Front Populaire est la réunion des souverainistes qui ont voté Macron. Vérifiez !

Il y a ce qu’on écrit, et il y a les actes politiques. Dès que l’élection viendra, tous ces gens voteront LR au premier tour, et s’il le faut LaRem au second.

Durandal

Je partage, absolument, votre avis.
Amitiés.

Daniel

Bien dit-Dounou, ce qui compte c’est le vote qui traduit la pensée profonde et non l’apparence ou la sympathie ! Ceux qui appelleront à voter Marron sont des traîtres !

François BLANC

qu’une partie de LR, celle de juppé, soit aussi crypto marxiste que les progressistes est un fait mais quant à penser que les progressistes seraient de droite il faut être sourd aveugle et ne pas payer d’impôts pour le croire

françois BLANC

les deux seuls petits problemes avec les gens de gauche
1 l’ ideologie marxiste qui est internationaliste nous a conduit dans la siyuation actuelle
2 les marxistes trahissent toujours

Pedro de la mancha

Les nationalistes aussi ont souvent trahi, comme les Cathos, ils sont tous partis à la gamelle.

Pedro de la mancha

Les nationalistes et les Cathos aussi je te rassure, ils courent toujours à la gamelle.

Emile

Oui les marxistes sont le fruit adultérin de la judéo-franmaçonnerie

GLANDU

Oh oui, c’est vrai mais pas seulement les communistes, il y a aussi ceux qui viennent de la droite, qui pactisent avec les cocos pour leur propre reconnaissance et leur propagande et se font aider dans les coups durs. Les vrais traîtres sont ceux qui sont de votre bord du moins ceux que l’on croyait. Certains pour contrer le pustch de 1961 ont demandé aux milices rouges de prendre les armes pour contrer un éventuel largage de parachutistes sur Paris;

J-C Jourdan

Tout ce qu´il faut faire c´est bien vôté en 2022. Ce sera pour Marion parce qu´elle
se mettra en lice 6 mois avant le premier tour. Elle s´est mise en réserve et laisse
Marine prendre les coups qu´elle peut éviter en ne se déclarant pas candidate.
Je pense que tout le monde l´aura compris que si Marion se déclarait trop tôt les
juges et autres faux amis auraient le temps de monter des coups tordus pour la
disqualifier ou la diaboliser au choix.
Bonne journée
Suédois des Cévennes, Marioniste, Trumpiste et Poutiniste.

Pedro de la mancha

Lol. Mariiiiiiiuon vite!!!!!!! Le problème avec les gens comme vous c’est qu’ils croient toujours au Messie.

Pedro de la mancha

Lol. Mariiioooon viiiite!!!!!! Les gens comme vous, il leur faut toujours un gourou sinon ils ne savent pas penser d’eux-mêmes.

Patapon

Les électeurs pensent souvent avec leur ventre…Avez vous remarque que les prix des denrées flambent’?Les produits de première nécessité,également.Les petits blancs francais(dont je suis)sont à l’os.Survivre honnêtement en Françe va devenir problématique…Rabâchons à l’envi que l’etat se gave de nos dépouilles,que l’immigration nous coûte la bagatelle de cent milliards par an,au moins,que nous payons des retraites a des ayant droit qui n’ont jamais cotisé dans notre pays,que la fraude aux prestations sociales et à la carte vitale ruinent notre système au bénéfice d’escrocs patentes(cinq accouchements de la meme parturiente dans la même année,)que l’argent des francais se répand à flots continus dans les banlieues pourries en pure perte,etc…Ce n’est pas de l’ideologie,c’est la réalité.

Respectvaleurs

On reproche déjà à juste titre à macron sa jeunesse, ce ne sont pas de plus des Français apeurés par le futur chômage de masse et peu catholiques, qui vont voter pour une libérale-conservatrice comme Marion.

GLANDU

Nous l’espérons sans le dire car le dire s’est aussi le révéler et donner le bâton pour la faire battre, mais est ce nécessaire , Ils savent déjà qu’elle est meilleure qu’eux mais ils sont forts de finances les salauds et l’on peut acheter les bonnes consciences avec le dollar.

patphil

onfray est un honnête homme du 21è siècle
regardez ses vidéos sur michelonfray, vous serez souvent en plein accord
hoome de « gauche » ? vous auriez pu écrire d’extrême gauche car proudhonien, et alors ? il vaut mieux qu’un homme de droate

Pedro de la mancha

Être de gauche ou de droite, l’essentiel est d’être des nôtres pour un combat contre l’Islam et pour une Europe laïque, sociale, libérale au bon sens du terme, égalitaire et émancipatrice.

Patapon

Pedro,vous en redemandez’?Vous voudriez résoudre nos problèmes avec ceux qui se sont ingéniés à nous les poser?L’U.E est NOTRE PRINCIPAL PROBLÈME .L’U.E n’a eu de cesse que de cannibaliser notre cher vieux pays.Retrouvons notre souveraineté nationale,faisons le ménage chez nous,virons les salopards qui nous vendent,expliquons nous entre francais,et vous verrez qu’en cinq ans la Françe aura retrouvé sa prospérité.

GLANDU

Patphil, N’oubliez pas que les paroles politiques n’engagent que ceux qui les entendent….

BERNARD

Votre article est vraiment intéressant.. Pour ma part, je ne crois pas à l’union des droites donc encore moins à l ‘union des souverainistes.
J’aime bien M. Onfray, il sait se mettre à la portée de celui qui veut bien l’écouter et ses arguments sont du style « coup de batte de baseball » et en particulier sur la gueule de micron, ce qui n’est vraiment pas pour me déplaire.
Je regrette toutefois que dans sa nouvelle revue, il a déjà désigné des personnes comme « non grata ».. et pas « non gréta », comme par exemple MLP ou Philippot. J’ai du mal à comprendre son sectarisme. Je ne sais pas ce qu’il en est pour MMLP et si elle aura droit de citer dans son « mooc ».
Et que Polony,( la femme dont les éditos et les avis varient en fonction de sa fiche de paye), y soit bienvenue ; ça fout les boules..

FCC Cercle Légitimiste de France

Frente popular ou frente crapular…. bien vu. Hélas, la république est, depuis 1792 à ce jour, le parti de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs… sans doute st-ce pour cela que les Français la soutiennent comme la corde soutient le pendu.

Pedro de la mancha

C’est aussi pour cela que tu peux donner ton avis sans peur d’aucune conséquence. Ça s’appelle la liberté et on le doit à la révolution. Le nier est se comporter en enfant gâté de la démocratie.

Garde Suisse

On doit la Liberté à la révolution ! Elle est bien bonne celle-là ! T’en as d’autre ? Ta révolution en votant la loi Le Chapelier a mis fin à des siècles de protections sociales pour les ouvriers. Ta révolution à mis fin aux corporations et à interdit les coalitions ouvrières, encore pire avec son héritier, Napoléon 1er qui a obligé les ouvriers à détenir un passeport visé par l’employeur pour changer d’emploi. Il a fallu attendre Napoléon III et les années 1860 pour que les associations ouvrières se recréent. Et ce n’est qu’un seul exemple des méfaits de cette splendide révolution. Il faut lire autres choses que les oukases de l’école marxiste républicaine !

Esprit critique

« …L’Algérie actuelle compte 40 millions d’habitants. Ce nombre a doublé depuis l’Indépendance « …. »
Non : La population de l’Algérie a Quadruplé !!!!!!
C’est pire qu’un élevage de Lapins a l’abandon.

Pilou

pendant lesquelles la situation de la France n’a cessé de se dégrader.

Mantalo

J’aime beaucoup Onfray. Il est de gauche, mais de cette gauche utopiste qui veut faire le bonheur des gens et le respect de ceux-ci. Un « curé laïque » on pourrait dire.
Mon père (1911-1979) était comme ça, anti-communiste primaire, mais socialiste par…bonté.
Onfray est peut-être déjà d’une autre époque et non pas l’avenir. Dommage.

Patapon

Onfray est le digne fils d’un paysan francais ,dont il a hérité le bon sens et la noblesse de cœur,mais il est surtout honnête homme,à la manière de Montaigne. :une denrée rare dans le microcosme intellectuel ou se répandent les idiots utiles,les punaises de salon,les folliculaires prébendiers,les mieux sachant de tous poils,et les perroquets mediatiques.

.Dupond1

Michel Onfray est surement un brave mec (meme étant sois disant de gauche) il a de bonnes idées mais ce n’est pas un battant ,ce n’est pas le tape dur que nous attendons avec impatience pour remettre de l’ordre dans le pays pour ce qui est de la sécurité (en premier) et de l’économie ( qui reviendra au prorata de l’ordre établi) Pour son mouvement avoir choisi le nom « front populaire » n’est vraiment pas un coup d’éclat meme pour ceux n’étant pas surperticieux pour deux sous !!! Sur ce site on nous ramene souvent aux années trente ,a pétain ,aux croix de feu ,au vel d’hiv alors que la population n’est plus là meme , n’a pas connu cette époque avec des ressouces et des modes de vie totalement differents …..Onfray est plutot décévant pour un gars quand meme bien instruit dans tout domaines

didile

La population d’aujourd’hui n’a pas connu l’époque que vous citez et sur laquelle on lui a raconté beaucoup de « contre -vérités  » .
Il n’y a qu’à voir comment on nous raconte, aujourd’hui, ce qu’on a pourtant sous les yeux pour comprendre que suivant la couleur du présent ,l’histoire prend des teintes différentes .
Et quand tout le monde se fout aussi bien du présent que du passé et encore plus de l’avenir,l’important c’est de bien s’asseoir sur sa serviette sur la plage .
D’autant plus que le gouvernement vient de redécouvrir une vieille coutume de nos grands-mères (je vous parle d’un temps..)donner un sucre aux enfants quand on leur a fait avaler de l’huile de foie de morue.Désormais ,ça s’appelle une prime.

.Dupond1

didile
Pour imposer le grand remplacement au peuple de France ,il faut l’humilier ,le culpabiliser ….il est un nazis ,un négrier ,un exploiteur et un raciste . Pendant ce temps les puissances d’argent se régalent et deviennent les maitres du pays étant a la tete des médias des banques , des grandes entreprises et des grandes distributions alimentaires . Pourquoi croyez vous que les paysans se suicident alors qu’il y a cinquante ans ils vivaient dignement du fruit de leur travail et que nous mangions local de qualité et qu’ils faisaient vivre autour d’eux tout le tissus rural aujourd’hui disparu

rebelle

croit-il comme MLP que l’islam est compatible avec la république ? Quelle est sa position sur le grand remplacement ?On aimerait que Onfray prenne position sur cette question essentielle !

.Dupond1

rebelle
+10000000000000000000000000000
L’islam en terre mahométane est déja pas compatible avec la laicïté ,elle l’est encore moins en terre non musulmane ses croyants étant en état de dominants le nombre supérieur arrivé . Pour s’en convaincre ,il suffit de se concentrer sur la turquie et ce qu’elle est devenue depuis erdogan et son virage vers l’intégrisme ….idem pour la tunisie et l’algérie ou la priorité est de construire une mosquée cathédrale alors que les hopiteaux sont des bouillons de culture . Giscard et son regroupement familial a tué la France
Petite circonstance atténuante pour MLP lorsqu’elle parle d’islam ,je pense que son regard se tourne vers les harquis

Patapon

Comme tout honnête homme francais épris de Liberte,Onfray ne saurait tolerer une religion qui prône la soumission de l’homme a une pseudo divinité fantasmee par un pseudo prophète enfiévré sectaire et cruel.Je précise que l’on peut être philosophe athée,bien connaître les ressorts des religions ,voire les critiquer,sans tomber dans l’invective ou la frénésie.L’intelligence et la culture sont notre meilleure médecine contre tous les fanatismes .

simon Duplessix

je respecte les hommes du peuple comme Onfray, fils d’ouvrier et de femme de ménage.
D’ailleurs les véritables nationalistes d’aujourd’hui viennent du PC tandis que la bourgeoisie dite de droite s’est fourvoyée avec les Giscard, Chirac,Sarkozy et Macron

Pilou

« D’ailleurs les véritables nationalistes d’aujourd’hui viennent du PC »

Tout à fait, l’idéologie de la droite d’aujourd’hui qui est exactement la même que celle du PS ou de LREM (UMPSLREM) est ce qu’elle a toujours été, une idéologie dont le fil conducteur est l’accroissement des inégalités pour le profit d’un petit nombre de privilégiés (oligarchie mondialiste ultralibérale, banques, multinationales, MEDEF) au détriment de la majorité des citoyens. L’immigration, l’islamisation, la délinquance, l’insécurité, ils n’en ont strictement rien à foutre, bien au contraire, toute cette chienlit et cette déliquescence de notre société leur sont très précieuses et servent leurs intérêts, il n’y a qu’à observer pour s’en convaincre l’explosion des profits du cac 40 ces dix dernières années

Pedro de la mancha

@ parfait Pilou. C’est exactement ça.

Rire ou pleurer

Et j. F

Pedro de la mancha

Exact. Bonne analyse. Peu s’en rendent compte malheureusement.

Paskal

Comme le PPF venait du P »C », au moins en grande partie.

Spipou

De gauche, Onfray ?

Nicolas

Avec la bouche oui mais quand il s’agit de faire lui-meme ce qu’il prone c’est une autre paire de manches comme tous les gauchistes avec leur paroles….

patphil

non ! d’extrême gauche (proudhonien) et honnête

Patapon

Si Proudhon avait été un chrétien,il aurait été canonisé.

Paskal

Il faudrait déjà savoir ce que gauche et droite veut dire.