Ouvrez la Licra à la diversité, Monsieur Alain Jakubowicz

Publié le 9 juin 2014 - par - 1 712 vues
Share

HOMMAGE A ROGER HEURTEBISE

Au Nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux,Monsieur le nouveau Président de la Licra,

C’est avec un grand plaisir que j’ai appris que vous alliez vous rapprocher du Mrap et de son président Monsieur Mouloud Aounit, grand défendeur des Musulmans et de l’Islam et pourfendeur des méchants Israéliens qui persécutent les gentils combattants du Hamas et du Hezbollah.Je voudrais vous informer que depuis que notre frère Mouloud préside aux destinées du Mrap, il a considérablement remanié ce mouvement afin de remplacer nombre de vieux militants laïcards islamophobes par des représentants de la communauté arabo-musulmane.Or je constate, en consultant le trombinoscope du « bureau exécutif » de la Licra, que vous n’avez pas encore apporté à l’association que vous présidez toute la richesse multiculturelle représentée par les populations issues de la colonisation.

http://www.licra.org/fonctionnement/le-bureau-executif

A l’heure où vous dénoncez à juste titre les propos d’ Éric Zemmour sur le fait que la plupart des délinquants seraient noirs et arabes et que ce serait vrai, il est grand temps que la Licra s’ouvre enfin à la diversité et au métissage. Ne serait-ce que pour qu’elle soit logique avec ses propres affiches de campagne et donc que ses trombinoscopes soient plus… colorés !

Je me permets donc de vous suggérer quelques personnes luttant contre le racisme et son corollaire l’islamophobie que vous pourriez faire entrer dans les instances dirigeantes ou exécutives de la Licra.

– Houria Demiati, née Nhari, qui avait porté plainte (avec l’aide du Mrap et de la Licra) contre Fanny Truchelut, française de souche allergique au voile islamique dans son gîte des Vosges. Comme vous le savez, Houria est une militante féministe et antiraciste très engagée puisqu’elle milite pour le port du foulard dans les entreprises et les écoles.

– Saïda Kada, elle aussi militante féministe et antiraciste de l’UOIF, qui a courageusement parcouru la France en compagnie de son ami Tariq Ramadan, cet humaniste musulman dont vous connaissez l’amitié avec votre nouvel allié Mouloud Aounit. Je vous rappelle que Saïda Kada fut victime d’une campagne raciste infâme de la part de laïcistes lyonnais quand elle s’était présentée avec son voile dans une commission municipale lyonnaise. A l’époque, la Licra locale ne s’était guère indignée de cette islamophobie rampante.

– Sakina Arnaud, militante pro-palestinienne injustement condamnée pour avoir participé à une juste action de dégradation de produits israéliens racistes dans un magasin Carrefour de Bordeaux. Votre nouvel ami Mouloud Aounit vous expliquera en détail ces actions de résistance, certes un peu musclées, mais ô combien pacifistes et humanistes, qui consistent à mettre le souk dans des hypermarchés français pour dénoncer le racisme anti-arabe d’un soi-disant peuple élu.

Bon, côté arabo-musulmans, je vous ai signalé de quoi remplir votre quota, et en plus avec le moyen de rétablir partiellement la parité hommes-femmes.

Côté noirs, je sèche un peu. Il est vrai que nous-mêmes, musulmans, avons eu dans l’Histoire ancienne et contemporaine (Soudan, Nigeria, etc.) quelques difficultés à faire comprendre par ces gens de couleur le vrai message de paix et de tolérance de notre belle religion qu’est l’islam. Donc pour le moment, je n’ai pas de candidats fiables à vous proposer. Mais vous trouverez peut-être votre bonheur chez les sportifs, vous qui êtes, à la Licra, si portés à la lutte contre le racisme dans le sport, ou peut-être parmi ces videurs baraqués de boîtes de nuit que vous dénoncez par vos affiches.

Que la Paix et la Bénédiction d’Allah le Très-Haut soient sur vous, Monsieur le Président de la Licra, sur votre famille et sur ceux qui suivent la voie juste jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Leila Adjaoud

Publié en 2010

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.