Oz ta Droite : l’impossible ménage à trois de Ménard

Publié le 29 mai 2016 - par - 26 commentaires - 3 882 vues
Share
av marionLe 12 mai, Marion Marechal Le Pen était avec Philippe de Villiers et ce rapprochement effectif rend inaudible le mouvement « Oz ta droite » de Robert Menard et l’impossible ménage à 3 de Menard.
Décryptage des journées « Oz ta droite » à Béziers : Les propos de Robert Ménard, qui ont « blessé » Gilbert Collard et Marion Marechal Le Pen (qui ont quitté la salle avec bruit et fracas) font partie d’une stratégie politique du maire de Béziers (qui souhaite une investiture pour sa femme aux élections législatives). Ces propos ne sont pas un accident. Ils visent à rassurer ses alliés issus de l’ex RPR, de l’ex Ump, à l’image de Denis Tillinac, de l’ancien ministre de l’Agriculture du gouvernement Jacques Chirac, le Lorrain François Guillaume (député RPR, puis UMP de Lunéville de 1993 à 2007, qui a passé le flambeau à son suppléant Jacques Lamblin) et illustrent le numéro d’équilibriste de l’ami Robert Ménard (une sorte de Zavatta politique) pour draguer large, pour rassurer les amis issus du RPR, pour tenter d’entrer dans une recomposition politique dont il serait le centre.
Le clash de samedi était prévisible. Qu’y a-t-il de commun entre les chiraquiens Denis Tillinac, François Guillaume et Marion Marechal Le Pen ? Rien. Rien de rien aurait dit l’ancien député et officier de parachutiste Pierre Sergent s’il était encore de ce monde. François Guillaume n’aurait pas voulu de Marion comme commis de culture dans sa ferme de Ville-en-Vermois. Et Marion Marechal Le Pen considère l’ancien ministre de l’agriculture François Guillaume comme un dinosaure rescapé de la Chiraquie.
Or, pour que les idées politiques s’accordent, pour que les extrêmes puissent cohabiter, afin de réaliser une belle moisson électorale, il faut un minimum d’attirance entre les chefs de file, les chefs de clans.

Les stratèges du Front National se méfiaient du « Rendez-vous de Béziers ». L’ancien journaliste Robert Ménard critique fréquemment le programme économique du FN et son positionnement « ni droite ni gauche ». Il prétendait de surcroît réunir la « droite hors les murs », insatisfait par l’étatisme FN comme par les « européistes » des Républicains, pour peser sur la présidentielle.

Marion Maréchal-Le Pen, mandatée comme Gilbert Collard au nom du FN par Marine Le Pen, avait hésité à venir après l’annonce par Robert Ménard dans la semaine du lancement d’un « mouvement citoyen » intitulé « Oz ta droite! ». Interrogée par les médias nationaux, Marion a indiqué « ne pas regretter d’être venue… Si le FN n’était pas présent, des personnes mal intentionnées auraient dit : le FN ne veut pas discuter ». « Je suis pas là pour servir de caution au lancement d’un parti politique », a ajouté la benjamine du Palais Bourbon.

Interpellé par Gilbert Collard sur Twitter, Robert Ménard a encore justifié sa position à l’égard du FN, en minimisant l’incident. Quand la nouvelle du départ de la députée frontiste a commencé à circuler sur Twitter, l’édile biterrois a judicieusement minimisé l’incident, se fendant d’un tweet de remerciements à Marion Marechal Le Pen.

Si elle peut être le « pivot » d’une recomposition politique, Marion Marechal Le Pen se montre beaucoup plus complice (attirée ?) par le Vendéen Philippe de Villiers. Marion Maréchal-Le Pen et Philippe de Villiers se sont d’abord vus dans le plus grand secret, mais ne craignent plus de s’afficher en public, comme le 12 mai à Charvieu-Chavagneux. Marion et Philippe sont conscients qu’ils représentent, qu’ils incarnent, à eux deux, une frange importante, peut être une majorité future de l’électorat. Alors, entre un Ménard, qu’elle considère comme « caractériel », « imprévisible », Marion préfère les échanges et les apparitions publiques avec Philippe de Villiers.

Car Marion et Philippe ont compris que chez les Républicains, au FN, beaucoup de militants et de sympathisants s’identifient à leurs ambitions de transcender les clivages pour ressusciter une droite qui s’assume. La gauche frémit, la presse crie au loup. Pour l’heure, rien n’est visible. Mais dans l’ombre, les rapprochements ont commencé… Sans Ménard qui, du coup, voulait rattraper le « train en marche », créer le buzz, à l’image des collégiens turbulents écartés d’un groupe de copains dans la cour de récréation.

Pour mémoire, Robert Menard s’était lancé dans la vie politique à l’occasion des élections municipales de 2014, à l’issue desquelles il fut élu maire de Béziers avec le soutien du Front national, de Debout la République et du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers. La phrase de trop du samedi 28 mai de Robert Menard ne devrait pas permettre au même Menard d’accèder à la locomotive et « Oz ta droite » pourrait bien être un mouvement de plus à droite, sans rôle majeur dans l’avenir !

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dorylée

Nous avons tous noté depuis longtemps que l’UMPS d’avant ou l’HERPES d’aujourd’hui ne nous mènent qu’à la catastrophe. Ils se bouffent le nez devant les caméras et se retrouvent, à nos frais, au restau après le clap final. Il n’y a rien à en tirer. Et voilà que Robert Ménard , que l’on croyait avisé, se propose de nous faire du neuf avec du vieux, en allant pêcher dans ces vestiges, des  » déçus de ne pas avoir été  » qui rêvent de se voir pousser des ailes dans un nouveau  » truc « . C’est navrant, divisant, perdant.
Pour gagner en 2017, et c’est possible, il suffit que les inconditionnels de Robert Ménard, de Marion, Philippe, Marine et Jean-Marie,Car Lang, Bruno Maigret, etc votent comme un seul homme pour Marine. Après, on verra. Pour l’instant, il y a le feu et ce n’est pas le moment de se chamailler sur la couleur des seaux ! IL FAUT VIRER LES SOCIALISTES ET LEURS CLONES DE DROITE !!! VITE !!!

Clamp

Au risque de doucher quelques espoirs, je tiens à rappeler ici quelques réalités car il me semble qu’elles ne sont pas en permanence en tête à la lecture des commentaires. Nous n’avons pratiquement aucune chance de voir Marine se faire élire présidente en 2017.
Les efforts électoraux doivent se poursuivre pour 2022 où nos chances seront réelles mais l’élection n’aura pas d’autre intérêt que nous donner du temps pour nous préparer au pire car de toute façon le FN ne sera pas en mesure de gouverner à sa guise tellement la rue sera ingérable.

Toutes nos réflexions et décisions doivent se concevoir en gardant bien ces éléments à l’esprit.
C’est pourquoi, ce qui est décevant dans cette réunion pourtant bien intentionnée, est qu’il n’en est rien ressorti de constructif en terme de résistance hors cadre de pouvoir politique. Pourtant c’est bien sur ce terrain que nous devons urgemment agir. Exemples : les milices citoyennes pour protéger nos rues et la bataille de l’information tous azimuts.

D\'Arcy

Agiter des fantasmes de victoire en 2017 est complètement irresponsable. Au mieux, Marine fera autour de 30% au 2e tour. Et ce n’est certainement pas en copinant avec les raclures sarko-libérales de Valeurs Actuelles qu’on ira au delà, au contraire ! Il faut être lucide. L’objectif est d’ancrer dans la durée le FN comme 1er parti et 1ère opposition en France. Dès lors, le peuple français se fera un peu plus respecter par l’oligarchie de l’UE et les immigrationnistes fous. Marine et Marion, dans leurs styles différents mais complémentaires, mènent très bien leur barque. Là-dedans, « OZ ta droite » (quel intitulé grotesque…) = épiphénomène.

.FRANCIS GRUZELLE

@ Spipou et @ Mas JM : vous « étiez plusieurs centaines » (effectivement) de « naïfs » et de bonne foi à servir les ambitions d’un couple qui a les dents longues. Voici plusieurs mois, le siège de Nanterre du FN a reçu une demande d’investiture de Menard pour sa femme pour les législatives de 2017 (j’ai vérifié l’info auprès de plusieurs responsables) et aucune suite n’a été donnée pour l’instant. Dans l’esprit de Menard, les journées de Béziers constituent un « moyen de pression ». Ayant personnellement été candidat à de nombreuses élections, dont des législatives, pour une grande formation politique, où un certain « M Charles P. » avait une grande influence, je peux vous assurer qu’en l’absence de moyens de pressions (création d’un groupe de réflexion, d’une association interne d’élus, de journées de réflexions), vous passiez « devant la glace » pour les investitures. En vieux routier, Menard le sait ! Ses sympathisants beaucoup moins….

Isabel

Dommage : je ne lis plus les articles de Francis Gruzelle : j’en ai déjà pour deux minutes à détailler ses états de service sous sa photo… et à chaque fois ça recommence parce que je n’ai pas la capacité intellectuelle de mémoriser toutes ces informations socio-professionnelles dont, en vérité, je me contrefiche.
Un peu de modestie ne nuit pas. En revanche, trop peu de modestie fatigue.

Docteur de la tête

Ben alors, qu’est ce que vous faites encore là ? Dégagez, allez vous coucher si vous êtes fatiguée ou faites vous admettre à l’hôpital ! Ne venez pas polluer ce forum et cet échange d’idées !

Mas JM

Francis Gruzelle, Vous n’avez rien compris. Nous étions plusieurs centaines a avoir saisi le message d’intention de ces journées, vous deviez être absent ? Vous faites là de la désinformation, dans quel but?

Daniel Boutonnet

Il me semble que lors de la séance de clôture, le discours de Robert Ménard a été assez clair: aucune intention de créer un nouveau parti, regret d’avoir prononcer une phrase ayant pu blesser, assurance qu’il voterait pour Marine Le Pen lors des Présidentielles, je crois que le problème est clos non ? Je comprends la réaction de Marion, celle d’une femme politique responsable qui ne saurait accepter que le parti qu’elle représente soit qualifié de marche-pied. La phrase était maladroite mais je crois que c’est rectifié désormais. Que voudrait-on qu’il fasse de plus ? Qu’il vienne faire amende honorable en place publique en chemise, la corde au cou ? Que Marion et le FN soient rassurés, si certains intervenants ont pu manifester quelques divergences, le tonnerre d’applaudissements et les « Marion, Marion » scandés quand Robert Ménard a tenu à la remercier très spécialement d’avoir fait ce déplacement, montrent qu’une majorité écrasante des participants était acquise au Front National.

ORTEMANN

Le mouvement de R.Ménard ne peut qu’affaiblir l’avancée de la vraie droite qu’est le FN .

cette reunion ne sera qu’un feu de paille,dans la 5 republique il faut un parti structurer avec des elus,menard n’a pas compris cela en disant qu’il n’est pas le marchepied du fn,je rappele a menard qu’il a ete elu a beziers avec surtout les voix du fn qui font entre 30%,il a essayer de ce rattraper en disant q’il vote marine,alors menard pour satisfaire vos amis de droite sarkosiste,les guillaume,tillinac vous avez detruit un rassemblement de toute la droite qui etait un espoir

La Mécréante !

le Ménard s’est tiré une balle dans la patte. c’est tout. (tel est pris qui croyait prendre).

il n’arrive pas à la cheville de l’intelligence de Marion. Cette femme est une surdouée.

montecristo

Une alliance Philippe de Villiers / Marion Maréchal Le Pen … voilà qui pourrait faire peur aux collabos qui vendent la France aux musulmans !

marion et de villiers ce prepare pour sauver la france,ils attendent que les francais qui n’ont pas encore compris que la france est en faillite et que la grece les attends,ce jour la,la france ira les chercher car 40ans umps ont detruit notre pays

Pivoine

C’est aussi ce que je crois. Le jour (de + en + proche) où tout s’écroulera en France, et qu’aucun des politiciens qui ont fait partie des précédents gouvernements ne sera à la hauteur, le peuple les plébiscitera.

michel

se sera le duo gagnant

from Persia wiz love

Marion est l’avenir. Il faut la soutenir et la protéger. J’ai vu une video filmée par une racaille qui la harcelait et la traitait de facho. Avec elle il n’y avait qu’un gringalet incapable de la protéger et de mettre une raclée à cette sale racaille. Ça m’a bien énervé. Pourquoi elle n’avait pas de garde du corps.

Joël

From Persia Wiz Love
Atout à fait raison en ce sens que Marion est l’Avenir de la France et à ce titre se doit d’être super protégée car cette jeune femme bourrée de qualité (Intelligente, Instruite, Jeune, Téméraire) représente l’avenir de la Patrie France! Je serais au pouvoir « oligarchique » ou dans son cercle élargie, je la ferais exécuter par l’intermédiaire d’agent sous faux drapeau pour casser à jamais tout avenir National! Marine et son discourt en deçà reste incontournable, mais malgré ses qualités intrinsèques souffre déjà de l’usure des combats engagés! Marion est largement au dessus du lot y compris de Philippot qui certes un temps a aidé le Parti national, mais qui est devenu indigent par ses discours lénifiants! Le mal suprême reste l’immigration et ses dégâts collatéraux catastrophiques (naissances)! Vive Marion! Le projet de Remigration reste INCONTOURNABLE!!!

from Persia wiz love

La droite?! Ozons le FN plutôt.

Francis Regnier

Pour ce mouvement, il n’y a même pas un site internet. La montagne accouche d’une souris.

matthieu

Ce sont tous des rigolos qui vont perdre en face de Juppé!
Dans la situation tragique que nous connaissons,l’exemple à suivre est celui de la République jacobine de Robespierre,Saint-Just et Couthon et l’application de leurs idées pour sauver la patrie un et indivisible, la République.
A la guillotine tous les traîtres!

Christophe Wissenmeyer

Méfiez vous , Robespierre et Saint Just y sont passés aussi à la guillotine .

matthieu

Marion et Villiers sont des royalistes et des fédéralistes, rien à en sortir,Marine ne sait même plus où elle en est,Juppé va gagner,Ménard est un ambitieux qui n’arrivera à rien.
Hollande veut la destruction de la France et ll le prouve chaque jour.
Mettons en place une nouvelle république jacobine,la septième République qui enverra à la guillotine tous ces traîtres car ils le sont tous.

???

Vous avez des preuves de ce que vous affirmez au sujet de Robert Ménard, et en particulier au sujet de ses projets pour sa femme ?

Pendant que notre France se meurt, la seule vision d’ensemble que je vois, pour reprendre le titre, c’est la mise en place d’une vraie partouze électorale tous partis politique confondus !

On voit que l’on se rapproche à grand pas des élections présidentielles et législatives pour mai 2017 sur ce principe.

Les alliances se font en occultant les principaux intéressés, et je parle bien sûrs des électeurs lambdas « d’en bas » qui regardent ébahis comme résignés ce qui se passent et se décident « en haut ».

Cela me fait donc penser à une chanson bien connue de G.Brassens : http://youtu.be/QZoCco8zJqQ « …j’avais l’air d’un con ma mère » avec ma carte d’électeur (et d’adhérent pour certains).

Bref au final ! Mobilisez-vous, votez, taisez-vous et subissez… Après les élections, on s’en fout car nous aurons le pognon… et pour vous les emmerdes quotidiennes continuerons !

Romanin

Joli résumé monsieur A. BARNIER, vous avez entièrement raison, je regarde d’en bas et comme résigné de ce qui se passe depuis plus de cinq décennies et à tous les « niveaux ». Mais bon, la « partouze électorale » est en bonne voie!!
Romanin militant FN(électeur lambda) et membre de Sauvegarde Retraites
http://www.sauvegarde-retraites.org/

François

Encore un machin de plus diviser pour mieux régner !!! j’avais apprécier Mr Menard, lors de l’inauguration de la plaque du Cdt Denois elie de Saint Marc, mais la C’est l’appel à la division, je sait que le FN n’est pas parfait, mais il est le seul à pouvoir porter glaives et bannières pour une probable victoire en 2017, mais la je pense qu’il nous faut une deuxième catastrophe nationale comme en mai juin 40, sans cela on avancera jamais et le système restera;;; bien encré ..RÉVEILLEZ VOUS !!!!!!!!!!….car on est devenue des patriotes en pantoufle, ce week-end on a fait l’amère expérience;