Panama Papers, Soros : gigantesque manipulation médiatique en vue

Publié le 9 avril 2016 - par - 6 commentaires - 4 165 vues
Share

 


Panama Papers, financés par Soros : gigantesque manipulation médiatique en vue

Quand j’ai entendu les premiers chuintements sur cette nouvelle fuite, je me suis dit :  » Tiens, les Bilderberg et consorts entrent en campagne pour la présidentielle de 2017 !« . Réaction franco-française ! L’affaire est d’une toute autre ampleur.

Soyons clairs, je ne défends ni les évadés fiscaux, ni les blanchisseurs d’argent, et je ne me hasarderai pas à affirmer que Marine Le Pen n’est entourée que de « chevaliers blancs », mais il y a quand même une question que l’on peut et doit se poser :

Qui est le chef d’orchestre, et quelle partition nous joue-t-il ?

Le site allemand de ré-information KOPP-Online publie aujourd’hui un article d’Andreas von Rétyi où il retrace l’historique de la fuite (l’intégralité de l’article ici)

  • dans un premier temps, en août 2015 des informateurs anonymes transmettent un ensemble d’informations au journal Süddeutsche Zeitung et à l’ICIJ (International Consortium for Investigative Journalists),

  • l’ensemble des informations a été fourni par l’ICIJ à une sélection internationale de journalistes qui pensent bien aux fins d’un travail co-opératif d’analyse et d’enquête,

  • début avril 2016, comme un seul homme tous les médias sélectionnés déballent l’affaire en même temps : « attention, scandale ! on sait qui sont les ripoux, on a leurs noms et on va les dénoncer ! ». Que la fête commence …

Andreas von Rétyi nous apprend aussi que l’ICIJ né en 1997 est le rejeton du CPI (Center for Public Integrity), lui-même créé en 1989, que le CPI bénéficie des mannes de généreux donateurs dont la Fondation Carnegie, la Fondation W.K. Kellog, la Fondation Rockfeller, la Fondation Ford, et l’Open Society Foundation de George SOROS. Le site de l’ICIJ (où on trouve la liste des journalistes français membres ) https://www.icij.org/index.html

Rappelons que SOROS, au travers de l‘Open Society Foundation, est également fondateur de l’EPIM (European Program for Integration and Migration) regroupant 12 fondations européennes qui aliment à coup de milliards d’euros une myriade d’ONG œuvrant inlassablement pour le Grand Remplacement des peuples européens. Le site de l’EPIMhttp://www.epim.info/about-us/the-partner-foundations/

Le lien financier étant établi entre l’ICIJ et SOROS, et au vu des premières révélations, il est légitime de s’interroger sur la nature des informations qui seront portées à la connaissance du public.

Chacun a pu remarquer la quasi absence des grandes multinationales (pétrole, finance, armement, mines, … ça ne tache pas?), l’absence d’hommes politiques américains. En revanche, on désigne clairement à la vindicte populaire V. Poutine, B. El-Hassad, le désormais ex-1er ministre islandais, et pour la France les Le Pen.

Ce sont donc les réfractaires au Nouvel Ordre Mondial qui sont visés.

Il s’agit, pour la France, de donner un « amical » coup de main à celui qui n’a jamais cessé d’apporter des gages de son allégeance au Système, François Hollande. Discréditer Marine ET Jean-Marie Le Pen un an avant la présidentielle, semer le doute chez les électeurs du FN, dissuader les autres de « franchir le pas » : il s’agit de faire élire Alain JUPPÉ.

Les Islandais s’étaient affranchis de la tutelle de la finance internationale : les persuader eux, et tous ceux qui en Europe seraient tentés de les imiter, que ça ne sert à rien. Discréditer le 1er ministre.

Un peu trop d’Européens expriment un peu trop fort leur sympathie, voir leur admiration, pour V. Poutine ; les mêmes ont tendance à soutenir Bachar El-Hassad contre les islamistes (même « modérés »).

Et surtout, beaucoup trop d’Européens croient encore au pouvoir de la politique. Ils pensent pouvoir recouvrer leur liberté, leur fierté, leur honneur et les droits de leurs peuples en choisissant des dirigeants qui mèneront une politique radicalement différente de celle menée aujourd’hui qui les humilie et les opprime.

Tout cela est inacceptable pour ceux qui gouvernent vraiment le monde.

Et les « Panama Papers » sont tombés à pic.

Sans doute, celui qui a sorti les documents de chez Mossack Fonseca avait-il vraiment l’intention de faire œuvre de salubrité publique.

Probablement aussi que ceux et celles qui sont cités par la presse dans cette affaire ne sont pas « tout blancs », mais c’est le choix des noms jetés immédiatement en pâture qui pose problème.

Il semble que les « Panama papers » soient en passe d’être utilisés comme une arme de destruction massive de la politique : persuader les peuples européens que les politiques sont TOUS des « pourris », qu’il est donc vain d’attendre d’eux qu’ils servent leur peuple, et finalement amener ces peuples à accepter par dépit, mais sans broncher, d’être « gouvernés » par des bureaucrates.

L’enterrement de la politique n’est pas pour demain : nous allons résister à l’attaque « Panama papers », mais il y en aura d’autres, plus insidieuses ou plus violentes.

Béatrice Bontemps

http://resistancerepublicaine.eu/2016/04/06/panama-papers-finances-par-soros-gigantesque-manipulation-mediatique-en-vue/?

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
audiophile

Toujours les mêmes cibles:
Russie, Chine, Bachar el Hassad, le Venezuela, mais la Chine et la Russie ne seront jamais battues militairement.

Clamp

Tyrano-Soros rêve de devenir rex, mais il croisera la route de son astéroïde avant !

En attendant, tout ça c’est beaucoup de bruit pour pas grand chose parce que ses ennemis prioritaires visés ne sont pas impliqués directement et que les autres pourront se défendre.

Un coup pour rien.

belphegor

Franchement à tout vous dire, je ne suis pas tombée dans le piège. Je trouve plutôt cela barbant et je m’en contrefous. A chaque fois c’est la même chose et tous ces manipulateurs sont tellement minables qu’il faut être un gogo pour s’y laisser prendre.

Sauf que le timing n’est pas bon !
Les soi-disant « coupables désignés d’office » par les médias, ont largement le temps de prouver qu’il s’agit d’une cabale ayant pour objet de salir leur réputation à des fins essentiellement politiques.
Le bon timing, fut d’annoncer ces placements dans des paradis fiscaux très peu de temps avant les élections de 2017, en France.
D’aucuns, ennemis jurés de Vladimir Poutine et de la famille Le Pen, semblent avoir oublié que la patience est une vertu chrétienne.

lhopliteeuropeen

Une attaque indirecte contre Poutine mais aussi contre Donald Trump(ce n’est pas un hasard, la tour Trump à été érigée à Panama-City), la machine est en marche, Poutine à riposté et ne se laissera pas avoir, mais c’est probablement Trump (et MLP en France) qui est dans le collimateur.
Le premier ministre islandais était à la tête d’un pays dont le peuple s’est débarrassé démocratiquement des corrompus qui on conduit leur pays à la faillite.
Cela ne m’étonnerait pas qu’Orban et les chefs de gouvernements du groupe de Visegrad soient également visés.

cemoameme

Il est vrai qu’ils ont tous l’âge de porter des Pamper’s !