Panégyrique de Renaud Camus

Publié le 8 juillet 2018 - par - 43 commentaires - 1 864 vues
Share

L’homme est élégant, courtois et affable, sans donner dans le dandysme qu’il abhorre. Un crane parfaitement lisse et rasé ainsi qu’une barbe fournie précisément dessinée, lui donne des airs de vieux sage, à mi chemin entre le moine orthodoxe de Ste Catherine et l’ascète maronite de la Vallée de la Qaddisha. Il est l’auteur d’une centaine d’ouvrages dans des genres très divers et si le politiquement correct ne sévissait pas en France, il aurait sa place parmi les Immortels. Mais à dire vrai, Renaud Camus ne court pas après le succès mais après la Vérité.

Il est devenu célèbre en France pour un syntagme composé de deux mots comme il se plaît à le dire : « Grand Remplacement ». Qui n’a pas entendu cette expression devenue fameuse dans la bouche de politiques et de journalistes plus ou moins sérieux, en général plutôt moins que plus…

L’ouvrage éponyme publié en 2011 décrit le changement de peuple et de civilisation que la France vit depuis une quarantaine d’années, phénomène qui va en s’accentuant chaque jour un peu plus.
Selon l’auteur, tel fait n’a pas eu lieu, de part son ampleur, depuis la chute de l’Empire romain avec la prise de la ville éternelle par Odoacre en 476 après Jésus-Christ.

Les causes et c’est bien de cela dont il faut parler se résument à une majeure : La décivilisation.
La décivilisation, c’est l’histoire d’un peuple, le peuple français que nous aimons et que nous adorons, qui retombe dans la barbarie qu’il quitta aux alentours de l’an mille.
Cette décivilisation est rendue possible selon l’auteur par trois instruments :
Le premier, l’éducation nationale, cette « industrie de l’hébétude » qui se contente de gaver les élèves d’antiracisme et de multiculturalisme pour les transformer en « inhéritiers » qui refusent l’héritage de leurs pères qui se sont battus pendant des siècles pour construire une civilisation.

Le second, la télévision et les médias en général qui conditionnent les masses en les plongeant d’une manière incessante dans un univers métissé global, la fameuse Matière Humaine Indifférenciée (MHI) pour prendre une expression de l’homme de lettres, que le grand capital s’efforce d’attirer en Europe pour des raisons de coût du travail.
Le troisième moyen, matérialisé par les drogues qui quels que soient leurs natures et leurs effets, détruisent la capacité de réflexion individuelle et collective.

La modification « du sens » (ouvrage paru en avril 2002) des mots, incarne également une nouvelle façon de travestir la réalité et de changer faussement (« le fauxel ») par ce biais la réalité des choses.
Le nom masculin « français » par exemple, quelle signification revêt-il ?
Pour les uns, « est français » ce qui est simplement nommé comme tel ou désigné par le droit positif.
Pour les autres, « être français » revient à l’origine du sujet qui se définit par sa culture, sa religion, ses traditions et son vouloir vivre collectif.
Les mots « race » et « musique » ont eux aussi subi ce changement de sens qui a inversé et travesti leur signification. Le mot « musique » devient synonyme de « variété » et le mot race acquiert un sens biologique et raciste alors qu’il a pendant des siècles désigné, un famille, une communauté, un pays.
Les solutions à ce chaos ?

Une lutte impitoyable contre l’invasion que nous subissons en la subventionnant, ce qui est une première dans l’histoire des peuples. En sus, un processus de remigration devra se faire jour pour renvoyer les immigrés chez eux ce qui nécessitera une révision impérative du droit positif et des principes généraux du droit.

Renaud Camus, en fin de compte nous montre la voie. Au peuple français de la suivre s’il ne veut pas disparaître à jamais de l’Histoire universelle qu’il a contribué à écrire avec son génie.

Emile Du Sarret

Print Friendly, PDF & Email
Share

43 réponses à “Panégyrique de Renaud Camus”

  1. DUFAITREZ dit :

    Dérive dans les commentaires que l’article n’indiquait pas.
    Le « Grand Remplacement » aurait-il deux sens ?

  2. Didier dit :

    L’épatant Renaud Camus. Le courage de dire ce qui est dans un milieu où cela ne se fait plus. Remarquable! Il préfère l’amour avec les hommes. Et alors ! Quand on sait de façon évidente que l’on est hétéro , aucun homme ne nous a jamais fait bander, cela ne pose aucun problème. Au contraire, c’est un « rival » de moins… Vive Renaud Camus et mort aux cons !

  3. lafronde dit :

    Dans l’univers des idées politiques vaut-il mieux un démolisseur : BHL(et son infâme « idéologie française ») – ou un restaurateur : Renaud Camus, à qui nous devons la dénonciation du « remplacisme » et des ses déclinaisons : remplacé, remplaciste, remplaceur. Et aussi la dénonciation de « l’industrie de l’hébétude » qui décrit si bien l’abrutissement mené par l’Ednat, L’Université, les media mainstream. Après ça que le 1er intello soit hétéro, et le 2d différent, est une question mineure et privée.

  4. Rosalie dit :

    Ronsard (suite)


    Ô petit trou, trou mignard, trou velu,
    D’un poil folet mollement crespelu,
    Qui à ton gré domptes les plus rebelles :

    Tous vers galans devraient, pour t’honorer,
    A beaux genoux te venir adorer,
    Tenant au poing leurs flambantes chandelles !

    1552

    1552

  5. Rosalie dit :

    Mais qu’il est donc bécassou, ce Pr Finadon Scieur ! Sait-il qu’il s’adresse à des adultes, à des personnes, donc, qui ont elles-mêmes  » des secrets d’alcôve  » comme le dit si bien Margot Faubourg, et pour qui il faudrait un peu plus que la description d’un moment érotique pour perdre le respect, l’admiration et l’affection qu’ils ont pour Renaud Camus ? Va donc, hé, patate ! Qu’a donc sucé ta mère pour mettre au monde pareil étron puant ?

    • Margot Faubourg dit :

      Je reviens sur RL après 4 mois et je constate que les interventi° de PR1 alias pr shelton ont pris un sérieux coup de vieux, font de son auteur un has been, un plouc, un troll périmé au vu de l’histoire qui s’écrit à grands pas qd lui et ses remarques seront bientôt obsolètes. Ces intervent° s’essouflent et s’éventent comme ses pets tirés ds le vent…et je préfèrerai tjrs de loin lire la prose de R.C que me figurer PR1 prenant soin de replier ses chaussettes et son calbut avant 1 coït laborieux

    • Paskal dit :

      Tout le monde n’a pas de « secrets d’alcôve » dans ce genre là. Moment érotique ? Le mot pris dans un sens très large ! Un lascar qui étale ses délires de cul va sauver la civilisation ? Je vous accorde qu’il peut y avoir des paradoxes étonnant dans l’Histoire.

      • Margot Faubourg dit :

        En effet l’histoire est pleine de paradoxes et cela vaut mieux pour elle car pour l’heure si elle ne devait s’écrire qu’avec nos beaufs cependant  » bien sous tous rapports » je ne donne pas davantage cher de notre civilisation à venir ….pour rappel ces passages qui peuvent déplaire, je le conçois, ne sont quantitativement qu’anecdotiques en comparaison de l’oeuvre colossale produite par cet intellectuel qui fait déjà partie de l’histoire….

      • Rosalie dit :

        Ronsard, poète honoré s’il en fut, n’en écrivit pas moins ! Cela vous convient-il davantage ?

         » Je te salue, Ô merveillette fente,
        Qui vivement entre ces flancs reluis ;
        Je te salue, Ô bienheureux pertuis,
        Qui rend ma vie heureusement contente !

        C’est toi qui fais que plus ne me tourmente
        L’archer volant qui causait mes ennuis ;
        T’ayant tenu seulement quatre nuits
        Je sens sa force en moi déjà plus lente.

      • Rosalie dit :

        Je ne saurais trop vous conseiller, cher Paskal, un peu de lecture… et de réflexion.
        https://journals.openedition.org/itineraires/2213

  6. Philippe dit :

    Un article à dédicacer à M.Michaud-Nérard ! … Pour lui rappeler que les LGBT font aussi partie de la nation française.
    Et puiqu’il a été question , dans l’article, de l’importante production littéraire de Renaud Camus, je conseille à M.Michaud, s’il veut la découvrir, de commencer par « Tricks », un ouvrage écrit dans les années 70, et qui lui ouvrira des horizons nouveaux …

    • Yves ESSYLU dit :

      La décivilisation passe par la dévirilisation, or c’est bien la LGBT qui prône la fin du genre et la naissance d’un peuple asexué et soumis aux barbares musulmans

      • Rosalie dit :

        En quoi le fait d’être homosexuel implique-t-il l’appartenance au  » groupe LGBT  » ? On peut être homosexuel et viril, ne vous déplaise ! Et par son courage, sa détermination, sa combativité, je crois que Renaud Camus prouve bien qu’il est un homme ! Ni asexué, ni soumis !

        • Yves ESSYLU dit :

          C’est pourtant ce que sous entend le commentaire de philippe
          Certes on peut être homo et discret contrairement aux folles de la LGBT, quant à être viril cela reste à démontrer
          Pour ce qui est du prétentieux Camus, se référer au traitre de Gaulle ne me paraît pas de nature à séduire ceux qui sont prêts à se battre les armes à la main

          • Philippe dit :

            Les folles de la LGBT, ça ne veut absolument rien dire, et ça ne correspond à rien.
            Pourquoi « la » LGBT d’abord ?
            On dit les LGBT …
            C’est pas un syndicat, hein …
            ni une milice !

        • Fifi dit :

          @Rosalie Oui, d’ailleurs, Antoine Leiris qui a dit la célèbre phrase, symbole de lâcheté et de soumission, après la mort de sa femme lors des attentats au Bataclan : « vous n’aurez pas ma haine », n’est pas homosexuel…

        • Philippe dit :

          C’est quoi ce gloubiboulga ? Le groupe LGBT, ça ne veut rien dire ! …
          Depuis quand peut-on être homosexuel sans être LGBT ? C’est stupide …
          Les LGBT sont l’ensemble des Lesbians, Gays, Bi and Transexuals,
          et cette dénomination anglo-saxonne
          se contente de définir un ensemble de gens.
          Quant à trouver que Renaud Camus (dont j’apprécie le talent littéraire) est
          un type viril, vous me faites bien rire ! C’est quoi pour vous, viril ?

          • Rosalie dit :

            Hélas non, les LGBT ne sont pas l’ensemble des … Ça laisserait croire qu’ils sont représentatifs… Ce sont des militants, or il existe bon nombre d’homos qui ne se reconnaissent pas dans ce mouvement. Quant à viril, pour moi, ça signifie homme courageux, responsable, avec une certaine dose d’agressivité qui, bien sûr, peut et doit être sublimée… (quoique il serait peut-être temps, vu le contexte, de prendre ce terme au sens premier). La connotation sexuelle est annexe.

    • Margot Faubourg dit :

      Les LGBT?!! Ceux qui se déplacent à 4 pattes? qui ont besoin d’être tenus en laisse mais prétendent vouloir adopter des enfants? Ceux qui font la honte des homosexuels qui se respectent et que l’on ne verra jamais se mêler à ceux qui s’exhibent a la »marche des hontes »? Les homosexuels font partie de la socté fse, les plus talentueux font encore parler d’eux, pour certains par delà leur mort et les autres s’appliquent à vivre simplemt COMME tt un chacun! Le reste hétero ou autre n’e st qu’exhibos

      • Rosalie dit :

        Bien d’accord avec vous, Margot ! Bien dit !

        • Philippe dit :

          Des délires de filles coincées, qui ne savent même pas de quoi elles parlent !
          Vous êtes donc d’accord dans votre erreur, on est contents pour vous !
          Quelle tristesse !

      • Fifi dit :

        Renaud Camus n’a rien à voir avec les LGBT qui est juste un mouvement homo communautariste.

        • Philippe dit :

          Les LGBT ne sont pas un mouvement !
          Vous dites n’importe quoi.
          Renaud Camus ne va peut-être plus à la GP, mais y est allé, ça je vous l’affirme !

      • Philippe dit :

        Ma pauvre, parce que vous croyez qu’on met les gens dans des cases, comme ça ?
        Les bons homosexuels discrets, qui travaillent et se font oublier … et les dégénérés qui
        vont à la gay pride ?
        Mais ce sont les mêmes, ma chérie !
        J’ai BAC+5, n’ai jamais chômé, ai fait une longue carrière dans l’édition, ai acheté mon appart à Paris, suis passionné d’histoire et d’héraldique, m’occupe de ma vieille mère dépendante … et suis allé à la Gay Pride la semaine dernière !
        En prime, je lis RL !

  7. BERNARD dit :

    Nous faisons très fort en Rance : nous devenons un pays « en voie de sous-développement »…. SUPER !

  8. Pr Sheldon Cooper dit :

    « Et je fus bien content, mais enfin pas plus que cela, deux heures plus tard, de rencontrer certain jeune Maghrébin remarquablement bien bâti, qui passa tout de suite une capote, lui, que je suçai quelque peu dans cet appareil, et qui, promptement imité par moi, jouit en se branlant tandis que je lui léchais les pectoraux. Bon : pas désagréable, ce jeune homme — il m’a dit au revoir bien poliment. Mais enfin les Arabes sont trop mécaniques pour moi, décidément. »
    Renaud Camus

    • Margot Faubourg dit :

      Merci au pr fouille merde de service, qui soit dit en passant doit désagréablement puer de la gueule lorsqu’il suce on ne sait qui, on ne sait quoi, d’avoir exhumé la preuve que : l’on ne parle jamais aussi bien que de ce que l’on connait. Monsieur Camus vous avez toute mon admiration et tout mon respect. Quant aux récits de vos secrets d’alcôves pleinement assumés, ma foi, je ne vous ferai certainement pas l’affront de les nommer « erreurs de jeunesse »….

    • BobbyFR94 dit :

      Qu’est-ce que la vie privée et sexuelle de Renaud CAMUS vient faire là, à supposer que ce soit du réel ?

      D’où tirez-vous donc ce paragraphe, de quel source ?

      • Margot Faubourg dit :

        C’est tiré d’un journal de R.Camus de 1992 : Le château de Seix. Pleinement assumé par son auteur et que l on trouve dans toute librairie digne de ce nom.

    • florence dit :

      Ce n’est pas son homosexualité qui m’ennuie c’est ses tendances gauchistes qui ne me plaisent pas. Il a raison sur l’immigration mais le reste….! Il représente bien le FN (national-SOCIALISTE à la Philippot (homo lui aussi)). Je comprends pourquoi les homos tombent en pâmoison devant le FN (de marine et son ex mentor philippot)

    • Brouillon dit :

      Et alors PR1+8, quelle conclusion en tires-tu ?

      • Margot Faubourg dit :

        PR1 a pris un sérieux coup de vieux, ses interventions éculées au regard de l’histoire qui s’écrit font de lui un has been, un plouc, un troll périmé. Ses remarques sont en phase terminale d’obsolescence programmée….que voulez vous qu’il conclut si ce n’est que Casimir est sur la montagne elle même dans la bouteille des « si » où l’on pourrait mettre Paris avec 2,3 versets de l’Ancien Testament que lui seul prend la peine de lire quand les cathos préfèrent aller à la pêche! That’s all folks!

      • Margot Faubourg dit :

        PR1 a pris un sérieux coup de vieux, ses interventions éculées au regard de l’histoire qui s’écrit font de lui un has been, un plouc, un troll périmé. Ses remarques sont en phase terminale d’obsolescence programmée….que voulez vous qu’il conclut si ce n’est que Casimir est sur la montagne elle même dans la bouteille des « si » où l’on pourrait mettre Paris avec 2,3 versets de l’Ancien Testament que lui seul prend la peine de lire quand les cathos préfèrent aller à la pêche! That’s all folks..