Panique climatique : "Maman, j'ai peur, on va tous mourir !"

« Pitié, maman, paie la taxe carbone, achète une voiture électrique, emmène-moi à la crèche en vélo, ne me fais pas une petite sœur qui va polluer, adopte des migrants climatiques ! »

Mon article La Grande arnaque des migrants climatiques traitait du lien entre la propagande climato-affoliste et l’acharnement des mondialistes de tous poils à nous faire envahir par des réfugiés issus de zones dévastées par la colonisation, l’exploitation et la pollution des méchants Gaulois réfractaires qui fument des clopes et roulent au diesel. J’y reviendrai dans un prochain article.
Mais ici, je voulais faire un petite petite mise au point suite au commentaire d’un certain quiditvrai qui disait : « toutes les grandes revues scientifiques sans exceptions de tous les pays du monde appuient les conclusions du GIEC. »
De nombreux scientifiques s’opposent aux conclusions du GIEC.
« La méthode d’étude adoptée par le GIEC est déficiente à la racine, ce qui entraîne des conclusions sans fondement. Contrairement à ce qu’affirme le GIEC, il n’y à ce jour aucune preuve définitive que « la plupart » du réchauffement actuel soit dû à l’effet de serre. Le GIEC aurait dû reconnaître que les variations climatiques passées ne devaient pas être ignorées et donc que leurs conclusions étaient très approximatives. Le terme « la plupart » dans leurs conclusions est sans fondement. » (S. Akasofu)
« Créer une idéologie à partir du dioxyde de carbone est un non-sens dangereux… L’alarmisme actuel sur le changement climatique est un instrument de contrôle social, un prétexte pour des batailles politiques et économiques. Cela devient une idéologie préoccupante ». (R. Dronskowski)
« Il n’y a absolument aucun consensus, zéro consensus au sujet du réchauffement climatique… Je connais des collègues qui financent des instituts entiers grâce au climat. Ils n’ont aucun moyen de faire machine-arrière car leurs instituts seraient ruinés ». (D. Domingos)
Le GIEC est un organisme pseudo-scientifique et véritablement technocratique créé par la très mondialiste Onu pour promouvoir une gouvernance mondiale théoriquement mieux à même que des États divisés de gérer l’environnement par une politique systémique d’ensemble, mais aussi théoriquement mieux à même d’établir un esclavage mondialisé…
Il faut bien se rendre compte – on l’a déjà beaucoup dit ici mais on ne le redira jamais assez – que l’urgence climatique est passée depuis longtemps de thème discutable de recherche scientifique à moyen de propagande politique destiné à faire peur à l’opinion publique et donc à lui faire accepter des solutions politiques donc économiques pour éviter la catastrophe annoncée.
Pour sauver la planète Terre et donc pour sauver l’Humanité, on est prêt à donner beaucoup de choses, surtout si on baigne dans une culture chrétienne du sacrifice de soi, une culture humaniste des droits de l’homme, un discours omniprésent culpabilisant l’homme blanc et l’Occident et une propagande écologiste de tous les instants.
Greta Thunberg n’est qu’un énième avatar de ce procédé écolo-fasciste. Al Gore a gagné des dizaines de millions de dollars grâce à son arnaque climatique. Les parents de Greta tentent de réitérer le braquage.

I WANT YOU TO PANIC « Je veux que vous paniquiez », dit Greta aux hommes politiques et aux multimillardaires du Forum économique mondial et à travers eux, aux électeurs des pays occidentaux. « Je veux que vous ressentiez la peur que je ressens chaque jour et puis je veux que vous agissiez. Je veux que vous agissiez comme si votre maison était en feu parce que c’est le cas. » 
Elle aurait presque pu ajouter : Citoyens de tous les pays, unissez-vous pour sauver la planète et renverser le capitalisme occidental impérialiste pollueur, exploiteur et destructeur. Détruisez les États et les frontières qui vous empêchent d’agir au niveau mondial.
La propagande actuelle sur le climat (GIEC, Al Gore, Greta, Macron) qui laisse de côté des tas d’autres problèmes écologiques et environnementaux a pour but de faire paniquer le citoyen lambda et de l’amener à voter pour des partis mondialistes immigrationnistes qui feront passer pour une nécessité morale le fait d’accueillir des millions de migrants climatiques, de payer des milliards pour se faire ainsi envahir (qui se rajoutent aux dizaines de milliards que nous coûte l’immigration extra-européenne), de payer encore des milliards pour quitter le nucléaire et installer des éoliennes partout, de payer des milliards pour voir les usines fermer et aller se délocaliser en Chine, en Inde où elles pourront polluer tout à loisir, de payer encore des milliards de dette pour rembourser le chômage de masse et le déficit de la balance commerciale que tout cela provoque.
Bref, cette soi-disant urgence climatique n’est qu’une arnaque de plus pour financer avec le sourire son propre désossement, pour favoriser le génocide des peuples européens, déjà bien entamé depuis 75 ans.
Quand on panique comme des moutons dans un abattoir halal tout en regardant TF1 ou BFM, c’est plus difficile de trouver des solutions constructives. Beaucoup plus difficile. Impossible.

Il n’y a pas d’urgence climatique
Des facteurs naturels aussi bien qu’anthropiques provoquent un réchauffement
Les archives géologiques révèlent que le climat terrestre varie depuis que la planète existe, avec des phases naturelles froides et chaudes. Le Petit Âge glaciaire n’a pris fin que tout récemment, vers 1850. Il n’est donc pas étonnant que nous vivions aujourd’hui une période de réchauffement.
Le réchauffement est beaucoup plus lent que prévu
Le monde s’est réchauffé à un rythme inférieur à la moitié de ce qui était initialement prévu, et inférieur à la moitié de ce à quoi on pouvait s’attendre en se fondant sur le forçage anthropique net et le déséquilibre radiatif. Cela nous indique que nous sommes bien loin de comprendre le changement climatique.
La politique climatique s’appuie sur des modèles inadéquats
Les modèles climatiques présentent de nombreuses lacunes, et ne sont guère exploitables en tant qu’outils décisionnels. De plus, ils exagèrent probablement les effets des gaz à effet de serre tels que le CO2. Enfin, ils ignorent le fait qu’enrichir l’atmosphère en CO2 est bénéfique.
Le CO2 est l’aliment des plantes, le fondement de toute vie sur Terre
Le CO2 n’est pas un polluant. Il est essentiel à toute la vie sur Terre. La photosynthèse est un bienfait. Davantage de CO2 est une bonne chose pour la nature, cela fait verdir la Terre : le CO2 supplémentaire dans l’air a favorisé un accroissement de la biomasse végétale mondiale. Il est par ailleurs bon pour l’agriculture, accroissant les rendements des récoltes dans le monde entier.
Le réchauffement climatique n’a pas provoqué davantage de catastrophes naturelles
Il n’y a aucune preuve statistique que le réchauffement climatique intensifie les ouragans, les inondations, les sécheresses ou autres catastrophes naturelles analogues, ni qu’il les rendrait plus fréquentes. En revanche, les mesures d’atténuation du CO2 sont, elles, aussi dévastatrices que coûteuses. Ainsi, les éoliennes tuent les oiseaux et les chauves-souris, et les plantations d’huile de palme détruisent la biodiversité des forêts tropicales.
L’action politique doit respecter les réalités scientifiques et économiques
Il n’y a pas d’urgence climatique. Il n’y a donc aucune raison de s’affoler et de s’alarmer. Nous nous opposons fermement à la politique néfaste et irréaliste de neutralité carbone proposée pour 2050. En attendant que de meilleures approches voient le jour, ce qui se produira certainement, nous avons amplement le temps de réfléchir et de nous adapter. L’objectif de la politique internationale doit être de fournir une énergie fiable et bon marché, de façon permanente, et dans le monde entier.
Texte complet : Des scientifiques de 13 pays écrivent au secrétaire général des Nations unies contre l’alarmisme climatique
Liste de scientifiques sceptiques sur le réchauffement climatique
https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique
Cette liste recense les scientifiques climatosceptiques, c’est-à-dire sceptiques sur la réalité d’un réchauffement climatique exceptionnel ou sur son origine humaine ou sur le fait qu’il ait des conséquences négatives.
Quelques articles
Le ras-le-bol des scientifiques : ils dénoncent le mensonge de l’urgence climatique (républicain, Agoravox, 2 octobre 2019 ; voir aussi les commentaires de doctorix)

La grande escroquerie de la fiscalité écologique (républicain, Agoravox, 30 octobre 2018)

Si vous pensez encore que la voiture électrique c’est bon pour la planète, regardez ces documents (républicain, Agoravox, 20 novembre 2018)
En cherchant sur RL, je viens de me rendre compte qu’il y avait déjà une tripotée d’articles sur ce thème, encore plus que ce que j’imaginais : https://ripostelaique.com/?s=climat
Vidéo
Une vidéo sur le sujet vient juste de paraître sur TV-Liberté.


Julien Martel

image_pdf
0
0

40 Commentaires

  1. Le réchauffement est beaucoup plus lent que prévu.
    L’immigration est beaucoup plus rapide que prévu.

  2. Si la planète se réchauffe de 6 degré c’est rien, la planète est de 15 degré moyenne + 6 degré ça fait 21 degré c’est largement vivable, donc le réchauffement climatique on sans fou comme Trump. bien Trump.

    • L’amateurisme de jonathan sur le climat qui se croit plus compétent que ces grandes revues pro-GIEC doit être qualifié d’imbécilité.
      Ni plus ni moins.
      Revenez à la réalité !!

      • Quiditquoi ?
        Et vouloir se prendre pour Dieu en espérant, vu de la courte vie d’un humain, modifier le climat d’une planète à coups de taxes, c’est mieux ?!?

  3. BRAVO pour cet article courageux et intelligent luttant contre la bêtise et l’ignorance ambiantes qui gèrent actuellement la planète…
    Les CYCLES DE MILANKOVITCH vulgarisés par un ingénieur passionné de sciences qui nous a préparé des schémas à ce propos.
    https://www.youtube.com/watch?v=MXcY8Cf6hsI

  4. Après le trou de l’ozone (qui s’est refermé tout seul), après les avions renifleurs, après la fonte des pôles (heureusement que Ségolène les a refroidis), après la pollution du tabac, des pesticides, des OGM,… il fallait bien trouver quelque chose pour nous piquer encore du pognon.

    • Maintenant il dise q’il faut pas trop boire d’alcool 2 verres par plus
      Maintenant il dise q’il faut pas consommer trop de sel.
      Maintenant il dise q’il faut pas consommer trop de sucre.
      si ça continu comme ça, bien tôt il vont dire q’il faut plus baiser faire l’amour.
      STOP STOP STOP a toute c’est propagande de merde.

  5. C’est une sottise de ne pas être du même avis que les grandes revues scientifiques qui sans exceptions appuient la méthode et les conclusions du GIEC.
    Ils sont la référence ultime pour trancher tout débât dans la communauté scientifique parce qu’ils sont les plus compétents.
    Ne pas prendre leurs avis est un grave manque de jugement.
    L’amateurisme de Riposte Laïque sur le climat qui se croit plus compétent que ces grandes revues doit être qualifié d’imbécilité.
    Ni plus ni moins.
    Revenez à la réalité !!

    • j’espère que vous plaisantez sinon allez donc faire un tour sur le site des climato-réalistes

      • Ce que j’ai fait et vous , allez donc faire un tour dans les sites des grandes revues scientifiques qui ont des réponses à tous les arguments des climato-sceptiques.

      • L’amateurisme de François BLANC sur le climat qui se croit plus compétent que ces grandes revues doit être qualifié d’imbécilité.
        Ni plus ni moins.
        Revenez à la réalité !!

    • vous nous « pompez l’air » à coup de 4 commentaires radoteurs pour être sûr d’avoir le dernier mot, avec vos fichues « revues scientifiques » qui sont pondues par des journalistes qui ne vont pas prendre le risque de déplaire à la main qui les paie: ils ne valent guère mieux que les merdias aux ordres des 10 plus grands milliardaires. Vous ne convertirez personne ici, et les lecteurs de RL sont, pour le moins, aussi intelligent que vous : allez prêcher ailleurs, vos arguments ne sont pas convaincants.

      • Perplexe les grandes revues scientifiques ont les critères les plus élevés de rigueur et d’honnêteté intellectuelle que vous pouvez imaginer.
        Il faut vraiment pas les connaître pour oser les juger comme vous le faite.
        Revenez à la réalité.

    • Le GIEC est trop catastrophisme il dit avec 3 degré c’est les inondation ouragan canicule, l’être humain va s’adapter au réchauffement, 3 degré c’est rien.

      • L’amateurisme de jonathan sur le climat qui se croit plus compétent que ces grandes revues doit être qualifié d’imbécilité.
        Ni plus ni moins.
        Revenez à la réalité !!

        • Quiditquoi
          Tu fais juste chier sur ce site…
          Avec en plus tes copier-coller à 2 balles..
          « Ni plus, ni moins…
          Reviens à la réalité… »

  6. cet été il y avait une hystérie collective concernant la sécheresse et depuis 3 mois maintenant , il n’arrête pas de pleuvoir !!!!! quelle rigolade !!!!

    • finalement il ne flotte que sur les cons , c’est bien pour cela que la tafiole d’état reste a l’abri

  7. il n’ y a de dérèglement climatique mais tout simplement une évolution du climat depuis la création de la terre et elle l’ a toujours était !!!

  8. moi j’ai surtout envie de donner une bonne fessée cul nul à cette petite Greta !!!! hi hi hi hi hi hi !!!!!!!

    • Et un bon coup de pied dans le c.l de son immonde père, artiste ratée.
      La mère n’a pas l’air mieux. Les deux s’entendent à merveille pour exhiber leur merdeuse et ramasser l’argent qui doit couler à flot……pour faire le tour du monde en pirogue et autre pédalo…………….

  9. Ils ont commencé par nous culpabiliser avec leurs fadaises du réchauffement climatique par un matraquage continuel dans les merdias, et on imagine le bourrage de crâne de nos enfants dans les écoles, dès la maternelle. Dans un 2ème temps, ils nous ont écrasés d’impôts, supprimé toutes nos libertés, nous font chier sans arrêt dans notre vie de tous les jours, remettent en cause nos avantages acquis, et leurs babines dégoulinent de bave en lorgnant sur nos livrets et placements qui ne rapportent rien.
    Ceux qui ont voté pour ça ont vraiment réussi un coup de maître. Et il n’est qu’à moitié de son mandat ! Vous n’avez pas fini d’en chier, les adeptes du cordon sanitaire

  10. Claude Brasseur en parle souvent sur ce site avec brio.
    Une pétition anti GIEC a été signée par 31.000 scientifiques du Monde entier. 300 italiens en ont fait un Congrès dédié. Qui en parle ?
    Chaque époque a besoin de se créer de « grandes peurs », toujours imaginaires.
    La Terre a subi 5 Epoques, la dernière avec des cycles de 11.000 ans. (l’Humanité ?).
    Laissons faire notre « grain de sable » dans l’Univers
    La Démographie se chargera de Tout !

  11. Composition de l’air 78% de diazote 21% de
    dioxygène et 1% de gaz rare (l’argon,neon,l’hélium,co2) le fameux co2 représente seulement 0,003 % alors pourquoi autant de cinéma ?

    • Ben pass’que c’est le seul avec lequel on peut fabriquer de la vaseline en très très grande quantité.
      Je te laisse deviner à quoi elle sert hein…

  12. Suffit de constater que vers l’an mille le climat permettait la culture des fraises à Strasbourg cf études du bois du sol et ailleurs des glaces, pour en déduire que l’imputation de la variation climatique actuelle à l’humanité est une escroquerie internationale

  13. On va tous mourir, ben oui c’est le lot de tout le monde et pas forcément par le climat.
    Et on va tous mourir, surtout parce que les cons se reproduisent plus vite que le nombre de décès.

  14. Il ne s’agit pas de savoir si oui ou non le réchauffement climatique est d’origine anthropique, mais comme le dit l’auteur de cet article, il s’agit de s’y adapter. Vouloir combattre le réchauffement climatique, c’est vouloir lutter contre les moulins à vent. De nos jours ce ne sont pas les Don Quichotte qui manquent Il faut aussi combattre les moulins à vent qu’on veut nous vendre pour combattre l’ennemi du GIEC.

  15. J’ai entendu elisabeth borne ce matin sur RTL : elle est « pour » les avions à hydrogènes.
    Elle veut nous ressortir les bonnes vieilles recettes allemandes ??? ils les utilisaient déjà les » ballons » superbement équipés et efficace, jusqu’à ce qu’ils explosent (le « Hildenburg »).

  16. Ben carrément ! Et leurs conneries permettent de financer ce délire monstrueux qu’y font passer pour du conplotisme quand on y croit et faut quand même être de bien mauvaise foi pour pas y croire vu qu’on l’a sous les yeux en permanence. On en crève tous à petit feu mais peu de gens le savent tellement c’est énorme…
    http://anti-monde.gerardcambri.com/chemtrails/chemtrails_01.htm
    https://chemtrail.jimdo.com/
    http://m.youtube.com/watch?v=f_Cqt2sPWmQ
    Et pour ceux qui veulent vraiment s’assurer qu’on nous prend pour des cons, quand 2 zincs sont côte à côte, que l’un a une traînée courte et l’autre une qui n’en finit pas, il est très intéressant de vérifier leur niveau de vol (altitude) et la compagnie et on voit bien que les low cost sont à 80 % dans le coup !
    http://www.flightradar24.com

  17. j’adore les journalistes qui vous disent
    la journée la plus chaude depuis 1830…
    la journée la plus froide depuis 1740
    pourtant il n’y avait pas de voitures polluantes ni de cargos brulant des litres et des litres de gazole pour ramener de chine de l’ail ou des poupées

  18.  » les batteries des véhicules électriques actuellement sur le marché ne contiennent pas de terres rares. Certains modèles en contiennent dans leurs moteurs électriques mais ce n’est pas une nécessité, ils pourraient très bien s’en passer. … l’avenir et le développement de la mobilité électrique ne dépend nullement de l’exploitation de terres rares. Par contre, le raffinage du pétrole et les pots catalytiques des voitures thermiques qui ne ne peuvent pas se passer de terres rares figurent parmi les plus gros consommateurs. Comme d’ailleurs de nombreux appareils électroménagers, technologiques ou industriels qui, bizarrement, ne sont jamais montrés du doigt pour cette « tare ».
    https://roulezelectrique.com/fausses-informations-sur-les-terres-rares-et-les-vehicules-electriques/

  19.  » Qui sont les « 500 scientifiques » qui affirment qu’il n’y a « pas d’urgence climatique »?
    Très peu sont des climatologues, plusieurs ne sont pas des scientifiques et bon nombre d’entre eux ont des liens avec des groupes de pression climatosceptiques.  »
    Citation de cet article du 23 novembre 2019 :
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1402070/lettre-500-scientifiques-urgence-climatique
    Il y a de très bonne raisons pourquoi toutes les grandes revues scientifiques sans exceptions de tous les pays du monde appuient les conclusions du GIEC.
    Elles ont fait leurs preuves depuis longtemps de leurs compétences pour faire la part entre les bonnes et mauvaises recherches scientifiques.
    Revues veut dire révision et donc faire la part des choses ce que ne fait pas RL

Les commentaires sont fermés.