Pap N’Diaye reçoit Sopo : tout un programme raciste anti-Blancs!

ImageCette image résume mieux que tous les longs discours l’effondrement de la maison éducative française: deux indigénistes sont les maîtres de ce qui fut l’incarnation de notre esprit et la clef de voûte de notre civilisation: le ministère de l’Education nationale. Et qu’affirment-ils ? Dans une inversion accusatoire très orwellienne, ces deux racistes, patentés et condamnés, prétendent lutter contre le racisme alors qu’ils sont en train de l’institutionnaliser !

Mais pourquoi diable Emmanuel Macron a-t-il nommé Pap N’Diaye, ce chercheur controversé, ce raciste progressiste à l’Education nationale? Et bien, tout simplement pour détruire ce qui restait encore debout dans cette vénérable institution.

Oui, car le maître mot de Pap N’Diaye, c’est déconstruire!

Ce ministre a été déformé par toutes les âneries made in US, gender studies, Black studies, postcolonoal studies, wokisme, LGBT, écologie fascisante, j’en passe et des meilleurs. Son but est de mettre en place la pensée décoloniale qui repose sur onze piliers :

 » 1) tout est «construction sociale» ; 2) tout doit être «déconstruit» ; 3) tout doit être «décolonisé», étant entendu que la «décolonisation» doit s’appliquer à toutes les institutions des «sociétés blanches» et à tous les domaines de la culture occidentale ; 4) toutes les «sociétés blanches» sont racistes et tous les «Blancs» bénéficient du «privilège blanc» ; 5) le racisme, qui est «systémique», est l’héritage de la traite atlantique, du colonialisme, du capitalisme et de l’impérialisme du monde dit occidental ou «blanc» ; 6) l’«hégémonie blanche» va de pair avec l’«hétéropatriarcat» ; 7) l’«intersectionnalité» conceptualise la situation de personnes qui, appartenant à des «minorités», sont censées subir simultanément plusieurs formes de discrimination (de race, de genre, de classe) en toute «société blanche» ; 8) tout nationalisme, y compris le patriotisme républicain à la française, est porteur de racisme, donc de «discriminations systémiques» ; 9) le sionisme est une forme de racisme et Israël est un «État d’apartheid» qu’il faut démanteler ; 10) l’«antiracisme politique» consiste avant tout à lutter contre l’islamophobie et la négrophobie ; 11) ce que les islamophobes appellent l’«islamisme» n’existe pas plus que l’«islamo-gauchisme»: il n’y a que des musulmans qui souffrent de «discriminations systémiques» et sont victimes, dans les pays occidentaux, d’une islamophobie d’État. » ( Le Figaro, Taguieff)

A partir de cette pensée manichéenne, raciste, haineuse et scientiste, vous aboutissez à ce type de dialogue que l’on rencontre partout chez ceux qui suivent cet endoctrinement:

--Je hais les blancs cette sous-race!

-Mais vous êtes raciste!

-Pas du tout, je suis noir!

Ne croyez pas que ce dialogue est fictif, il est devenu monnaie courante dans la société française à cause de toute cette gauche tarée, qui use même du terme blanc pour s’insulter!

Mais le pire est franchi quand Pap N’Diaye apporte son soutien à la pègre de banlieue, en la personne d’Assa Traoré. Ce n’est pas un discours réfléchi mais une volonté de déconstruire certainement l’idée de justice chez notre ministre, quand il déclare: : « Au fond, quand on la (Assa Troré) lit, quand on l’écoute, son discours est rassembleur. J’entends un discours de convergence plutôt qu’un discours de clivage et de séparation, un discours qui réclame l’égalité. » L’égalité? De qui se moque-t-on ? Il s’agit de voyous qui ont mis en coupe réglée une cité entière! Son égalité ressemble fort à un retour de la féodalité, à la loi du plus fort, où certains au nom de cette égalité peuvent dealer, racketter, violer et massacrer tous ceux qui s’opposent à eux!

Et au nom de leur définition de l’égalité, ils instaurent l’apartheid! Le locataire de la rue de Grenelle n’a pas hésité à participer à des réunions indigénistes,  le correctif du journal l’Immonde serait drôle s’il n’était de  l’ordre de l’infâme:

Image

Pap N’Diaye assiste à une réunion où sa propre mère a juste le droit de la fermer. Cela en dit long également sur la probité du personnage!

Et Pap N’Diaye reçoit l’indigéniste Sopo! Le raciste! Le type qui a insulté notre Jean Messiha! llImageImageComme les écologistes ont été créés pour mettre en place le passe carbone, Pap N’Diaye et Sopo sont utilisés pour déposséder les Français de leur culture, les marginaliser au sein de leur propre pays. Et ils ne s’en cachent pas. Il suffit de regarder les objectifs  qui lui ont été assignés par Macron !

L’histoire de France? Fini, ce sera l’histoire des migrations.

L’enseignement de la biologie? Au nom de l’épanouissement, cours de LGBT, tout tournera autour de la question de genre et on apprendra aux écoliers que les « hommes peuvent tomber enceints« , et les intervenants feront l’apologie de la transsexualité.

Enseignement de la littérature et du français? L’objectif sera d’appauvrir notre langue, plus de temps compliqués comme le passé simple, plus de mots compliqués, mais un vocabulaire déconstruit plus de livres compliqués, les classiques,  mais des romans contemporains à l’esprit sectaire.

Le résultat? Pour mesurer les ravages d’un tel enseignement, il suffit de traverser l’Atlantique et de regarder le reportage sur l’université d’Evergreen, ce cauchemar vivant!

https://www.youtube.com/watch?v=u54cAvqLRpA&t=6s

Voilà, après la déconstruction, il ne reste rien, plus d’école, plus de savoirs, non, un champ de ruines, et ce qu’on appelait autrefois  élèves ne sont plus que des crétins endoctrinés, inaptes à la vie sociale et au monde du travail… Des inutiles, comme l’affirmait Hariri, le conseiller de Schwab. Quant aux enfants de notre Ministre, ne vous inquiétez pas pour eux, ils sont à l’École Alsacienne, une école très très privée, où il faut montrer patte blanche pour y entrer!

J’ai une pensée pour tous ces électeurs qui ont affirmé après avoir voté pour Macron, il est de droite. Maintenant, est-ce que vous sentez la honte vous envahir?

Marquis de Dreslincourt

image_pdfimage_print
21

21 Commentaires

  1. il serait bien de parler de leucophobie haineuse plutôt que de racisme totalement connoté
    nick conrad et d’autres revendiquent leur haine

  2. J’ai commencé à regarder la vidéo sur Evergreen… c’est hallucinant ! De la folie furieuse ! Ces gauchistes sont les pires sectaires dégénérés qu’on puisse trouver… je crois bien que mêmes les nord-coréens sont des gens plutôt cool comparé à ces cinglés !

    Et c’est une minorité de 30 % qui impose sa loi ! Mais qu’est ce qu’ils foutent, les 70 % restants ? Comment peuvent-ils accepter cette ignominie ?

    Le monde universitaire occidental est devenue la honte de l’humanité, la négation de la pensée, l’étron puant du progressisme exacerbé, la folie haineuse contre lui-même !

    Et pour moi, un seul remède : ou on les enferme définitivement, ou on les bute, discrètement, au silencieux, les uns après les autres en commençant par les plus influents, donc les plus dangereux !

  3. Ces deux individus ont le même point commun : une mère blanche.
    Celle de Pap machin est la fille d’un gros agriculture de la Beauce.
    Celle de Sopo est une femme qui a vécu de la « politique » toute sa vie.
    Maire de la ville du Nord, La Sentinelle, membre du PS, elle s’est fait finalement dégommée car les gens n’en pouvaient plus de la voir s’agiter.
    Du coup, elle a migré à l’office HLM où elle pourra continuer à accueillir tout ce qui n’est pas français.

  4. Pape ndaye a fait quelque chose : il a diligenté une enquête sur la malheureuse affaire du Nord concernant les enfants maltraités par une famille de cas sociaux. Il s’est fait aidé par Charlotte Caubel dont on découvre l’existence.
    Elle est chargée de l’Enfance auprès de je ne sais plus quel ministre.
    On découvre aussi que Macron a su choisir ses ministres : elle est mariée avec Alexandre Bompard, président de Carrefour……..

  5. Tout ce qui est décidé, nommé ou induit par Macron semble issu du fonctionnement d’un individu à la personnalité « perverse » narcissique, et les individus qu’il a choisi dans son gouvernement sont tout autant troubles. La notion de « racisme » a toujours existé au sein de toutes les populations ethniques de notre planète, mais en France que ce soit, par les associations militantes, les politicards et les médias, ce fait n’est toujours mit en exergue que comme issu de la population européenne dite « blanche ».
    Les massacres encore fréquents entre ethnies et adeptes de religions divergentes en sont les conséquences.

  6. Si des journalistes scrupuleux et honnêtes s’en donnaient la peine, ils auraient depuis longtemps révélé que depuis des décennies, la majorité des personnes âgées détroussées et agressées très violemment pour un sac, un bijou ou autre raison, sont des personnes âgées d’origines occidentales. Personne n’ose avouer qu’ il est très rare qu’une mamie ou un papi d’origine maghrébine ou africaine soit agressé dans la rue, par des délinquants. Et évidemment personne n’ose faire le rapprochement entre les origines ethniques de la plupart de ces délinquants, et celles de leurs victimes. La France vit dans un véritable déni, dans le mensonge, la dissimulation et l’hypocrisie depuis que règne l’idéologie erronée et fallacieuse d’une gauche aux desseins depuis longtemps pervertis.

  7. Sur la photo, on voit une moquette à vomir et des meubles mastoc et moches. Après la vaisselle et la déco de l’Elysée, les ministères s’y sont mis aussi pour gaspiller l’argent de nos impôts ??

    • en observant la tenue des deux énergumènes , ni l’un ni l’autre ne sont capables d’avoir des falzards repassés et propres, la différence de couleur entre le pantalon et la veste de SOPO est visible , il est sale !

  8. rein d’étonnant que cette « cerise sur le gâteau » avec cette brochette : on est en pleine réunion de haineux et de racistes anti blancs dans un pays qui leur a tout donné – sos racisme est depuis sa création le parfait laboratoire des ennemis du pays et son actuel président en est tout un symbole : jamais condamné, jamais expulsé du territoire, malgré les propos haineux qu’il tient constamment – le peu qui reste de l’école publique est avec cette clique totalement anéanti

  9. La « patte blanche » des petits sapajous à du etre enfarinée pour tromper la direction de l.ecole. La diversité ;n’est admise ordinairement que pour les tâches valétudinaires : ménage, lessive.

  10. autrement dit….accueillir, sourire, partager, donner, élever = à court terme condamnation à mort pour l’auteur de tous ces actes précités, personne ne vous remerciera pour ce que vous faites parce que vous les avez humiliés en faisant pour eux ce dont eux n’ont pas été capables d’avoir pu oeuvrer pour eux-mmes ; en tant que témoin gênant vous n’êtes bon qu’à être éliminé.

  11. Pas fous les Pap-N’daye père et fils ! Le père s’est marié avec une Blanche. Le fils ministre vit avec une sociologue blanche plus jeune que lui. Y’a bon niquer des blanches tout en crachant sur les Blancs,c’est doublement jouissif !

  12. Les mondialistes doivent être content, en France, l’éducation nationale a fait place à l’endoctrinement national. Dorénavant, l’éducation, la vraie, sera faite dans de écoles relevant du privé et dont l’accès est réservé à une toute petite élite. Il ne faut pas oublier que le NWO n’a besoin au maximum que de 10 % de dirigeants et 90 % de dirigés. Donc l’éducation doit être divisée en deux, celle pour les dirigeants et celle pour les dirigés. Elémentaire mon cher Watson…

  13. N’Diaye reçoit Sopo : Remonte dans ton bananier, Sopo! L’Afrique du Sud se rapproche sérieusement de La France ! Comme là-bas, massacre des blancs avec la bénédiction des Zoo-Torités en vue…. (si, si, je suis renseigné!)

  14. Papn’dayedaye, ministre de l’éducation FRANÇAISE mais avec un patronyme pas français pour un rond, encore un coup bas de plus du traître no 1, macron tête de con ! La place d’un primate c’est dans les arbres pas à l’éducation nationale FRANÇAISE !!!

Les commentaires sont fermés.