1

Par leur silence, les islamo-collabos se font les complices de la mère Merah


Quelle famille !!!

Le gang des ordures, composé d’associations bidons, de journaleux haineux, et autres dépravés sans étique, tous grassement gavés de subventions ou d’aides quelconques, via les impôts et taxes qui nous asphyxient … auront-ils le cran de poursuivre la mère Merah pour sa récente attitude inadmissible et ses mensonges réitérés, dans un tribunal, eux qui dégainent plus vite que leur ombre le procès « en diffamation » ou « pour incitation à la haine » dès qu’un individu, seul ou en groupe, ose étaler sur la place publique des vérités déplaisantes mais pourtant vraies ?

Rien n’est moins sûr, quand on sait que pratiquement tous font partie de la secte des collabos notoires qui, par leur lâcheté et leur veulerie ont déclaré la guerre aux citoyens lucides les ayant démasqués et dénonçant sans relâches leurs mensonges, détournements de la vérité, inversions des responsabilités …

Pourtant il y aurait beaucoup à dire sur cette créature qui fait honte aux vraies femmes et notamment aux mères qui ont su donner à leur progéniture, une éducation soignée incluant le respect d’autrui, la compassion et la tolérance envers ceux qui ne partagent pas leurs idées.

Même de nos jours où il faut bien avouer que les valeurs qui nous semblaient immuables, basculent chaque jour un peu plus vers le grand n’importe quoi, on aurait pu croire malgré tout, que la femme qui a enfanté deux monstres, adopterait un profil bas au procès du fils rescapé, mais complice (Abdlelkader Mérah), de la tuerie perpétrée par son frère (Mohammed Mérah).

Eh bien non ! On se trompait gravement, la mère indigne bien au contraire a fait récemment un numéro de haute voltige pour innocenter ce fils qui lui reste ; le 3ème Abdelghani, longtemps le fils préféré, étant répudié pour avoir trahi en ayant parlé à la police, dénonçant la radicalisation de ses frères et sœurs et l’ayant filmée, elle, en caméra cachée pour un documentaire sur M6, affirmant qu’elle était fière des actes de son fils Mohammed.

N’hésitant pas pour ce faire, à enfoncer le fils mort en lui octroyant toutes les responsabilités, et sans jamais manifester le moindre regret vis à vis des familles endeuillées, que cette vilaine femme a scandalisées, ainsi que  tous ceux qui pensent qu’elle aurait mieux fait de se terrer chez elle en ruminant sa honte et sa propre responsabilité envers ses fils meurtriers.

Bien sûr, Mohammed était un monstre qui, souvenez-vous a tué sept personnes, avant d’être abattu par la police, mais n’est-il pas aussi monstrueux de s’empresser de l’enfoncer encore davantage (comme si c’était nécessaire !) afin de dédouaner son frère Abdlelkader d’une quelconque responsabilité, mentant outrageusement à la Cour, selon les témoignages qui se sont succédés.

À gauche : Mirian Monsonego, une fillette juive française âgée de 8 ans, tuée d’une balle dans la tête  en 2012.
À droite : Mohammed Merah son bourreau !.

 » À Paris, le procès contre Abelkader Merah (âgé de 35 ans), le frère de Mohammed Merah, dure depuis plus de trois semaines. Mohammed Merah, un jihadiste de 23 ans qui avait tué sept personnes, dont trois enfants juifs, un enseignant juif et père d’un des enfants, et trois parachutistes qu’il avait abattus dans le dos, a été tué par la police française après un affrontement de 32 heures en 2012. Son frère, Abelkader, est jugé pour complicité de meurtres… »

Sa mère, Zoulikha Aziri nie cette complicité :

« Abdelkader n’a rien à voir avec ce qui s’est passé, ce qu’a fait Mohammed, c’est très sérieux, mais il est mort. (…) Abdelkader était normal, il n’avait pas de problèmes. Mohammed était fou (…) depuis son plus jeune âge, il avait des problèmes. Il m’a dit: « J’ai une voix dans la tête. »
Aziri a continué d’offrir des preuves contradictoires, visant à rejeter la faute sur Mohammed, dans le but d’affaiblir les preuves contre Abdelkader. Cette tentative a toutefois été minée par un membre de la famille Merah qui a déclaré mardi dernier que Zoulikha Aziri avait dit après les attentats qu’elle était fière de son fils qui « a mis la France à genoux ».

http://peupledefrance.com/2017/10/mere-de-merah-le-prophete-nous-permet-de-tuer-des-enfants-juifs.html

Alors, est-il incongru de se demander ce que va faire l’armée des « chevaliers blancs » contre cette femme ; ceux qui s’acharnent avec tant d’indécence et sous le moindre propos déviant, selon eux, contre des citoyens innocents, tels des Pierre Cassen, Christine Tasin, Renaud Camus, Richard Roudier, Les Identitaires… et tant d’autres, dont un des points communs est la lutte acharnée contre l’islam meurtrier, au moment même où justement une plainte pour viol et violence sexuelle, diligentée contre Tariq Ramadan, secoue la collabosphère ; qu’une seconde plainte pour même motif suit quelques jours après, et que les langues semblent vouloir se délier.

http://www.lepoint.fr/monde/l-affaire-tariq-ramadan-agite-les-reseaux-sociaux-22-10-2017-2166500_24.php#
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/10/20/97001-20171020FILWWW00273-tariq-ramadan-accuse-de-viol-agressions-sexuelles-et-harcelement.php
http://www.atlantico.fr/pepites/nouvelle-plainte-pour-viol-contre-tariq-ramadan-3208289.html#LvAmIOsJr5ye5jlr.99

A ceux qui prétendent que le charme incontestable de Frère Tariq le préserve d’avoir besoin de recourir à de tels actes violents et répréhensibles, j’opposerai que justement c’est souvent ce genre de bellâtre ténébreux qui, ne supportant pas le moindre refus d’une femelle, forcément inférieure quand on est en plus islamiste.

.. n’hésite pas à employer « les grands moyens » pour arriver à leurs fins, y compris par la violence et le viol si nécessaire.

Pourtant dans ce genre d’événements, des accusations fausses dans un but de basses vengeances, ont parfois eu lieu ; il est donc indispensable de ne pas étouffer tout de suite le droit à la prévention d’innocence … même si celui-ci est toujours bafoué par les médias indignes quand il s’agit de salir un citoyen « du camp du mal » osant être fier de son pays et de sa nationalité, et refusant de se coucher devant l’islam et ses soutiens.

Mais quand finalement rentre dans la danse, « sœur Fourest », portant à la connaissance de tous, son éminent point de vue, il est clair que le gars Tariq a du mouron à se faire car la Caroline, quand elle plante ses crocs dans une proie ; elle ne la lâche pas de sitôt… bien qu’en l’occurrence elle n’ait pas fait preuve d’un bien grand courage puisqu’elle dit elle-même qu’elle attendait qu’une victime porte plainte pour se manifester.

Courageuse mais pas téméraire la Caro … 

https://www.marianne.net/debattons/editos/la-double-vie-de-tariq-ramadan

Donc, pour revenir au sujet initial, il semble éminemment intéressant de savoir ce que feront dans les tous prochains jours, les défenseurs des bien-pensants, face à ces deux événements touchant précisément leur islam chéri, ce qui en dirait long sur leur pseudo crédibilité si par le plus grand des hasards, ils décidaient d’adopter un silence assourdissant … comme qui dirait, pas du tout au courant des deux affaires puisque par exemple, tellement occupés à lire la presse nauséabonde de la réinfosphère.

Josiane Filio
au nom de la Liberté d’expression