Par manque de courage politique, Alain Soral est prêt à laisser détruire sa civilisation

Publié le 14 février 2014 - par - 2 082 vues
Share

ramadan-dieudonné-SoralJe voudrais ce soir parler de l’intervention d’Alain Soral qui a eu lieu à Marseille le 12 janvier 2014 dans  une réunion pour parler de la dictature qui est en place en France, ainsi que des menaces diverses et variées que subissent Dieudonné et lui-même sur le plan judiciaire et politique. Nonobstant les sensibilités des uns et des autres envers ces deux personnes, je souhaiterais intervenir sur le plaidoyer d’Alain Soral pour nous faire avaler le vivre ensemble.

Dans son allocution il démontre par la réflexion que la présence d’immigrés du Maghreb est tout à fait cohérente du fait de la situation de la ville de Marseille ainsi que son histoire.

Certes, Marseille de par sa position géographique, sans oublier le poids de l’histoire, a toujours été marquée par une importante immigration maghrébine. Cependant nul n’est besoin de mentir et de ne pas faire la distinction entre présence maghrébine par quelques milliers à Marseille et une submersion de dizaines de milliers d’Africains qui sont en train de changer la composante sociétale et sociale de cette ville de France pour la transformer en ville du Maghreb. Car elle sera inévitablement musulmane si rien n’est fait, n’en déplaise à notre conférencier que par ailleurs j’aime entendre sur nombre de sujets de société.

Il est donc de mauvaise foi de la part de Soral que de minimiser la réalité de ce qui est en train de se passer dans cette ville, sans oublier la France dans son ensemble, résultats de l’immigration dans sa composante générale dont le but est bien de changer la civilisation européenne (cela il ne peut pas ne pas le savoir). Je n’accepte donc pas de l’entendre nous chanter la messe sur ce sujet. Je désire rester chrétien et Français. Je suis chez moi ici et entends bien le rester ! Soral ne souhaite pas relever l’infamie de cette situation démographique qui est imposée à la France. Ce problème est certes inconfortable à aborder, mais il est de taille !

Concernant le chant de La Marseillaise par des Maghrébins que semble porter aux nues Alain Soral qui veut y voir jubilatoirement  un « réveil » Patriote

J’entends, bien entendu, nombres de (djeunes) chanter La Marseillaise et je vois qu’Alain Soral prend pour acquis l’adhésion de ces jeunes aux valeurs de la République. En ce qui me concerne, je souhaiterais bien plus que ces derniers respectent la République dans ses valeurs au quotidien que de faire l’actualité judiciaire sans cesse par des comportements de voyous chroniques, invités d’ailleurs par le gouvernement Valls à se conduire de la sorte en toute impunité, voire accompagnés dans ses actes par une justice aux ordres et une police refrénée dans ses prérogatives !

Nous avons eu droit, lors de La Manif pour tous, à des jeunes filles maghrébines qui ont eu la sournoiserie, voire la perversité de se voiler devant les caméras à la mode Iranienne à l’aide du drapeau Français. (sic) Tout leur est bon pour faire la promotion de l’Islam, fut-ce en messages subliminaux. Dans  nos luttes sociales et sociétales, ces populations, dans un premier temps essaient d’attirer la sympathie de la population française, puisque brandissant nos couleurs, pour dans un deuxième nous flouer sur le plan intellectuel (voile islamique revendiqué par le dit drapeau national) dans le but de promouvoir leur religion « d’amour et de paix » ! Voire les us et coutumes de cette religion dans le monde entier !

Je trouve Alain Soral bien naïf « au moins » sur la posture de nombre de ces gens qui ne cachent plus leurs intentions envers notre Pays de France qu’ils violentent quotidiennement, et dont les codes culturels s’inscrivent chaque jour davantage dans tous les comportements sociologiques, vestimentaires, alimentaires, religieux. Je me vois dans l’obligation de constater les conséquences de leur comportement dans l’espace public, et le bien peu de considération qu’ils ont envers le peuple de France qui les a pris, eux immigrés, en charge ! Il faut tout de même relever la complicité de nos « dirigeants félons » que les maghrébins soi-disant aujourd’hui potentiels « sauveur  de la République par quenelle interposée » ont reconduit dans leurs fonctions le PS à hauteur de 93%. Il faut être au moins naïf pour ne pas en relever la triste réalité ! Et je reste très poli.

La France ne reconnait que des individus et non des communautés : Bingo !

A un moment donné Alain Soral prend la salle à témoin en disant ouvertement et ce avec justesse que la République ne connaît pas de communauté fût-elle juive ; donc de fait cela a le mérite d’être clair ! Mais quid des musulmans ? C’était le moment ou jamais de marteler cette vision drastique des valeurs de la République aux musulmans présents, et ainsi leur faire prendre conscience de l’importance de la laïcité dans toute sa rigueur ! Pourquoi toujours le deux poids et deux mesures ?

Soral ne fait que donner des gages à cette population qui ne veut qu’entendre des plaidoyers infantilisants. Ils sont donc dédouanés de toutes responsabilités de leurs actes ! Si je comprends bien Soral,  nous avons donc affaire à une population issue du Maghreb depuis quarante années, composée d’ados perpétuels et irresponsables tout juste bons à se présenter aux guichets des services sociaux…

La population française historique se devant d’être compréhensive (dixit Soral), puisque émancipée, et donc d’être patiente du fait du patrimoine culturel évolué dont elle est dépositaire!  Nous sommes donc perpétuellement pris en otage, social et sociétal, du fait bien entendu  de la cohérence de notre culture et de notre intellect, fruits résultant de l’harmonie de la culture chrétienne et besogneuse dans notre histoire sur notre territoire national. Alain Soral affirme que les pauvres chéris de banlieues eux, n’auraient pas eu la chance de voir les châteaux de France ce qui « serait » en contrepartie le cas de la population  historique  Française dans son ensemble (sic).

Il nous est donc demandé de bien vouloir attendre le train de la paix sociale dans notre propre pays, ainsi que celui du salaire enfin devenu digne pour attendre en retour (sic) une pseudo plus-value de  la part de populations du Maghreb devenues dans leur totalité civilisées, respectueuses et enfin besogneuses. (sic) Ce après 40 ans de prise en charge sociale. J’en conclus donc que mes enfants et petits-enfants se devront de relever le défi de la charge qu’Alain Soral me délègue intellectuellement pour le soi-disant bien de la France… Le reste c’est la messe !

Là, Alain Soral nous prend pour des neuneus, car en ce qui me concerne j’ai été élevé toute ma jeunesse en barre HLM (et il y avait beaucoup de monde en 1960 et on sortait sans crainte à quelque heure que ce soit sans risquer le viol, le vol, le meurtre !).  Je n’ai pas visité de dit château avant 30 ans et de surcroît mon casier judiciaire est resté vierge malgré ma situation précaire d’ouvrier. Et la vie ne m’a pas fait de cadeau comme beaucoup de nos compatriotes éduqués comme moi dans le respect et la responsabilité de ses actes ! Nous avions des vrais parents, pas des chasseurs de primes ! Le fait de se cultiver ne fait pas de vous des gens aisés ! Nos parents éduquaient leurs enfants et non les élevaient à la va que je te pousse.

Ces populations ont fait pour ma part et pour la plupart, leur preuves, et par neuf ! Il est grand temps que la main devienne enfin ferme et sans pitié. C’est-à-dire les braves citoyens de là bas respectueux aimant ce pays de France restent, et les autres qui ont fait le choix du pays de leurs ancêtres dégagent, et ce avec notre bénédiction ! Amen.

Chanter la Marseillaise est certes jubilatoire, mais des actes respectueux sont bien plus parlant ! Ont-ils élevé la voix les maghrébins émancipés en prenant l’initiative de manifester  devant tant de haine et de mépris de la part de leurs concitoyens dans ce pays où ils séjournent depuis une quarantaine d’années ?

Alain Soral est un homme bien pour ma part et qui m’a enrichi culturellement, soit ! Cependant il ne pouvait endosser des responsabilités politiques dans un parti, car étant dans un positionnement sentimental, cela l’empêchait de prendre des responsabilités envers une Nation, ce qui demande du sang froid et du courage ! Il faut avoir une vision politique  et géopolitique générale Française et non communautaire, ce qui implique de prendre des décisions courageuses pour aider à la survie de notre Nation, et non se calfeutrer dans des comportements sentimentaux quitte à  détruire sa propre civilisation ce par manque de courage, car sensible à des détresses particulières.

Le Mal bien Français version Soral : Celui de s’épancher sentimentalement et socialement pour d’autres venus d’un autre continent (qui s’en foutent éperdument du pays d’accueil tant qu’il paie) tout en faisant un rictus de mépris envers les siens « Français » qui crèvent (pillés dans toutes les parties étatiques qu’ils ont fait naître et pérenniser par leurs cotisations) en se cachant derrière le fait que ses compatriotes l’ont bien cherché.

Joël Roma

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.