Paray-le-Monial : les lèche-babouches de la LDH en croisade contre les cathos de L’Emmanuel

Germaine Lemétayer

« L’Emmanuel, bouge de là !!!! », tel est le slogan d’un tract distribué par la Ligue des Droits de l’Homme dans la cité du Cœur de Jésus. C’est la présidente locale de la LDH, Germaine Lemétayer, qui a ouvert les hostilités.

La surprenante accroche de ce flyer bas de gamme, qui n’est pas sans rappeler le vocabulaire du parler racaille du   style : « parle-moi meilleur », a choqué nombre de Parodiens, davantage habitués à des discours plus charitables.

Il y a ceux aussi qui se souviennent d’une thèse sur les protestants de Paray-le-Monial, de la cohabitation à la diaspora, 1598-1750, écrite en termes académiques par une certaine Germaine Lemétayer.

Pourquoi tant de haine ?

Chaque été, la Communauté catholique de l’Emmanuel accueille, par roulement, des milliers de participants à ses sessions à thèmes. 

« Le thème de la session est développé par des invités et des grands témoins. Plusieurs carrefours permettent d’aborder des sujets variés pour réfléchir à sa vie personnelle, sa vie de couple ou de famille, son engagement dans son travail et dans la société. Les veillées alternent temps de prière, témoignages et temps festifs.
Sont également proposés des temps pour chanter sa foi, pour prier en silence ou célébrer la messe à plus de deux   mille ! »

Le programme de cette année : 

https://emmanuel.info/paray/

Qu’est-ce qu’une session de Paray ?

https://youtu.be/gyyjoMjsXYY

« Hors du Moulin Liron ! », c’est l’injonction écrite et répétée par la LDH parodienne qui ne supporte plus la vue des barnum et des équipements installés temporairement dans ce magnifique parc, à deux pas de la basilique et de la rivière La Bourbince.

La LDH ne supporte pas non plus les voitures des fidèles, les autocars, à qui elle reproche d’utiliser les immenses parkings mis pourtant gratuitement à la disposition de tous les Parodiens à longueur d’année.

La bruyance des sessions festives de l’Emmanuel est aussi dans le collimateur de la LDH.

À la lecture du tract incendiaire retrouvé sur leurs voitures, d’aucuns ont remarqué qu’ici, la Ligue des Droits de l’Homme entend plus les hauts parleurs du christianisme qu’ailleurs la Ligue des Droits de l’Homme n’entend ceux permanents des mosquées de l’islam en France.

Tout comme ailleurs, la Ligue des Droits de l’Homme ne s’offusque pas de l’occupation de parkings et de terrains par la communauté des « Gens du voyage », pas plus que de l’occupation du stationnement de rue pour la prière coranique du vendredi. 

En outre, la LDH ne supporte pas le mélange religion et politique. Du moins quand il s’agit du catholicisme.

Il vrai qu’un bout de papier à en-tête « bouge de là ! » en direction de ces publics vaudrait, en n’en pas douter, quelques explications au bugne-à-bugne, aux militants tractants.

Le maire balaie l’affaire d’un revers de manche. Pour Jean-Marc Nesme, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Même celui de Satan, pourrait-on ajouter. 

Pour lui, la violence du tract de la LDH actionnée par Germaine Lemétayer ne le surprend pas au vu des dernières réunions municipales. L’angle d’attaque n’est pas nouveau.

L’édile alors explique une nouvelle fois que les retombées économiques (qu’il ne chiffre toutefois pas) des Sessions justifient la gratuité du stationnement, d’autant que le  parc Liron reste ouvert à tous.

Côté commerçants et tiroirs-caisses, on s’en doute, le tract LDH-Lemétayer n’est pas en odeur de sainteté, quand on sait l’importance du « tourisme » religieux dans la ville.

Faut-il donc prêter quelque dessein politique à l’offensive de Lemétayer-Droits-de-l’hommiste ? On peut légitimement le croire quand un des griefs de la LDH est la présence aux sessions de l’Emmanuel de politiciens identitaires, anti-démocratiques et encore pire etc. (air connu). 

Autre cause de la quasi-apoplexie de Germaine Lemétayer, c’est que l’Emmanuel a œuvré pour la Manif pour Tous, puis a adhéré à Sens Commun et à Reconquête. Dixit, ainsi que le rapporte le Journal de Saône-et-Loire daté du samedi 20 août 2022.

Le maire LR, lui, voit une attaque contre l’Église et contre la Communauté de l’Emmanuel.

Session du 12 au 17 juillet 2022 – Best Of

https://youtu.be/TeWZOwVlxIE

Session du 26 au 31 juillet 2022 – Best Of

https://youtu.be/RIFXSuKhLYk

Que fait la LDH ?

La haine anti-chrétienne frappe l’église Saint-Patrice, à Rouen

https://avenirdelaculture.info/articles/la-haine-anti-chretien-frappe-leglise-saint-patrice-a-rouen?utm_source=ActiveCa

Jacques CHASSAING

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. Et bien, rien que pour faire chier cette dinde à mon modeste niveau, j’irai l’année prochaine. Faites comme moi et soyons nombreux. Oh !!
    Germaine !!!!

  2. Ils ont raison tous ces branleurs et branleuses lgbt++ de profaner les Eglises et de faire tous ce qu’ils font comme sacrilèges et profanations . Tout se paiera un jour ou l’autre on n’insulte pas ni on ne se moque pas de DIEU impunément .

  3. le PRIMUM MOVENS d une femme est d inspirer l amour et donc lorsqu elle est moche , la vilaine est souvent haineuse aussi . de la meme facon , la vilaine derive des laiques est d etre implacable avec les cathos et tres laxiste avec les muzzs ; voire islamo collabo ; voire islamo fellationiste ! C EST TRES MALHONNETE . je n en dis pas plus : nous nous comprenons a demi mots …

  4. Pour dé-paraphraser vals, après avoir regardé la vidéo de présentation « qu’est-ce qu’une session de Paray ».. Il y a trop de blancos dans ces manifs, ce qui ne peut qu’être insupportable pour la ligues des doigts d’l’hom dans l’cul.

    En tout cas ça m’a l’air vraiment sympa .

    .. combien de voitures brûlées à la fin des prières.. (j’sais pas j’essaye juste de me renseigner)

  5. Au vu de la photo, elle ne respire pas l’intelligence la patronne de la Ligue de Diffusion de la Haine.

  6. Un besoin de faire parler d’elle. La ligue des droits de l’homme n’est qu »un ramassis d’abrutis bobo prenant la parole pour uniquement et uniquement à provoquer. Sortir des stupidités. Des idioties. Et là, on innove, des provocation religieuses. Qui vont lui retomber sur la tronche plus vite que prévu……
    Quand on voit ceux qui dirige cette officine au niveau parisien….on comprend qu’il faut envoyer cette dinde bien « française » à l’attaque. Misérable minable.

  7. Protestante faisant partie de la « minorité protestante » de Paray le monial,
    elle a publié « sa thèse » :
    Les Protestants de Paray-le-Monial – De la cohabitation à la diaspora (1598-1750)
    Germaine Lemétayer
    Qu’elle a le culot de vendre en fascicule broché sur Internet !

  8. Si ces manifestations ne gênent personne, je ne vois aucune raison d’en faire un scandale, il est vrai que dans un souci de justice, ou, on autorise tout ou, on interdit tout. La LDH est sélective, je l’ai déjà remarqué.

  9. la tête de la bonne femme en dit long sur ses idées « nauséabondes » de collabo : la LDH est une secte dangereuse à éliminer par tous les moyens

  10. En général, je ne lis pas les articles de Jacques Chassaing, ce que disent et font les catholiques ne m’intéresse pas, pire beaucoup me tombent sur les nerfs, beaucoup mais pas tous, car tous ne sont pas insupportables.
    C’est le titre qui m’intrigua: la LDH en croisade contre les cathos. Donc j’ai lu l’article et je comprends la colère de M. Chassaing grand catholique devant l’Éternel.
    L’action qu’a entrepris cette petite conne, parce que étroite d’esprit, Germaine Lemétayer, prouve son intolérance envers les catholiques et si elle s’est permis de passer à l’action c’est parce qu’elle est présidente locale de la LDH, sinon je doute qu’elle se serait bougée le cul.
    Entre parenthèses, je ne savais pas que LDH avait des succursales partout sur le territoire.

  11. Jacques Chassaing écrit « pourquoi tant de haine? »
    Ce n’est pas de la haine, c’est de l’intolérance.
    Ceux qui haïssent ceux qui ne sont pas comme eux, seront tentés de faire des sales coups, voir jusqu’à tuer.
    Ceux qui manifestant de l’intolérance envers ceux qui ne sont pas comme eux, manifesteront leur intolérance en manifestant, en gueulant ou en écrivant des articles ou des tracts (flyer).
    Ici, le choix des mots est important.
    Selon moi, madame Germaine Lemétayer a manifesté de l’intolérance, pas de la haine.
    Ne l’accusons pas injustement, en plus, c’est un sujet sérieux.
    Je demande donc à M. Chassaing de corriger son article et d’effacer « tant de haine ».

  12. Maintenant, son action ne peut pas rester sans réaction de la part des catholiques Paray-le-Monial, un comité doit se former pour aller voir le maire de la ville et tous ensemble frapper à la porte de Mme Germaine Lemétayer pour lui exprimer votre mécontentement, le tout fait respectueusement.
    Il faut faire comprendre à cette dame son erreur de jugement, son intolérance, sa mauvaise initiative, sinon comment pourrait-elle se corriger?
    Relire Luc 17-3 Si ton frère pèche, corrige-le… puis pardonne-lui.
    Être chrétien c’est loin d’être facile. Il ne suffit pas de chanter les bras tendus vers le ciel.
    Si les catholiques ne donnent pas l’exemple, qui le donnera?
    Si les catholiques ne font pas le premier pas, qui le fera?
    Les cathos: Faites ce qu’on vous dit de faire, mais ne faites pas ce qu’on fait.

Les commentaires sont fermés.