Parents muzz, éduquez vos enfants !

Publié le 29 octobre 2020 - par - 24 commentaires - 1 007 vues

J’en ai assez d’entendre, chaque fois qu’il y a un assassinat ou une tuerie collective dont les coupables sont des musulmans, les mêmes idioties en guise d’explication, et ceci à la fois dans la bouche des politiques de droite à gauche et dans celles des musulmans. Et les premiers, depuis très/trop longtemps de jurer : plus jamais ça !… plus d’éducation à leur donner… plus d’écoute… plus de dialogue… plus de social… plus d’argent… etc. ! Et les seconds de pleurnicher depuis toujours : qu’ils sont stigmatisés… victimes de racisme… victimes d’inégalités… brimés de ne pas pouvoir pratiquer leur islam comme ils veulent, quand ils veulent, où ils veulent…etc.

Que récemment des jeunes musulmans aient dénoncé à leurs parents Samuel Paty comme traître à l’islam et que ceux-ci, à leur tour, aient dénoncé à sa direction ce professeur de qualité qui ne faisait que son travail en parlant, conformément au programme de l’Éducation nationale, de la liberté d’expression, c’est déjà odieux!… Quant au sort final qui lui a été appliqué, aucun mot n’est assez puissant pour en désigner l’horreur, perpétrée une fois de plus au nom de l’islam !

Tout ça parce que dès l’enfance, les musulmans sont biberonnés, au sein de leur famille et des mosquées, à ingurgiter des règles pour beaucoup incompatibles avec les valeurs occidentales ! D’où leur difficulté par la suite à respecter de façon évidente et naturelle les règles et les contenus qu’on leur inculque à l’école de la République. Il n’est pas normal de les voir, comme c’est depuis trop longtemps le cas, discuter, contester quant aux matières enseignées, quant à leur contenu : contestation intolérable qui ne se devrait pas d’être tolérée ! Pour cela il faudrait d’abord que les parents fassent en amont leur travail d’éducation, ce qui loin d’être le cas, afin que les enseignants puissent instruire correctement ces futurs citoyens concernant les règles de toutes sortes à connaître et saisir ainsi la chance de pouvoir intégrer la société française sans problème majeur.

Seulement trop de familles musulmanes mettent d’abord en avant le respect de la loi de l’islam avant le respect de la loi de notre nation laïque. Exemple éloquent cité récemment par Éric Zemmour rappelant les propos de Magyd Cherfi, du groupe Zebda quand celui-ci a dit : Ma mère me disait toujours, sois français mais ne le deviens pas !

Les jeunes formatés en plus très tôt en fréquentant la mosquée savent ainsi parfaitement quelles sont les règles prioritaires de l’islam à respecter et dans ces conditions, il n’est donc même pas anormal qu’ils se sentent dans leur bon droit  de contester et de rejeter ce qu’ils jugent à l’école de la République en tant que musulmans contraire à leur religion.

En janvier 2015, suite à la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo et dans l’Hyper Casher, officiellement 400 incidents ont eu lieu dans les établissements scolaires à l’occasion ou à la suite de la minute de silence demandée, et ce recensement est loin d’être exhaustif car tous les chefs d’établissement n’ont pas eu l’intention ou le courage de faire remonter les faits, se cachant derrière le Pas de vagues ! Ce qui arrangeait bien les padagaldamistes situés plus haut dans la hiérarchie ! Pour les cas signalés il est fait mention “de provocations, injures, menaces verbales… mais aussi de nombreux incidents faisant état de propos constitutifs de délits comme l’incitation à la haine ou l’apologie du terrorisme”. Anecdote qui peut paraître déplacée dans un contexte aussi dramatique mais qui n’en révèle pas moins la grande responsabilité des parents dans l’embrigadement précoce des rejetons musulmans : dans l’Académie d’Amiens, un enfant de 5 ans s’est présenté à l’école vêtu d’un treillis, parlant arabe et faisant le geste du V de la victoire !

Dans ma ville, on n’a pas pu taire le cas de cet élève de lycée tabassé et blessé par plusieurs élèves dans l’enceinte de son établissement parce qu’il avait défendu Charlie Hebdo :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/berry/indre/chateauroux/chateauroux-eleve-agresse-au-lycee-son-soutien-charlie-hebdo-630884.html

Ce grave incident avait motivé le déplacement de la ministre de l’Éducation nationale de l’époque : Najat Vallaud-Belkacem venue chercher des solutions pour restaurer les valeurs républicaines !

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/najat-vallaud-belkacem-libere-la-parole-au-lycee

Les mentalités par la suite allaient-elles évoluer favorablement du côté de la sphère islamique en France et permettre un changement pour le bien commun de notre société ? Le vivre-ensemble allait-il se faire enfin harmonieusement ? Les familles musulmanes se résoudraient-elles à éduquer leurs enfants dans le respect et l’acceptation de nos valeurs ?

Le 17 septembre 2017, si j’avais eu des illusions en la matière, je les aurais vite perdues en regardant sur M6, l’émission Zone interdite et son dossier Rentrée des classes. On y voyait un petit garçon prénommé Youssef en visite avec sa classe dans des tranchées de la Première Guerre mondiale refuser d’approcher d’une croix ! 2 autres élèves allaient le rejoindre et de s’exclamer : La croix elle nous fait trop mal !… Et le maître que je qualifierais de saint Benêt, d’excuser le môme : cela montre qu’il veut être un bon musulman car ça fait partie de son identité (sic)… Et dire qu’il enseignait dans une école indépendante de primaire d’une cinquantaine d’élèves, La Cordée, créée après les émeutes de 2005 par l’association Espérance Banlieue dont l’objectif est de transmettre des valeurs d’autorité et d’amour de la France ! Cet enfant si jeune déjà sous le joug pesant de l’islam aura bien du mal à être français. On peut l’imaginer dans quelques années au moins dans le même état de contestation que certains de ces 120 jeunes âgés de 14 à 23 ans engagés dans le réseau des centres sociaux de France réunis à Poitiers lors des vacances de Toussaint et que la secrétaire d’État à la Jeunesse Sarah El Haïry  venait visiter au lendemain de la décapitation d’un professeur qui aurait pu être le leur :

https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/a-poitiers-difficile-dialogue-entre-les-jeunes-et-leur-secretaire-d-etat-sarah-el-hairy

Il y avait bien plein de pleureuses dans l’assistance mais l’oraison funèbre pas celle escomptée par la ministre :

Ce qui lui est arrivé, il l’a bien cherché, non ? dira une lycéenne. Par contre si on ne pleure pas sur le sort de Samuel Paty, on pleure sur soi-même : inégalités, mises à l’écart, discriminations, islamophobie… On revendique : on veut au lycée pouvoir porter des signes distinctifs religieux, avoir des cours de religion, des espaces personnels… La loi devrait évoluer par rapport à nous. Elle a été faite il y a un siècle… On est en 2020, il faut évoluer… La laïcité, on n’en veut pas. La Marseillaise ? On ne la chante pas : C’est un chant guerrier alors que les religions monothéistes prônent la paix…

Parmi tous ces enfants mal élevés adeptes pour beaucoup de la religion de paix, les foulards sur la tête de sortie, aucun ne se lèvera quand la ministre chantera quasiment seule notre hymne national.

La République qu’on devait faire revenir à l’école selon un rapport remis au Sénat le 1er juillet 2015 a dû se perdre en route car 5 ans après elle n’est toujours pas revenue !

https://www.senat.fr/rap/r14-590-1/r14-590-10.html

En janvier 2015, François Hollande assurait : Aucun incident ne sera laissé sans suite (sic). Et de parler de la formation des professeurs qui devront recevoir une formation continue sur la laïcité, la citoyenneté et l’enseignement du fait religieux. Aujourd’hui, Emmanuel Macron affirme la même chose dans les dernières propositions connues. Paroles inutiles car déjà bon nombre de professeurs font déjà le travail dans les classes. Samuel Paty en a d’ailleurs, hélas, que trop payé les conséquences.

Ce qui pèche surtout depuis longtemps, c’est la lâcheté des politiques à ne pas vouloir mettre les parents de musulmans face à leurs obligations parentales concernant l’éducation de leur progéniture car les incidents les plus graves émanent d’enfants musulmans : c’est être de mauvaise foi de ne pas vouloir le reconnaître !

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Patapon

C.q.f.d..apprendre l arabe aux élèves muz dans nos écoles est une stupidité sans nommer enseigner le français est une priorité,et ne comptons pas sur leurs parents le plus souvent analphabètes et illettrés pour relayer l ecole republicaine qui est,répétons le obligatoire,laique et gratuite.

BOURGOIN

N O N ! ! ! !
La seule solution c’est d’interdire l’islam en France et dans le monde des pays non musulmans et d’expulser à outrance tous ceux qui doivent l’ être c’est-à-dire un très gros pourcentage ! ! ! ! ! ! !

Patapon

Délai d une semaine pour faire allégeance à la France inconditionnellement,sinon,retour au pays d,origine.

Versaline

Ne perdons pas de vue que les musulmans sont sur notre sol pour faire de la France une terre d’islam, et ils sont éduqués en fonction des lois de leur regime politico-religieux pour faire appliquer la loi de la charia sur tout le territoire français. C’est une guerre avant tout de religion qu’ils gagneront si on ne se réveille pas et si on continue à être gouverné par des islamo-collabos !!!

fran

belle image madame francoise les musulmans aiment leurs enfants ….madame lerat cette image montre qu ils. sont bien éduqués les enfants musulmans mieux que vos enfants sans défense sans protection , vous rendez vous comptes vous avez condamné vos enfants a etre égorgés……

Patapon

Fin des prestations sociales aux familles des enfants descolarises

zéphyrin

génial le choix de la photo !
ça rappelle la lâcheté et surtout l’ignorance de nos élus au sein même de l’assemblée.
alors les filles, les gars, c’était si stupide que ça l’intervention de mr Odoul ?
Surtout c’était si méchant et faux de dénoncer la collusion de l’islam avec des parlementaires ?

Roro

Tu seras un terro , mon fils !

Clément

Mais enfin, quelle naïveté: ils les éduquent en musulmans conquérants!

Une patriote

Trouillards ou en pleine phase avec les islamistes c’est du pareil au même, ils préfèrent les retirer de l’école républicaine pour les mettre dans des écoles radicalisées. Si nos politicards corrompus n’avaient pas permis leur ouverture pour certaine en offrant le terrain pour leur construction le problème ne se posait pas aujourd’hui. Donc à quand la FERMETURE de toutes ces écoles coraniques où des DEXACES apprennent aux gosses musulmans à assassiner des blancs en les flagellant afin que le coran s’imprime bien dans leur crane ?

Patapon

Interdiction des écoles coraniques.

Laure

Ils les éduquent en musulmans au rôle qu’ils ont à jouer à leur niveau, l’école. La délabrer , la soumettre. La parole dominante est toujours celle de la famille. Celle de l’enseignant vient ensuite et quand ces deux paroles se rejoignent , tout fonctionne mais quand il y a hiatus, celle de la famille prime. Le gamin qui rentre chez lui en disant : la maîtresse a dit ….. et qu’il prend une torgnole parce que c’est en contradiction avec la croyance de la famille , au bout de trois fois, il n’écoute plus l’enseignante.

Patapon

Il faut sanctuariser notre école,et virer les parents de son périmètre.

CRI

Ce qui m impressionne c est que nos enfants de souches soit filles ou garçons des qu ils sont en couples se convertissent

Une patriote

Ils sont OBLIGES de le faire du moment qu’il sont avec un ou une musulmane (mam ). Les musulmans sont INTRANSIGEANTS, il n’y a que leur SECTE qui prime ! Rien que pour ça moi j’aurais compris et rien ni personne ne pourrait me SOUMETTRE à quoi se soit contre ma volonté.

Monique

CRI@ J ai connue une femme évangéliste qui avait eu un enfant avec un muzz dont la famille faisait pression pour qu’elle se convertie à leur secte mohamet âne.Le père demandait demandait à sa gamine de faire semblant d’être malade pour que celle-ci n’assiste pas au culte évangélique dans l’église de sa maman .L’islam est un cancer putride .

Patapon

La conversion est une obligation obligatoire pour épouser un mahométan,ce qui est contraire à notre droit.Idem pour épouser un juif.

patphil

mais c’est ce qu’ils font, en voici un résumé, trop long de citer les 96 versets assassins, la quarantaine de versets misogyne, la trentaine de sadiques et la cinquantaine de scientifiques:

(islam religion d’amour et de paix)
4:90 ne prenez pas d’amis parmi les mécréants, s’ils tournent le dos, alors tuez les

(islam religion de tolérance religieuse) 2: 194 combattez les … jusqu’à ce que la religion puisse être préférée par allah

(islam modéré, des lumières) 15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux

(cépal’islam) 39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité

(islam auto-absolution ) 8: 18 aussi ça n’est pas vous qui les avez tué mais allah

ISA

Seule la menace de suppression des aides sociales pourrait inciter ces parents à intervenir pour faire entendre raison à leurs enfants. L’Etat est bien trop complaisant, ils en profitent.

FCC Cercle Légitimiste de France

L’ enseignement destiné aux Français de souche et aux Européens ne peut convenir aux afro-arabo-mahométans pour de multiples raisons… dont la principale est qu’ ils sont naturellement et intrinsèquement inapte à le recevoir et à le comprendre. Il faut donc les mettre à part, dans des classes adaptées.

Carter

Mais ils les éduquent leurs enfants… selon les règles qui prévalent au bled. Ne rêvez pas, ils ne seront jamais éduqués selon les normes occidentales, vous perdez votre temps.

Procureur Guignol

L’Islam rend con ! Au minimum. Une proportion non négligeable de musulmans sont potentiellement formatés pour égorger, décapiter, massacrer pour les 72 vierges.
Qui a l’heure qu’il est doivent être sacrément dilatées.

incongru

et pas un mot qui rappelle la photo de tête ! que pensent aujourd’hui les biens pensants qui ont condamné le conseillé qui, seul, s’est insurgé de l’atteinte à la laïcité du fait photographié : où sont-ils ????
ils ont bonne mine, avec leur laïcité, qu’ils avaient oublié parce qu’elle favorisait le RN, un peu comme charlie qui n’accepte pas les affichages de Béziers – Vous êtes étonnés, vous ?

Lire Aussi