Semaine de l’antiracisme : parents, retirez vos enfants de l’école

semaineantiracisteJe ne vois plus d’autre solution pour éviter le lavage de cerveau de nos chères têtes blondes…

Ils osent utiliser ce qui s’appelait il y a peu Instruction Nationale pour faire leur propagande immonde du vivre ensemble, de la diversité et de la tolérance... en direction des nôtres. Des nôtres uniquement. C’est à eux qu’il faudrait dire, redire, ordonner… d’accepter celui qui ne veut pas de vous parce que vous êtes femme, non musulman, que vous mangez du porc et appréciez le Chambolle-Musigny.

Bref, BelKacem en bon toutou de Hollande et des Frères musulmans applique à la lettre les injonctions des cheikhs et autres Saoudiens détenteurs de puits de pétrole. Islamisons, mes Frères, il en restera toujours quelque chose.

On notera dans les documents du Ministère ci-dessous l’hypocrisie (j’aurais pu dire takkya) qui consiste à ajouter la lutte contre l’antisémitisme à celle affichée, comme si l’antisémitisme n’était pas du racisme… Mais comme tout le monde sait que le problème c’est l’islam, en ajoutant antisémitisme on essaie de donner une valeur universelle à l’action, en jouant, qui plus est, sur les souvenirs de la seconde guerre mondiale, facilitant ainsi dans l’inconscient le rapprochement islamophobie-antisémitisme… C’est habile mais cela dit bien à quel point ils sentent la marmite prête à exploser…

Décryptage dans le texte, en rouge.

Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme

Du 21 au 28 mars 2016

Une semaine sur 36 consacrée à un thème qui n’aidera pas nos enfants à savoir lire, compter, écrire, connaître leur histoire et leur littérature.

La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars. En proclamant cette journée en 1966, l’Assemblée générale de l’ONU a engagé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

Belkacem commence par tenter d’asseoir sa légitimité à lancer une telle campagne. C’est pas moi, c’est l’autre, les Nations Unies. L’année dernière, pour la même action elle évoquait également la loi de 2013 (Alors que la loi du 8 juillet 2013 a réaffirmé avec force la mission de l’école de faire acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité), elle n’a pas osé cette fois, considérant sans doute, et à juste titre, que toute loi ou décision du quinquennat Hollande jetait le discrédit sur celui qui s’en targuait. De ce fait plus question de laïcité ni de liberté de conscience… Intéressant, n’est-il pas ?

 

Temps fort de la mobilisation de la communauté éducative pour prévenir toute forme de discrimination ou de violence fondée sur l’origine ou l’appartenance religieuse, cette semaine doit être l’occasion, dans les enseignements, en particulier l’enseignement moral et civique, les actions éducatives et l’ensemble des situations concrètes de la vie scolaire, de mener des réflexions et de conduire des actions visant à rappeler le sens des valeurs de respect, de dignité et d’égalité.

Ce paragraphe montre qu’ils avancent à visage découvert. La cible est clairement ceux qui n’ont pas d’origine définie (les Français d’origine) ni d’appartenance religieuse affichée (les athées, les catholiques qui ne portent pas leur foi en bandoulière). Nos enfants, donc, vont être rééduqués pour apprendre à accepter ceux qui ne veulent pas d’eux et les traitent de porcs, de kouffars et de sales céfrans. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Et, naturellement, on va utiliser tous les enseignements pour faire honte à nos enfants d’être blancs, d’avoir des ancêtres français, une histoire et un patrimoine et de considérer qu’il est normal de regarder sa voisine de table comme égale à soi bien qu’elle soit fille…

L’éducation pour agir contre le racisme et l’antisémitisme

Cette éducation s’incrit au cœur de la mission de l’École de transmettre et de faire vivre les valeurs de notre République, ainsi que du plan gouvernemental « La République mobilisée contre le racisme et l’antisémitisme ».

« Plan gouvernemental ». Comme c’est bien dit… Staline était très fort lui aussi à ce jeu. Quant à leurs dégueulis permanents sur les valeurs de la République, valeurs et République qu’ils trahissent jusque dans l’énoncé du programme de cette semaine de l’anti-racisme, qui abusent-t-ils encore ?

Symboliquement, la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme se déploie autour du 21 mars, journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1966.

Rebelote. Normal, quand on n’a plus de légitimité dans son pays, on va chercher celle d’organismes supra-nationaux, que ce soit l’UE ou ce machin de l’ONU. De Gaulle, reviens !

En cohérence avec les exigences du parcours citoyen, la participation et les initiatives des élèves doivent être recherchées. Cette semaine doit aussi être l’occasion de mettre en valeur les projets pédagogiques menés tout au long de l’année dans le champ de l’éducation à la citoyenneté, de l’éducation aux droits de l’homme et de l’éducation aux usages responsables des technologies numériques. Une cohérence pourra être également recherchée avec la semaine d’éducation à la presse et aux médias, qui aura lieu du 21 au 26 mars et dont le thème sera : « la liberté d’expression, ça s’apprend ».

Oyé bonnes gens ! Vous avez en ce paragraphe tout le programme de Belkacem : les élèves sont acteurs, ils découvrent, inventent, et les profs sont juste là pour leur tenir la chandelle, et ils ne sont à l’école que pour devenir de bons petits robots hollandesques. Ecrire, compter, lire, connaître l’histoire de son pays ? Quelle horreur, les élèves deviendraient libres. Il vaut mieux qu’ils perdent leur temps avec le numérique où ils sont déjà bien meilleurs que leurs profs… Cerise sur le gâteau on apprend incidemment qu’il n’y aura pas une mais deux semaines d’éducation à l’anti-racisme, la semaine de la presse étant un moment privilégié pour continuer le lavage de cerveau. Parents il va vous falloir inventer deux semaines de grippe, et trouver deux grands-parents disponibles pour garder la marmaille. Je sais, pas facile, mais dans la vie il y a des priorités.

L’ensemble des personnels, des élèves, des parents et des partenaires de l’école, notamment les organisations concourant à la lutte contre les discriminations, la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme, sont invités à proposer des initiatives et à y prendre part. L’intervention de représentants des associations, notamment celles qui bénéficient d’un agrément national ou académique, et la contribution de memnbres de la Réserve citoyenne devront être favorisées.

Liste des associations agréées au niveau national

La Réserve citoyenne

Ah ! le pompon : Parents ( de la FCPE, de préférence, ce sont les plus gauchistes et les plus hollandiens), SOSRacisme,cran, Mrap,Licra, Ligue des Droits de l’homme vont pouvoir entrer -encore plus que d’habitude, si c’est possible- à l’école et y distiller leur idéologie raciste à l’égard des Français et des non musulmans. Jules Ferry, reviens !

Des ressources institutionnelles

Eduscol publie des fiches pédagogiques permettant d’aborder les thématiques dans le cadre spécifique de l’enseignement moral et civique, pour les premier et second degrés.

Ressources éduscol pour l’EMC

Extrait : « La morale enseignée est une morale civique en ce qu’elle est en lien étroit avec les valeurs de la citoyenneté (connaissance de la République, appropriation de ses valeurs, respect des règles, de l’autre, de ses droits et de ses biens). Il s’agit aussi d’une morale laïque fondée sur la raison critique, respectueuse des croyances confessionnelles et du pluralisme des pensées, affirmant la liberté de conscience. En cela, cette morale laïque se confond avec la morale civique ». Bandant, n’est-il pas ? La seule consolation c’est de se dire que ceux des enfants qui subiront les deux semaines à venir en auront une telle indigestion qu’ils jetteront tout cela avec enthousiasme. N’est-ce-pas, Gabrielle, jeune fille de Philippe Le Routier ?

La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (DILCRA) a mis en ligne, cetteannée, un site participatif des actions proposées dans le cadre de la semaine par l’ensemble des partenaires, notamment les réseaux d’associations agréées de la jeunesse et de l’éducation et les établissements culturels. Les équipes pédagogiques et éducatives sont invitées à s’y reporter et à contacter, autant que de besoin, les porteurs des projets qui y sont répertoriés.
Allez, tous en choeur, faisons mumuse et rengorgeons-nous d’avoir mis sur nos sites des actions exemplaires, faisons-les connaître à nos inspecteurs, des fois qu’ils nous mettent une bonne note voire même qu’ils nous trouvent une sinécure nous mettant à l’abri des élèves pour prix de nos bons services…

 

Réseau-Canopé, par le biais de son nouveau portail Valeurs de la République, met à disposition des éclairages pour comprendre le phénomène du racisme en mettant à disposition des outils de formation, ainsi que des ressources indispensables pour prévenir, éduquer et agir contre le racisme en milieu scolaire comme au quotidien.

Le site Valeurs de la République

Heureusement qu’ils sont là, 5 ans d’étude minimum après le bac, deux ans de formation professionnelle… mais il est évident qu’un professeur génération Belkacem n’est pas foutu d’inventer et de fabriquer son cours. Il lui faut des outils, du tout fait, le macdo de l’éducation.

 

Le Défenseur des Droits propose le site Égalité contre Racisme, pensé comme un véritable centre de ressources en matière de connaissance juridique et de moyens d’action. Il centralise les informations et propose des réponses adaptées, qui couvrent les différentes manifestations du racisme. Il s’adresse ainsi à toutes celles et ceux souhaitent agir, qui sont témoins ou qui subissent des propos ou actes racistes.
Et à présent éducation à la délation... Vous n’irez plus dire ensuite à vos enfants que ce n’est pas beau de dénoncer son petit frère… Il nous manque De Gaulle et Ferry mais ils ont ressuscité Pétain et Laval. Qui est-ce que cela étonnera ?

Des pistes d’actions

L’éducation contre le racisme contribue à :

  • faire reconnaître la diversité humaine et culturelle
  • favoriser le respect des différences et combattre le repli sur soi
  • cultiver la tolérance et l’enrichissement mutuel
  • promouvoir une société solidaire et du vivre-ensemble
  • éveiller aux dérives du relativisme, de la rumeur, de l’obscurantisme, des théories du complot
  • encourager l’esprit critique et la résistance face à l’injustice
  • agir dans la durée pour faire évoluer les mentalités et instaurer une société plus fraternelle

Beurk, beurk, beurk... Programme destiné au premier et au second degré. Je suis curieuse de savoir comment on va accueillir en CE1 ou en 5ème la théorie du complot. Mais je suis catastrophée de savoir que nombre de nos petits, agressés, martyrisés dans les cours d’école parce qu’ils sont devenus minoritaires en leurs pays, vont devoir entendre ça et apprendre qu’ils doivent comprendre leurs tourmenteurs et racketteurs. Colère, colère, immense colère !

À l’occasion de la Semaine d’éducation et d’actions, tous les projets pédagogiques menés au cours de l’année scolaire doivent être valorisés comme, par exemple, ceux qui sont menés dans le cadre du Concours national de la résistance et de la déportation, du Prix des droits de l’homme – René Cassin, à l’occasion de la journée de la mémoire des génocides et de prévention des crimes contre l’humanité, de la journée nationale de la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leur abolition ainsi que les travaux concourant à l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme (éducation aux usages responsables de l’Internet, éducation aux médias et à l’information).

Au cours de la semaine peuvent être organisés des :

  • débats
  • projection de films
  • pièces de théâtre
  • expositions
  • ateliers
  • forums
  • rédaction de textes
  • production de contenus destinés à des publications en ligne
  • rencontres sportives, etc.

Bla,bla, bla... 36 semaines de classe pour un seul but : participer aux deux semaines de vidage de cerveau.

Alors par pitié épargnez vos enfants ou armez-les avant pour qu’ils ne se fassent pas décerveler.

Et faites circuler au maximum cet article. Les parents doivent savoir. Imprimez-le et distribuez-le dans les boîtes à lettres autour de chez vous… La légitime défense passe par la légitime défiance et par la préservation des nôtres. Or la plupart des parents décervelés aux aussi par la télé ne savent pas, ne se rendent pas compte… Il faut les informer, c’est notre travail de résistant.

image_pdf
0
0

33 Commentaires

  1. Bah la belkacem est une arriviste qui a du réussir avec autre chose que son cerveau….
    Mais a quand une semaine sur le racisme anti blanc?
    Au collège des camarades se faisaient traiter de sale fromage ,de sale français et bien que tout le corps enseignant était aux courant,il ne faisaient rien pour arrêter cela.il ya 30 ans déjà.
    Depuis Mitterrand c’est la course aux électeurs étrangers pour la gauche en leurs donnant des papiers,le droit de vote…
    Le lavage de cerveaux commence à l’école et avec cette semaine ils le prouvent..

  2. Un argument de plus ?

    Perso, je sais très bien apprendre le respect des différences à ma fille tout en lui gardant les yeux ouverts sur sa liberté féminine que certains tenteront de lui enlever !
    Ras le bol du « Pasdamalgame » !
    Pas d’amalgame ; mais gardons les yeux ouverts !

  3. Suite:

    « encourager l’esprit critique et la résistance face à l’injustice » : RL a encore le droit à des procès avant d’être jugé, c’est trop injuste, il faudrait prévoir des sanctions automatiques !
    « agir dans la durée pour faire évoluer les mentalités et instaurer une société plus fraternelle » : instiller un hypnose collective indélébile dans les mémoires infantiles pour obtenir une soumission irréversible de toute la population.

    Oui, pour sûr, il faut protéger nos enfants, ou leur enseigner très tôt une contre-takkya qui les préservera des bannissements, anathèmes et autres ostracismes, et l’art de décrypter les propagandes de formatage.

  4. « faire reconnaître la diversité humaine et culturelle » : il serait temps qu’ils s’aperçoivent qu’elle existe la diversité qu’ils mettent toute leur énergie à détruire.
    « favoriser le respect des différences et combattre le repli sur soi » : le respect tout court ça serait déjà pas mal, pour le repli, la castagne à 10 contre 1 ça replie toujours un peu.
    « cultiver la tolérance et l’enrichissement mutuel » : tolérance = tout accepter ; l’enrichissement des racketteurs muzz est peut-être mutualisé mais pas très mutuel.
    « promouvoir une société solidaire et du vivre-ensemble » : ils ne dorment pas encore dans vos maisons, vous ne vivez pas encore assez ensemble, faîtes un effort.
    « éveiller aux dérives /… / , des théories du complot » : dans « islamistes » il n’y a pas islam, ce n’est qu’une rumeur et les terroristes n’ont jamais comploté, ne sombrez pas dans le côté obscur !

  5. Une fusée vers la planète Mars
    Savez-vous pourquoi ? Et bien pour nous ramener des immigrants martiens, pardi !

    • si les martiens ne nous ramènent pas l’islam dans leurs bagages , je leur souhaiterai la bienvenue ! mais ils sont partout, même à Tahiti et à Papeete , des lieux où les gens sont au 3/4 à poils tout le long de l’année. Plus pour longtemps…

  6. Manifestons contre les « anti », puisque la tolérance est le maître mot!

  7. Alors ca me fait bien encore rigolé , qui s ait les plus racistes les musulmans ou les Européens avec se qui se passe dans le monde faut pas cherché qui est les plus racistes si vous êtes athée ou chréstiens ou juifs vous avez la tète coupé ,et bien si les européens étaient si racistes que ca nous fermerons nos frontières pour ne pas laisser tout ces réfugiés rentrées sur notre territoire pour foutre le bordel allez plutôt voir en Arabie saoudite si les migrants rentre comme en Europe alors ils sont dans qu’ elle pays les racistes ?????? et les resto du cœur qui donnent ????

  8. « la liberté d’expression, ça s’apprend »

    Phrase orwellienne. « La paix c’est la guerre », etc.

  9. Si j’étais encore instit (retraité depuis 24 ans), je refuserais tout net d’appliquer ces directives à la con, tout comme je l’ai fait après 1968, concernant les fameuses maths modernes et les activités d’éveil qui n’éveillaient absolument pas les enfants. J’ai, tout bonnement continué d’enseigner les matières traditionnelles sans me soucier de ces conneries !

    • C’est exactement ce que je vais faire… Demander à l’école si elle compte appliquer cette semaine.
      Ils comptent une petite trentaine d’élèves de la maternelle à la sixième primaire… Ma fille sera absente s’ils tentent de lui faire un lavage de cerveau !
      Je sais très bien apprendre le respect des différences à ma fille tout en lui gardant les yeux ouverts sur sa liberté féminine que certains tenteront de lui enlever !
      Ras le bol du « Pasdamalgame » !
      Pas d’amalgame ; mais gardons les yeux ouverts !

  10. Pour ceux qui vivent depuis plus de 50 ans et ont connu au moins 20 années l’ère avant le socialisme, ceux-là savent que le vivre ensemble existait avant cette période, malgré les frictions inévitables qui existent partout dans le monde quand de nouveaux venus arrivent face à des anciens sur un territoire, que les gens extérieurs s’intégraient. Chacun sait dorénavant que la situation s’est détériorée depuis que les trostko-marxo-socialistes depuis 1981, puis les islamistes après, de concert, se sont mis au travail pour déstabiliser notre société. Les Français ne sont pas fous, ils ont compris. Ils voteront en 2017. Bye, bye…

  11. Le vivre ensemble est une chose tout à fait louable qui peut être naturelle.
    Mais le vivre soumis en est une autre….

    • Bien dit : depuis des lustres nous vivons sans problèmes avec des italiens, des espagnols, des portugais, des anglais, des asiatiques, des russes et j’en passe….

      Nous ne sommes pas CONTRE la migration mais contre l’islam conquérant qui remplace nos lois et notre culture par les siennes en utilisant toutes les ficelles de la « démocratie » et la traitrise de nos politiques ,en attendant de les imposer en force quand ils seront assez nombreux !

      • La migration musulmane est un vecteur de cette religion qui est conquérante dans ses fondements. Il faut donc être contre cette migration.
        Par contre, les italiens, les espagnols, les portugais, les anglais, les asiatiques, etc. se sont intégrés surtout parce qu’ils n’obéissaient pas à cette religion.

    • Très juste, d’autant plus que la seule alternative à la soumission est la décapitation, choix pour le moins restreint!

    • Juste vivre ensemble dans un pays d’Europe Occidentale, même au XIX ème siècle, ce n’était pas la même chose que de « vivre ensemble » sous la botte ottomane plus à l’Est: dhimmitude et massacres.
      Rappel: l’empire ottoman était le dernier califat, le rêve de Daesh et …de Mr Erdogan comme des wahabites frères musulmans salafistes de toutes obédiences.

  12. Bonjour Christine, chaque jour dans le paradis gauchiste nous apporte son lot de raisons de vomir notre petit déjeuner.
    Bien sûr, un parti politique d’essence marxiste léniniste et staliniste obsolète qui a inventé sa propre moral universelle incontournable, d’origine inconnue, pour remplacer l’ancienne morale judéo-chrétienne qui l’emmerdait, ne peut que s’enliser dans ses errements.

    • Je dirais même parti marxiste-léniniste-staliniste-maoïste-kimjongiste, polpotiste et extrême-communiste pro-ouvriers. On le voit tous les jours à quel point Valls est communiste.

  13. cette semaine existait déjà en 2000….comme le téléthon , le nettoyage des rivières et autres conneries mais les enseignants savaient faire la part des choses et une fois ,, l’évènement passé et pas tjrs « fêté » par les collègues , on passait à autre chose , à savoir continuer à enseigner « pour de vrai »…les profs sont des citoyens ,à eux aussi de mesurer l’impact des propagande « staliniennes  » et ils ont encore la liberté de pouvoir esquiver ces plans et les parents ont le devoir de récupérer tous les méfaits idéologiques proférés au sein de l ‘EN !

  14. ET LE RACISME ANTI BLANCS ??? EDUCATION ET DEMOCRATIE STALINIENNE PLUS BOURRAGE DE CRANE POLITIQUE PRO PS !!!!

  15. Assez d’accord avec le commentaire de Mister13 :

    Ainsi :

    – Un son régulier finit par ne plus être perçu par le cerveau comme une information
    – Une personne qui vient et fait toujours la même chose, idem, au bout d’un moment, beaucoup de gens ne la « voient plus »
    – La publicité envahit, et depuis des années, les écrans TV, y êtes-vous encore « sensibles » ? Alors qu’elles associent sons et images, et il est avéré scientifiquement que le message de la pub s’imprègne plus, mais sa répétition finit toujours par avoir l’effet contraire…

    Alors, comme le dit l’article, une conversation avec son ou ses enfants, accompagnée de faits, voir de témoignages, sera un PUISSANT antiviral…

    Mes 2 enfants voyant parfois et entendant aussi, les vidéos que je peux visualiser sur l’ISLAM, sur les réalités économiques – et même s’il ne saisissent pas complètement les sujets, ce qui est normal – ont parfaitement compris qu’il y a un décalage en réel et mensonges TV …

    • tout à fait d’accord …à force de vouloir nous faire croire l’incroyable ,on n’y croit plus ….et pas sûr qu’il y ait adhésion à ces injonctions …au contraire ,le pouvoir se démasque de plus en plus et les gens ont recours à internet pour savoir ce qu’il en est réellement .restons confiants !Rejoindre la discussion

  16. Question fondamentale: lors de la semaine de l’antiracisme à sens unique, parlera-t-on des instructions données par le prophète de cette religion à ses disciples lors de la seconde et dernière phase de sa fondation à Médine: convertir de force, dhimmiser, tuer les « infidèles » (chrétiens, juifs, opposants, apostats, gays, etc.), ce qui « correspond », vous le savez sans doute, à de grands idéaux de liberté et de tolérance ? Bien sûr que non ! C’est la religion préférée de l’umps maçonnique mondialiste qui s’en sert afin de garder le pouvoir en chouchoutant ses disciples pour obtenir leur vote, et ce aux dépends des « mécréants » qui financent tout cela (impôts et taxes), et afin de déchristianiser l’Occident via le remplacement des nations occidentales par les disciples de cette secte. Sans oublier le financement selon Philippe de Villiers du ps par l’arabie saoudite et de l’ump par le qatar.
    Cette « élite » ne mérite pas de gouverner une Nation qu’elle ne représente plus depuis longtemps.

    • bravo vous avez tout dit ce gouvernement est une crevure envers nous les français patriotes et ils ne veulent plus de nous UMPSLRPS tous bonnet blanc et blanc bonnet

  17. Vous allez me rétorquer que les générations ne peuvent être comparées mais je me souviens ; lorsque j’étais encore sur les bancs de l’école et que des intervenants extérieurs venaient nous bassiner avec leurs propagandes anti-chrétienne/anti-vitesse/anti-cigarettes qu’on les conchiaient royalement. Nous attendions juste la fin de la séance de bourrage de crane pour aller jouer au foot dans la cour sans même prêté attention à ce qui se disait. Je pense que les gamins d’aujourd’hui (dans leur grande majorité) ne sont pas plus sensibles à ces propagandes que les gamins d’hier et que les futurs terroristes qui occupent certaines classes ne changeront pas leur mode de pensée haineuse vis à vis des enfants français et de notre société. Tout ceci n’est que du vent et dans un an, les programmes changeront encore ainsi que ces minables séances de lavage de cerveau. Tout comme a disparu la lecture de la lettre de Guy Mocquet.

    • Dieu merci, à mon époque, tout cela n’existait pas dans les écoles. Il y avait un crucifix dans chaque salle de classe. Les soeurs avaient en charge l’école maternelle, et le catéchisme était enseigné à l’école dans toutes les classes. Avec à la clé, pour les dissipés, les coups de bâton en noisetier, que le curé distribuait généreusement. Personne n’en est mort. Nous avions juste quelques bleus. Pas de quoi déclencher les foudres hystériques de quelque association que ce soit.
      Pour autant, nous ne somme pas devenus d’ignobles théocrates. Certes, on nous bassinait déjà avec les atrocités nazis et autre St Barthélémy. C’est lorsque l’on est très jeune, que les mensonges les plus ignoble, les plus improbables, sont le plus facile à admettre et à pouvoir être ancrés profondément dans les esprits. C’est pourquoi la chute n’en est que plus douloureuse au moment de la prise de conscience…

    • Mon époque m’a évité ce bourrage de crâne, nous avons été élevés aux rendus de « beignes » mensuels et à la distribution de « châtaignes », au moment des bulletins de notes. C’était parfois un peu »pesant », mais aussi »revigorant ». Nous avions un œil respectueux pour ce crucifix et pour le personnage mis en croix. L’instruction civique et la Marseillaise obligatoires et donnaient un petit « avantage »(enfin pour les bons!). Punaise, quelle belle époque, l’orphelinat nous offrait la possibilité aux fêtes de Noël, d’avoir droit à une orange et une barre de chocolat. Notre curé n’était pas « déviant », il était commandant de bord à Air France, c’était un intellectuel brillant qui nous autorisait à goûter au vin de messe(entre nous, une horrible piquette!) Oui, une bien belle époque!

      • La belle époque où nous passions à tour de rôle dans la sacristie, seuls avec le curé, seuls, et à poil… Vos regrets, vous pouvez vous les garder.

  18. chère Christine on vie dans un monde de plus en pourri empoisonné d’association qui son entrain de tué la France notre race blanche au sang blanc de souche .
    il faut se débarrassé de toutes ses associations qui nous pourris la vie qui sont en réalité des anti- blanc ,anti français de souche que nos impôts subvention ,plutôt l’argent des français de souche blanc au sang blanc qui subvention ses associations destructifs de français de souche .et anti catholique apostolique romain comme la licra et tous les autres.
    le vivre ensemble s’est du vitriole ,s’est pire que le sida pour notre pays .plus ils tuent des français de souche plus ils sont soutenu .

    cazeneuve, il la dit le gouvernement suivront ses associations anti blanc français de souche pour faire envahir la France par des étrangers de toute origine en claire viré détruire la race blanche de souche on n’en veut plus il faut les anéantir a jamais .sans débarrassé a jamais .
    il a oublier une chose il y a Joanne d’arc

    • bravo grélaud entièrement de votre avis virons et vite ce gouvernement anti français qui veut nous remplacer par ces musulmans-islamistes qui non rien à foutre dans notre pays .je ne comprend pas les français ils ne disent rien et veulent que ce gouvernement détruise notre culture ,nos coutumes vraiment certains français sont des gros cons apprêt ils vont pleurer.moi je ne veux pas de ces barbares dans mon pays et je pense qu hollande a vendu son AME AU DIABLE -SATANIQUE-ISLAMIQUE et je me demande se qu il va en tirer de bon .NON ET NON PAS D ISLAM EN FRANCE IL FAUT LE COMBATRE PAR TOUT LES MOYEN

    • Je dirais même plus : la France blanche et catholique aux Français blancs et catholiques au sang blanc de souche d’abord. Montjoie, Saint Denis!

Les commentaires sont fermés.