Paris : c’était l’anarchie gaucho ethnico-tribale, j’y étais…

Publié le 29 novembre 2020 - par - 30 commentaires - 2 854 vues

Associations faussement antiracistes gavées de subventions ; défenseurs des migrants et autres sans-papiers ; porte-étendards de pays forcément étrangers ; féministes fanatiques obsédées par le cisgenre (celui des individus “dont le genre de naissance, le corps et l’identité personnelle coïncident” – selon Wikipédia, sic) ; politiciens de gauche en mal de visibilité ; bande à Traoré ; pro-Palestiniens ; jeunesse blanche tribalisée et biberonnée à l’occasion de haine de soi, etc.

Tel était l’éventail choisi de cette manifestation contre les violences policières et la loi “Sécurité globale”. J’y étais !

Plus timidement, il y avait les Gilets jaunes qui défilaient pour réclamer la juste reconnaissance d’une indéniable répression d’État. Des Gilets jaunes qui, face au cordon de sécurité de la secte du cisgenre, ont copieusement rabroué ces sales gamines craignant terriblement les mâles ontologiquement prédateurs. Ne riez pas, elles nous l’ont signifié. Me v’là prédateur maintenant !

Ce fut d’ailleurs une épreuve intellectuelle pour moi, mes bons amis, d’expliquer à l’une de ces harpies qu’essentialiser les hommes – blancs et chrétiens de préférence, sachant que dans ce club très fermé il y avait aussi des voilées – constituait une nette forme de racisme. Mais après quelques échanges, j’ai vite compris que mon interlocutrice n’avait pas la lumière à tous les étages…



Autre épreuve, plus douloureuse, que de voir des bandes d’ultra gauche capables d’incendier une ville entière, si elles en avaient les moyens. Il n’est qu’à voir les dégâts après leur passage. Désormais, ce ne sont plus seulement les agences bancaires – dont la destruction ne me tire pas de larmes, je l’admets volontiers – qui sont visées mais tout, absolument tout. J’en profite pour remercier la Providence de n’avoir pas mis sur leur route un musée ou une église…

En face, les effectifs de police – beaucoup plus légers que lors des manifestations de Gilets jaunes, quand bien même les autorités savaient ce qui allait se passer samedi – subissaient les assauts avec résignation, tout en se préparant à cogner ultérieurement les plus inoffensifs des manifestants.

Je pense à la très discutable “BRAV” – “Brigade de Répression de l’Action Violente” – qui, faute d’avoir pu coincer les plus violents, a profité de la nuit pour secouer quelques retardataires place de la Bastille, dont l’un d’eux que je connais et qui se contentait de protester sans aucune forme de violence. Alors oui, je réprouve – et depuis longtemps – les agressions de policiers, mais qu’on ne me joue pas la carte victimaire à sens unique.



En même temps, il ne faudrait pas qu’un agneau de la diversité soit blessé ou qu’un fils de bobos perde un œil, même armé d’une pioche (comme celle que j’ai vue dans des mains agitées, du côté du boulevard Beaumarchais). Les mutilations, c’est bon pour la valetaille des Gilets jaunes qui ont, de manière éhontée, perturbé le système macroniste, et ne sont évidemment RIEN ! Donc, quand tu tapes sur rien, il ne se passe rien : politiques et médias dans leur ensemble s’en tamponnent le coquillard, pour être poli. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir le fondement de Théo !



Pourtant, ce samedi, les Gilets jaunes appelaient seuls – ou presque – la police républicaine à les rejoindre. Dans le camp anti-flics c’était plutôt : «Bon flic = Mort » ; « Flics nazis ». Un comble de traiter les flics de “nazis” quand on défend une idéologie qui faisait concurrence au IIIe Reich et que, de nos jours, on tente de brûler des librairies dont les publications ne correspondent pas aux exigences anarcho-fascistes de ces potentiels assassins qui n’hésiteraient pas à exterminer leurs opposants, s’ils en avaient l’occasion. Et croyez-moi sur parole, ils sont effrayants lorsqu’ils se déchaînent.



Les Gilets jaunes brandissaient encore le drapeau français lorsque les syndicats et leurs ouailles préféraient le drapeau rouge. Qu’importe le réel : pour les collabos de BFMTV, les « ultra-jaunes » sont responsables des dégâts ! Parce qu’il ne faut pas nommer le mal : ce mariage de l’ultra gauche et de la racaille des cités, dont certains spécimens se faisaient fièrement photographier devant une « Merco » – comprenez Mercedes – en flamme. Au fait les organisateurs de la manifestation, à quoi bon condamner des actes de vandalisme, lorsque vous les suscitez chaque jour en accablant un pays et son peuple historique de tous les maux de la Terre ?



Nous en sommes donc là de la France, livrée à tous ceux qui la détestent, depuis les antifas jusqu’au pouvoir politique apatride…

(Photos & vidéo : Charles Demassieux pour Riposte laïque)

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Patapon

Excellent témoignage, excellent réquisitoire, M.Demassieux. Notre pays livré à des hordes barbares, un désordre entretenu par un pouvoir duplice, ou, pour le moins, dépassé ,sinon complice, nos villes à la merci de voyous incontrôlables et dangereux, un peuple désarmé qui peine à comprendre ce qui se passe. Nous sommes au bord du gouffre, et les moutons suivent Panurge…

bruno

fallait bien voter en 2022 point barre au lieu de pleurnicher sur le débat

Prouvencau

Toutes ces TARES sont les responsables de la soi disante violence policière en fait ils sont infimes par rapport à la population du pays ,des psychopathes , utiliser des balles réelles et le calme reviendra. ! .

raskasse

Ah oui !!!!! Si seulement…

DUBOIS

Ces merdailles sont dans le même camp que Macron. comme lui, ils cassent les commerces, s’en prennent aux automobiles et ils participent à ces manifestations pour discréditer les mouvements de protestation contre les mesures tyranniques gouvernementales. et quand les chaines TV font parler les opposants comme Philippot, pendant qu’il parle en arrière plan elles passent les images des exactions commises par ces fanatiques comme si c’était celles des manifestants réels afin de monter l’opinion contre ces manifestations. Cette clique totalitaire va finir par réveiller le Kraken et ce sera autre chose que les gilets jaunes.
La noblesse voulait la révolution de 1789 alors qu’elle détenait le pouvoir, les Davos veulent le reset alors qu’ils détiennent le pouvoir . Vous voyez la suite

POLYEUCTE

“ILS PARTIRENT A …30,…ET FURENT 46.000 EN ARRIVANT AU PORT”

Durocher

Chaque fois que le peuple (le VRAI) donne de la voix et fait frétiller de terreur ce gouvernement de lopettes, ils trouvent une “victime” emblématique (un Noir de préférence) qui se fait “tabasser par la police”.

VORONINE

Les groupuscules d’extreme gauche , ethnicisé , racialises , sont les forces de manoeuvre du ( des )gouvernement , qui les connait les laisse agir , les couvre et les exfiltre quand ça pue , encas de victoire de la vraie droite nationale ,le gouvernement les utilisera pour semer le chaos et retourner le peuple ….En 2018/19 , le gouvernement s’en est servi contre les gilets jaunes , les laissant casser , encadrant mème avec des hommes à lui .L e but était de décrédibiliser le mouvement populaire , et la^police qui matraque , éborgne , gaze , blesse, envoie en taule …..Ils ont utilisé le mouvement pour séparer les smicards gilets jaunes des smicards de la police , , et le sketch continue avec l’affaire “MICHEL” , qui choque le résident choupinette , alors qu’il couvtait son benalla

Gigi

Les politicards qui ont gouverné depuis 20 ans doivent être rappelés à l’ordre par le camp patriote.
Ils ont trahi. Nous ont livré aux barbares arabo-africains.
Il n’y a rien à pardonner.
Ils doivent tous crever……de la Chiraquie à la Sarkozie, puis le dégoûtant Flamby suivi du cinglé actuel qui veut étendre le regroupement familial aux fratries à rallonges.
Ces gens puent la trahison.

Maximilien

Oui la France sombre dans l islamo gauchisme anarchiste, un cocktail lui même explosif. Ce pays est a fuir pour les gens diplômés…

Prouvencau

Max , à 76 ans j ai toujours été patriote…aujourd’hui hui j ai la nausée de cette France…

Joël

Mais les blocs noirs et les antifra, bien connus des services de l’état, sont libres. Donc tout va bien.

Prober

Je ne suis pas très branché quoique étant quand même fier d’être un patriote gaulois et réfractaire à tout ceux qui ne pensent pas comme moi, je serais même un peu sectaire sur ce sujet, je sais que Mélanchon avec ses insoumis ( à quoi, on se le demande encore, peut-être aux idées patriotes ? ) qui sont évidemment de gauche, donc ce sont bien eux les plus proches de ” l’extrême-gauche ” , les plus néfastes et mes pires ennemis…

Prober

Mélanchon, candidat à la présidence 2022, imaginez le ” élu “, Que sera la France avec un déchet pareil ??? Macron passerait pour un ange à coté de lui ….Je crois que je serai pire que les flics et les agriculteurs,dans la candidature au suicide…

katarina

depuis benalla, il y a manipulation envers le corps de police et gendarmerie, déjà benala devait changer tout cela! rappelez vous! maintenant, ça continue avec la manipulation des faux coups donnés à ce Michel, tout cela est faux, si 3 personnes vous frappent vous avez des bleus, traces contusions, vous ne resté pas intact 2 jours après, ça se voit que’ c’est faux! montage, le pire c’est que les policiers cautionnent cela!

Christophe L

En effet, nous pouvons constater que les Français autochtone patriotes nationalistes n’avaient pas leurs places dans cette manifestation, Fabiola vous avez raison sur le fait que l’État a laissé ses petits préférés piquer la grosse colère pour désamorcer la crise générale due à son comportement liberticide.
L’ennemi du gouvernement corrompu illégitime c’est nous, nous le peuple d’origine européenne qui doit disparaitre par le métissage et l’invasion afro maghrébine musulmane.
Macron joue double en canalisant les mécontentements dans une direction d’un côté et de l’autre il empêche une cohabitation des blancs de gauche et de droite pour un front commun qui serait pour lui dévastateur car avec le nombre nous l’emporterions lui et son idéologie.

📯⚔️🇫🇷

Gabriel Zallas

Un général Bonaparte aurait réglé le problème rapidement comme devant l’église St Roch : deux canons chargés à la mitraille et deux salves bien nourris, le calme serait revenu et l’on pourrait entamer des négociations… après.

Alsatians lives matter#

Piteuse référence historique, car à l’époque c’était l’élite Patriote et Chrétienne rescapée des horreurs de la Convention qui se faisait mitrailler et cannoner par l’apprenti usurpateur futur 1er Consul et soi-disant Empereur!
A l’avenir, proposez nous des exemples plus pertinents!

Clapeyron

“pouvoir politique apatride…” …
Bien défini Charles !!! 👍

Hectorperrier

La guerre civile prévisible sera donc toute cette populasse gaucho, islam, Africano contre les français patriotes qui sont la grande majorité silencieuse de la France périphérique.

patphil

on rigolera quand les flics feront la grève du zèle et se contenteront de dire aux contrevenants “s’il vous plait, veuillez dégager” et rien d’autre !

Alsatians lives matter#

Il semble que samedi déjà, les fdo aient appliqué la
consigne en laissant le terrain libre aux racailles antifa des heures durant!
Ou alors des ordres d’en haut et laisser ces milices saccager incendier massacrer le flic, pour quel bénéfice politique?
Rien de neuf depuis les GJ! Toujours le même affichage de la part d’un pouvoir dont les jours et les mois sont comptés!

Fabiola FERRANTE

Tous ces gens frustrés qui ont besoin de crier à propos de tout et de rien, de pleurer comme des gosses (Maradona), de tout casser et brûler… n’ont-ils pas besoin tout simplement de Bacchanales, de Dyonisies une ou deux fois par an comme le faisaient nos ancêtres Grecs et Romains ?
Ces exhibitions ne sont-elles pas l’expression d’une catharsis sociale ?
Une fois qu’ils ont bien hurlé, crié, cassé, pleuré, ils rentrent chez eux calmés…

Ce serait la preuve d’un recul de l’intelligence par rapport à l’instinct.

Charles Demassieux

J’aime beaucoup votre analyse… 😉

Fabiola FERRANTE

Merci Charles !
C’est donc le résultat d’un Enseignement artificiel qui n’apprend plus à réfléchir, à maîtriser ses pulsions, à canaliser ses émotions.
Maintenant seul l’instinct compte encouragé par la libération de mœurs qui rendent FOUS : l’amour est devenu un simple problème d’emboîtages de canalisations et de sensations débridées où maintenant TOUT est permis.
Le respect et la tendresse, fruits de la civilisation, n’ont plus leur place.
Nous sommes en pleine décadence…
La dignité et l’honneur ont suivi le chemin du respect et de la tendresse. Le patriotisme et la VRAIE CUTURE disparaissent à vitesse grand V, laissant la place aux extravertis et aux exhibitionnistes simiesques adulés par des crétins décérébrés heureux de l’être.

wika

A moins que ces antifas ne soient tout simplement l’équivalent des SA des années 30 qui étaient des délinquants.
Ils servaient à asseoir le pouvoir de Hitler en semant le désordre et l’insécurité.
Puis Hitler s’est débarrassé d’eux.
Sauf qu’à présent ils ont pris tellement de pouvoir et d’ascendant, qu’on ne sait plus s’il sera un jour possible de s’en débarrasser.

L'zObs

c’est ça une Démoncrassie, une Ripoublique
que tous ces Démoncrates et ces Ripoublicains
qui ont donné la France et sa capitale Paris
aux islamo-racailles, aux islamo-gauchiasses
aux bobos-collabos-islamonazis
et aux gauchos nazislamistes
pour mettre à feu et à sang Paris et la France

Gigi

Laissez faire ces islamo racailles pour le moment. Viendra bien le jour où quelques honnêtes gens devront prendre les armes pour défendre leurs biens.
C’est quand même ahurissant que ce soient des gens d’âge canonique qui doivent prendre les armes pour sauver ce pays de lâches.
Quand je pense à tous ces neuneus de gilets jaunes qui manifestaient contre le prix du gas oil.
Et non contre les racailles. Non contre le grand remplacement.
Vrai pays de merde.

Hector Poupon

Super reportage ! Tout est dit !

Durocher

Oui… et bien moi c’est bien la première fis que je suis vent debout contre : oui ces manufs d’islamo-racailles sont inadmissibles… MAIS …. voilà où on en est : on ferme nos gueles face à des gens qui manifestent “pour la liberté”… Qu’est ce qu’on attend donc pour manifester, NOUS-AUTRES ?? Si l’on vitupère contre les dégénérés, qui manifestent pourquoi ne pas PRENDRE LEUR PLACE POUR DE SAINES REVENDICATIONS ???

Lire Aussi