Les nazis du 21e siècle occupent nos rues

Publié le 23 juillet 2014 - par - 3 236 vues
Share

Deux-manifestantsLes terroristes islamistes du Hamas ne respectent rien sauf la Sharia. C’est écrit dans leur charte.

Dès lors, pour exporter le Djihad, pour imposer la Sharia, rien n’est interdit. Ils n’ont aucune limite.

Ils considèrent comme normal d’enlever les enfants à leurs familles pour en faire des boucliers humains.

Ils considèrent comme normal de mettre leurs réserves de munitions sous les écoles, sous les jardins d’enfants, sous les hôpitaux, sous les mosquées, et dans tous les endroits où une déflagration peut faire un maximum de morts civils.

Ils considèrent comme normal de mentir, de voler, de piller, de racketter les populations, et de se comporter en gangs mafieux, ce qu’ils sont.

Ils considèrent comme normal d’appeler à la propagande haineuse, au massacre, à la destruction, à la mort, tout en se présentant en victimes, avec le regard complaisant de nos médias, et une partie de la classe politique. Ils n’ont aucune éthique. Aucune morale. Aucune pitié. Aucune compassion pour tout ce qui n’est pas Sharia. C’est la seule façon qu’ils connaissent pour exister. N’attendez pas d’eux qu’ils guérissent le cancer, qu’ils inventent des énergies propres, qu’ils améliorent la communication, qu’ils contribuent au progrès de l’humanité.

Leur idéologie est intrinsèquement stérile. Ils le savent. La preuve ? Qu’on me cite une seule bonne chose, une seule invention intéressante, un seul progrès dont l’origine est le monde islamique depuis quatre cent ans ? Leur seule chance est de nous conquérir avant que l’on se réveille, avant que l’on se révolte, car ils ne prolifèrent que sur nos richesses ou grâce à l’argent des pétrodollars. La preuve ? Quand il n’y a plus rien à prendre, quand ils installent leur régime de terreur, de misère et de famine, ils sont rejetés, comme le corps humain rejette un corps qui lui est étranger. On l’a vu en Egypte. On l’a vu en Algérie. On l’a vu au Mali. On le verra ailleurs.

L’autre problème, c’est qu’on s’aperçoit jour après jour dans notre beau pays, que leurs soutiens zélés qui manifestent à Paris ou ailleurs ont la même vue du monde dès qu’il s’agit de s’exprimer que ce soit après un match de foot, ou en soutien d’un mouvement terroriste : Ils ne respectent rien. On sent à chaque fois, cette haine de la République, cette haine de la France, cette haine des Français qui les habite, et auxquels ils veulent faire rendre gorge. Manifester est un droit. Mais c’est un droit encadré, qui fait l’objet d’une procédure précise, avec une demande d’autorisation administrative préalable. Il faut respecter l’Ordre Public. Manifester, ce n’est pas se livrer à des dégradations et à des exactions sans limite. Manifester n’autorise pas, en France, à appeler au meurtre des juifs, des chrétiens, des blancs et de tous les Infidèles sous les applaudissements  en criant Allah ou Akbar.

Cette loi s’applique à tout le monde, mais eux s’estiment en être dispensés, au nom de la loi supérieure de l’Islam. La preuve en a encore été donnée ces 13 et 19 juillet 2014, lorsque durant des manifestations non autorisées, ils ont commencé à  tout ravager, et avaient pour objectif de procéder à des lynchages à Paris et à Sarcelles. N’en doutez pas. Ceux qui manifestent sans autorisation leur soutien au Hamas, qui éructent des appels à la haine, qui mentent, qui détruisent tout sur leur passage, qui caillassent nos CRS, ne sont que les clones des enfants du Hamas, du Djihad Islamique, du Hezbollah, et de Al Qaïda et de toute la faune du terrorisme islamique. Ils sont là pour nous faire la guerre.

Ce sont les mêmes qui de plus en plus nombreux partent faire le Djihad en Syrie et en Irak. Ce sont les nazis du 21ème siècle. Ils sont aujourd’hui une cinquième colonne que nos gouvernants successifs ont lâchement laissée se développer, et qui a proliféré dans nos banlieues. A présent, ils se sentent assez fort pour s’attaquer au reste de notre territoire et étendre leur terreur. Ils le proclament eux même «Mort aux juifs. Nous sommes tous des Mohamed Merah ». On ne peut pas être plus clair.Les Français doivent ouvrir les yeux. Les barbares sont parmi nous. Ils ne sont forts que de notre faiblesse.Ils veulent nous anéantir et imposer leur monde, imposer le même désastre économique et culturel que l’on trouve en terre d’Islam. Imposer in fine la Sharia.

Si nous voulons continuer à pouvoir vivre en paix et selon nos principes démocratiques. Si nous voulons continuer à pouvoir vivre selon nos valeurs et nos traditions : Il va falloir les combattre. Il va falloir se battre. Par tous les moyens. Ce combat, c’est celui de la civilisation contre la barbarie. C’est celui du progrès contre l’obscurantisme. C’est celui des lumières contre le Djihad. C’est celui de la vie, contre l’appel à la mort. Peu importe que l’on soit juif, chrétien, musulman, bouddhiste, athée ou quoi que ce soit d’autre, car les barbares ne font pas de distinction dans leur quête d’asservissement. En les combattant avec courage, Israël nous montre l’exemple.

Il est grand temps que les Français comprennent que le combat que mène Israël, et le combat qui sera à mener en France est le même. Qu’on le veuille ou non, il s’imposera. Il est temps que les Français retrouvent les qualités de courage et d’idéal qui ont fait la beauté, la force et la grandeur de notre pays pour combattre ces barbares. Ce sera difficile. Ce sera douloureux. Il y aura des larmes et de la souffrance. Mais c’est notre seule voie de salut.

Stéphane HADDAD

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.