Paris : 100 migrants par jour, et Hidalgo est en tête des sondages !

Publié le 15 septembre 2019 - par - 2 388 vues
Share
.
Il est clair que selon le sondage Ipsos du 13 septembre, les migrants sont une menace pour 60 % des Français, qui réclament un homme fort à la tête de l’État afin de stopper l’immigration et de redresser le pays.
.
.
.
Mais en ce qui concerne les Parisiens, plus la Ville Lumière se transforme en bidonville du tiers-monde et plus ils en redemandent.
.
Qu’ils se réjouissent. Les bateaux débarquent à nouveau en Italie pour nous livrer leurs migrants. La France prendra 25 % de chaque cargaison.
.
.
Une enquête Ifop place Hidalgo en tête du premier tour des municipales, avec 24 % des voix. Griveaux et Villani arrivant derrière, avec 17 et 15 % des intentions de vote.
.
Donc, tout va bien pour les Parisiens. Il arrive plus de 100 migrants par jour qui viennent s’entasser dans des camps sauvages et pourrir la vie des riverains, mais rien d’alarmant apparemment.
.
D’ailleurs le sondage concernant les préoccupations des Parisiens laisse pantois.
.
Leur premier souci est la propreté. Mais les camps sauvages et crasseux qui fleurissent sur les trottoirs ne semblent gêner personne, puisque l’accueil des migrants n’arrive qu’en 14e position sur les 16 priorités des administrés !
.
.
Leur deuxième préoccupation est la lutte contre la pollution.
.
La troisième est la sécurité des biens et des personnes. Mais là encore, on nage en pleine incohérence. Car la création d’une police municipale n’arrive qu’en 13e position. Davantage de sécurité mais sans police municipale et sans stopper l’immigration sauvage, voilà un pari qui n’est pas gagné d’avance !
.
“Saleté, insécurité, trafics en tout genre, toxicomanie, prostitution, bagarres… Dans certains quartiers comme Barbès, mais aussi Stalingrad ou porte de la Chapelle, les problèmes se concentrent, et la situation devient très tendue. Les riverains se désespèrent, les associations caritatives aussi, notamment en raison de la dégradation de la situation dans les camps de migrants.”
.
Et la circulation, point noir de la capitale, n’arrive qu’en 7e position.
.
Système électoral.
.
Sur 20 arrondissements, 4 ont fusionné électoralement (1er, 2e, 3e, 4e).
Il y aura donc 17 élections dans les arrondissements pour désigner les 163 futurs conseillers de la mairie de Paris.
.
Ce sont ces grands électeurs qui désigneront la ou le futur maire.
.
Comme aux États-Unis, il faut remporter les gros arrondissements, ce qui est plus important que le nombre de voix.
.
Gauche et écologistes totalisant 42 % des voix, et les autres formations étant divisées, Hidalgo a de bonnes chances d’être réélue.
.
Donc ce sera toujours plus de dettes, toujours plus d’immigration, toujours plus d’embouteillages, toujours plus de crasse. Paris sera ainsi au top pour accueillir les JO en 2024. Rien à redire, puisque c’est apparemment le souhait des Parisiens.
.
.
Jacques Guillemain
Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.