Paris : j’ai vu l’effrayante violence de la horde gauchiste pourrir la manif des GJ

Publié le 10 février 2019 - par - 54 commentaires - 3 390 vues
Share

« Celui qui peut créer dédaigne de détruire », écrivait le poète et homme politique Alphonse de Lamartine. Les Gilets jaunes sincères veulent eux aussi créer un autre possible, fait d’une économie juste et saine ainsi que du respect de leur identité charnelle et ce, sans ce racisme dont on les accuse si souvent à tort. À moins que revendiquer de vivre sur sa terre dans la continuité de ses ancêtres soit de facto un acte raciste… ?

Mais de création il n’a pas été question, ce samedi 8 février 2019, lors de la treizième manifestation parisienne des Gilets jaunes, laquelle a été littéralement kidnappée par une ultra-gauche vide de sens sinon celui de la dévastation. Nous n’étions pas un vendredi pour cet acte XIII, mais ils ont su dispenser abondamment le malheur, ces amants du chaos !


Dans un premier temps, le rassemblement autour de la place de l’Étoile s’est déroulé dans une ambiance bon enfant, certains déguisés comme au carnaval, d’autres chantant et riant, toutes obédiences politiques confondues. Thibault, le désormais fameux Vendéen – à l’allure de compagnon de Charette égaré dans notre monde –, était de la partie, jovial et non moins perspicace dans ses propos. Jérôme Rodrigues, dont la blessure à l’œil ne l’avait pas dissuadé d’affronter une possible répression policière, s’adressait aux uns et aux autres avec la disponibilité qui le caractérise, toutefois plus grave que d’ordinaire. Et puis il y avait les anonymes venus de toute la France grossissant progressivement les rangs.

Le cortège descendait tout juste les Champs-Élysées que des petits groupes mobiles ont pris à partie une police pourtant assez retenue ce jour-là – les ordres avaient-ils changé ? –, sauf le jet de ces insupportables grenades de désencerclement qui frappent à l’aveugle du fait de leur imprécision.

Très vite, entouré de quelques patriotes audacieux, dont un jeune jazzman, je me suis rendu compte que les heures seraient rouges : drapeaux, slogans criés ou tagués jusque sur les monuments – « Mediapart nique Macron » ; « Qui ne casse rien n’a rien », etc. – dont ces gens-là se soucient fort peu. L’atmosphère était lourde, si l’on ajoute à cela que des spécimens turbulents de la diversité – avec keffieh palestinien pour les hommes et voile islamique pour les femmes – se sentaient très en confiance parmi cette horde anti-française poursuivant son entreprise de phagocytage du mouvement des Gilets jaunes. Ceux-là aussi entendent parasiter un soulèvement populaire qui rejette leur intégrisme moyenâgeux.


Pour une fois, les forces de police ne se sont pas trop trompées de cible. Auraient-elles enfin compris que le fléau est à regarder du côté de cette gauche extrême qui rêve des grands soirs et de leurs charniers idéologiques ? La même gauche extrême qui a brûlé et cassé le mobilier urbain – les très riches ne prennent pas le bus, bande d’imbéciles, alors pourquoi casser les abris ? – ; attaqué les voitures décrétées de luxe ; saccagé les agences de banques et d’assurances – dont la facture sera présentée aux clients les plus humbles – et surtout : incendié un véhicule Vigipirate. La milice secrète du pouvoir s’est en effet surpassée ce samedi.

Puis il y a eu un accident « alors que des manifestants tentaient d’enfoncer les palissades protégeant l’entrée de l’Assemblée nationale. Le Gilet jaune a été blessé alors qu’il “prenait des photos des gens en train de pousser les palissades de l’Assemblée”, ajoute encore [un] témoin.

« Quand les flics ont voulu disperser les gens, il a reçu une grenade de désencerclement au niveau de son mollet, il a voulu mettre un coup de main dedans pour ne pas qu’elle explose vers sa jambe et elle a pété quand il l’a touchée », poursuit le témoin. « On l’a mis sur le côté, on a appelé les street-medics, c’était pas beau : il hurlait de douleur, il n’avait plus aucun doigt, il n’avait plus grand-chose au-dessus du poignet » (Le Parisien).

Sauf que je ne l’ai pas vu porter de gilet jaune et qu’il avait plutôt le code vestimentaire d’un antifa –  tout de noir vêtu. Et pendant qu’il était exfiltré, il a copieusement invectivé les policiers. Ceci n’enlève rien au fait que ces grenades doivent être prohibées de l’arsenal policier.


Dès lors, la rage de la horde rouge s’est décuplée. Un jeune homme hurlait à un groupe de gendarmes, pris en étau et affectés à la protection de l’Assemblée nationale, de fuir avant d’être massacrés par une foule soudain déchaînée. De mon côté, je suis allé voir leur supérieur qui se trouvait derrière les grilles du palais Bourbon pour lui dire que ses hommes risquaient le lynchage. La panique gagnait beaucoup de Gilets jaunes, effrayés par la tournure des événements. Heureusement, la sécurité de la manifestation est parvenue à contenir le cortège qui a repris sa route parmi les dégâts causés par l’ultra-gauche sur le parcours. Quelquefois, imitant les secouristes, nous tentions de limiter la casse en ramassant ce qui pouvait l’être, mais il y en avait tellement que c’était une goutte d’eau dans un océan de désolation.


À hauteur du jardin du Luxembourg, un groupe d’antifas a jeté son dévolu sur la Nouvelle Librairie, bien connu des patriotes. Parce qu’il faut penser comme ces gens-là, voire ne pas penser du tout, mais jamais contre, au risque d’en subir les fanatiques conséquences. Un jeune Bruxellois a bien tenté de les raisonner quand une harpie rouge l’a injurié en braillant comme une truie qu’on égorge : « Facho ! Nazi ! » Le pauvre garçon, avec qui j’ai fait plus tard un bout de chemin, m’a confié son désarroi devant une bêtise aussi vénéneuse.

Devant le Sénat, une étrange scène s’est produite. L’un des responsables de la sécurité est venu faire la leçon à des policiers de la Bac. Il leur a signifié, entre autres, qu’il fallait être maître de ses émotions lorsqu’on était en possession d’armes. L’un de ces policiers était d’ailleurs terrorisé par la foule. L’ennui c’est qu’il tenait un LBD 40 dans ses mains…


Vers la fin de l’après-midi, nous nous sommes retrouvés aux Champs-de-Mars, où les mêmes extrémistes avaient entamé les festivités en ravageant le quartier. Retenus un temps par un cordon de CRS, avec qui les échanges étaient plutôt courtois, nous avons été finalement autorisés à passer. Çà et là des groupes de discussion se sont formés spontanément, une femme rappelant, au mégaphone, que de notre comportement irréprochable dépendait la pérennité du mouvement.

Au pied de la tour Eiffel c’était loin d’être irréprochable, les fascistes rouges ayant été, comme je l’ai écrit plus haut, jusqu’à mettre le feu à un véhicule Vigipirate censé protéger la population de la folie meurtrière des terroristes. Il est vrai qu’entre fanatiques rouges et islamiques la frontière a toujours été poreuse !

Arrivés au Trocadéro, la tension a baissé d’un cran. Mais sur l’avenue Kleber, les festivités ont repris, entre casse et barricades improvisées. Et moi de signifier à un habitant du quartier cédant à l’amalgame qu’il avait des yeux pour voir : à lui de constater d’où provenait le chaos ; ce chaos qui sert si bien les intérêts de celui qui a fait descendre le peuple dans les rues à cause de son insupportable mépris. Vers la fin, j’ai fait la même remarque à un journaliste de gauche qui s’est fichu de moi. Je suis alors devenu mauvais, signe qu’il me fallait partir.

Maintenant, que faire ? Continuer à couvrir inlassablement des manifestations dans ces conditions ? Alors, ici-même, j’exhorte toutes les formations patriotes à venir encadrer les manifestations parisiennes des Gilets jaunes ; à nous protéger en somme. Parce qu’en l’état l’épuisement nous gagne tous.

Charles Demassieux

(Photos : Charles Demassieux pour Riposte laïque)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
PIERRERX940

LA HORDE ET GILETS SONT LA MEME POURRITURE

Alain H.

Petit rappel :
==========
S’il n’est pas inscrit dans la Constitution de la Ve République, le droit de manifester figure dans l’article 10 de la Déclaration des droits de l’Homme. La liberté de manifester est encadrée par différents textes de lois depuis les années 1930. L’article 431-1 du code pénal punit quant à lui d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende « le fait d’entraver […] l’exercice de la liberté de […] manifestation ».

Alain H.

Pour le gars qui a eu une main arrachée (Acte XIII), il y a maintenant une vidéo qui circule sue Youtube qui révèle le moment où cette grenade explose.

L’homme est habillé tout en noir avec des baskets blanches, il a la moitié du visage caché, et se saisit d’une grenade de couleur blanche pour la relancer. Elle va lui exploser dans la main alors qu’il s’est relevé… avec les dégâts que l’on sait.

Chacun en tirera ses conclusions, mais il ressemble plus par son look et son comportement à un Black Bloc ou assimilé qu’à un gilet jaune pacifique.

Morgane

MERCI pour votre excellent article Mr Demassieux et les photos !!! Les infos que vous nous communiquer nous aide dans notre combat!!!Courage, on finira par gagner…

Damien

En fait, je n’attend que cela: casser de l’antifa. Pour de bon. Ici, au Belgistan, il n’y en a pas. Encore. Donc, patience…

Merci Charles pour ce témoignage!

JeanMô

Au Québec, lors de semblables récentes manifs populaires, on a vu apparaitre une milice civile bien encadrée et formée, apte à protéger les paisibles manifestants contre les antifas. Leur présence m’a sécurisée et a calmée les fachos. Â la dissolution de la manif, je les ai remercié pour leur présence. En France vous avez de semblables milices, sans se préserter armée de AK44, elles peuvent contrer vos casseurs et même en découdre avantageusement avec eux. Qu’attendez-vous pour les mettre à contibution ?

Natou

Charles magnifique reportage , photos superbes comme chaque Lundi .
Charles vous n’allez pas baisser les bras? Pas vous?
Souvenez vous : Ce qui a provoqué la Chute du Mur de Berlin? De gigantesques manifestations populaires qui avaient lieu tous les lundi durant lesquelles des millions d’allemands de l’est ont proteste contre l’immobilisme du régime communiste et réclame le libre droit de passer à l’ouest . Célébrées dans la liesse les retrouvailles entre Berlinois de l’est et ouest etc…
Moi je continue d’y croire je veux retourner aux urnes et pas attendre 2022 !

Charles Demassieux

Vous savez, si notre camp ne se soulève pas, c’en sera fini de Gilets jaunes…

Natou

Je sais Charles mais notre camp va se soulever moi j’y crois et j’essaie à mon niveau dans ma région de leur expliquer .
Notre camp ne peut indéfiniment rester sourd….
2016 Corée du Sud: 30000 personnes ont manifesté à Séoul pour réclamer la démission de Park Guen-hyè suspectée d’etre la marionnette de celle que la presse Coréenne a surnommée : Raspoutine .
Elle a démissionné !
Je crois au regard de l’histoire à la victoire des mouvements populaires .

Anti antifas
DUFAITREZ

Merci pour vos visites touristiques parisiennes hebdomadaires… Constructives !
Ma Ville, depuis près de 80 ans, s’enfonce dans le néant…
Litanies glorieuses ou infâmes ? 44, 58, 62, 68, 95… et maintenant. Au choix !
Mais la « casse » est toujours venue du même bord, exploitée par l’autre bord !

jaannot lapin

c’est un alcoolique connu de a police

nidabeille

Dans le journal de la 2 hier soir, reportage volontairement édifiant, assorti des commentaires d’un spécialiste de l’ultra droite, sur les violences commises dans le cadre des manifs par les seuls militants d’ultra droite, omniprésents comme il se doit. Pas la moindre mention des gentils Blackblocks, wdes sympathiques antifa, aucun drapeau rouge aucun tag relevant de la propagande d’extrême gauche. Un beau reportage quoi, nullement orienté cela va de soi, comme toujours sur les chaînes du service public ( public ?)

Dugenou

Vu la même sorte de désinformation flagrante et puante au JT de TF1 de samedi soir.
Qu’attendent nos chasseurs de fake news attitrés, d’habitude si prompts à réagir ?

Charles Demassieux

J’ai vu et j’en parle dans mon prochain article.

jesuischezmoijyreste

effectivement sur Paris, il y a de moins en moins de GJ FDS « historiques », c’est à dire venant de province à revendications économiques, et de plus en plus de groupes divers violents en particulier les gauchistes et les provocateurs de la police dont la police elle-même
ce chaos est favorable à la tyrannie en place qui peut justifier la répression contre les opposants, les vrais qui dénoncent son projet de génocide des FDS

Brocéliande

il y a des Policiers provocateur comme du temps de LENINE !

Solair

Si j’ai bonne mémoire, lors de la marche des « foulards rouges » (pour macron ?) il n’y a pas eu de casseurs. Pourquoi ?
La réponse que j’ai trouvée c’est que les casseurs des Gilets Jaunes ont été mis là à bon escient pour discréditer ce mouvement, lui nuire et le faire passer pour moins que rien.
Mis là par qui ????????

jan le Connaissant

le type qui a incendié le véhicule  » sentinelle  » a été arrêté !
Il avait été repéré par les policiers qui l’ont pistés, tout au long de ses exactions – destructions , pendant 2 h 30, avant enfin de l’interpeller !!

Joël

Nicolas V., 25 ans, né à Montauban. Mais on se gardera bien de diffuser son nom et sa photo afin qu’il continue son « job » les samedis suivants.

Dupond

jan le Connaissant
Disons qu’ils l’ont laissé incendier jusqu’a temps qu’a force d’etre filmé le doute s’installe face a la population qui a pu en témoigner !!! Vous verrez que la justice mettra beaucoup plus de temps a s’occuper de son cas qu’elle ne l’a fait pour condamner les zids de la banderolle sur la mosquée de Poitier . Je crois d’ailleurs que bernanos malgré sa tentative de meurtre sur des policiers se promene allégrement

Anti gauchiasse

La question que tout le monde doit se poser, c’est combien de policier en civil se sont fait passer pour des blackblocks ???

Sniper 338

Anti gauchiass …la milice de macrocescu n’a pas besoin de se faire passer pour des black block
Pour la simple raison qu ils sont en cheville avec eux comme avec les anti-fa qui sonts missionner pour pourrire de l’interieur les mouvement patriotes ! 🤔

François BLANC

l’antifa de base c’est feu Meric, un fils de bourges, qui provoque et attaque par derrière avec un argumentaire qui se limite aux insultes et aux slogans marxistes

le Franc

les partis de gauche doivent être fou-furieux qu’un Peuple comme celui des Gilets Jaunes puisse se passer de leurs services, pis, de leur représentation ; pourquoi ?-parce que les Gilets Jaunes, en refusant d’être cornaqués, menacent simplement la totalité de leurs emplois fictifs, et par extension, détruisent l’image idéologique de ces partis de gauche ainsi que les fondements existentiels sur lesquels ils ont jusqu’ici imposé par leur mensonge, leur domination.

Dupond

le Franc
+100000000000000000000000000000000
Tous les syndicats avaient appellé a voter macron …..meme ceux de la police a une ou deux exeptions pres !!! (la gamelle est bonne quand il n’y a plus que 8%d’adhérants)
HS
L’économiste hollandouille sur la selette !!!
http://www.fdesouche.com/1156851-chantier-naval-a-cherbourg-le-contrat-du-siecle-avec-le-mozambique-cachait-une-vaste-fraude

Garde Suisse

« Ni Dieu ni maître » proclament les anars et antifas, imbéciles nervis du Moloch supranational, nouvelles chemises brunes au service du NOM, ils remplissent parfaitement leur rôle de supplétifs violents du pouvoir macronien pour pourrir mouvement « gilet jaune ».

François Desvignes

Le combat des GJ se transforme en combat pour le contrôle de la rue.

Car « qui tient la rue tient le pouvoir » (Goebbels).

Comme sous Weimar, nous allons voir les combats pour le contrôle de la rue.

Comme hier sous Weimar, l’ED dont ce n’est pas la kulture a un temps de retard sur l’EG

Comme hier sous Weimar, une Sturmabteilung va prendre le contrôle de la rue en décimant les rouges/noirs.

C’est donc dans les rangs de l’armée et des chômeurs que nous devons recruter, les premiers pour former les seconds.

Et je vous en prie : arrêtez de chialer.

François BLANC

Weimar c’était le début du fameux ni gauche ni droite cher à macron et autres, n’a pas résisté aux socialisme du pote à oncle Jo

alice Braitberg

J’ai été sidérée hier en écoutant un gentil enseignant (fac) respectable , de la cinquantaine, libertaire individualiste me conter son plaisir de taguer, casser, provoquer, construire une barricade parce que, selon lui les GJ n’obtiendront rien et que seul le chaos peut renverser le système en utilisant la violence …

Anti gauchiasse

C’est triste de dire ça, mais ce monsieur à raison malgré que je considère les gauchistes comme des fiotes naïfs et masochistes

didile

Ce n’était pas facile pour lui de jeter des pavés dans le ventre de sa mère en 1968 .Depuis ,il vit avec ce regret.

alice Braitberg

Il devient évident que la stratégie du gouvernement est de discréditer les revendications du mouvement des gilets jaunes en organisant directement (séïdes téléguidés et rémunérés) ou indirectement (laisser faire les anti systèmes et anars divers) le chaos. C’est plus facile et économique que de satisfaire les revendications légitimes des GJ. La parade GJ serait de renoncer aux rassemblements de rue et de s’orienter vers les sit-in, flash-mobs, happenings et continuer à occuper les rond-points (dits aussi « pots de vin » car favorisant les dessous de table pour financer les partis))

Pilaf

« Il devient évident que la stratégie du gouvernement est de discréditer les revendications du mouvement des gilets jaunes en organisant directement (séïdes téléguidés et rémunérés) ou indirectement (laisser faire les anti systèmes et anars divers) le chaos. »
Tout à fait. On voit la tournure que prennent les manifestations tous les samedis des GJ et qui est bien entendu voulue par le gouvernement. Il va laisser faire comme ça jusqu’aux européennes, après, on verra ce qui se passera.

Clamp

Malheureusement, tout le monde est un peu comme St Thomas, il faut voir pour croire. Les meilleurs discours, les plus probants arguments ne suffisent pas toujours, et il faut en passer par le désastre pour que tout le monde comprennent que ceux qui l’annonçaient avaient raison. On le sait trop bien chez les patriotes. Et ici non plus, ce n’est pas fini, avant que les gens comprennent que c’est la gauche qui fout la merde, ce dont se gardera de parler le moindre journaliste encarté, il y en aura encore beaucoup des voitures cassées et des vitrines brisées, des innocents… lire la suite

Pilaf

Thibault revient sur les exactions de l’extrême-gauche durant l’acte XII (samedi 2 février) https://www.youtube.com/watch?time_continue=12&v=9Qz1TwHE1y4

Septime

Attention aux révoltes fondamentales avait déclaré Mitterrand durant son mandat….

Yohann le debattant

Je vois que les sacs poubelles font leur apparition chez les GJ. Dommage pour les GJ!

Dupond

Les antifas apres arrestation disparaissent !!! ou vont ils ? qui sont ils ? d’ou viennent ils ? ……………j’en fais une police parallelle comme du temps de giscard ou dans tous les villages de Corse lorsqu’apparaissait une tete inconnue elle etait qualifiée de  » barbouze » c’etait l’époque de la cour de sureté de l’état . Ne pas oublier non plus pasqua qui en connaissait un rayon dans ce domaine là …..macron n’a donc rien inventé c’est le nom de la supérette qui a changé . Les manifs a Paris sont la preuve d’un grand mécontentement mais il est grand temps… lire la suite

Sniper 338

Dupond….je voie pas comment les europeenne pourrais faire cesser ces trouble !
Pour moi elle ne devrais pas cesser mais au contraire se multiplier sur tout le territoire national et se durcir de plus en plus ….jusqua une veritable revolution patriotique-nationaliste-souverainiste heleno-chretien-identitaire car ces eux qui sonts systematiquement viser par une politique de HAUTE-TRAHISON et de haute-corruption de toute c’ette purulence de tout la
Crass-politico-merdiatique parasitaires-mondialistes ! 🤔

FORCE / HONNEUR !

kabout

oui la horde gauchiste,les merdes de black bloc les copains d’hollande a une époque et maintenant les nouveaux amis de castaner,tout comme ces racailles des cités l’etat s’en servent quand il le faut,la par exemple en pour les manifs GJ,c’est de la petite vermine utile.

lefou

Les gilets jaunes comme macron sont responsables du chaos, méfiez vous du peuple de Paris qui en a marre et ne fera aucune distinction on tuera du gilet jaune et de LREM

Furax

Le « peuple » de Paris a voté Macron à 80%, des pleutres, paradeurs, gay-prideurs, teufeurs, bourgeoisie pétocharde pour « UMPS » relookée LREM.

Sniper 338

Lefou. …le peuple de paris ? Tien c’est nouveau ? Moi je ne reconnais que le peuple de france (gaulois et je t’emmerde ) Paris pour les patriotes-natio souverainiste heleno-chretien blanc ces la capital de l iniquiter de toute la purulence gauchiass franc-maçonne corompues auto-subventioner la capital de toute la crass-politico-merdiatique mondialistes des parasites …toute la france patriote hai paris la maudite capitale de la ripoublique messianique franc-maçonne satanique quand a nous tuer gros branleurs Qu’il essaie les parisiens sa peut aussi crever… Tu te croie toujour au temp de la saint-barthelemy espece de petite fiote gauchiass effeminer ! 🤔… lire la suite

Sniper 338

PARIS CAPITALE DE TOUTE LA CRASS POLITICO-MERDIATIQUE -DES MONDIALISTES-PARASITAIRES …LES PATRIOTES T’ENCULE ! 😂😅😆😂😅😁

lefou

Grosse pedale il y en avait beaucoup chez les SA

lefou

Apprend l’orthographe dégénéré t’enculent au pluriel grosse tapette

Sniper 338

Et c’est repartie une gauchiass histerique parasitaire se fait toujour proffeseur
d ‘orthographe ..lors qui n’a pas ou plus d’argument ..c’est un des classic cher c’ette pourriture d’engence…
Aller encore un petit effort petite pute gauchiass effeminer .
.il te manque ..le denie de realiter, l inversion accusatoire. …et l’arme fetal de toute les petite salope gauchiass parasitaires. ..la reductio ad hitlerum ! 🤔🖕
Lefou..un blaz qui explique bien des choses !🤔

caporal75

J’étais à la manif d’hier pour la 1er fois et franchement c’était tendu.J’ai vu surtout des Antifas et blackblocs qui cassaient tous sur la route.j’avais rencontré un jeune couple super sympa.Ils m’ont dit que c’était pas comme ça avant car ils avaient défilé plus de 2 fois ,qu’il y avait de plus de plus de groupe de gauche qui venaient et que je devais faire attention de ce que je pourrais dire vis à vis d’eux car je pouvais avoir des problèmes.Ils étaient à la fin decu car les gilets jaunes était maintenant récupéré par les Antifas, blackblocs, certains des… lire la suite

Sniper 338

Caporal75…desoler mais t’es pas pret de monter en grade ! Si les gilets jaunes ne fond rien ?..a se niveau ils ne peuve rien faire car s’il sent prenne au blac-block ou au anti-fa ils seronts severement chatier et directement la cible de la milice de macrocescu et du tribunal politique de la 17 chambre correctionelle de paris au service du syndicat de la magistrature anti-français. . Car c’est crevure de black-bloc et anti-fa sont les S.A des mondialistes satanistes parasitaires et ils sonts missionner pour pourrire tout mouvement qui se voudrait patriote nationaliste souverainiste identitaire ou simplement trop …BLANC… lire la suite

caporal75

Sniper333 D’accord je comprend ! Vous avez raison car c’est vraiment des crevures et collabos ces antifas à 2 balles et black-bloc car c’est des faux rebelles de bobos gauchos mais des idiots utiles pour service le pouvoir de Macron mondialiste et qui enmerde les gilets jaunes aussi !

Sniper 338

Caporal75 …je te presente mes plus grand respect !
Frere d’âme patriote ! 😉

FORCE / HONNEUR !