Paris : la place Mohamed Bouazizi rebaptisée "Place des soldats français sacrifiés en Afghanistan"

Le 30 juin dernier, le Conseil de Paris a inauguré, dans le XIV ème arrondissement, une place Mohamed Bouazizi, du nom de ce jeune tunisien dont le suicide par le feu avait été l’élément déclencheur de la « révolution » tunisienne.
Le Projet Apache, groupe jeune et parisien affilié au Bloc identitaire, trouve que Delanoë en fait un peu trop pour célébrer la « révolution » tunisienne, et aussi pour accueillir aux frais des Parisiens les clandestins qui paraissent bizarrement la fuir.
Plutôt que de saluer un « héros » tunisien, ils pensent qu’il aurait mieux valu rendre hommage aux soldats français sacrifiés en Afghanistan.
Ils sont 63, figurez-vous, sacrifiés aux intérêts américains  !
Ils n’ont eu droit à aucun hommage de la mairie de Paris. Alors, des mains anonymes ont réparé cet oubli :

Voilà le résultat. Pas mal, hein ?

Et voilà le tract du Projet Apache revendiquant et expliquant cette action :

Léonidas
Paris : la place Mohamed Bouazizi rebaptisée « Place des soldats français sacrifiés en Afghanistan » ; agence Novopress, article du 13 juillet 2011
Communiqué du Projet Apache (affilié au Bloc Identitaire), auteur de cette action.

image_pdf
0
0