Paris : Lallement bat en retraite, Nuñez le remplace

***

Bonne nouvelle : Didier Lallement est parti en retraite ce 20 juillet. Mauvaise nouvelle : Laurent Nuñez vient d’être désigné en conseil des ministres pour le remplacer à la tête de la Préfecture de police de Paris. Une nouvelle qui confirme que le régime n’entend rien céder en matière de « maintien de l’ordre ». Un éborgneur en remplace un autre : lors des différents actes des Gilets jaunes, tous deux ont collaboré, sous les ordres de l’éborgneur en chef Castaner, alors ministre de l’Intérieur, à la plus féroce répression de manifestations populaires – avant leur récupération par l’ultra-gauche, antifas et Black Bloc, milices du régime –  de toute l’après-guerre.

***

La Préfecture de police de Paris ne relève pas de la direction générale de la Police nationale : elle est directement rattachée au ministère de l’Intérieur et constitue donc une institution à part entière, un « Etat dans l’Etat » doté de quelque 35.000 agents et d’un budget de 1,6 milliard d’euros.

***

Didier Lallement est nommé Préfet de Police de Paris en mars 2019 – un record de longévité pour ce poste-clé – après le limogeage de Michel Delpuech jugé trop « laxiste » par le pouvoir. Lallement a été repéré par Macron pour sa gestion efficace en tant que préfet de police de la Nouvelle-Aquitaine lors des manifestations des Gilets jaunes. En deux mois, à Bordeaux, Lallement a pu s’enorgueillir d’un bilan particulièrement flatteur, avec de nombreux mutilés et blessés graves. L’Observatoire girondin des libertés publiques a dressé un rapport alarmant sur les techniques répressives  utilisées par les « forces de l’ordre » sous les ordres de notre homme.

C’est à Bordeaux qu’il peaufine la technique dite « de la nasse ». Les manifestants sont encerclés sur une place par le verrouillage des rues adjacentes. Ils sont alors copieusement aspergés de gaz lacrymogène, et victimes de tirs de LBD et de grenades GLI F-4 à l’origine des nombreuses mutilations. C’est cette même technique qu’il emploiera à Paris, avec les résultats que l’on sait et dont la grosse presse s’est elle-même émue

Lallement a par ailleurs remis à l’honneur les brigades de répression de l’action violente motorisée (BRAV-M), connu pour leurs méthodes particulièrement effrayantes. De hauts responsables de la gendarmerie ont dénoncé des pratiques « légalement douteuses et aux conséquences politiques potentiellement néfastes » et « contraires à la législation ainsi qu’à la réglementation en vigueur »

Après le scandale du Stade de France qui a connu des répercutions internationales et a contribué à discréditer encore un peu plus le régime macronien – les Français n’ont pas accordé de majorité à l’Assemblée nationale à celui qu’ils avaient reconduit, avec l’appui implicite de la gauche, pour un second mandat à la tête de l’Etat quelques mois plus tôt – la situation du préfet Lallement était devenue intenable. Dommage pour les caricaturistes dont il faisait le bonheur. Il leur suffisait de dessiner une énorme casquette avec deux petits pieds marchant en-dessous : c’était bien Lallement

***

Laurent Nuñez commence sa longue carrière dans le service économique du conseil général du Cher en 1987, puis devient inspecteur des impôts. Au sortir de l’ENA, il intègre en 1999 le ministère de l’Intérieur à la direction générale des collectivités locales. Après un bref passage à la sous-préfecture de Vesoul, il revient en 2005 au ministère de l’Intérieur comme chef du bureau de la gestion du corps préfectoral. En 2008, il est nommé à la direction du cabinet du préfet de Seine-Saint-Denis. Il est sous-préfet de Bayonne de 2010 à 2012. Entre 2012 et 2015, il rejoint la préfecture de police de Paris en tant que directeur de cabinet du préfet de police. Il est ensuite préfet de police des Bouches-du-Rhône de 2015 à 2017.

En 2016, lors des grèves et manifestations anti-loi travail – Macron est alors ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique dans le gouvernement Valls 2 -, Nuñez montre ses dons dans la maîtrise des techniques répressives : il fait évacuer les ouvriers qui bloquent le terminal pétrolier de Fos-sur-Mer par des charges de CRS, avec utilisation de canons à eau, gaz lacrymogènes et flash-ball, entraînant plusieurs blessés graves du côté des grévistes.

Laurent Nuñez est nommé le 22 juin 2017 à la tête de la DGSI. Le 16 octobre 2018, il est nommé secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur dans le gouvernement Édouard Philippe 2. Il travaille en étroite collaboration avec son ministre de tutelle Christophe Castaner. Le 15 juillet 2020, il est nommé coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme. Nuñez jouit donc de toute la confiance du président Macron.

***

Nuñez est un pilier de la Macronie et sa nomination à la tête de la PP de Paris n’est pas une surprise. Face à la montée de la profonde colère sociale qui s’annonce dès la rentrée (paupérisation accélérée des classes populaires et moyennes, effondrement de ce qui reste des services publiques, explosion des violences urbaines, pénuries diverses – alimentaire, chauffage, électricité, déplacements, – poids accru de la dictature sanitaire, en particulier en direction des enfants, etc.), Macron a voulu placer à ce poste-clé un de ses dévoués sbires qui saura se montrer largement digne de son prédécesseur en matière de techniques de terreur de masse.

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

image_pdfimage_print
16

16 Commentaires

  1. Et quel genre de personne croyiez vous que l État nommerait à ce poste ? Un RN? P. Cassen ? J. Guillemain ? Vous êtes vraiment naïf à ce point chez RL ? Bien sûr, qu on nomme une personne de confiance.

  2. Une belle tête sympathique,digne des méchants des aventures de Tintin.a travaillé dans le renseignement après s.etre illustré dans la répression dés mouvement syndicaux. A commencé comme inspecteur des impôts, il est le fruit de la promotion interne et a fait une carrière de météore. Il sera parfait pour mater les syndicats dans le cadre de la réforme des retraites .carrieriste, décorécomme un général mexicain, titulaire entre autres -cela ne s’invente pas, de l’ordre de laguardia civil et de l.aigle aztèque. Les libertés publiques vont en prendre un bon vieux coup .il fera oublier son prédécesseur.allez lire sa fiche sur Wikipedia cela vaut le coup d.oeil.

  3. Macron recycle tout le vieux personnel de l’état…
    La technique dite « de la nasse » est pratiquée depuis longtemps y compris à la fin de cet beau jour de colère le 26 janvier 2014.

  4. Castaner va être certainement son adjoint.Ils sont tellement incompétents qu ‘ils n’ont pas été capables d’inactiver la centaine de black- block qui ont mis la France à feu et a sang pour discréditer les gilets jaunes. C’est le ministère de la loge jaune.

  5. L’éborgneur revient !! Macronescu a épuisé tout son stock de pourritures. Obligé de tourner avec les mêmes.

  6. Nunez ollé ! Sans doute un ancien de la chiourme franquiste qui se reconvertit dans la démocratie, puisque vous le savez la France est le pays des droits de l’autre.

  7. Rien qu’à voir cette sale tronche, on comprend qu’on n’a pas gagné au change.

  8. Ben oui , une ordure qui en remplace une autre .Notons leurs noms et leurs forfaitures à toutes ces pourritures afin de ne pas oublier quoique se soit lors du jugement populaire .Ils nous font vivre l’Enfer , l’Enfer les attends avec une place de premier choix .

    • En réalité, un nazi part et un autre le remplace. La lie de l’humanité est composée de choses inhumaines et interchangeables…

  9. dire que les espagnols avant leur entrée dans l’ue avec tout le fric qu’on leur a ensuite filé était un pays quasi moribond rien que sur le plan économique et pour améliorer la tendance on ne cesse justement de les choisir pour leurs qualités exceptionnelles tellement les Gaulois n’ont vraiment plus aucune capacité pour faire quoi que ce soit sans être dirigés par les autres, n’importe quels autres pourvu qu’ils ne soient plus jamais Gaulois.

  10. reste t -il ENCORE UN SEUL Francais de souche en France… le SALE BOCHE remplacé par un CONNARD espagnol. Je n’est rien contre le peuple Espagnol mais CETTE POURRITURE a déjà bien démontre que LUI AUSSI haissait la France et les Francais

Les commentaires sont fermés.