Paris outragé et martyrisé par les fous d’Allah et les gauchistes

Publié le 20 juillet 2014 - par - 8 589 vues
Traduire la page en :

Comportement à tenir durant le ramadan :

« La générosité et la bienfaisance. Faire de bonnes actions, et le devoir de multiplier les œuvres de bien pendant le mois du Ramadan et d’en faire plus encore durant les dix derniers jours de Ramadan »

(Cheikh Muhammad ibn Salih Al-‘Uthaymin)

Ce samedi, alors que la presse faisait état d’un braquage ayant « mal tourné » sur les Grands Boulevards, nécessitant l’arrêt de la ligne 9 du métro, qu’Anne Hidalgo ouvrait joyeusement la quatorzième édition de Paris Plage après avoir fêté le ramadan la semaine dernière, que Manuel Valls faisait opportunément une échappée à l’étape du Tour de France et que Bernard Cazeneuve préparait probablement ses vacances en cornant les pages du Routard, François Hollande, accompagné d’un des chanteurs du groupe africain Magic System lors de sa visite au Niger, rappelait devant plusieurs centaines de soldats français toute l’importance du soutien de la France au président nigérien dans sa lutte contre les islamistes.

La-prefecture-avait-interdit-la-manif

Pendant ce temps-là, à Paris, les pro-palestiniens et gauchistes, ces garants des valeurs républicaines, débutaient la manifestation officiellement interdite par le préfet Boucault pour des raisons sécuritaires. Dépassées par les premières violences diverses lors de la mise en chauffe, les forces de l’ordre ont finalement renoncé – sur ordre – à faire respecter l’interdiction, compte tenu de l’intimidation autoritaire des manifestants qu’on a pourtant coutume de nous présenter comme des antifascistes pacifiques et tolérants.

 

« Il semble que la préfecture de Paris a cédé : le cortège est en train de partir »

« La police incapable de contrôler la situation. Le préfet va être salement sous pression dans les jours qui viennent »

« Ils sont tous avec des keffieh et le visage caché. Ils tapent sur tout. tout le monde a peur. les passants sont stupéfaits »

Trop heureux d’être ainsi livrés à eux-mêmes, sans surprise, les pacifistes ont cassé, brûlé, allant même jusqu’à arracher des pans entiers de trottoir pour lapider des CRS dépassés et quiconque s’opposant à leur volonté, parce que leur volonté doit faire loi et puis c’est tout.

« Pluie de projectiles sur les CRS. Des casseurs ramassent des pierres »

« Pétards, cailloux sont jetés sur les CRS. Énormes mouvements de foule »

                « les émeutiers ont mis le feu dans toutes les poubelles de Château rouge »

« Les policiers encerclent la foule dans de petites rues et tirent beaucoup de gaz. Ça semble être l’improvisation totale »

« les renforts de la manif arrivent de la banlieue Nord , par la Gare du Nord ! »

Mais pour la journaliste Hélène Risser, tout cela ne relevait que du petit débordement festif, bref, pas de quoi s’en relever la nuit…

Tweet-Helene-Risser

Certains de ceux qui se réjouissaient du gazage du million de manifestants l’an dernier riaient beaucoup moins cette fois de voir leurs propres rangs subir le même sort. L’empathie n’est pas la valeur la mieux partagée en ce monde. Quant aux CRS, il est certain qu’ils ont dû fortement penser à ces dangereux manifestants de La Manif Pour Tous qu’ils avaient justement eu ordre de gazer. Il est clair que l’ambiance était quelque peu différente, tout le monde n’ayant pas la chance de connaître les bienfaits du ramadan sur la pacification des esprits.

« Nous sommes la résistance divine. C’est pcq on n’a pas peur que nous sommes là »

« A la vue du Drapeau noir Al raya flanqué de la Chahada tout musulman doit accourir car avec lui se revèle le calife, le Mahdi »

Le moins qu’on puisse dire est que le message était quelque peu contradictoire, car à côté de ceux qui revendiquaient la paix dans le monde et la fin des hostilités à coups de drapeaux multicolores, conviant même des juifs antisionistes ou ayant habillé des enfants avec les attributs vestimentaires des deux camps, d’autres saccageaient tout sur leur passage à la mode des Huns, jetant toutes sortes de projectiles.

Tous les prétextes étant bons pour les casseurs, ceux-ci ont évoqué l’interdiction de la préfecture pour justifier leurs violences, comme ils les justifiaient déjà il y a quelques semaines par la victoire de l’équipe de foot algérienne…

« Le gouvernement a interdit la Manif Gaza pour provoquer ces débordements. Ce qu’ils n’ont pas compris c’est qu’on continuera de manifester »

Désireux d’acquérir une fournée de nouveaux électeurs anciennement favorables à Hollande mais définitivement perdus pour lui, le NPA avait tenu à accompagner et soutenir ceux qui brandissaient le drapeau du djihad.

Ecoeurés par ces violences alors qu’ils croyaient naïvement manifester pour la paix, certains manifestants ont préféré quitter les lieux avant la fin.

« Trois jeunes filles s’en vont abattues : de toute façon, on ne pourra jamais parler sereinement de ce conflit… »

Centaine-manifestants-Europe1

Les participants étaient entre 5 000 et 10 000 selon les organisateurs, un millier selon la police… et une centaine selon Europe 1 !

Selon l’AFP enfin, toujours soucieux d’offrir les vraies informations au peuple, le « débat sensible » de la journée était ailleurs …

Capture d’écran 2014-07-19 à 18.09.09

Révoltés et désabusés par l’attitude de ceux qu’on nous présente avec une suspecte insistance comme l’enrichissant futur de la France, les Français groggy ont fait part de leur ras-le-bol de voir ces agressions à répétitions sur leur sol et cette importation d’un conflit qui n’a pas lieu d’être chez nous. Un Français, un vrai Français, n’a pas à se revendiquer d’une autre nationalité que la sienne. Que ceux qui se battent pour un autre pays que la France nous débarrassent le plancher.

« ils defendent 1pays qu’ils n’ont jms visité en détruisant celui ds lequel ils vivent »

« Palestine ou Israël je m’en bat les couilles, mais reporter le conflit en plein Paris ça me casse les burnes par contre »

« Je comprends pas pourquoi faire des manifestations violentes pour retrouver la paix »

« Vs étiez censé manifester pas casser, la plupart des casseurs ne savent rien de l’histoire de cette guerre »

« La goutte d’or qui va faire déborder le valls ! »

« Le programme de Terra Nova se déroule sans accroc. Satisfaction béate de la gauche »

« L’intifafa à la maison. Elle est pas belle la France d’après ? »

Mais le côté positif de cette journée, et fort heureusement pour les valeurs de la République, c’est qu’en ce samedi personne ne s’est fait traiter de singe. Autant dire que le pire des débordements a été évité.

Caroline Alamachère

https://www.youtube.com/channel/UCcg1Cv0_NakudivK5K_slZg/videos

Peace

Abribus-casse

Arrachage-du-goudron

 

Ils arrachent le bitume par plaques

Ils arrachent le bitume par plaques

Ce n'est pas la fin des soldes chez Tati, mais ceux à qui nous sommes en train de céder la France pour laquelle nos grands-parents sont morts...

Ce n’est pas la fin des soldes chez Tati, mais ceux à qui nous sommes en train de céder la France pour laquelle nos grands-parents sont morts…

Le boulevard Barbès

Le boulevard Barbès

Gaza comme si vous y étiez...

Gaza comme si vous y étiez…

Poubelle-brulee-CRS

cabine-tel

Camions-ville-de-Paris-brules

Capture d’écran 2014-07-19 à 16.36.43

Pediatres-soutiennent

Comparaison-1961

 

Il ne s'agit pas du sol lunaire mais de l'état de la chaussée à Barbès

Il ne s’agit pas du sol lunaire mais de l’état de la chaussée à Barbès

Devant-commerces-halal

Juifs-defendant-la paix

Enfants-palestinien-israelien

Hollande-banderole

jets-de-projectiles  le-NPA-en-est

Morceaux-d-asphalte

Le-feu-a-une-poubelle

Manifestants-pro-palestiniens

flammes

Deux-manifestants

 

Manifestants

vehicules-brules-2

vehicules-brules

Voiture-ville-Paris- incendiee

La-vie-reprend-son-cours-rue-Dejean

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi