Paris première : Onfray exécute le larmoyant Minc !

Michel-Onfray.png

Voilà qu’Alain Minc joue la victime face à Onfray !
Minc le conseiller du pouvoir sans limite, droite-gauche : Sarkozy, Hollande, Macron. Il faut dire que c’est la même coterie !
Et de larmoyer : «nous étions la pensée dominante». Nous le savions ! Il finit même par jouer les SDF : «j’ai le sentiment d’être marginal

Ne pas croire que l’affaire est pliée, on aurait tort… Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, il fait encore des dégâts et en fera encore d’autres… La bête a des ressources insoupçonnées…

Un marginal qui a salon ouvert à l’Elysée, de Minus après les autres, ce que lui rappelle Onfray sans complaisance… et de quelle façon, cinglant !

Lecteur vidéo

« Je ne suis pas un visiteur du soir, je ne connais pas les présidents de la République, je ne suis pas reçu chez eux,  je n’ai pas leur portable, je ne les ai pas conseillés depuis 30 ans…. Je n’ai aucune responsabilité dans l’état des choses actuelles !»

Et de rajouter « Comme vous êtes un homme de pouvoir, dans les endroits de pouvoir, votre pensée est toujours au pouvoir : à la Maison de la radio, le politiquement correct est la pensée dominante, dans les ministères, à l’Assemblée nationale, dans les universités également* ! »
* on pourrait rajouter la majorité des média, la « justice » mur des cons le plus souvent !

Le réel s’impose finalement (peut-être), ce que déplore Minc, prétendant représenter le cercle de la raison, finalement un cercle de la prétendue raison qui ne tient pas compte du réel contrairement à ce qu’il prétend !

Jean-Paul Saint-Marc
image_pdf
25
0

14 Commentaires

  1. Minc avec la sale tronche que tu as, tu me donnes envie de dégueuler ! et comment peut tu te regarder dans un miroir, mais surtout pense que je suis plus âgé que toi et que lorsque tu auras traînés des petits sabots de bourgeois ou j’ai traîné mes bottes tu comprendras que des ordures de ton genre devraient se pendre !

  2. Mais quand vont ils prendre leur retraite tous ces gens là?
    Barnier 70 ans en janvier, Muselier 62, qu’il finisse son dernier mandat et qu’il s’en aille, roselyne Bachelot 75 ans, et toujours à foutre son nez partout et à casser la France dans ses choix culturels.Et combien d’autres…parmi les journalistes aussi!
    Le constat est pourtant clair, cela fait 40 ans que la France dégringole…

  3. Minc , j’exècre ce « nabot » , ce cuistre condescendant commence a avoir le revers de sa médaille …C’est un coprolithe .

    • Et bien, j’avoue, j’ai été obligé de rechercher la définition du mot coprolithe dans le dictionnaire. Bien trouvé, bravo. Je ne suporte plus sa gueule de faux jeton, dégoulinant d’obséquiosité. De plus, il a été, comme son jumeau BHL été condamné pour plagiat. Et on l’écoute encore ce nain ?

  4. c’est le syndrome fabius qui commence pour ceux qui ne veulent pas être reconnus comme impliqués de près ou de loin dans leur « prise de conscience » trop tardive pour être honête ; « responsable d’accord mais pas coupable, jamais en aucune façon. »

  5. minc s’etait fait déja trucidé par Zémmour bien comme il faut a LCI il y a quelques temps,apparement il n’a pas encore compris sa responsabilité dans cette décadence de la France comme Onfray lui as trés bien mis en pleine téte,excellent encore Onfray .

  6. Allo, petit covid, pourrai tu t’occuper de cette vieille ordure, n’oublie pas non plus ATTALI, je vais pas tous les citer, ils sont tellement nombreux , j’ai failli oublier écharpe rouge, celui là, il est hors concours.

  7. onfray (l’athée)défenseur de la civilisation judéo-chrétienne-hellène-latine
    zemmour idem (quoiqu’il pratique les traditions de ses pères)!
    il n’y a que le pape qui ne le soit pas, et tous les dirigeants actuels des démocraties occidentales
    !
    étonnant? non?

    • OUI et montrant bien que notre civilisation, imparfaite comme les autres mais moins quand même, vaut la peine qu’on la défende de toutes nos forces!

  8. Ces conseillers obscurs insupportable détruisent la France par leur bien pensance nauséabonde, au placard !

Les commentaires sont fermés.