Parlez-moi de la France

Publié le 15 janvier 2017 - par - 10 commentaires - 1 406 vues
Traduire la page en :

(Paroles à chanter sur la musique de la chanson de Georges Brassens : “L’Orage”)

Parlez-moi de la France
Parlez-moi des Français
De cette pauvre France
Qu’ils ont laissé tomber
Tous ces édiles sans courage
Cette France envahie
Cette France délaissée
Tous ces français trahis
Français abandonnés
Tous ces français pris sous l’orage

Car l’orage est bien là
Dans la moindre banlieue
Dans le moindre quartier
Abandonnés des dieux
Où Mahomet envoie ses reîtres
Où de méchants barbus
Où de vilains fantômes
Effrayent les mamans
Et puis font peur aux mômes
La République n’y est plus maître

Les jardins saccagés
Les voitures brûlées
Et les entrées squattées
Qui servent à dealer
Des substances hallucinogènes
Les commerces attaqués
Et les filles violées
Les écoliers battus
Les jeunes assassinés
Le sont bien par ces allogènes

Ces allogènes, vois-tu
Qui s’prétendent français
Simplement parce qu’ils en
Usurpent l’identité
En réalité nous détestent
Même ceux nés en France
France qui les a nourris
Avec le même amour
Qu’les enfants du pays
Que soit maudite cette engeance

Car il faut bien savoir
Que ces gens ne sont là
Qu’pour profiter d’la France
Profiter de ses droits
Profiter de ses lois câlines
Afin qu’leurs colonies
Une fois bien implantées
Deviennent les têtes de pont
De leur pote Mahomet
Et de l’Islam deviennent l’usine

Et pendant ce temps-là
Ministres et préfets
Députés, sénateurs
Qui n’pensent qu’à festoyer
Laissent les français dans la débine
Et la France humiliée
Et la France outragée
La France, ma patrie
La France que j’aimais
La France entière court à sa ruine

Patriotes, mes frères
Ne laissons pas faire ça
Ne laissons pas mourir
La France comme ça
Ne nous rendons pas sans combattre
L’ennemi est connu
Et les traîtres aussi
Les édiles qui nous ont
Et tant et tant trahis
Il nous faut maint’nant les abattre

Un bulletin de vote
Est une arme mortelle
Pour qui sait s’en servir
Qui a un peu d’cervelle
Qui a vraiment envie qu’ça change
La France doit choisir
Son nouveau président
L’Histoire nous regarde
Soyons intelligents
Votons pour une présidente…

Bernard Campan

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
<huguette

je la reconnais plus ma France!reveilez vous bons français -s”il en reste encore!

Ultra-Lucide

Dans le même registre et sur l’air de Cadet Rousselle:
Kader Hussein a trois fatmas
Qui portent toutes la burqa
Il n’aime pas la République
Et la voudrait toute islamique
Ah ah ah oui vraiment
Kader Hussein est insultant (menaçant, etc)
A développer, pas de copyright…

paulette.mahieu

excellent texte

bernard caron

Excellent.

Versaline

A chanter en karaoké devant un public… une façon de porter la bonne parole d’une autre façon…
Bravo Bernard Campan pour ces belles et justes paroles !

reuri

Joli poème qui nous change des niaiseries bobos pleurnichardes du style “imagine”.

socialodemerde

parlez moi de la France cette France que tout ces gouvernement ont vendue aux musulmans de merde tout sa pour leur propre intérêts la France n est plus la France elle est foutu et nous français nous ne seront plus jamais chez nous et je pleins mes enfants de se qu ils vont vivre sarko et hollande et les autres ne valent pas mieux nous on ruiné et il y a en France que du fric pour nourrir et loger des étrangers et le Français crève dans la rue honte à tout ces traîtres de merde et certain Français en veulent encore plus du MIGRANTS vs avez de la peau de saucisson dans les yeux .non plus d étrangers qui viennent pour nous égorger et vite MARINE POUR Y METTRE UN TERME .

jan le Connaisant

BRAVO !!

Levesir

Je ferais de ce poème l’hymne national des sans-dents et des patriotes

Charles-Henri

D’accord avec la proposition de Levesir: ce remake de la chanson de Brassens est génia. A diffuser à tous vents.

Lire Aussi