1

Pas cinq années de plus avec Macron!

Je corresponds régulièrement avec l’un de nos lecteurs, il s’appelle Philipe et a été l’ami intime de Nino Ferrer…

Récemment, Philipe m’a écrit ceci : « Le constat de la décadence est effrayant et, comme je le dis depuis longtemps, le pire est de voir ce qu’est devenu ce peuple de France. Je n’ai plus foi en lui. À la maison, nous ne regardons plus la TV, cette intoxication généralisée et le lavage de cerveau fonctionnent à fond. Hélas, nous ne sommes pas le peuple russe ou hongrois… Enfin, nous souhaitons quand même le miracle. Si l’on repart pour 5 ans avec ces crétins nuisibles ou leurs clones, la France sera finie. Il y a tout juste 3 semaines, nous avons perdu notre dernière grande amie, l’épouse de Nino Ferrer, décédée d’un malaise cardiaque foudroyant. Malgré une opération dans l’urgence, elle est partie. 74 ans. De belles pages d’un livre qui se referme à jamais. La vie n’est plus la même. Bien cordialement Charles, prenez soin de vous et de vos proches. Philippe. »

En lisant ces mots, je me suis dit que Philipe était comme beaucoup d’entre nous : un Français d’avant, espèce en voie de disparition mais dont les résultats du premier tour donnent l’espoir qu’il pourrait en être autrement. Les bas du « front républicain » feront encore barrage au peuple, d’accord. Des manifestations, de la propagande journaleuse, et j’en passe, accompliront leur travail de sape. Tout pour empêcher Marine d’accéder au pouvoir, n’en doutons pas.

Avec de telles manipulations, comment s’étonner alors d’une abstention de presque 27% pour une présidentielle qui frôle le record de 2002 ? Il y a comme un dégoût de la part de nombre d’électeurs, qui semblent penser que, quoi qu’ils votent, rien ne changera parce que le système est verrouillé. Peut-on leur en vouloir lorsque l’on voit avec quel mépris le pouvoir les traite depuis des décennies, malgré des sondages qui démontrent qu’ils n’en peuvent plus de l’immigration, de la violence et de l’islam ?

J’ai pris ces photos devant deux bureaux de vote chez moi et ils sont édifiants sur la définition que certaines pourritures donnent au mot « démocratie » :

 

Les médias ne sont pas en reste lorsque, toute honte bue, le Service public, par exemple, diffuse un documentaire – « La fabrique du mensonge » –, pointant le nouvel antisémitisme qui résiderait exclusivement dans l’extrême droite et surtout : parmi les anti vaccin, passe et passeport sanitaires. Quid de l’islam et son antisémitisme de droit divin ? Rien !  Les journalistes, sauf cas rarissimes, sont bel et bien des agents objectifs du pouvoir, eux qui n’ont que mépris pour le peuple. Ils contribuent un peu plus chaque jour, par leur propagande éhontée, à détruire cette France d’avant, dont Marine est une représentante, quoi que certains en pensent.

(https://www.france.tv/france-5/la-fabrique-du-mensonge/)

Alors, oui, la lutte sera dure, désespérée sans doute, mais voilà : il en va de l’avenir d’un pays qui fait partie des plus grandes Nations historiques du monde. Oui, ce soir, des électeurs français sont déçus : ils attendaient Éric Zemmour et ils ont eu Marine et Macron. Cependant, nous n’avons plus le choix : il faut faire barrage à l’eau croupie de la Macronie, qui reçoit déjà le soutien sans foi ni loi de la gauche et la droite pseudo-républicaine :

–– Les résultats à peine tombés, Valérie Pécresse la bougresse – contrairement à Éric Ciotti qui, sur TF1, a refusé de soutenir Macron – se jette, telle une groupie, dans les bras de Macron, comme l’avait prédit Éric Zemmour : « Je voterai en conscience pour empêcher l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et le chaos qui en résulterait. »

–– La sordide Anne Hidalgo, avec son score lilliputien qui achève le Parti socialiste agonisant, appelle aussi à voter Macron : « Je vous appelle, avec gravité, à voter le 24 avril prochain contre l’extrême droite de Marine Le Pen en vous servant du bulletin de vote Emmanuel Macron. »

 –– Mélenchon, quant à lui, a déclaré dans un discours qui ressemble à un adieu (enfin !) : « Nous savons pour qui nous ne voterons jamais. » ; « Il ne faut pas donner une seule voix à madame Le Pen », a-t-il encore répété comme une litanie.

 –– Sans surprise, Yannick Jadot et Fabien Roussel appellent eux aussi leurs électeurs à acheter de la vaseline macroniste !

Saluons Éric Zemmour, qui se rallie avec élégance à Marine tout en promettant de poursuivre son engagement politique : « Je ne me tromperai pas d’adversaire. C’est la raison pour laquelle j’appelle mes électeurs à voter Marine Le Pen. »

Et si, malgré nos efforts, le couard Macron – ayant refusé tout débat – est réélu, condamnons-le à inaugurer les chrysanthèmes en le privant d’une majorité à l’Assemblée nationale. Empêchons que s’épanouisse à nouveau cette tyrannie ultralibérale, immigrationniste, négationniste – voir les multiples sorties contre l’histoire de France –, répressive contre le peuple réel – les Gilets jaunes en savent quelque chose – et odieusement permissive avec les cités. Non, pas cinq années de plus avec Macron !

Charles Demassieux