Pas de nationalité israélienne sans fidélité à Israël

Publié le 24 mai 2018 - par - 38 commentaires - 1 396 vues
Share

Quel nom devrait-on accorder à un citoyen vivant en pleine démocratie, qui ne ressent aucun lien avec sa patrie et qui en top, l’abhorre ? Le pire est qu’en dépit de sa haine viscérale, il refuse de la quitter, n’envisageant même pas de lui tourner le dos un jour ou l’autre. Au contraire, il y demeure et s’y ancre avec une obstination révoltante dans un unique but surtout préjudiciable.

Nous avons plusieurs catégories de citoyens qui se sentent mal dans leur statut actuel et désirent inclure certains changements qui, toujours selon eux, amélioreraient leurs conditions.

Nous avons ceux qui veulent voir la disparition de la nationalité, l’ouverture absolue des frontières, l’apport aussi abusif qu’inconditionné de migrants, la diversité, le mondialisme.

Je dois vous annoncer qu’ils finiront par imposer leurs désirs, bien qu’ils soient conscients des dangers consécutifs qui en découleront.

Ces gens, ces concitoyens sont des suicidaires… Puisque en abolissant la nationalité, les frontières et en fructifiant la diversité, l’état d’hier cessera simplement d’exister. Il deviendra un lopin de terre, ouvert à tous les passants, où tout un chacun pourra venir y vivre, partir ou demeurer, défendre ou détruire… en somme le chaos.

L’avenir qui se profile nous signale l’apparition d’une autre catégorie de citoyens : les robots qui remplaceront les humains dans un avenir très proche.

Nous possédons en Israël quelques spécimens de ce genre d’énergumènes au sein de notre population, prétendus juifs, mais complètement athéistes. Ils font partie de la gauche politique et leurs ramifications et structures sont amplement manipulées par les citoyens arabo-israéliens qui siègent même au sein du parlement israélien…

Nous les reconnaissons à leurs demandes incessantes de compromis en faveur d’un peuple palestinien inventé de toutes pièces par le KGB, même au péril de leur patrie. D’autres combattent ouvertement le peuple juif, lui niant même son existence… et la charade se poursuit dans l’indifférence de la démocratie qui acquiesce à toutes ces extravagances.

Que faire pour mater ce fléau ?

Au Canada, avant l’obtention de la nationalité canadienne, il faut prêter serment de fidélité au pays et à la reine d’Angleterre…

En Israël, rien n’a encore été entamé tant que la gauche s’aventure à mettre des bâtons dans les roues de la législation gouvernementale en se réfugiant sous la voûte de la Haute Cour de Justice majoritairement de gauche et incluant des juges arabo-israéliens.

Et ainsi, Israël clopine lamentablement. Elle abrite en son sein plus de 20% d’arabo-israéliens qui jouissent de toutes les faveurs de la démocratie, d’un état providence, de la liberté d’expression et qui combattent Israël, laquelle leur permet de se soulever contre elle.

Que cherchent-ils ? Pourquoi ne partent-ils pas ? Aimeraient-ils imposer le statut de pays arabe à Israël et du même geste anéantir la démocratie ? Nous savons tous que la majorité des citoyens des pays arabes fuient leurs patries et se réfugient en Europe, aux USA, au Canada pour profiter des bienfaits de la démocratie…

C’est se mesurer simplement à des esprits tordus, malades, stériles et surtout étanches à toute logique… Ils ont fui la dictature, fui la misère et l’injustice, fui la partialité, l’arbitraire et le manque de sécurité… mais s’attellent à la destruction des pays hébergeurs qui les ont sauvés…

ISRAËL RISQUE DE DISPARAÎTRE SI ELLE N’IMPOSE PAS LA LOI DE LA « FIDÉLITÉ À LA NATION, OU LA VALISE » ET L’EUROPE ENTIÈRE DE MÊME.

Thérèse Zrihen-Dvir

https://theresedvir.com/fr/

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Share

38 réponses à “Pas de nationalité israélienne sans fidélité à Israël”

  1. Laurance dit :

    Comme toujours : pas touche à Israël.

  2. Carole dit :

    La diversité tant vantée : si les gens étaient tous faits pour vivre ensemble, il y a longtemps qu’on s’en serait aperçus ! Le monde serait différent. Le monde s’est créé en fonction des hommes qui le forment. Ce qui est beau et bien pour l’un est laid et immoral pour l’autre et ce n’est pas près de changer, même pas par la terreur.

  3. Kantar dit :

    On peut ajouter à ce trait d’histoire qie les juifs sémites notamment sépharades sont en grande partie des berbères judaïses. Leurs noms sont d’ailleurs d’origine berbère.Tel ce polémiste, français d’origine algérienne, dont le nom signifie olivier en berbère.

  4. dufaitrez dit :

    « Prétendus Juifs, mais complètement athéistes ». (je vous cite).
    Une Nation ne se fonde pas sur une Religion, même si l’islam l’exige.
    De la trilogie, Patrie, Nation, Etat, seule la Patrie est consanguine, celle des Ancêtres.

  5. Vova dit :

    @tirebouchon : ADN , çà vous dit ?? Acide Désoxyribonucléique ? Cette « cellule » biologique détermine les caractéristiques des organismes vivants , avec celle-ci on peut déterminer avec précision l ‘ origine des différentes races humaines . Des études récentes , portant sur plusieurs milliers de ‘ »juifs »‘ vivant un peu partout dans le Monde , ont démontré que presque TOUS possédaient les mêmes gènes propres au monde Hébraïque !! Il y a donc bien une même origine du peuple « juif » , le reste
    n ‘ est que fariboles !! Shlomo Sand est un farceur , je suis gentil en disant ça !! Il fait justement partie de ces « faux juifs » que dénonce Therese Zrihen Dvir .

    • tirebouchon dit :

      Vous avez parfaitement raison la génétique confirme que les Ashkénazis ne sont pas des sémites ! Or nous savons que les peuples du Moyen-Orient, Arabes, Palestiniens, Syriens et d’autres comme les juifs originaires de Palestine ou du Maghreb (que les Askhénazis eux même traitent d’arabes) sont des peuples sémitiques. Je vous l’accorde les choses les plus simples ont été compliquées pour valoir ce que de droit !

  6. ludo22 dit :

    Ben oui, ici ce n’ est pas E&R ;)
    Tout ce qui est arrivé en Israël depuis 1948 débarque aujourd’ hui chez nous. Il est bon de savoir comment ils s’ y prennent pour que leur pays soit plus sûr que le notre.
    Nous avons des leçons à prendre…

    • montecristo dit :

      Si je vous comprends bien c’est Israël qui exporte les problèmes … avec leur solution ?

  7. ludo22 dit :

    Formidable ! Si le peuple juif n’ existe pas le monde arabe n’ a pas d’ ennemi.
    Vous avez trouvé l’ élément manquant à la paix. Merci tirebouchon :-D

  8. Nemesis dit :

    Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes
    Je me suis tu, je n’étais pas communiste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes
    Je me suis tu, je n’étais pas syndicaliste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les sociaux-démocrates
    Je me suis tu, je n’étais pas social-démocrate.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs
    Je me suis tu, je n’étais pas juif.
    Puis ils sont venus me chercher
    Et il ne restait plus personne pour protester.

  9. Nemesis dit :

    La France, sans avoir les mêmes frontières, le même environnement, a refusé de combattre. La différence pour nous c’est que nous avons au sein même de notre pays des corrompus, des traitres, des vendus à l’islam, et ceci à profusion. : des gens de gauche, de la fausse droite, des BHL, des Attali, des Askolovitch et autres pro-islam. Oui, nous ne devons pas avoir un double langage si nous voulons vivre, ou survivre …

  10. le Franc dit :

    l’autrice se moque de Nous à Nous balancer qu’on est des fiottes quand elle sait en même temps que c’est le crif qui gouverne la France et lui seul, puisque la politique du crif consiste à alimenter la stratégie du « vivre ensemble mondialiste », en France, en Europe et Amériques du Nord………..pas de crifs en pays musulmans et boudhistes.

  11. Lucie dit :

    Tirebouchon,
    Article du Figaro, 2010. L’histoire juive confirmée par la génétique.

  12. Yves ESSYLU dit :

    Commençons par interdire la double nationalité, en France d’abord
    Quant à Israël le pays apparaît pas mal se défendre

  13. laurent k. dit :

    Si ces gens veulent se suicider, il faut peut être leur filer un coup de main???
    Ou bien si Israël ne leur conviend pas, les encourager à rejoindre l’un des 57 pays de l’OCI…où 1 milliards de musulmans leurs souhaiteront la bienvenue à leur façon!!!
    Ou bien les mettre en prison pour haute trahison et les déchoirs de leurs droits civiques, donc droit de vote, et avantages en nature du pays.
    Partout, dans tous pays même Israël, toujours les mêmes abrutis qui conduisent à la ruine et à la guerre : les gauchistes!!!!!!!!!!!

  14. eitan dit :

    Il y a longtemps, je m’étais posé la question suivante:
    Si Ben Gourion, lors de la déclaration d’indépendance, avait décidé de garder le nom de « Palestine » au lieu d’Israël, que se serait-il passé?
    comment se serait appelé l’olp du terroriste arafat?
    comment les perroquets télévisuels auraient traité le problème?
    intéressant, cette question, n’est-il pas?

    • ludo22 dit :

      En 1948 Juifs et Palestiniens signifiait la même chose. Traiter un arabe de Palestinien était une insulte. Sûr que « Palestin » au lieu d’ « Israël » les aurait fait suffoquer de colère.
      La débâcle militaire les ayant cantonnés au terrorisme et à l’ action de propagande, la trouvaille du « peuple palestinien arabe » par le KGB au profit de l’ OLP en 1967 pour le légitimer auprès de l’ occident est arrivée à point nommé et a été gobée sans faillir.

  15. Yohann le debattant dit :

    20% de la population israélienne est musulmane il me semble. Peut on parler de « fidélité » pour ces personnes dans ce cas?

    • Nemesis dit :

      Rien n’empêche d’être fidèle … Sauf si la Oumma l’emporte.

    • ludo22 dit :

      Pour une grande part des athées de culture musulmane c’ est possible.
      Pour les musulmans de conviction religieuse le doute est de mise. Plus leur foi est grande, moins leur fidélité est acquise.
      Le coran, c’ est l’ apartheid: « ne prenez pas d’ allié parmi les juifs et les chrétiens parce qu’ ils sont alliés entre eux ». La fidélité à une démocratie de mécréants est interdite par l’ islam.

  16. montecristo dit :

    J’avoue que j’ai du mal à comprendre le but de votre article.
    Je m’attendais à des « choses » qui se passent en France.
    Mais là … je ne me sens pas concerné …. !

  17. patphil dit :

    israel en première ligne!
    nous devons défendre, au moins soutenir ces gens qui résistent à l’égorgement voulu par le hamas en ce moment!

  18. pioni5777 dit :

    On ne peut pas valider les traitres, ni les destructeurs, aucune société ne le supporterait, la souffrance est trop grande pour les peuples. C’est un enjeu plus grave que la démocratie. Un questionnaire explorant les valeurs des gens, p, ex, sur la légitimité du Jihad, de la Takya, du droit des apostats et de la conversion, de Al wala wal bara, etc… devrait servir de base a ce serment de nationalité

  19. frank dit :

    Exactement c est clair

  20. Rabbi dit :

    Bref, pour défendre la « Démocratie Israélienne, il conviendrait de la supprimer pour ceux qui ne sont pas d’accord avec votre façon de la concevoir.
    Etrange…

    • ludo22 dit :

      Ils ne sont pas seulement contre une conception de la démocratie, ils veulent l’ utiliser pour la détruire. En cela ils sont en accord avec la phrase de l’ émir Erdogan : «La démocratie c’est comme un tramway, une fois arrivé au terminus on en descend»

    • Dany dit :

      Ben, pas de démocratie pour les ennemis de la démocratie, non ?

  21. Dany dit :

    On pourrait aisément remplacer le mot Israel par le mot France, et l’article reste vrai.